Recouvrer la triple vue
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Recouvrer la triple vue   2018-12-17, 16:23

Recouvrer la triple vue


28ème jour du 9ème mois de l’an 0 – 11 heures

Depuis qu’il avait récupéré une partie de ses capacités, Arimav sentait également ses sens revenir peu à peu, lui qui avait tant travaillé à la maîtrise de la triple-vue dans son existence passée. Bien sûr, il était encore bien loin d’avoir recouvré son niveau d’antan. Mais les quelques sensations qu’il pouvait désormais ressentir lui laissaient penser qu’avec un peu d’entraînement et de travail il pourrait bientôt retrouver cette capacité d’observation si particulière.
Il se rendit en bordure de Liberty, au bord de la forêt, dans ce lieu de méditation qu’il avait aménagé quelques semaines plus tôt pour ses entraînements. Là, il plaça plusieurs objets autour du tronc sur lequel il avait l’habitude de méditer. Il posa en cercle une bouteille remplie d’eau, une bougie et un gobelet en métal vide puis alluma la bougie à l’aide de silex.

Le remortel s’installa alors sur la souche, s’asseyant en tailleur et fermant les yeux. Il concentra alors ses sens sur la perception de ce qui l’entourait. Au début, il ne voyait rien, il se figurait là, au milieu du vide, sans parvenir à sentir la présence d’aucun des objets qu’il avait déposés au sol. Mais au bout de plusieurs longues minutes de concentration et de recherche de ses sens, il ressentit soudain une première sensation inhabituelle. Une forme dansante, anarchique et primale, peu à peu, cette forme pris une couleur passant par des teintes d’abord jaunes puis de plus en plus chaudes jusqu’à former une flamme. Arimav se concentra alors pour tenter de saisir un peu plus de l’objet qu’il était en train d’observer par la pensée, cherchant à visualiser la bougie dans son ensemble.
Mais ce fut finalement une autre sensation qui vint le perturber, une onde semblait se répercuter dans son champ d’observation. Elle était contenue, mais semblait par moment se diffuser pour se fondre dans le reste de l’image mentale. Arimav continua alors à écouter ses sens, sentant que toute tentative d’influencer l’image mentale la perturbait au lieu de la rendre plus précise. Et au bout d’encore un peu plus de temps, le liquide de la bouteille vint à se former, sans que le verre qui ne la forme n’apparaisse, laissant le liquide comme léviter dans les airs.
Il était vraisemblablement plus simple d’observer par cette méthode les choses en mouvement que les objets immobiles et inertes. Alors qu’il se faisait cette observation, quelque chose apparu alors à un troisième point, en direction du gobelet. Quelque chose de plus tranchant, de plus fin, un peu comme un souffle. Cela ressemblait au vent venant se briser sur les rebords du métal, puis s’engouffrer et tournoyer à l’intérieur du verre.

Arimav avait donc obtenu une vision partielle des objets qu’il avait disposés autour de lui, mais il n’était pas réellement satisfait du résultat. Quelque chose le dérangeait, il devait passer à côté d’un élément important, mais lequel ? Il réfléchit à cette question plusieurs longues minutes sans que rien dans son image mentale des environs n’évolue d’aucune manière que ce soit.
Puis ce fut en se concentrant plus particulièrement sur le gobelet qu’il eu une idée. Les objets autour de lui étaient certes inertes, mais pas leur environnement. Ce n’était pas tant les objets qu’il devait percevoir que les perturbations dans l’environnement qu’ils engendraient par leur présence. Et à peine le remortel se fit-il cette réflexion, que son champ de vision se mit à changer du tout au tout, des formes commencèrent à se former autour de lui, d’abord grossières puis de plus en plus précises. La matière commença petit à petit à prendre des couleurs, certes pas aussi fidèles que celles qu’il pouvait observer de ses propres yeux, mais le tout ressemblait maintenant à quelque chose d’assez cohérent.

Le jeune homme pouvait donc maintenant observer son environnement à quelques mètres autour de lui, restant là, immobile, contemplant les formes conceptuelles des objets qui l’entouraient. Il avait atteint une première étape dans la restauration de ses sens. Mais ceux-ci avaient quelque chose de différents d’auparavant, certainement à cause de la composition différente du tissu même de cet univers.
Ce fut lorsque la bougie termina de fondre qu’Arimav se décida à cesser son entraînement pour la journée. Prévoyant déjà la prochaine étape de celui-ci pour le lendemain.
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Re: Recouvrer la triple vue   2018-12-18, 13:30

Recouvrer la triple vue


29ème jour du 9ème mois de l’an 0 – 09 heures

Pour la seconde partie de son entraînement, Arimav avait décidé cette fois-ci d’opter pour un environnement plus vivant. En effet, pour pouvoir user pleinement de cette capacité, le remortel devait être capable de s’en servir en toute circonstance. De plus il devait pouvoir localiser les objets et les personnes en mouvement et non uniquement quelques objets fixes qu’il avait lui-même disposé autour de lui.
À cet effet, il resta assis sur sa chaise au réfectoire de l’auberge dans laquelle il logeait depuis maintenant plus d’un mois, fermant ses yeux afin de se concentrer. Doucement, son sens se mit en activité, commençant à retracer son environnement proche de quelques mètres autour de lui, dessinant les tables et les chaises, les couverts sur les tables et bientôt les quelques individus qui étaient en train de profiter de leurs petits déjeuners.

Pour tout ce qui était fixe, la vision, si on pouvait appeler cela ainsi, du remortel était assez précise. Mais en ce qui concernait les êtres vivants, eux étaient bien moins concrets, ressemblant plutôt à des masses informes desquelles rayonnaient des sortes d’auras de densité et de couleurs différentes. Chacune de ces auras était différente et propres à chacun des individus présents dans la pièce. Alors que le jeune homme se concentrait sur ces dites aura, l’une d’entre elle l’interpella particulièrement. Sans qu’il ne sache pourquoi, celle-ci lui sembla familière sans qu’il ne soit capable de replacer à qui elle pouvait bien appartenir.
Soudain, alors qu’il ne faisait plus attention aux autres signes extérieurs, une voix l’interpellant vint le sortir de sa transe. Cette voix provenait de l’aura qu’il avait reconnu plus tôt, c’était celle de la tavernière, rien d’étonnant au fait qu’il trouvait que celle-ci lui était familière.

« Monsieur Grantz ? Vous allez bien ? Vous êtes malade ? »

Aella semblait inquiète, il est vrai que le remortel se tenait maintenant assis sur sa chaise depuis plusieurs dizaines de minutes les yeux fermés. Il rouvrit alors les yeux, quelque peu ébloui par la lumière naturelle de la pièce, sa vision d’abord floue puis de plus en plus clair confirmant qu’il avait bien affaire à la jeune propriétaire de l’auberge. Il se frotta alors les yeux en se redressant afin de la saluer de la tête, souriant se voulant rassurant.

« Oui, très bien et vous-même ? Je ne faisais que méditer, cela m’arrive parfois, je ne suis pas malade ne vous inquiétez pas pour moi. »

La conversation continua quelques minutes, le temps pour le remortel d’expliquer ce qu’il était en train de faire et qu’Aella lui raconta à son tour sa journée, comme elle avait pris l’habitude de le faire désormais, les deux individus étant devenus particulièrement proches depuis quelques jours.
Suite à cela, Arimav demanda à Aella si elle voulait bien le laisser l’aider pour le rangement de la salle, lui indiquant que cela serait fort utile à son entraînement. Aella accepta volontiers l’aide, toutefois quelque peu surprise de voir que le jeune homme se banda les yeux avant de débuter sa tâche.
Elle le regardait déambuler dans la taverne, et se déplacer dans celle-ci sans pourtant se cogner à aucun des meubles. Cet exercice avait pour objectif d’habituer Arimav à se déplacer tout en maintenant sa perception extrasensorielle de son environnement.
Cela n’était pas des plus simples, et bien qu’il y parvint sans grande difficulté, se montrant toutefois hésitant dans ses mouvements, sa portée de vision se trouvait bien moins large et précise que lorsqu’il était immobile.

Finalement, il termina sa session d’entraînement lorsque la salle de repas fut entièrement rangée, retournant dans sa chambre après avoir pris congé auprès de la jeune tavernière, satisfait d’avoir été récompensé de ses efforts.
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Main - Triple H Vs Batista
» Triple H (W/ William Regal) VS The Rock.
» Triple H vs Sting
» Kane vs CM Punk or Triple H or Edge
» Triple H Vs Le Clown

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: