Kaizoku, la perle du sud
avatar
Messages : 8
Or : 0
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
MessageSujet: Kaizoku, la perle du sud   2018-07-10, 20:05

Kaizoku
   
   
Kaizoku, la perle du sud.

Tout nouveau venu dans les eaux du sud, là où se croisent les influences de Dangshuan, Reike et Shoumei ne peut décidément pas manquer l'île de Kaizoku, situé à carrefour stratégique, cette île semble à première vue paradisiaque, de longues plages d'une blancheur remarquable, des paliers disposés ça et là et quelques crustacés locaux déambulant dans ce décor tandis qu'en arrière-plan se dresse une forêt tropicale assez peu profonde au final, faisant que se perdre en son sein en devient un exploit, toutefois méfiez vous, car elle n'est pas non plus sans dangers, quelques fauves aiment rôder dans cet environnement, et même sur les plages, il n'est pas rare que quelques créatures marines sirènes et autres s'égarent. Cependant, ces endroits-ci ne sont pas le véritable point d'intérêt des lieux. Non, là où tout le monde ne peut manquer de se rendre se trouve être la ville de Fortuna.

Située à l'extrémité nord de l'île, la citée s'est bâtie autour d'une vaste baie, aussi avec un tel port naturel et une position à la croisée des nations, il aurait été criminel de ne point s'y installer. Cette fondation peu de temps après la fin de la guerre contre les dieux. Les initiateurs de ce projet furent une alliance improbable de mercenaires, pirates et de marchands, qui à l'origine basée sur le continent avait vu leurs possessions se faire assaillir par la divinité marine, Kaiyo. Peu décidés à se laisser balayer, ils menèrent la lutte sur son propre terrain qu'était l'océan à bord de larges embarcations et réussirent à le défaire après des efforts titanesques. Sa chute au large de Kaizoku incita les alliés qui avaient tant perdu à se relever sur celle-ci, ils nommeraient une nouvelle cité, Fortuna, pour avoir repris en main leur destin et se souvenir de la chute de leur bourreau.

Des années après, Fortuna est certainement la ville la plus florissante de ce côté du monde. Le coeur de la ville s'est construit autour de la baie elle-même où l'on trouve des quais par dizaine, sur ceux-ci des galions, des frégates et d'autres bâtiments de diverses tailles vont et viennent, déchargeant marchandises et richesses venant du monde entier. Dans cette partie de la ville siègent les plus riches, les bourgeois et les marchands ainsi que leurs milices et mercenaires qui occupent un habile réseau de forts et de murailles, ces dernières formant même une ligne intérieure. Car si un semblant d'ordre semble en façade se maintenir au centre de Fortuna, une fois passés les murs, l'on entre dans des dédales sans fin de masures, tavernes mal famées, bicoques branlantes et autres taudis, là bas se réunissent les plus terribles personnages, voleurs, pirates, brutes à la solde de riches particuliers... La loi du plus fort règne en ces lieux assurément, et la milice ne se risque point trop longtemps, se cantonnant à dire vrai aux palissades extérieures. Malgré tout, il s'agit là d'un endroit particulièrement adapté si vous souhaitez disparaître. Car au final, la classe dirigeante préfère fermer les yeux sur la plupart des problèmes qui ayant lieu au-delà de leurs murs adorés, et même en leurs seins, il n'est pas dit que l'équité demeure... L'argent est roi, et puis... Les dirigeants des forbans, les capitaines mercenaires et les riches marchants ne sont-ils pas tous associés ? Si. Ils le sont. Et ils apprécient le statu quo et leur neutralité vis-à-vis du monde extérieur. Les affaires priment sur le reste. Ainsi donc, si vous désirez commercer, vous procurer des chiens de guerre ou tout simplement disparaître, Fortuna sera votre terre promise !

Enfin, quelques têtes connues des lieux ? Eh, si vous ne voulez point finir à la potence ou retrouvé dans une ruelle sombre trouée par une nuée de dague, il est de rigueur que vous connaissiez au moins les trois maîtres des lieux.

Tout d'abord, il y a l'humain Federico Leverini, le Podestat de la citée, sois disant élu par ses pairs comme tête officielle de celle-ci aux yeux du monde, mais surtout mis en place grâce à son immense fortune et à son intelligence tout aussi remarquable. Avisé, calculateur et surtout très corpulent, ce vieil homme se complait dans le luxe et le pouvoir, ses compagnies marchandes, ses flottes, ses artisans, tout ceci font sa fortune et celle de la ville, chacun l'envie, mais tous le respectent. Il est celui qui a structurée la citée, son fonctionnement et qui a réussi à établir sa renommée. Voilà qui est le Podestat.

Puis l'on trouve Sadavir "L'écarlate", un nain, qui n'est autre que le commandant de la garnison et le général du Poing d'ébène, la plus grande compagnie de mercenaires locale. Celui-ci, il adore le rouge avant tout. Tunique rouge sous sa cuirasse maculée de sang au cours des innombrables batailles qu'il a menées, cape rouge flottant au grès du vent, bottes rouges pour briller en soirée, gants rouges pour vous laisser des marques lorsqu'il vous défi en duel. Cet amour à peine dissimulé pour cette couleur le fait bien souvent passer pour un extravagant. Cependant, cela ne l'empêche pas d'être un remarquable combattant sachant manier diverses armes et d'être un commandant charismatique et tout à fait compétent. Après tout, s'il ne l'était pas, d'autres auraient pris sa place à la tête des forces armées locales.

Enfin, nommons-le et rendons-lui hommage, Morgan Devonn, un elfe fourbe et manipulateur. Le seigneur du "Monde secret" de Fortuna. Larron, pirate, brigand, voleur, malandrin, couard, bourreau, vermine.... L'on ne compte plus les sobriquets toujours plus imaginatifs que ses détracteurs lui affuble. Et ces détracteurs, ils sont plus nombreux qu'on ne le pense. Du moins à l'extérieur de Fortuna. Car au sein des taudis et tandis que ses compères du centre détournent le regard, Devonn est sans aucun doute la plus haute autorité des lieux. Rien de ce qui se passe là-bas, voir même au-delà des murs ne lui échappe, tout ce qui se fait d'illicite finit forcément par remonter à ses oreilles. En soi, l'on peut même dire qu'il décide de ce qui se fait ou pas. Et le cas échéant s'il autorise, il prélève son dût. Pourtant, il n'est pas bien puissant, ce bougre, il n'est pas vieux et sage non plus. Mais il est rusé, débrouillard, et agile. Et là-bas, cela suffit amplement.

Sur ce, nous espérons que votre séjour à Fortuna sera agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Minecraft, la perle du moment *_*
» Perle D'Amour ♥
» RPG one piece kaigun vs kaizoku
» PERLE douce canichette 10 ans sur le bon coin...
» Perle ♀ Espionne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Royaumes et territoires indépendants :: Kaizoku-
Sauter vers: