Sakuya Zasshu [en cours]
♥ Nouveau membre ♥
avatar
Messages : 1
Or : 0
Date d'inscription : 10/07/2018 Age : 28

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
MessageSujet: Sakuya Zasshu [en cours]   2018-07-10, 18:26

Sakuya Zasshu
« Chaque homme a trois caractères : celui qu'il a, celui qu'il montre, et celui qu'il croit avoir»
-informations-
Nom : Zasshu (hybride en japonais)
Prénom : Sakuya (hier)
Sexe : Féminin
Univers d'origine : celui du forum
Race : hybride homme-dragon
Âge :
Alignement : neutre
Groupe désiré :
- Univers d'origine -
Expliquez et décrivez-nous brièvement votre univers d'origine.
[Obligatoire uniquement si votre personnage provient d'un univers différent de SNT. Cette partie est donc facultative si vous êtes un natif. Il n'est pas obligatoire d'entrer dans les détails, mais nous devons comprendre grosso-modo d'où vous provenez et comment les choses fonctionnaient là-bas. Expliquez-nous également le jargon utilisé par votre univers (exemple si vous venez de Naruto : qu'est-ce que le chakra ? Qu'est-ce qu'un kage et un jutsu, etc.).]
- Groupe et faction -
Que pensez-vous de votre nation/groupe ?
[Dangshuan. Légèrement inculte la jeune femme ne sait même pas qui est le leader de sa faction. La seule chose qu’elle sait c’est que c’est le pays de la tolérance et ça lui va bien car pour une hybride c’est important de se sentir accepté par tout le monde.]
- Enfance-Adolescence


Avant de parler de l’enfance, il faut parler des raisons de l’existence de cette dernière. Nous allons remonter quelques années avant la naissance de Sakuya.
C’était une belle journée d’été, un jeune homme se baignait simplement pour lutter contre la chaleur ambiante. Il fut alerté par des bruits et il put assister à une scène qu’on ne voit pas tous les jours.  Une scène qui semble toute droite sortie d’un livre. Là au-dessus des arbres, deux dragons se battaient. L’un était de couleur rouge sang, il était énorme aussi gros qu’une maison et il s’en prenait à un dragon beaucoup plus petit de couleur bleu clair.

C’était le dragon imposant qui avait l’avantage et il semblait n’avoir aucun mal à imposer sa domination sur son adversaire. Il fallut un petit moment à l’homme pour comprendre que ce n’était pas un combat entre deux males mais bien un male qui essayait tant bien que mal de soumettre une femelle sur lequel il avait jeté son dévolu.  
N’ayant pas réussi à la séduire avec ses charmes, il était en train d’essayer de la dominé par la force car en absence de rivale pour la convaincre il devait lui prouver sa grande force autrement. Petit a petit, la femelle se couvrait de blessure et elle descendait dangereusement sur le sol.
Après un coup de griffes bien placer, le male en rut l’envoya contre le sol puis posa son imposante patte sur le dos de sa promise pour l’empêcher de se relever. Bien décidé à briser toute rébellion, il lança un torrent de flamme sur cette dernière histoire de lui roussir un peu les écailles.

Après son action, le male laissa retentir un hurlement bestial qui devait signifier qu’il se considérait comme le vainqueur. Le dragon semblait ne pas posséder la capacité de parler, c’était juste une bête sauvage mais ce n’était pas le cas de la petite dragonne. Cette dernière prononça quelques paroles avant de se relever

« Il suffit maintenant. Tu ne m’intéresse pas et je ne voulais pas utiliser la force mais tu me laisse clairement pas le choix ».

Trop primitif, le dragon rouge ne compris même pas ce qui se passa ensuite, il ne comprit même pas que sa compagne lui parlait. Le senti juste que la taille de celle qu’il pensait avoir vaincu diminuait rapidement. Une belle jeune femme nue comme un vers se trouvait à présent sur sa patte et il n’arrivait pas à faire le rapprochement entre les deux créatures.
La forme humaine de la dragonne n’était pas parfaite cependant c’était suffisant pour vaincre un misérable dragon de seconde zone. L’humanoïde concentra son pouvoir magique au niveau de sa main et lança une boule de feu sur son adversaire. Ce dernier fut propulsé un peu plus loin. Il tenta de se relever mais il fut directement agressé par une nouvelle attaque.

La dragonne du quand même envoyé une dizaine de sort pour vaincre son adversaire mais ça lui avait couter presque toutes sa réserve magique. Elle était plus puissante que son adversaire mais ce n’était pas le premier à venir la déranger aujourd’hui. La saison des amours était vraiment une plaie.

Le prétendant s’en alla rapidement mais passablement énervé. La jeune femme senti ses jambes flanchées et elle se voyait déjà tombée lourdement sur le sol mais elle fut rattrapée in extrémiste par le spectateur du combat. Il avait eu la peur de sa vie mais il se devait d’aider cette pauvre jeune femme.

La bluette offrit un magnifique sourire au sympathique jeune homme avant de tomber dans les pommes. Ce dernier eut tout juste le temps de la posé sur le sol et de s’éloigner un peu avant qu’elle reprenne son apparence draconique. L’individu veilla sur la créature la plus magnifique qu’il n’ait jamais vue. Il n’était qu’un homme du peuple et il n’avait jamais eu le plaisir de rencontré un dragon et maintenant que c’était chose faite il n’avait plus trop envie de s’éloigner.

L’histoire d’amour entre le jeune homme et la dragonne n’était pas un conte de fée, ils ne tombèrent pas amoureux l’un de l’autre éperdument en un coup d’œil. Ce fut long, il fallut un temps d’adaptions et presque 5 années de relation pour qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre. Le couple passa par un peu presque tous les sentiments avant de tomber éperdument amoureux l’un de l’autre. Il eut des moments de doutes, de méfiances, de peur, de haine parfois aussi car ils appartenaient à deux mondes qui n’avaient pas forcément l’habitude de se côtoyer. Certaines coutumes semblaient idiotes pour l’un ou pour l’autre.

Après ses 5 années, il fallut encore presque 3 années pour que les jeunes amoureux décident de se mettre réellement ensemble car leur relation n’était vraiment pas évidente. C’est difficile de courtiser une dragonne surtout quand cette dernière demande à un fils de paysan de lui prouver son amour en affrontant un adversaire puissant pour lui prouver qu’il pourra la protégée elle ou sa progéniture.
Au final, il n’arriva qu’à lui prouver qu’il pourrait que subvenir à ses besoins en réunissant toutes ses économies et en décidant d’investir dans une toute petite taverne qui tombait presque en ruine. Elle appartenait à un vieux monsieur qui était aux portes de la mort et qui ne prenait même plus la peine d’ouvrir à sa fidèle clientèle. Le père de Shinji Zasshu, car c’était comme ça que s’appelait le jeune homme, fut un peu déçu qu’il ne veuille pas être paysan comme ses ancêtres mais il avait d’autres fils, ils s’en remettraient très vite.
C’est donc après 9 ans de relation que les deux tourtereaux décidèrent de consommer leur union après un mariage modeste. Je vous épargne les détails de la cohabitation, ça ne vous intéresse certainement pas mais disons que c’était pas facile tous les jours de consommer le mariage surtout en pleine période de chaleur.

Shinji ne fut pas au bout de ses surprises lorsqu’il vit sa femme resté dragonne pendant toute la période de gestation et surtout accouché au bout de 4 mois. Il fut assez satisfait que sa femme fasse partie d’une espèce qui ne pond pas d’œuf et encore plus satisfait de voir que comme les humains elle n’eut qu’un seul petit durant sa portée. Il se voyait mal être père de 4 à 8 jeunes dragonneaux.

C’est par une belle journée d’été qu’il fit la connaissance de sa fille. Sa femme n’aima pas trop son soupir de soulagement lorsqu’il vit qu’elle ressemblait plus à une humaine qu’à une dragonne. La petite avait la peau rose mais en regardant attentivement on pouvait voir que ce n’était pas vraiment une peau comme celle des humains, c’était des petites écailles couleur pastelles qui donnait vraiment l’impression que c’était une humaine. Par contre les deux belles grandes ailes de couleur saphir ainsi que ses cornes ne laissait aucun doute sur son ascendance.

L’enfance de l’hybride se passa pas trop mal, elle mit longtemps à marcher mais lorsqu’on est capable de voler marché semble totalement désuet car ses ailes n’étaient pas là uniquement pour faire joli. L’enfant semblait assez éveillée et par moment de colère, ses iris prenaient l’aspect de deux fentes rappelant qu’elle était un lézard aussi sinon ses pupilles avaient une apparence humaine.

La petite eut beaucoup de mal à se faire des amis car très peu avaient envie de côtoyer une fille dragon mais avec le temps elle apprit grâce à sa mère à transformer un peu son apparence et elle put grâce à cette capacité réduire la taille de ses ailes et de ses cornes pour pouvoir les cacher sous ses vêtements et son un chapeau.
Bref hormis quelques blagues enfantines qui ne peuvent pas vraiment être considéré comme des brimades au vu du jeune âge des personnes concernée, la petite enfance de l’hybride se passa très bien.

C’est à l’alentour du 7ème anniversaire de la demoiselle que la situation commença a changer pour elle et sa famille. Jusque là il y avait une certaine routine, son papa travaillait pour faire tourner son commerce, sa maman s’occupait de sa progéniture et partait de temps en temps se balader éprit d’un besoin de liberté caractéristique de l’espèce. Seuls les dragons possédant un trésor étaient casaniers, les autres aimaient fortement parcourir les plaines. La petite elle faisait ses devoirs, jouait dehors ou mangeait les repas que le cuisinier faisait pour elle ou pour leur bar.
Comme énoncé, plus haut un évènement arriva cependant un matin, la dragonne revient d’une de ses balades couvertes de sang et la petite crut un moment qu’elle ne passerait pas la nuit. L’incident aurait pu en rester la mais dès le lendemain elle entendit ses parents se disputé. Elle n’entendait pas vraiment ses parents, c’était juste un bruit de fond mais c’était effrayant surtout quand la dragonne haussait le ton car sa voie n’était clairement plus humaine.

La seule chose que la petite compris c’est que son papa était passablement énervé et qu’il semblait reproché quelques choses à sa maman. Elle fallut des années à la petite pour comprendre ce qui c’était passé la vieille. La dragonne devenue un peu trop routinière et quasi humaine avait négliger son instinct animal, elle avait oublié de faire attention aux dates et lorsqu’elle sorti se promener elle oublia que c’était la période des amours et elle rentra malencontreusement dans le territoire d’un male. Ce dernier avait affronté une longue série de rivaux pour obtenir le droit de courtiser une femelle mais il n’en avait pas trouvé une seule jusqu’à ce que la maman apparaisse.

Inutile de vous expliquer les pulsions animales et ce qu’il arriva à la dragonne qui ne put repousser son prétendant malgré toute sa détermination. Fort heureusement pour le couple, elle ne tomba pas enceinte de ce prétendant mais pour éviter une autre fois ce genre d’incident, elle devait avoir l’odeur d’un male avant de sortir à cette période de l’année.

C’est ainsi qu’avant son 10ème anniversaire, Sakuya eut le plaisir d’avoir un petit frère. Il était vraiment mignon mais ce fut le premier d’une longue série. A force de répété, le rituel et vivant dans un monde qui ne connaissait pas les moyens de contraception, il ne fut pas surprenant de voir la famille encore s’agrandir.

Lorsque l’hybride atteignit l’âge de 14 ans et subissant ses premières chaleurs, elle était l’ainée d’une tribu de 5 enfants. Après son petit frère, elle eut droit à deux petites sœurs, des jumelles qui ne se ressemblait un peu au niveau du visage mais leur cheveu et leurs yeux étaient vraiment différent. Si les cheveux de l’ainée étaient bleu tout comme sa mère et son petit frère, les jumelles elles avaient respectivement les cheveux or, pas blond or, pour l’ainée des deux et améthyste pour la plus jeune des deux.
Après les jumelles se fut à nouveau un petit frère qui fit son apparition et lui avait les cheveux rose. La couleur des cheveux semblait indiquée la couleur des écailles des enfants quand ils perdaient leur apparence humaine. Phénomène étrange que la demoiselle ne pouvait vraiment expliquer.

Les premières chaleurs de l’enfant furent véritablement pénibles, la file de prétendant était vraiment longue et malgré l’aide de la matriarche de la famille, les repousser tous fut extrêmement difficile surtout qu’il y avait quasiment autant d’humain que de dragon dans le lot. Les pulsions animales de l’adolescente semblaient faire effets aussi sur l’autre moitié de son patrimoine génétique.
Les premières chaleurs étaient toujours très pénibles mais celle de Sakuya combinait crise d’adolescence, crise existentielle, besoin de liberté, d’indépendance mais en ayant besoin de la protection de ses parents plus que jamais pour ne pas perdre sa pureté trop tôt. Les filles à l’école ne la supportaient plus, principalement parce qu’elle la prenait pour une allumeuse, et les garçons étaient encore pire que les filles à se battre entre eux pour un simple regard alors que la semaine précédente ils étaient à deux doigts de la jeter dans la rivière.

Pour lui apprendre à calmer ses humeurs et à s’occuper, son père commença à lui apprendre le métier de serveuse. Il voulait bien sur aider sa fille mais sa nouvelle popularité était également bon pour ses affaires car ses prétendants n’hésitaient pas à consommer et à donner de bon pourboire. Si on ajoutait que malgré son âge sa femme faisait encore tourner des têtes, ils avaient un duo de serveuse ravisant qui apportait un vrai plus à son établissement.
- Histoire -
Maintenant, racontez-nous le reste de votre histoire.
6 ans étaient à présent passé depuis que la jeune femme avait commencé à rentrer dans l’âge adulte. Elle était à présent une belle jeune femme adulte qui faisait tourner les têtes par sa beauté même lorsqu’elle n’était pas en période reproductrice. Son père avait réussi à rentabiliser un peu cette période de transition et avait pu faire agrandir le bar pour le transformer en véritable auberge ce qui lui était utile car en bon mari, il avait continué a honoré sa femme chaque année. Le compteur de sa progéniture avait donc encore augmenté et sa fertilité était le principal sujet de discussion dans son bar, juste après l’apparence de ses deux serveuses et des jumelles qui promettait d’être aussi ravissante que leur sœur ainée.
Papa de 12 enfants, on pouvait dire qu’il n’avait clairement pas chômer en 6 ans. Il n’était pas devenu papa chaque année mais il avait eu des vrais triplés composés de 3 garçon qui semblaient être les plus humains du lot, il était difficile de savoir si c’était parce qu’ils avaient le plus de pouvoir magique ou si c’était parce qu’ils avaient très peu de sang de dragon en eux, il y a 3 ans et l’année dernière il eut le bonheur, ou le malheur selon certain, d’avoir des quadruplé l’année précédente qui se composait de 2 filles et de 2 garçons.

Heureusement il pouvait compter sur l’aide des enfants plus âgés, surtout de Sakuya, pour aider sa femme car les triplés étaient de vraies petites tornades et ne faisait que des bêtises. Ils se battait à coup de griffes et de flammes avec le reste de la fratrie comme l’auraient fait des dragonneaux.

Un an plus tard, soit à ses 21 ans, l’hybride eut sa vraie première relation de couple. Elle avait bien sur eut quelques petits copains avant mais ça n’avait jamais vraiment durer plus d’une semaine ou deux car il n’était avec elle que pour la partie physique de la relation ou certain juste pour se venter d’être avec l’une des plus belles filles de la ville.

Malgré le fait que le couple resta ensemble 3 ans, leur amour fut quasiment platonique, ils n’allèrent pas vraiment plus loin que les baiser. La dragonne ne se sentait pas encore prête à être maman de toute façon même si son horloge biologique commençait à faire des siennes et à lui donner des envies d’évasion. Le fait qu’elle doivent s’occuper constamment de ses frères et sœurs pour aider sa mère jouait dans la balance. Comment pouvait-elle vouloir devenir maman alors qu’elle n’avait encore rien vécu que sa mère l’était suffisamment pour deux et qu’elle vivait la maternité par procuration.

Le jour de ses 25 ans soit un an après une rupture douloureuse, la jeune femme n’y tient plus, elle n’en pouvait plus de toute cette animation dans l’auberge, de tous ses cris et surtout elle ne pouvait plus lutter contre son besoin d’avoir un peu plus d’espace vitale. Sa mère était de nouveau jeune maman et il avait fallu réorganisé les chambres et elle s’était retrouvée avec les jumelles et la moitié des quadruplé dans sa chambre tout ça pour faire place à la nouvelle vague de triplés. Bref 15 enfants c’était trop et il était temps pour elle de laisser une place disponible au grand désarroi de son père.
- Pouvoirs -
Expliquez et décrivez-nous brièvement vos pouvoirs.
Les pouvoirs de sakuya sont divers et variés. Bon d’accord fait ça correctement.
1)La demoiselle, grâce à son ascendance, possède la capacité de voler grâce à de puissantes ailes qui sont pourvue de fines membranes.
2) La demoiselle a une affinité naturelle avec la magie et plus précisément avec le feu. Elle n’a jamais vraiment essayé pour l’instant mais le feu est un élément qu’elle domptera facilement par la suite.
3) la jeune femme, grâce à ses stats de charisme, attire plus naturellement les gens près d’elle. Ce n’est pas une capacité qui fait d’elle un leader naturel mais les gens ont tendance à vouloir rester en sa compagnie.
4) Elle est capable dans une certainement mesure de prévoir les changements de temps. Sa nature draconique la rend naturellement plus enclin à sentir les changements de températures et prédire s’il va pleuvoir, neiger, faire beau etc.  

- Psychologie et physique -
Comment caractérisez-vous votre physique et votre psychologie ?

Description physique : La taille total de Sakuya est de 2M pour 63 kilos. Lorsqu’on parle de taille, il faut prendre en compte des cornes au pied ce qui modifie pas mal sa taille. Sans les cornes et les hauts talons, la jeune femme ne fait qu’1m80. Ceux qui sont fort en math peuvent donc comprendre qu’avec des talons de 5 cm, les cornes de l’hybride font 15 cm, lorsqu’elle ne les cache pas grâce à sa magie.
L’apparence de la demoiselle sort un peu de la norme même lorsqu’elle dissimule ses larges ailes, réduites au maximum tout comme ses cornes, ainsi que ses cornes sous des vêtements amples et sous une casquette. En effet, la chevelure de la demoiselle est naturellement d’un bleu clair qui rappelle la couleur de la rivière en plein été. Sa longue chevelure va de pair avec la couleur de ses ailes et de ses cornes mais surtout avec ses yeux qui sont d’un bleu nuit absolument hypnotisant.
La chevelure de la bluette lui descend jusque dans le bas du dos car elle n’a jamais voulu se couper les cheveux depuis qu’elle était petite.  Pour ce qui est du reste de son apparence elle possède une corpulence idéale ce qui met ses formes en valeurs aussi bien au niveau de la taille que des parties plus charnues qui attire l’attention de la gente masculine.
Peu importe comment on retourne la situation, Sakuya est une très belle femme avec de magnifiques attributs féminin mais c’est surtout cette impression de douceur qui apparait constamment sur son visage qui la rend désirable.

Pour ce qui est de ses vêtements, la jeune femme possède une garde-robe bien fournie mais elle met souvent un pantalon, un peu moulant, avec une chemise ouverte juste ce qu’il faut de couleur blanche avec du noire au niveau des extrémités. L’ouverture de son haut permet de mettre en évidence une tache de naissance qui se trouve légèrement en dessous de son cou. La tenue est finalisée par des bottes de couleur noire ainsi qu’une casquette blanche et noir
Description psychologique :
La jeune femme est quelqu’un d’un naturel avenant et particulièrement bon. Elle n’aime pas se mêler des histoires des autres mais elle est d’une oreille attentive pour tous ceux qui désire se confier à elle. Ayant l’habitude d’être entouré par des gens plus jeune qu’elle, la demoiselle a développer un certain aspect maternelle envers ses proches. Elle se conduira plus souvent comme une mère qu’une amie avec les membres de son entourage, cherchant toujours à faciliter la tâche à l’autres ou les prévenant que leurs actions sont dangereuses.

Malgré ses longues années de vies, la jeune femme reste assez pure et innocente, elle ne voit pas le mal chez les gens mais surtout n’ayant jamais eu de vraie relation d’ordre physique, elle ne comprend pas les allusions à double sens. C’est également cette innocence qui lui donne sa joie de vie et qui lui permet d’appréhender le monde avec des yeux pétillant d’intérêt.

S’il ne faut retenir qu’une chose de cette jeune femme c’est qu’elle semble être la douceur et la gentille incarné et que vouloir lui faire du mal semble être le pire des crimes qui soit.
- But ultime -
Maintenant, la question qui tue ! Quel est votre but ultime ?
[rendre ses parents fière d’elle peut importer ce que ça peut signifier au fond. Les aspirations de la jeune demoiselle son modeste mais son sang draconique la pousse à aller parcourir le monde et les cieux pour trouver sa place dans ce monde.
- Alignement -
Expliquez votre alignement. Gris ou neutre si vous préféré. C’est un alignement qui est fortement influé par sa nature profonde mais surtout c’est éducationnel, les dragons étant plutôt des médiateurs, des êtres neutres, il est normal que la demoiselle privilégie aussi la neutralité
- Forces et faiblesses -
Avez-vous des points forts et des points faibles ? Si oui, lesquels ?
-Points fort : une douceur sans égale. Une tolérance envers tous qui frôle le ridicule. Une affinité avec la magie qui la prédestine à devenir une puissante magicienne.
Point faible : elle fait trop vite confiance au gens. Elle ne comprend pas lorsqu’on lui tend un piège et elle n’arrive pas bien à savoir quand les gens lui mentent.
-Naïve, elle vous donnerait son repas si vous lui demandiez en disant que vous avez faim
- Profession -
serveuse .
[Mon personnage fait partie de la classe moyenne, il n’est ni pauvre ni particulièrement riche. Son père a ouvert une petite taverne après sa rencontre avec une magnifique dragonne. Il s’occupe de la cuisine et du bar et sa femme et sa fille s’occupe de servir les clients.]
- Autres ? -
Autres et faits divers.
[rien pour l’instant]
derrière l'écran
Pseudo : Shio
Comment avez-vous connu le forum ? Via une personne ue je connais d’un autre forum
Votre avis sur le forum : en construction mais avec du potentiel
Un petit mot pour la fin ? : Poney
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» cours de dysenterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Votre personnage :: Apparition soudaine :: En cours-
Sauter vers: