Il faut de bonnes compétences physiques...[SOLO]
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Il faut de bonnes compétences physiques...[SOLO] Empty
MessageSujet: Il faut de bonnes compétences physiques...[SOLO]   Il faut de bonnes compétences physiques...[SOLO] Empty2019-01-14, 20:31








Premier jour, en prison



Bon... Je m'était rétabli, les affaires avait était réglé, Gy avait été un peu réprimandée par le chef de section, mais elle s'en foutait royalement d'après ce que j'avais compris.

Et étant rétabli, on pouvait commencer son programme, d'entraînement. Même si elle me disait que pour l'instant ce serait de la réhabilitation.
Elle avait réussi a obtenir une autorisation de sortie dans ce qu'ils appellaient les "Les terrains de Garmamule". Il devait son nom à cause d'un prisonnier qui défendait corps et âme cet endroit. Et il y aurait un cadavre de mule enterré six pieds sous terre. Etrange histoire. Ce prisonnier devait avoir un sacré problème mental. Surtout pour s'appeller "Garmamule".

Bon, nous étions sur le dit terrain. Nous n'étions pas seul, mais suffisament éloignés pour qu'on ne soit pas mis en contact et qu'on n'ait pas de problème. Et puis pour l'instant je peux faire confiance à cette Gy. Comme elle a dit je devais choisir avec mes "sentiments". Et envers elle ça me disait que je pouvais avoir confiance en elle. Allez savoir pourquoi, p'têt parce qu'elle m'a défendu, ou parce qu'elle m'a fait cette proposition.

Bon... d'abord un truc essentiel. Faut bien commencer quelque part après tout. Elle se plaça comme un ours. Elle levait les mains, mais pas trop haut, en s'accroupissant à moitié... Bizarre comme position. Tape dans mes mains, du plus fort que tu peux.

Je tapa alors sa main, pas très fort au final. Je tapa encore et encore. Pas très fort au final. C'est pas assez fort, je veux que t'y aille jusqu'à m'arracher la main ! Et bon vu que c'est un zombie j'imagine qu'elle peut la remettre comme elle veut. Elle est parfaite pour prendre mes coups.

Je tapa alors de plus en plus fort en fermant les yeux. Une, deux, trois, quatre, et une, trois et quatre, et encore ! Une, deux, trois, et quatre ! Je continuait comme ça assez longtemps. Jusqu'à m'essouffler.

Continue de taper ! Tu augmentera ton endurance avec ça !

Je continua de taper alors autant que je pouvais, même si j'avais du mal. Beaucoup de mal. Extrêmement beaucoup de mal. J'allais tomber par terre. Bon pose toi deux minutes. C'est déjà pas mal. Mais faudra faire plus les prochains jours. Elle dit ça avec le sourire. C'est la première fois que je la vois sourire.
C'est pas souvent qu'elle sourit. Au final elle est sympa, très sympa même. Un mentor comme certains diraient. Comme la mémoire de beaucoup dit, de ce que j'en ai stocké. Je me sens déjà revigoré. Je sais pas comment j'ai récupéré aussi vite.

Mais c'était déjà reparti. Je frappait, frappait, frappait, toujours plus fort, plus rapidement, et toujours aussi épuisant.
Je frappait comme si ma vie en dépendait. Et c'était le cas, si jamais je ne m'entraînait pas assez je ne pourrait pas faire ce que je veux dehors. Même si je ne sais pas ce que j'y ferait, j'aurait besoin de devenir plus forte. Être une petite fille avec une force de petite fille, trop basique pour moi, j'suis un élémentaire de chaos, mon but est de retourner les règles et de m'en contrefoutre ! Je serait une petite fille qui défoncerait les murs de cette prison. Pas aujourd'hui, et p'têt pas pour m'échapper, en tout cas pas comme je le pense. La façon à laquelle je pense de défoncer les murs, c'est genre affronter les gardes et tout défoncer. Quitte à libérer les prisonniers.
M'enfin je m'en fout un peu d'eux. P'têt qu'ils pourraient me servir dans le futur.

Je frappait toujours et à jamais. Je recommençait à m'épuiser mais je sentais que je forçais et que j'allais m'améliorer. Ca se sentait sûrement différement d'un humain. Mais je sentais que j'avais forcé et que j'allais améliorer mes coups de poings. Mais d'ailleurs pourquoi ? Pour améliorer ma force ? Sûrement.
Je commençait à trouver l'exercice répétitif.

Bon, maintenant on va changer un peu. C'est moi qui vais frapper. Mais tu va pas les encaisser, tu va les esquiver. Ok ? Allez c'parti !

Ca se voyait qu'elle y allait doucement. Des petits coups de poings. J'esquivait ça tranquillement. Lentement... Puis elle accéléra. J'esquivait un peu plus difficilement. Mais j'esquivait. Elle commença à jouer des jambes. Ca devenait plus corsé, plus compliqué, de plus elle accélérait encore. Mais j'y arrivait, et c'est là que ça m'entraînait vraiment. Je sautait, tout droit, sur la gauche, la droite, me baissait, courbait le dos, etc.

D'ailleurs je remarque... Pour quelqu'un qui n'a jamais esquivé de sa vie... Qui ne s'est jamais pris de coup... Les mémoires chaotiques ? D'ailleurs je vais l'appeller comme ça désormais : Les mémoires chaotiques, le fait d'avoir les souvenirs de milliers de gens différents de mon monde d'origine. Donc les mémoires chaotiques, c'est ce qui me permet d'esquiver actuellement. J'imagine que ça me permettra de faire d'autre truc dans le genre sans avoir pratiqué. C'est plûtot cool et efficace en plus.

Bon... On va essayer un truc. Tu va essayer de me frapper et d'esquiver mes coups, en soi... un combat à main nue.

Un combat à main nue... J'ai le droit au choppe j'imagine, et avec ma force je risque pas de la blesser.

Elle commença par un coup de pied montant, qu'elle enchaîna avec une tentative de choppe ensuite que j'esquiva les deux succintement. Mais je me trouvait à quatre pattes, sur le dos. Elle se remit en place et s'appretta à faire un mouvement de pied visant à m'écraser. J'esquivait sur le coté en roulant. Je me releva, et me retourna pour lui donner un coup de poing, sur le flanc. Elle le bloqua. J'essaya un coup de pied gauche pour me décoincer de ses mains. Cela marcha, et j'enchaîna avec une projection du pied droit et le poing gauche, une charge donc.
Qu'elle esquiva par un petit saut. Mais j'avais prévu le coup et enchaîna par un coup de pied montant en m'appuyant sur le sol. Elle me choppa le pied. Et là je pouvait plus rien faire... Merde ! Elle bloqué mon pied, mes mains et mon pied servent à garder l'équilibre, donc... Echec et mat c'est comme ça qu'on dit ?

C'est pas mal. Mais bon va falloir parfaire ça. Et surtout pense à un truc. Elle relâcha mon pied je me remit sur mes deux pieds. Pense à comment ton adversaire peut contrer tes coups. Car y'a que si tu fait ce genre de coup d'pied que tu peux rester bloqué comme ça.
Bon on arrête là pour aujourd'hui.

On rentra à la section, la section 2701 de la prison. C'était un bon entraînement. Mais cela ne fait que commencer après tout. Et pour un commencement ça part bien. Je regarda ma main. Puis serra la main. Maintenant je suis capable de me mettre à me battre. J'en ai les capacités.

Mais ce n'était que le début. Et le lendemain on repartit on s'entraîner d'abord aux poings.
Gauche, droit, gauche, droit, gauche, droit, uppercut. Et un, deux, trois, quatre, cinq ! Et six. Cela m'épuisa encore, je devrait me poser, mais ce coup çi j'ai mis un peu plus de temps avant de m'épuiser.

Puis des esquives, poing, poing, poing, pied, pied, poing ! L'entraînement était dur, épuisant, je m'épusait, j'y retournait. Mais je m'améliorait.

Je veux retenter le combat. Comme hier.

Mmmh tu est sûre ? Tu veux pas attendre un peu ?

Non. Je n'ai pas le temps de me poser.

Mmmh, soit.

Je m'élança directement sur elle avec un poing prêt à frapper. Gy bloqua ce coup. Et j'enchaîna avec un coup de pied, tant que j'était encore en l'air, il allait sur l'entrejambe.
Je cassa sa guarde, je lui pris son bras gauche et la balança à terre.
Mais une fois à terre, elle me donna un coup de pied. Inesquivable, puisque j'était en tran d'atterrir, en l'air.
J'atterit sur le sol. On se releva.J'enchaîna avec un coup de poing, et je dut esquiver, car elle fit de même. Une fois sur sa gauche, je fit une esquive préventive, pour arriver derrière dans le cas ou elle se serait tourné, et enchaîna avec un coup de poing. Elle se le prit, et se retourna instanément. Avec quoi va-t-elle enchaîner ? Un coup de poing ? Depuis l'endroit ou elle à tourné donc forcément la gauche. Ou alors un coup de pied venant du bas... Ou les deux ? Genre... Un coup de poing, qui arriva effectivement et que je bloqua, difficilement mais je le bloqua. Et un coup de pied... venant du bas pour casser ma garde.
C'était ma technique de y'a trente secondes ! Je repoussa violement le poing pour attraper la jambe de mes mains. Et qu'est que j'en faisait de cette jambes ? Oh tient ! Je la projeta grâce à sa jambe dans le sol ! Je ne fit pas autant de dégats que ça, à cause de ma force, pas de fissure où ce genre de chose, je n'avais pas assez de force. Pas encore. Mais ce fut suffisament pour faire des dégats.
Mais ce fut la ou je fut surprise. Elle a serré ses jambes de façon à me bloquer entre. Et elle me projeta vers le sol ! C'est encore ma technique ! Mais ce coup çi je le prenait de plein fouet. Mais c'est pas totalement ma technique, puisqu'on l'a fait différement. Assez même. Mais ça dépendait de nos position et de nos corpulence. On l'a toute les deux utilisés comme contre.
J'était à terre. Encore. Encore. Je me releva. J'en voulais plus. Je lui fonça dessus, le pied en l'air, qui se dirigeait droit vers sa tête. Elle m'attrapa le pied. Littéralement.
Je pendait au bout de sa main, elle me remit droit et me reposa.

On arrête là pour aujourd'hui. Tu vas être épuisé après. Regarde j'ai arrêté ton pied avec une seule main. On reprendra demain.

On rentrait encore à la section 2701.
Mais je me posait une question d'un seul coup. Genre... Comment est-elle devenu aussi forte ? Gy j'entend. Comment est-elle arrivée en prison ? Pourquoi elle y reste ? En tout cas pourquoi elle y est resté jusque là ? Je veux bien qu'elle y reste juste pour moi pour le moment. Mais à part ça ? C'est qui ? Genre... Je ne sais rien d'elle. Attend... Je me pose des questions sur quelqu'un ? Genre... Je m'attache à cette personne ? Je... Je sais pas quoi en penser. Je ne voulais pas la tuer, mais ça s'arrêtait là avant. J'avais... confiance en elle.. Attend ? Confiance... Mais je m'était attaché ?

Je refit le rêve. Ou ce cauchemar plûtot.
Le temps était toujours arrêté. Le couteau était toujours là. Mais il ne semblait pas vouloir s'enfoncer. Pas pour le moment ? Je savais que ce n'était pas pour le moment, mais pour plus tard qu'il s'enfoncerait. Dans ce cauchemar ? Ou une autre fois ? Peut-être bien. La seule différence... que je captait... Pas tout de suite. C'est que j'était plus grande. Mes mains étaient plus grande, mes jambes, mon torse, mes bras, ma tête aussi on dirait. Et surtout... La poitrine. J'en avais une. J'avais ces gros trucs... Inutile ? Non p'têt pas, mais... Qu'est ce que...
Le cauchemar se finit à ce moment. Surprenant.

M'enfin, je me levait et on retournait s'entraîner. Je devrait lui demander ce à quoi j'ai pensé hier.
En allant sur le terrain de Garmamule, je lui demanda : Gy, juste... comment tu t'est retrouvé là ?
Bah on a marché depuis la section...
Non j'veux dire... en prison. T'est pas du genre faible, je pense que t'aurait pu te défendre aisément... Du coup j'ai un peu de mal à comprendre comment t'a atterit ici.
Uh... Je vois. Peut pa't'dire. Ce serait trop dangereux pour toi. Ou en tout cas un poid inutile, surtout pour l'instant. Bon on y va ?

On alla alors sur le terrain. Sans réponse que j'était. Fin juste à peine. Je savais juste que ce serait un poid de le savoir. Comme une lourde véritée.

On refit les entraînements journaliers. Les coups de poings. Les esquives. Et encore les coups de poings et les esquives. Et encore, et encore. Long. Chiant. Mais... Difficile.

Gy rajouta enfin d'autre exercice. "Faudrait pas que je tu te rouille" qu'elle m'a dit.

L'un ressemblait à celui des poings. Sauf que c'était avec les pieds ce coup çi. A donner des coups de pieds, ample, et précis. Et longtemps surtout, car c'est peut-être le plus difficile.

Un autre consistait à juste frapper le sol de toute mes forces. Ca faisait mal. Mais il faut bien que les poings soient plus résistant si je frappe fort. Ca faisait très mal au bout d'un moment. Mais je n'ai jamais saigné. Ai-je du sang au moins ? Je ne pense pas à force de voir ça. Ca renforçait aussi mes muscles. Je le sentais.

Un autre consistait... A soulever des poids ? Ah une mémoire chaotique m'indique que c'est une activité primordiale ou en tout cas très commune pour renforcer sa force. Et ça s'appellerait la "musculation". J'imagine que ça fait travailler les muscles et les renforce, vu le nom...
C'était lourd. Très lourd. Mais je crois bien que c'est le but. J'était couché à soulever cette barre de fer avec ces poids sur les cotés.

Cet entraînement était dur. Mais je n'aurait de cesse de me le répéter, c'est pour la bonne cause, la mienne, et la seule mienne. Pour que les personnes que je ne veuille pas qu'elle meurent ne meurent pas. Et pour que celle qui meurent, bah... meurent. Je garderait ce coté psychopathe. Mais pour l'instant, le sérieux est de mise, et pas pour rien. C'est parce que ça l'est, pas le temps pour la rigolade ou le plaisir. Juste du sérieux, et de l'entraînement. Je repousserait mes limites. Je récupérerait mes pouvoirs d'antan. Et les utiliserait autrement. Mais toujours de façon totalement égoïste et assumée. Je repousserait mes limites actuelles. Je battrai Xès, ici, là-bas, ou autre part, je m'en carre ! Je le battrai un point c'est tout. Et qu'importe ce qui me barrera la route. Il partira avec lui dans le même endroit : A la mort des gueux. A la morgue quoi. Quoi moi blaguer ? Euuuuuuuuuuuuuuuuuh non vous avez rêvé !

Je reprenais l'entraînement.
Quelques jours plus tard, je fut surprise de voir déjà des amélioration. Le sol se fissurait après plusieurs coup de poing, signifie une augmentation dans ma force. Mes esquives m'épuisent de moins en moins et j'esquive des coups qu'avant ils me paraissaient inesquivables et touche-à-chaque-fois.
Je soulevait Gy aisément. Et les poids que je portait était deux fois plus gros. Et les valeurs dessus... aussi. Ca devenait une routine. Mais une bonne routine. Le genre de chose qui existe que très rarement, n'est-ce pas ?

Ou pas. Visiblement je commençait à m'ennuyer de cet entraînement. Il commençait à se répéter trop. Beaucoup trop.

Hé, Gy... Juste y'a pas d'autre exercices, autre que ça, ça fait plusieurs semaines que je fais la même chose.

Quoi ? Tu veux faire "autre chose" ? S'tu veux je peux passer un grade au dessus. Mais tu va pas aimer. Fin moins que ce que tu trouve ennuyant.

A l'autre bout du terrain, elle pointa un endroit. Au début je voyais rien de spécial. Une muraille, un gros caillou, quelque légères plantes sèches...

Tu soulève ce caillou tout les jours maintenant.

Euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh quoi ? Soulever ce truc... Mais y fait trois fois ma taille et doit peser une tonne !

Essaye donc.

Je me dirigea vers l'énorme caillou... même si je doutais fortement pouvoir le soulever. Même avec un levier j'y arriverait pas je pense. Mais ça coûte quoi d'essayer ? Si j'y arrive je pense pas m'écraser dessous et si j'y arrive pas... Bah je le souleverait pas juste.
Non sérieusement... Aucun risque.

Je traversait le terrain entre les prisonniers, baraqués, fins, moches ou beaux gosses (même si c'était rares), tous un regard plein de haine. Mes pieds s'enfonçaient dans le sable en marchant. La pression montait au fur et à mesure que je m'approchait de ce caillou... Me dites pas que ... Ce caillou est magique ? Non ça doit juste être moi qui rêve.

J'était devant l'énorme caillou. Il était vraiment imposant.

Je mit alors mes mains en position pour soulever l'imposant caillou. Et essaya de le soulever. Je n'y arriva pas un seul instant... C'était lourd. Clairement très très lourd. Tellement que je me demandais si je pourrait retirer mes mains. Bon c'est peine perdue... J'essaya alors de les retirer... Ce qui ne fut pas non plus une mince affaire. Je galèrait à les retirer, tellement le caillou était lourd... Mes mains ne voulaient pas passer ! Bordel je vais y arriver ! Eh... Allez !

Gy arriva. Visiblement tu n'y arrive pas. J'aurait très bien pu te laisser ici pour te laisser forcer sur ce rocher jours et nuit jusqu'à ce que tu y arrive. Mais bon j'suis sympa, vais te dégager.

D'une main elle souleva le caillou, je recula un peu, agitant mes mains, j'avais un peu mal... Et je voyais que c'était pas seulement d'une main, mais surtout d'un doigt ! Le pouce ! Elle porte le caillou avec le pouce ! Comment... elle ... fait ?
C'est juste impressionnant. Comment elle peut faire ça ? J'ai même pas à réussi à le faire bouger avec mes deux mains !

Tu vois, tu n'a pas bougé ce rocher, et si ça avait été un adversaire, tu ne l'aurait pas égratiné. Tu vois le mec de l'autre jour ? Je sais même plus comment il s'appelle, bon qu'importe. Ce mec, faut que t'arrive à battre des mecs de son niveau, et pour ça te faudra pas mal de chose, dont une force conséquente. Suffisante pour que la choppe que tu lui avait fait l'autre jour le déstabilise, et pas qu'il se propulse grâce à ça. Ok ? Donc on continue l'entraînement comme avant jusqu'à ce que tu ait une force conséquente. Suffisament pour faire quelque chose.

Je continua l'entraînement, toujours plus lourd, toujours plus fort, toujours plus rapide, et de plus en plus épuisant, mais c'est normal, il faut bien. J'y arriverait. Quel qu'en soit le temps qu'il faudra pour que je la récupére.

Des haltères, frapper le sol, frapper Gy, esquiver Gy, et des petits combats à main nues. Le tout semblait m'entraîner à une vitesse folle, mais je semblait garder un niveau assez bas.

Cela devenait tellement redondant que je ne savais même plus quoi penser.
Il faudra aussi que je remette en forme ma magie. Avec mes chaînes et récupérer ma pièce.

N'empêche j'ai hâte de sortir de cette prison, ça m'excite d'un coté... et de l'autre je sais que je vais enfin revoir le dehors, mais sous un autre oeil.

Coup de poing, coup de pied, coup de tête. Oui je renforçait la tête aussi. Je portait sur ma tête plusieurs tonne de... livre ? Oui. Mais aussi des poids, etc.

Gy me fit aussi un entraînement à la douleur. Juste me mettre des trucs pointus sur la peau et frapper fort sur mon corps, mais rien de bien méchant. Ca faisait mal, mais c'est tout. Et je sentais de moins en moins cette douleur. Ou disont que j'arrivait à l'ignorer avec plus d'aisance.

Je courait aussi. Je faisais plusieurs tour de la prison. Des fois le plus longtemps possible, des fois le plus rapidement possible.

Je grimpait aussi la prison à plusieurs reprise, et la redescendait. Je me suis cassé la gueule plusieurs fois, mais j'ai survécu, donc tout allait bien... j'imagine.


Cela faisait maintenant bien longtemps que je m'entraînait ma force, agilité, endurance, tous augmentaient au fur et à mesure mais lentement. Je ne pourrais pas soulever ce caillou avant un centenaire à cette vitesse... Fin je pense que je pourrait m'en passer pour le moment.
C'est alors qu'en passant dans un petit couloir en sortant, y'avait personne à ce moment on dirait. Je sais pas pourquoi... Plus pourquoi ? Un évenement important que je raterait ?
Je ne sais plus trop. M'enfin à ce moment, y'avait pas grand monde.

Mais y'avait... ces deux gardes. Et au moment ou je passait dans ce couloir, me demandant si je ratais pas quelque chose. Il s'avancèrent. Je me retourna un peu perplexe, qu'est qu'il font ? Ils veulent me parler ? Et ils commencèrent à discuter, en chuchotant. Fin c'était plûtot l'un que l'autre qui parlait... On dirait qu'il essayait de le convaincre de quelque chose. Et... l'autre accepta ? Ou refusa ? Il avait l'air de surtout se faire traîner par la volonté de l'un... Ils se rapprochèrent ... plus ? Le premier me choppa le bras.

Hmm, vous faîtes quoi là ?

T'inquiète, on va pas te faire de mal...

L'autre me choppa le bras aussi... Euh, qu'est qu'ils foutent ? Ils me plaquèrent au mur.

Eh lâchez moi bordel ! Qu'est que vous voulez ?

Ils souriaient un peu trop à mon goût. Et puis l'autre vint rapprochez une main des mes jambes ? En dessous de ma jupette ? Avant qu'il touche ne serait que du bout du doight, je me débattis fortement, il recula d'un seul coup. J'avais compris ce qu'il voulaient... Mais désolé j'ai pas envie de le faire. Je me débattis autant que je pouvais... mais à deux ils me tenaient sacrément bien... Il fallait que j'aie un plan. M'échapper, je peux pas les combattre, du moins pas ici je pense. Mais j'ai pas le temps pour les combattre, donc pour une fois, je fuis.

Comment les faire lâcher ? Leur faire mal... Mes mains sont prises... Mes pieds ? Mais ils sont de chaque coté sinon je vais tomb... Tomber ! Voilà, si je tombe, il seront suffisament déstabilisé pour que je puisse les faire lâcher... genre ... J'aurait bien dit en me projetant depuis le mur... Mais je pourrait pas je pense... Me projecter à l'avant avec mes jambes à l'avant... C'est pas simple, mais ça me semble plus jouable... Faisons ça.
Ils avaient parlé mais j'avais pas écouté. Je souriait. Très fort. J'allais les devancer. J'essaya de donner un coup de pied de chaque coté, pour chacun d'entre eux, mais évidement je tomba. Comme prévu.Je ressera les jambes ensuite, et me projeta vers l'avant en appuyant sur le sol avec, et en profitant pour essayer de donner un coup de poing à ces deux là. Mais... Je les rata...

Mais au moins je m'était dégagée. Je sortis au plus vite de ce couloir, et chercha un endroit vers ou courir. Dehors plein de batîment, etc... Le terrain Garmule ? Je me dirigeait  vers le terrain, il était pas loin, y devait bien y avoir quelques prisoniers, ou au moins d'autres gardes.

Les gardes me coursaient toujours... Ils me talonaient même... Merde ! Et m'arrêter serait un désaventage pour moi, car quoi que ce soit qu'ils envisagent de faire pour me neutraliser, ce sera presque instanément un désaventage... Donc je dois continuer de courir... Merde !
Une fois arrivé au terrain toujours en courant, je vis... qu'il était vide ? Comment c'est possible ? Y'a toujours blinde de monde à c't'endroit ! Pourquoi y'a personne ?

Bordel... Je vais faire le tour et retourner dans mon "secteur".

Je continuait de courir... J'arrivait pas à les devancer, presque ils se rapprochaient, bordel, bordel... Je voyais un tonneau sur le coté... Il avait l'air un peu délabré... Et donc vide ? Je le pris en courant et leur balança à la figure, et je me remis à courir. Je vais bien les semer non ?

J'arrivait dans ma section, là ou était ma cellule et celle de Gy. Et la ou on mangeait tout les jours aussi. Et... il était encore à mes trousses, en plus qu'il n'y avait toujours personne  ! Bordel c'est quoi ça ? Personne dans une prison ? Vous allez pas me dire qu'ils sont tous super sage au point de se faire relâcher comme ça ? Y'a que moi qui joue avec les règles !!!

Merde, en plus j'était... coincé ? Je crois pas. J'ai une solution, mais elle va faire mal au jambes... Bon ben c'est parti.Je monta les escalier. Le but c'est qu'ils montent. Et ils prirent leur temps, mais ils étaient montés. Mais je restait assez loin d'eux, j'attentendis qu'ils arrivent au coin de la terrasse intérieure, et...Je sauta ! Aie... Ca fait mal mais je dois courir ! Vite ! Et eux ils doivent redescendre l'escalier ! Ca me permet de gagner un peu d'avance !

Je continuait de courir ! J'espère que je vais les semer ce coup çi. Ca faisait même un bon moment que je courait... Je devrait pouvoir m'arrêter là. Pfiou... Ils étaient endurant. J'était dans une petite ruelle... Qu'est qui se passe pour que la prison soit si déserte ? Je me décida à aller les chercher, en sortant de la petite ruelle ou j'était ... et je les vis...
Ils venaient de me passer devant, et il m'avaient clairement remarqué, ils ont fait un joli dérapage, et se retouner vers moi, et je ... recommença à courir ? Bon au moins j'ai eu droit à une pause... Mais ils sont trop tenaces... Bon logique, ils risquent leur boulot...
Mais je ne les laisserait pas me chopper !

Bon va falloir trouver un plan... Mais un vrai ce coup çi. Pour l'instant j'ai rien... Ca me viendra p'têt plus tard. Pour l'instant ils faut que j'arrive à les distancer encore... Mais ils retomberont pas le panneau de je saute par dessus la rambarde. Il faut que je trouve autre chose.

A force de courir, je me retrouva face à un escalier qui montait... sur les remparts de la prison ? Hmm, monter serait une bonne idée, mais je risque aussi de me faire coincer, c'est là que je les entendais arriver... Eh merde !

En les montant, je remarqua la grille autour, qui semblait haute, et barbelée. N'empêche c'est bien fait, je peux courir en toute sérénité sans me prendre les barbelés, vu que les "voies" pour se déplacer sur les remparts sont très large.

Je continuait de courir, et les gardes semblaient toujours me suivre... Mais c'est quoi ces gardes ? C'est des robots ? Des golems ? A l'énergie inépuisable ? Nan sérieux... C'est juste pas possible de les fuir... Tu m'étonne que c'est la seule prison de la capitale, avec une sécurité pareille et des gardes avec de très, p'têt trop, bonne capacités physiques.

Toujours à courir, essayant de les devancer, ce coup çi, je n'avais pas de tonneau, ou ne serait ce qu'une pierre à leur balancer à la figure... Il va falloir que je fasse sans. J'arriva à un virage, je le pris de justesse. Mais en continuant de courir je compris quelque chose de mauvais...  J'était dans le mal, puisque ce qui se trouvait face à moi était le bureau des entrées. Et évidement il était bien plus grand que les remparts. Ce qui se retrouve à dire que pour moi, c'est l'impasse... Et aussi dans mes idées...

J'arriva, et me plaqua au mur, j'était... dos contre le mur. Et il était sur la défensive maintenant, visiblement ils ont compris que j'avais suffisament de force physique pour les assomer, je sais le peux vraiment.

Comment je pouvais m'en sortir... Je n'ai plus de chemin ou partir... Me battre... Je vais pas avoir le choix ? Suis-je vraiment assez forte ? Je le savais en plus que je me ferait coincer en montant ces remparts... Et sauter par dessus bord ne m'aidera pas, au contraire, je vais me faire beaucoup trop mal...

Ah moins que... La technique que j'ai utilisé consistait à utiliser un chemin innatendu... Et je pense que ça doit être possible à nouveau, monter le bureau des entrées ? Impossible... Si mes chaînes était reveillé j'aurait pu me hisser la haut... Et... Le bâtiment à coté... La hauteur semble abordable... Le saut sera serré, mais c'est possible. J'ai du mal à y croire... Mais j'ai décidé d'être plus forte, c'est pas pour m'écraser par terre !

Je sauta.

Et j'atteignit l'autre bout du bâtiment, l'un des deux à bien tenté de m'attraper pendant mon saut, mais visiblement il s'est raté. Les deux avait l'air un peu ébahis que j'avais sauté sur le toit d'un bâtiment... Bon maintenant je veux les devancer, ça serait de perdre cette avance. Je sauta alors sur le bâtiment le plus proche, et le plus accessible, et puis un autre, et puis encore un autre, et cela un bon nombre de fois...

Et il semblaient toujours me poursuivre ! Ils sautaient aussi sur les bâtiments, en suivant le même trajet que moi ! Mais merde, c'est quoi ces gardes ? Qu'est qu'il se passe pour ceux qui volent ? Il se mettent eux aussi à voler ? Pareil pour les taupes ? Ces gardes bordel !

A force d'avancer, je me retrouva... dans la même situation. Un mur bien grand, sûrement un étage supplémentaire pas complet, et aucune ouverture sur le toit. Pas possible de grimper, ni de sauter. Passer à travers le plafond me semble évidement pas possible... Fin casser le sol pourrait marcher. P'têt que j'ai la force pour le faire... Mais si ça marche pas ?
Hmm... Je pense qu'il va falloir que je me batte sinon.

J'essaya alors de donner un grand coup de poing dans le sol. Et... putain que ça fait mal ! Et je ne voyais pas une égratinure dans la roche... C'est fait en quoi ce sol ? En pierre très très solide on dirait... Bon ben ça m'avance pas... Je vais donc... devoir... combattre.

Je l'initia pas un coup de poing au visage de celui qui était à ma droite, mais pas de chance pour lui, il était trop près du bord, et... Ouia il est tombé. Je dirait qu'il est encore en vie, mais quand même sacrément assomé.

Il ne me restait donc que l'autre, qui avait bien fait gaffe de ne pas être trop au bord. Il va devoir vraiment me l'affronter ce coup çi, et ce n'est pas un entraînement comme avec Gy, ce coup çi.


Il voulu commencer par me chopper le bras gauche avec le sien, mais j'esquiva de peu, et en profita pour moi, lui chopper le droit. J'effectua un mouvement rotatif avec tout mon corps, pour le plaquer au mur. Je lui enfourcha ensuite un coup de poing dans la tête. Mais il en profita pour chopper mon bras... et ma jambe pour une quelconque raison ?
Il venait de me mettre mal... parce que certe je peux résister. Mais seul le poid peut l'empêcher de faire ce qu'il s'est mis à faire. Il me portait à la seule force de ses bras, juste au dessus de moi... Je suis trop légère pour l'empêcher de faire ça. Et il prévoyait de me balancer comme son pote...
Attend... Il reste une de mes jambes libres... mais j'ai pas assez d'alonge, mon autre bras... mais j'arrive pas à me tenir... Ma tête ? Hmmmmm, coup de tête ? Le mordre ? Le coup de tête me semble le plus approprié !

Et boum ! Et je suis avec un coup de la chaîne gauche qui lui tombe sur la figure. J'atterit contre le ventre... Aie. Ca fait mal... Mais j'arrive à me relever. Pas lui... Je crois que je l'ai battu... Pfiu. Bon... maintenant je me casse vite fait, bien fait, et je les revois pas avant un moment.

Je sauta de bâtiment en bâtiment, puis remonta tout les remparts jusqu'à trouver les escalier pour redescendre. Et je rentra à mon secteur... Il faisait presque nuit, j'était épuisé après avoir couru autant. Pas envie de savoir ou est tout le monde.
Et j'alla me coucher, tranquillement... On peut dire que mon quotidien et ma façon de penser à bien changé depuis... Mais bon j'aimerait toujours prendre mon air diabolique d'élémentaire de Chaos. Car c'est mon élément !

Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview : Les descriptions physiques des personnages #
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Horde du Reike :: [Capitale] Ikusa-
Sauter vers: