Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Ven 14 Déc - 15:28

Visite à l'improviste


25ème jour du 9ème mois de l’an 0 – 14 heures

C’était une belle journée qui se profilait sur la grouillante Liberty. Arimav était toujours impressionné du nombre d’âmes qui peuplaient la capitale, lui qui n’avait jamais rien connu qui puisse rivaliser avec une telle concentration de vie, et de loin même. Il arpentait les rues dans sa tenue qu’il veillait à ce qu’elle soit toujours impeccable et entretenue, saluant les passant toujours souriant et chaleureux.
Le jeune homme avait pris la direction de la boutique de la forgeronne Hoshino qui avait été son employeuse lors d’une mission périlleuse quelques semaines plus tôt.
Il avait de nombreuses questions à lui poser et également une proposition à lui faire quant à ses capacités artisanales. Bien qu’en ville depuis un moment maintenant, il n’avait pas vraiment pris la peine d’interroger les locaux sur la nature de ce monde, ne sachant pas bien lesquels seraient ou non ouverts à la discussion sur ce genre de sujets, d’autant plus qu’Hoshino l’avait mis en garde quant à ses propos qui pouvaient choquer plus d’une personne en ces lieux.

Il ne fallut pas bien longtemps au remortel pour rejoindre la bâtisse qui lui avait été indiquée par Aella, la tavernière. Il se retrouva devant une porte en bois, essuyant ses bottes sur le pas de la porte, dépoussiérant et ajustant sa tenue. Il frappa trois petits coups à celle-ci avant de l’entrouvrir et pénétrer l’échoppe, jetant un œil aux différents étalages. On était bien là dans la boutique d’une forgeronne, les rayons étaient fournis en armes et armures diverses ainsi que de plusieurs objets utiles à l’exploration et la survie.
Face à lui, il devina alors un homme, son attention fut rapidement attirée par celui-ci, pas par son apparence, mais il émanait quelque chose de dérangeant en sa direction. Le remortel approcha alors prudemment de l’homme, d’un pas lent, tentant de cacher son appréhension, l’observant un peu plus en détail, la pupille blanche de ses yeux noirs venant légèrement s’étendre de façon visible par quiconque regardant en sa direction à ce moment précis. Arimav se stoppa alors net dans sa marche, complètement perturbé face à ce qu’il observait alors. L’individu en face de lui, n’en était visiblement pas tant un que des milliers, il semblait formé d’une quantité hallucinante d’entités grouillantes. Le remortel se racla alors la gorge avant de s’adresser à l’homme au comptoir.

« Bonjour à vous … multitude. Vous travaillez ici ? Je suis venu parler à Hoshino, je ne sais pas si vous savez où je peux la trouver ?»

La curiosité d’Arimav était piquée, alors il n’y alla pas par quatre chemins, sa phrase était suffisamment explicite pour faire saisir à son interlocuteur qu’il avait vu quelque chose en lui sans trop en dire pour ne pas le mettre dans l’embarras si quelqu’un d’autre l’avait entendu et qu’il cachait certaines choses. Et alors qu’il finit sa phrase, il ne put s’empêcher de lâcher un petit sourire de satisfaction, ce monde avait le don de le surprendre et lui montrer de nouvelles voies dans les moments où il s’y attendait le moins. Il était venu parler à Hoshino, mais cet individu l’intéressait maintenant bien plus encore. Il voulait comprendre ce qu’était cette entité, il avait pu observer de nombreuses formes de vies étranges, mais jamais aucune de la sorte.
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV


Dernière édition par Arimav le Ven 14 Déc - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Greed
Messages : 106
Or : 495
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23
Localisation : Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 238
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 10
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Ven 14 Déc - 17:55

La vie de boutiquier était quand même horriblement ennuyeuse, et il y avait un petit quelque chose d’étrange a gagner de l’argent pour quelqu’un d’autre. Au moins le commerce était plutôt fructueux, comment pouvait-il ne pas l’être en réunissant autant d’artisanat différent, surtout que tout tournait autour de l’équipement. Cela demandait suffisamment de savoir faire et durait suffisamment longtemps pour que le prix soit au rendez vous.

Aujourd’hui j’avais affaire a un bûcheron, un homme assez bourrus et musclé qui était venus commander une nouvelle hache pour remplacer celle qu’il avait casser lors de ses heures de travail. Toujours aussi enjoué a l’idée de faire du profit, je ne pouvais m’empêcher d’essayer de lui vendre plus que nécessaire.

« Nous pouvons vous forger une nouvelle hache en fer pour une dizaine de pièce d’or, mais pour une vingtaine nous pourrions vous en faire une en acier, beaucoup plus durable. Pour cinq pièces nous pourrions également vous fournir des pierres d’affûtage pour que vos lames restent tranchantes pendant des semaines, et pour une vingtaine d’or supplémentaire, nous pourrions vous fournir une paire de gants en cuir renforcé, pour vous protéger de tout problèmes pendant vos dur labeurs. »

C’est ainsi qu’un client qui aurait dut payer une dizaine de pièce d’or en était venus a en payer quarante-cinq pour la possibilité d’améliorer ses conditions de travail. Les gens ont besoins de tellement de choses tout en l’ignorant, il faut bien un petit coup de pouce d’un commerçant pour l’aider a visionner tout les avantages que pourrait lui fournir la boutique, moyennant finance bien entendus, haha !

« Vous ne regretterez pas d’avoir investis dans Hoshino inc, je m’occuperais personnellement du suivis de votre commande »

D’autres boniments de commerçant pour apaiser le client qui venait de se délester d’autant d’argent. Alors qu’il partait, un autre entra dans la pièce, visiblement bien plus riche qu’un vulgaire bûcheron, m’incitant a ressortir le même discours que je contais aux nouveaux arrivants.

« Bienvenus à Hoshino inc, le meilleur commerce de la ville, où tout vos besoins en équipements peuvent être assouvis. Nous offrons actuellement une remise de moitié prix sur les plastrons. »

Il n’y avait pas de remise. Je m’étais juste contenter de doubler le prix affiché de ses derniers en disant qu’exceptionnellement ils seraient a moitié prix. Une technique simple pour attirer le regard des clients et leurs faire envisager un achat exceptionnel mais plus onéreux.

Mais la personne qui entrait ne semblait pas vraiment intéresser par mon discours et demandait a voir Hoshino, en m’appelant pour l’occasion multitude. Un bien étrange surnom. Je pris appuis sur le comptoir pour passer mes jambes de l’autre coté et m’asseoir sur ce dernier.

« Oh non tu dois faire erreur, je t’assure qu’il n’y a qu’un seul moi. Si jamais il en existait un autre, tu peux être sûr que je me le serrais déjà accaparé, haha ! Mais bref, je m’égare, tu es venus pour acheter quelque chose ? La patronne est assez occupée, c’est moi qui gère la boutique pendant qu’elle travaille. »

Mais il semblait que le client soit bien déterminer a voir Hoshino plus que pour acheter quoi que ce soit dans la boutique. Je pris une grande inspiration pour que ma voix porte assez loin dans la bâtisse.

« Paaaatrooooonne ! Ton rencard est arrivé ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
Hoshino
Messages : 504
Or : 1520
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Dangshuan / Kaizoku / Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 980
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 35
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Ven 14 Déc - 19:29



Visite à l'improviste
feat. Arimav & Greed



Petit conseil

Ces derniers temps avaient été assez mouvementés, mais enfin, la demoiselle pouvait prendre du temps pour elle ! Maintenant que toute la structure était lancée et avait fait ses preuves par les grandes commandes qui avaient été envoyées et finaliées avec succès, tout le monde était bel et bien rodé. Bon, il existait quelques tensions, notamment avec les fortes têtes qui ne se connaissaient pas encore de trop, mais vu qu’ils étaient là pour travailler ensemble, et non en compétition, cela créait petit à petit une certaine solidarité entre eux. Hoshino essayait de tout faire pour éviter que des problèmes n’arrivent entre eux, que l’un ne se prenne supérieur aux autres simplement parce qu’il intervenait plus tard dans la conception d’un produit… mais pour le moment, la lycéenne avait de quoi être satisfaite !

Après, cela restait une structure à taille humaine. Ils étaient actuellement sept en la considérant dans le lot. Elle était bien loin des méga industries qui employaient des centaines, voir des milliers de personnes dans une simple structure, mais elle aviat de quoi être satisfaite actuellement. Elle était aussi tout aussi loin des commerces qui se trouvaient au Pays de l’or, mais les gobelins avaient l’avantage d’avoir des dizaines d’années d’historique derrière eux. Elle n’était dans le secteur que depuis quelques semaines, mais à la vue des premiers résultats que l’on trouvait actuellement, il n’y avait pas de quoi avoir peur !

En vérité, si. La lycéenne craignait malheureusement qu’un tel boom ne lui attire des problèmes, ses résultats créant une certaine jalousie auprès de ses concurrents. Elle ne souhaitait pas vraiment entrer dans les hostilités, mais le monde des affaires était sauvage et sanglant. Elle savait que si elle prospérait, d’autres eux couleraient, et pourraient lui en tenir rigueur… Même si elle espérait que cela n’arrive pas, ses simples pensées ne seraient pas suffisantes à ceci. Mais plutôt que de se préoccuper en d’hypothétique futurs, elle secoua la tête.

Face à elle, son bureau, légèrement incliné pour réaliser comme une planche à dessin. Elle avait réalisée comme achat récent quelques parchemins et une lumière magique pour sa chambre, qui lui servait par la même occasion de bureau. C’était là où elle s’occupait de faire les croquis de ses futures inventions. Accrochés sur les différents murs l’on voyait là divers plans d’armes, d’armures, de gadgets et de machines qui demeuraient pour le moment à l’état de croquis. Certains étaient partiellement chiffonnés, dût à des traits peu concluants. C’était ça, la décoration de sa chambre d’inventrice ! Et lorsqu’elle avait suffisamment de temps et que tout était paré, elle entamait l’autre phase, à savoir la conception d’un prototype ! Mais elle avait tellement d’idées que rares étaient ceux qui atteignaient ce stade là. Mais ceux qui passaient à l’état de matière, elle s’assurait de les finir !

Elle se pencha en arrière, s’étirant un peu. Le son des enclumes était devenu comme une routine ici. Elle avait prit l’habitude, et parfois se complaisait même à battre la mesure en même temps des coups de marteaux, alors qu’elle sifflotait quelques airs provenant d’autres dimensions. Une simple complainte mélomane dans un monde qui connaissait le feu et la fonte !

Toutefois, alors qu’elle se repenchait de nouveau, elle entendit la voix de Greed… Il avait du bol que la chambre de la lycéenne soit juste au dessus de la boutique et que l’insonorité était encore lacunaire à cause de la technologie de l’époque. Elle dût toutefois tendre oreille pour être sûre… Un rencard ? Mais qu’est-ce que l’homonculus bavait comme histoire ?! Ce cancre était décidément bien turbulent… Mais elle ne pouvait nier ses qualités de vendeurs. Il avait un sacré sens du commerce, bien qu’Hoshino ne faisait pas forcément attention à toutes ses méthodes. Après tout, pour vendre un produit, elle n’était pas vraiment l’experte en la matière, donc à défaut… Elle faisait confiance à l’avarice incarnée. Mais restait à savoir ce qu’il voulait.

Se levant, elle fit rapidement craquer sa nuque, avant de sortir de ses appartements, pour redescendre dans l’arrière boutique, avant d’arriver par la porte menant lieu au couloir central reliant les différents commerces.

‘’Je ne pense pas avoir un rencard, et encore moins avec toi...’’
Répliqua-t-elle en s’adressant à Greed. Depuis ces quelques jours, elle avait commencée à le tutoyer. Maintenant qu’il faisait parti de la boutique, elle n’avait pas forcément la nécessité d’être aussi formelle qu’auparavant. Toutefois, lorsqu’elle le vit assis sur le comptoir, elle haussa un sourcil, avant de toutefois rapidement détourner le regard. Elle n’était pas la dernière à le faire, donc difficile de ne pas être hypocrite si elle reprochait cela à l’homonculus. Mais ce faisant, elle vit donc la personne qui l’avait demandée, et elle afficha une tête bien plus surprise à voir le remortel dans sa boutique !

‘’Oh ! Monsieur Arimav ! Je ne m’attendais pas à vous voir ici ! Mais comme vous pouvez le voir, l’affaire s’est bien lancée !’’
Elle afficha un sourire alors qu’elle l’invitait à regarder rapidement les quelques rayons que l’on trouvait ici. Mais le remortel disposait déjà d’une épée toute particulière… Peut-être est-ce qu’il s’agissait là d’une réparation ? Cela paraitrait étrange, donc elle reprit rapidement : ‘’Mais que me vaut votre présence ici ?’’

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t493-carnet-de-pouvoirs-d-hoshino-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t371-presentation-d-hoshino-term
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Sam 15 Déc - 14:02

Visite à l'improviste


Alors qu’Arimav interrogeait le boutiquier sur la présence d’Hoshino, le client précédent se dirigea en direction de la sortie, le croisant succinctement et lui adressant un rapide signe de la tête en guise de salutations. L’homme était une petite montagne de muscle, certainement un soldat ou une personne ayant un travail physique, il ne semblait pas être de ceux qui faisaient de la gonflette, la corne sur ses mains et les marques de l’effort en attestaient largement. Il venait visiblement de passer une grosse commande, d’après les dires de Greed, le tout nouveau commerce de la jeune forgeronne avait certainement de beaux jours devant lui.

Le vendeur déballa son discours, ne manquant pas de lui faire l’étalage des promotions en cours dans la boutique. Il était de toute évidence à l’aise dans son rôle, cela semblait être chose innée pour lui, et malgré l’inquiétante aura qu’il dégageait il réussit à mettre tout de suite Arimav à l’aise.
Sa réponse ne laissa pas entendre grand-chose sur sa condition, au désarroi du remortel, mais après tout ce n’était pas vraiment ses affaires et tout le monde avait bien le droit à garder ses secrets. Ce n’était pas Arimav, Gardien du Secret, qui allait contester ce fait, dissimulant lui-même bien des connaissances comme il en avait fait le serment.
L’homme lui demanda alors ce qu’il était venu acheter, lui indiquant que la patronne était occupée. C’était bien normal, il n’allait pas la déranger à chaque fois qu’un client demandait à la voir sans quoi elle n’aurait plus de temps pour elle et ses affaires. Il lui répondit alors simplement, restant droit comme à son habitude dans une posture martiale et digne :

« Non, pas cette fois. Je suis uniquement venu pour parler avec Hoshino. Le seul argent dont je dispose est celui qu'elle m'a donné pour notre petit arrangement, je n'ai pas les moyens d'acheter ici. »

Les emplettes ne faisaient pas partie de ses objectifs du jour, et à vrai dire il accordait bien peu d’importance à l’argent et aux biens matériels. Mais il n’était pas pour autant complètement ignorant de la nécessité de celle-ci dans un monde qui lui était inconnu et dans lequel il n’avait maintenant plus aucune attache ni repère.
Le remortel remarqua une pointe de déception dans le regard de Greed, sans qu’il n’en semble agacé pour autant, se retournant légèrement vers l’arrière de la pièce en appelant Hoshino en haussant la voix.

« Un rencard ? Non il n’en est rien je … je crois qu’il y a méprise je viens simplement parler affaires, j’ai du mal m’exprimer. »

Arimav était complètement ignorant des mystères de la séduction et des subtilités de l’humour, et comme cela lui arrivait en général dans ce genre de situation il prit l’intervention du boutiquier au premier degré sans en comprendre l’ironie.
Quelques secondes à peine après qu’elle fut demandée, Hoshino débarqua d’une porte du côté de l’arrière-boutique s’interrogeant sur la formulation de l’interpellation auprès de son employé. Elle tourna ensuite son regard sur le remortel qui rougissait légèrement suite à la méprise, sans pour autant ressentir la moindre ambiguïté, simplement mal à l’aise de la situation.

Le jeune homme se racla alors rapidement la gorge pour éclaircir sa voix et reprendre un peu le contrôle. Il s’inclina respectueusement en direction de la forgeronne pendant plusieurs secondes avant de se redresser pour lui répondre.

« Oui, je vois ça. Je suis heureux pour vous, vous avez tout ce qu’il vous faut pour monter une affaire prospère il semblerait, bien que je ne sois pas expert en la matière. Je n’ai pas vraiment étudié la science de l’économie de là d’où je viens. Je préférais laisser cela aux Compagnons. »

Arimav adressa ensuite un nouveau tour d’horizon de la boutique, comme pour appuyer ses dires, toujours souriant et d’une intention bienveillante. Il regarda rapidement vers Greed, se demandant s’il pouvait parler face à lui, mais il n’avait finalement rien à cacher et cet individu semblait lui aussi tout à fait singulier et n’aurait probablement pas grand-chose à lui reprocher de sa propre situation.

« Je revenais vers vous, comme vous me l’aviez si gentiment proposé, pour que vous puissiez m’en apprendre plus sur ce monde. Cela fait déjà quelques semaines que j’ai ressuscité sur ce monde, mais je n’ai pas vraiment encore eu l’occasion de me renseigner plus, et vos paroles m’ont fait me dire que je ferais bien de demander à une personne ouverte d’esprit. Je ne sais pas encore bien ce qui pourrait m’attirer des ennuis ici. »

Il prit une rapide pause dans son discours, afin de ne pas noyer son interlocutrice dans ses paroles, et pour marquer une seconde intention.

« Également, j’ai récupéré mes capacités, et je commence à arriver au bout de la bourse que vous m’aviez confiée. Peut-être pourrais-je à nouveau vous être utile désormais ? »
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Greed
Messages : 106
Or : 495
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23
Localisation : Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 238
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 10
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Sam 15 Déc - 17:35

Le monsieur ne semblait pas vouloir commercer, chose dommage vus qu’il avait l’air d’avoir pas mal d’argent. Il était plutôt richement vêtus, un peu comme un caporal ou une autre figure d’autorité militaire. Dommage que toute trace de respect ou d’autorité se soit évaporé après sa réaction a mon petit prank. C’est assez étrange de voir des réactions de petite pucelle chez un homme de son style. Au moins la journée n’allait pas être ennuyante.

Je le fixais avec un grand sourire carnassier, ne détournant le regard que pour voir Hoshino arriver en pestant qu’elle n’avait pas de rencard et encore moins avec moi.

« Oh, ça ne serrait pas pour me déranger beauté, mais c’est le blondinet qui veut te voir. »

Je balançais mes jambes tel un enfant en écoutant le couple discuter. Apparemment, ils se connaissaient et le garçon s’appelait Arimav. Il disait qu’il venait pour en apprendre plus sur ce monde, que cela faisait quelques semaines maintenant qu’il était « ressuscité » sur ce monde et que maintenant que ses pouvoirs s’étaient réveillé, il se tournait vers elle, d’autant que la bourse qu’il avait reçut d’elle commençait a se vider.

Alors comme ça la patronne distribuait des bourses aux inconnus, et je n’y avais même pas eu droit ?! J’affichais une moue en regardant Hoshino, laissant planer le doute quand au sérieux de ma réplique.

« Bah alors patronne ? On donne de l’argent aux autres et pas a moi ? J’en suis vexé … »


Après un petit blanc pour laisser planer le doute, j’enchaînais sur d’autres réactions.

« Et bien, une autre bizarrerie  dans ce monde, vas falloir songer a imprimer des prospectus. Je suis sûr que ça se vendrait bien ces merdes. C’est quoi ton histoire, monsieur je ressuscite ? Pas très sympas de me piquer mon truc, je te préviens elle est a moi la petite. »


Je descendais de mon comptoir pour poser ma main sur l’épaule du blondinet avec un grand sourire carnassier. Certainement qu’Hoshino me reprendrait dans la seconde, mais je pourrais certainement me délecter des réactions de ce pauvre sbire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
Hoshino
Messages : 504
Or : 1520
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Dangshuan / Kaizoku / Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 980
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 35
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Sam 15 Déc - 20:04



Visite à l'improviste
feat. Arimav & Greed



Réaction à chaud

La demoiselle débarquait donc dans la pièce. Intriguée, elle l’était. Qu’est-ce qui pouvait donc amener Arimav chez elle, en son humble mais prospère boutique ? Dans tous les cas, elle constatait que les affaires fonctionnaient bien, vu que certains produits dans les rayons qui avaient été remplis ce matin manquaient à l’appel… Et ce n’était pas vraiment du genre de Greed que de faire d’humbles réductions sur les clients. Mais il fallait qu’elle surveille un peu ses magouilles, juste par prudence Peut-être s’était-il déjà servi dans la caisse ? Elle n’en savait pour le moment rien, mais elle gardait tout de même les comptes dans son magasin, donc si cela disparaissait, elle en serait informée. La chose était d’autant facilitée par le fait qu’elle vivait ici, et donc qu’elle était la première et la dernière sur les lieux.

‘’Blondinet ?’’
Fit-elle, en lui tournant le regard. C’était comme ça qu’il qualifiait les personnes avec les cheveux pâles ? Blanchette ou Grisette aurait été surement mieux, mais elle se garda de répliquer ceci, se contentant, une nouvelle fois, d’hausser les épaules face à l’homonculus. Restait à voir ce que voulait toutefois le remortel, qui lui donnait respectueusement ses salutations, plus que ce qu’elle méritait ou recevait à l’habitude. Elle n’était ni noble ni héroïne. Juste une personne parmi tant d’autres qui tentait de joindre les deux bouts comme elle pouvait. Elle lui fit un sourire en coin, alors qu’il reprenait donc vers la suite…

Donc il était là car il souhaitait obtenir des renseignements. Il n’avait pas forcément eu l’occasion de le faire, d’autant que la lycéenne se souvenait qu’en effet, il avait put être involontairement maladroit, en mentionnant le concept de déité que les humains de ce monde, notamment de Dangshuan, tentaient d’étouffer. Il n’était pas un mauvais bougre, donc Hoshino ne voyait pas en quoi elle lui refuserait ça ! De plus, il annonçait avoir retrouvé ses capacités, mais être sur la paille, et donc, d’une certaine manière, il recherchait un contrat ou un travail… Mais directement, vu qu’il était question d’argent, Greed sauta sur l’occasion pour réclamer sa part, juste sur la base d’une mauvaise interprétation, qu’elle s’empressa de corriger…

‘’Monsieur Arimav et moi avons travaillé ensemble il y a quelques semaines de cela, le temps d’une journée où j’ai louée ses services. Comme un travail, un salaire, salaire que tu reçois déjà !’’
Expliquait-elle, soupirant un peu du caractère très avide de son vendeur. Elle ne voyait pas cela comme une qualité, très clairement, d’autant qu’elle ne comprenait pas ce qu’il signifiait par des prospectus et des bizarreries… Elle fronça néanmoins les sourcils alors qu’elle imaginait qu’il parlait d’Arimav, et qu’il parlait de lui en tant qu’être. Voulait-il se lancer dans du trafic d’être humain ?! Ce n’était surement que son interprétation mais lorsqu’il descendit de son comptoir pour faire un grand sourire au Remortel, elle fronça encore plus les sourcils. Elle espérait VRAIMENT se tromper, mais bon, elle prit déjà une tenaille, avant de mettre un petit coup sur l'arrière de la tête de l'homonculus.

‘’Nan mais ! Déjà, il n'est pas une bizzarerie, monsieur l'avarice ! Et ensuite... Comment ça des prospectus ?! Tu veux faire une vente aux enchères de personnes ? Mais t'es complètement fêlé en fait ! Gare à ta réponse, tu peux te retrouver à la porte sur la mauvaise !’’
Rajouta-t-elle, énervée. Clairement, la dernière fois qu’elle y avait été confrontée… Cela avait été dur. Arimav pouvait en être témoin, c’était quelque chose qu’elle n’appréciait mais alors pas du tout ! Ce après quoi, elle sera les dents, soufflant un coup pour tenter d’éviter d’envoyer tous les étalages sur Greed.

‘’Bon, passons sur ce point. Je ne suis pas contre vous engagez, mais… Je crains de ne pas avoir besoin d’une protection rapprochée actuellement… Mais si je peux répondre à vos questions, c’est avec plaisir que je m’en chargerais !’’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t493-carnet-de-pouvoirs-d-hoshino-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t371-presentation-d-hoshino-term
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Dim 16 Déc - 0:37

Visite à l'improviste


Blondinet ? Les cheveux d’Arimav avaient-ils encore changé de couleur ? Il s’en arracha un pour regarder si c’était le cas, mais non, son cheveu avait toujours bien sa teinte blanche habituelle. Peut-être l’homme avait-il un problème de vue, où que l’effet de la lumière lui avait joué des tours. Quoi qu’il en fut, la remarque ne dérangea pas vraiment le remortel, cependant un peu plus interloqué par la façon dont il s’adressait à Hoshino. Il pensa alors que les deux devaient se connaître de longue date et être relativement proches pour ainsi se donner des petits noms.

Le boutiquier était visiblement tout un personnage, il aimait se donner en spectacle. Il se permit même une remarque à son employeuse quant à la paye reçue par Arimav, sans que le remortel ne puisse déterminer s’il s’agissait ou non d’humour. Ce à quoi Hoshino répondit immédiatement afin de clarifier la situation sur la manière dont elle avait été amenée à lui payer un service.
L’Homonculus s’approcha ensuite du jeune homme, continuant à parler de son air détaché et quelque peu malicieux. Il voulait en savoir plus sur Arimav et sur son histoire. Le remortel fit fi du vocabulaire et du ton employé par son interlocuteur, n’accordant que peu d’importance à son propre égo, d’autant plus que cela semblait être sa façon de s’exprimer avec tout le monde.

Arimav n’avait aucune raison de ne pas répondre à la question de Greed, il fut cependant quelque peu déstabilisé lorsque celui-ci vint poser sa main sur son épaule tout en lui affichant un large sourire. Il se stoppa un instant, ne sachant s’il devait réagir d’une manière ou d’une autre, souriant nerveusement d’un air un peu gêné. Greed n’était pas le plus laid des hommes, et maintenant qu’il s’était rapproché, il sembla même avoir quelques atouts physiques appréciés du remortel qui ne put s’empêcher de rougir et de bafouiller le début de sa réponse, ne quittant pas l’homme des yeux.

« J-Je, oui ma résurrection. Eh bien, je suis un remortel, par un certain procédé, il se trouve que j’étais incapable de mourir, ou en tout cas pas définitivement. Nous autres remortels somment pratiquement immortels, nous ne vieillissons pas et à notre mort notre corps déphase pour réapparaître en un certain lieu. Mais il semblerait que cette fois-ci, je ne suis pas réapparu là où j’aurai dû. Par ailleurs, je sens également qu’une partie de mon don est parti, mon corps ne vieillit toujours pas, mais je ne suis pas sûr de réapparaître si je venais à mourir cette fois-ci. »

Le remortel prit une petite pause dans son discours, alors qu’Hoshino réagissait aux paroles quelques peu déplacées de Greed. Il lui adressa un simple hochement de la tête, signe qu’il n’avait pas été offensé par ses propos, mais la remerciant tout de même de l’attention.

« Et sinon, pour mon histoire, elle serait bien trop longue a raconter et je ne voudrais pas vous endormir. Mais pour faire court, j’étudiais les mystères de l’univers avec mon Ordre, afin de comprendre et utiliser ses mécanismes. C’était là ma principale tâche. »

Il se tourna à nouveau vers Hoshino, faisant le lien entre ses précédentes paroles et la dernière réponse de celle-ci concernant le travail qu’elle avait à lui offrir, ou plutôt qu’elle n’avait pas.

« Eh bien, en fait je ne parlais pas de mercenariat. Je voulais plutôt parler de mes capacités à altérer certains objets pour leur attribuer des propriétés magiques. Je ne peux pas vous fabriquer d’armes magiques cependant, il s’agit plutôt d’utilitaires. Comme des torches de lumière éternelle ou ce genre de petites choses pour le moment. Et … Pour ce qui est des questions, j’en ai de nombreuses à vrai dire, je ne sais pas bien par où commencer. Il semblerait que je ne sois pas le seul à être apparu dans votre univers de ce que j’ai compris. Que pouvez-vous me dire à ce propos dans un premier temps ? »

Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Greed
Messages : 106
Or : 495
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23
Localisation : Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 238
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 10
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Dim 16 Déc - 1:28

Arimav expliquait qu’il avait été un immortel, que sa « race » ne vieillissait pas et qu’au moment de leur mort, ils se téléportaient dans un autre endroit. Un pouvoir très intéressant qui aurait mérité une enquête plus approfondis, s’il était encore intact, car en effet le jeune homme disait que ses pouvoirs s’étaient affaiblis, très certainement comme l’avaient fait mes propres pouvoirs depuis mon arrivé. Mais comme les miens commençaient a revenir, peut-être que cette capacité referait surface chez le remortel. Si un tel jour arrivait, il deviendrait alors très intéressant d’étudier son cas. Qui ne rêvait pas d’une armée immortelle ?

« Très intéressant. Il faudra qu’on en rediscute si jamais ce pouvoir se manifeste de nouveau chez toi. Le secret de l’immortalité est une marchandise très rare, et je veux l’avoir. Autant en faire un échange équitable, tu ne pense pas ? Je suis sûr que d’ici là, j’aurais trouvé quelque chose qui te fera envie, alors pense a moi. »

Il ne servait a rien de le brusquer si pour l’heure il n’avait rien a me donner, mais s’il venait a récupérer ce pouvoir sans vouloir me l’échanger, je n’aurais pas peur de me salir les mains pour récupérer ce secret, d’une manière ou d’une autre.

Peu après que j’ai suggérer a la patronne de faire quelques prospectus, pour vendre les informations qu’elle devait livrer a tout va aux étrangers qui passaient dans son échoppe, un outils m’atterrit dans l’arrière du crâne. Hoshino semblait avoir compris que je voulais vendre notre invité sur une quelconque foire aux esclaves. Après avoir fait craquer ma nuque et que quelques étincelles rougeoyantes venaient signaler que le processus de régénération, lent mais ultimement efficace, s’enclenchait.

« Hey, doucement, tu pourrais briser la nuque de quelqu’un. Pas que ça soit très grave dans mon cas, mais quand même, ça fait mal. Et puis c’est quoi cette idée ? Comme si j’allais vendre un gars contre de l’or alors qu’il y a tellement de chose plus rare. Non, je parlais des informations que tu as l’air de devoir répéter encore et encore a chaque fois qu’un étranger pointe le bout de son nez. Les imprimer et les vendre t’éviterait de te répéter, en plus de gonfler nos caisses. Et puis entre nous, il faudrait quelque chose de vraiment exceptionnel pour que je me sépare de ça. »

Je m’approchais pour reposer ma mains sur l’épaule du jeunot et lui tapotant la joue.

« Le petit a l’air de bien savoir se battre. Ça serait beaucoup plus intéressant de l’avoir comme sbire. Un bon bras armé, ça peux faire rentrer pas mal d’argent, plus qu’une vulgaire vente d’esclave. Hein mon gars ? Ça te tenterais de bosser pour moi ? »

Je lui lançais un sourire malicieux, comme si le diable venait proposer un marché alléchant mais lourd de conséquence.

L’épéiste vint compléter sa demande en précisant qu’il ne venait pas pour une histoire de mercenariat, mais pour offrir ses talents … d’enchanteur ? Je ne sais pas, comment on pourrait appeler ce genre de métier ? Décidément, il y avait beaucoup de chose intéressante parmi les étrangers. Tant de chose a désirer, a chasser et a acquérir. Je n’allais vraiment pas m’ennuyer ici, et peut-être que j’allais pouvoir dénicher quelques pouvoirs que je pourrais moi même utiliser. Mon bouclier suffisait largement chez moi, mais je n’avais que des alchimistes et des militaires. Il pouvait y avoir dans ce monde bien des dangers qui dépasseraient mes attentes, alors autant être préparé.

« Ça a l’air bien utile. Ça aussi ça m’intéresse. Tu me donnera des leçons ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
Hoshino
Messages : 504
Or : 1520
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Dangshuan / Kaizoku / Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 980
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 35
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Dim 16 Déc - 18:18



Visite à l'improviste
feat. Arimav & Greed



Ce monde

Si son vendeur réussissant à mettre devant elle mal à l’aise un client, c’était qu’il y avait un problème. Elle ne surveillait pas tout le temps ses employés, chacun d’entre eux ayant une autonomie dans ce qu’ils faisaient, tant que était fait et d’une manière correcte. Là, rien n’allait comme il le fallait, et bien qu’Arimav ne soit pas tout à fait un client, elle n’appréciait guère comment Greed se comportait avec lui. Déjà qu’il lui proposait presque un contrat avec le diable en proposant qu’il lui révèle le secret de l’immortalité… A quoi cela lui servirait, lui qui l’était déjà en plus ?!

Et si elle pourrait briser la nuque d’un tel petit coup ? Difficilement. Elle n’avait pas plus de force qu’un autre, et l’énergie cinétique que pouvait dégager un tel outil demeurait assez limité. Si cela fut son intention, elle aurait utilisée des objets plus adaptés, comme par exemple son marteau, ou toutes les armes qui demeuraient entreposées dans les étalages. Mais elle n’avait guère l’envie de transformer Greed en un porc-épic, juste qu’il se taise et se calme un peu tel le chat dissident qu’il était. Elle était à deux doigt de le chopper par la peau de la nuque. Peut-être deviendrait-il tout raide ?

‘’Eh bien soit plus clair dans ce que tu racontes !’’
Fit-elle en faisant la moue, alors qu’il expliquait après coup ce qu’il pensait… C’était donc de vendre des prospectus à ceux qui se retrouvaient sans la moindre information… Il n’avait pas en fait comprit ce penchant des affaires… ‘’Ceux qui n’ont pas tant d’informations sont généralement assez nouveau dans ce monde, autrement dit qu’ils n’ont pas la monnaie pour ce que tu souhaites vendre. De plus, ils n’ont qu’à regarder ailleurs pour se renseigner ! De toute façon, ce n’est pas un marché, mais un service. Si j’aide quelqu’un, c’est par bonne volonté, par pour en gagner profit.’’

Suite à quoi il proposa du coup que… De lui proposer de travailler pour lui ?! Décidemment, il n’avait aucune limite… Qu’est-ce qu’elle pouvait faire ? Lui acheter un collier pour chien ? Cela serait de mauvais goût…

Toutefois, Arimav était venu ici pour autre chose que se faire haranguer par un Greed tout excité. C’était donc pour proposer ses services, mais pas ses capacités de mercenaire, non… C’était plutôt ses pouvoirs de… D’enchanteurs ? Dans les faits, c’était ce qui se rapprochait le plus de ça, et il ne fallut pas longtemps à Hoshino pour voir l’intérêt potentiel qu’aurait un enchanteur dans son commerce !

‘’Oh, ça oui, ça m’intéresse !’’
Fit-elle, avec un grand sourire, trahissant donc une certaine curiosité face à ça. Il faudrait qu’il fasse tout de même ses preuves et qu’elle réfléchise à où elle pourrait le placer, mais cela demeurait tout de même une très très bonne idée que d’améliorer l’équipement par des enchantements ! Mais il y avait aussi des questions que Arimav avait, et qu’il commençait à poser…

‘’Eh bien, notre univers… Déjà, je ne suis pas originaire d’ici non plus. Ce monde accueille de nombreux étrangers, sans vraiment que l’on soit au courant de comment ou de pourquoi. J’ignore tous les principes qui rendent ça possible, mais des personnes de tous les mondes apparaissent en celui-ci… et ce n’est pas la première fois ! Il y a dix ans, c’était la même. Nous marchons dans les pas d’étrangers d’une ancienne génération, et j’imagine que depuis le temps, ils ont trouvés comment s’installer et vivre ici… Mais l’on entend parler de certains que très récemment… Peut-être un rapport avec les dieux ou… je ne sais quoi.’’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t493-carnet-de-pouvoirs-d-hoshino-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t371-presentation-d-hoshino-term
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Dim 16 Déc - 19:57

Visite à l’improviste


Les deux individus continuaient à se chamailler sur l’incompréhension qu’il y’avait eu un peu plus tôt dans la discussion. Arimav prêtait peu d’intérêt à cette partie de la conversation, et de toute manière elle ne lui était pas vraiment destinée. Il en retint simplement que cet homme était visiblement, comme lui, venu d’un autre univers puisqu’il avait lui également demandé ces informations à Hoshino.
L’Homonculus semblait intéressé par les secrets de la remortalité d’Arimav, il n’était pas le premier à vouloir obtenir l’immortalité et certainement pas le dernier. Le jeune remortel remarqua cependant les étranges éclairs rouges se formant au niveau de la nuque de Greed lorsque celui-ci reçu un coup de la part de son employeuse. Il fit attention à ce que celui-ci ne remarque pas qu’il s’en était aperçu, bien que de toute manière il ne pouvait pas vraiment cacher cette réaction bien peu discrète.

« Oh, vous savez, je pourrais vous parler de mon don pendant des horyels, mais je doute que vous puissiez en faire grand-chose. Il s’agit plus d’une condition que de quelque chose que l’on puisse obtenir, nombreux sont ceux qui ont tenté, humains, races assimilées ou même des dieux pour leurs créations, mais aucun n’a jusqu’à lors réussi. D’autres ont essayé de la supprimer, et le résultat fut identique, la bénédiction du Très-Haut n’est pas altérable. »

Greed repris ses belles paroles, souhaitant engager Arimav comme sbire, tels étaient ses mots. Le remortel n’avait pas vraiment de problème à louer sa force de combat, mais de la bouche de cet individu il comprit bien rapidement que ce n’était pas pour des affaires très reluisantes. Il lui adressa tout de même un sourire amical, reprenant un peu ses esprits et perdant peu à peu sa teinte rosée pour retrouver sa peau blanche presque immaculée.

« Eh bien, si jamais je cherche ce genre de travail par la suite, je saurais à qui m’adresser, mais pour le moment je n’étais pas venu pour cela. Et je crois que vous surestimez mes compétences, vous me semblez être un jeune homme bien battit, je suis sûr que vous êtes à même d’assurer vous-même votre protection. »


Hoshino adressa alors son intérêt à la proposition d’Arimav, il avait visé juste, et ses compétences pourraient être mises à contribution pour l’affaire de cette dernière. Elle lui expliqua par la même occasion l’arrivé des étrangers sur ce monde, d’une première vague il y’a de cela une dizaine d’année puis de nouvelles arrivées récemment. Elle était elle aussi une étrangère, le destin avait donc décidé de rassembler ces trois âmes singulières en ce lieu. Arimav n’était pas étranger à ce genre de mécanismes, il observait la même chose dans son ancien monde, tous les remortels et toutes les singularités de l’univers semblant s’être données rendez-vous proche du sanctuaire de son ancien Ordre.
Elle évoqua une fois encore le concept de dieux, peut être étaient-ils physiquement apparus en ce monde comme dans son ancien univers. Il lui demanda alors quelques précisions à ce propos.

« Les dieux ? Parlez-vous de concepts théoriques, de croyances locales ? Ou bien d’entités avérées et assimilées en ce nom ? »

Le remortel attendait avec impatience la réponse d’Hoshino, en effet, si dieux il y avait, il pourrait certainement tenter de communiquer avec eux afin d’obtenir des réponses ou encore des connaissances en échange d’un prix.

« Pour ce qui est de ma proposition, ce que je vous propose est plutôt une forme de partenariat, je ne pense pas pouvoir assumer le rôle d’employé à temps plein. J’ai de nombreuses recherches à mettre en œuvre, et je devrais certainement voyager pour découvrir les mystères de ce monde. Je préférerais travailler avec vous sur des commandes par exemple, que ce soit directement des demandes de clients, ou bien des demandes de votre part. Je ne suis pas vraiment porté sur les affaires, donc je préfère vous laisser vous charger de trouver des acheteurs et éventuellement récupérer des composants. Je ne peux cependant satisfaire que peu de commandes pour le moment, la création d’artefacts est longue et coûteuse en énergie… Hrrmm … Bien sur, pour les composants je pourrais aussi aller en récupérer certains si vous savez où les trouver. »

Juste après qu’Arimav se soit expliqué sur ses conditions, Greed démontra à nouveau un intérêt pour les connaissances de celui-ci. Il souhaitait que le remortel lui enseigne une partie de ses connaissances. En soit, le jeune homme n’était pas vraiment pour, surtout qu’il ne le connaissait pas et qu’il lui avait laissé une impression mitigée. Mais il n’était pas contre tester sa compatibilité à ses techniques par le biais d’un petit test.

« Je ne peux pas vous donner de réponse pour le moment, je n’enseigne pas à n’importe qui. Mais je peux déjà voir si vous avez des prédispositions. Si vous me le permettez, il vous suffit de vous détendre et de ne pas opposer de résistance à mon … intrusion mentale. Puis-je ? »

Arimav afficha un fin sourire en direction de l’Homonculus, un peu amusé de la situation, attendant une réponse de sa part avant de tenter toute connexion mentale.
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Greed
Messages : 106
Or : 495
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23
Localisation : Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 238
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 10
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Lun 17 Déc - 16:02

Arimav expliqua que cette immortalité tenait plus de la condition que d’une réelle compétence. A l’entendre, cela semblait découler d’une quelconque divinité, quelque chose que je n’appréciais pas vraiment, d’une part à cause des lubies de mon paternel et d’autre part du fait qu’un cadeau peut très souvent être repris. Ce n’était pas une façon viable d’atteindre l’immortalité, car après tout, est-ce qu’un vie éternelle soumis aux caprices d’une entité valait-elle vraiment le coût ?

Je me frottais le menton, en essayant de cacher ma déception.

« Ce n’est pas une immortalité très engageante je dois dire. Vivre une vie éternelle soumis aux caprices d’une entité soit disante supérieure, très peu pour moi. Ahh, dommage. Enfin, je trouverais bien un moyen parmi les autres bizarreries qui traîneront dans les parages. »

Vint ensuite le sujet de sa main d’œuvre. Lui ne voyait pas de problème a travailler pour moi, si jamais il en sentait le besoin, mais il ajouta que je semblait suffisamment capable pour m’occuper de ma défense moi même. J’eus un petit rire avant de préciser quelque peu ce que j’entendais par travail.

« Haha, c’est vrais que je me débrouille pas mal, même si ça prendra encore quelques temps avant que je ne reprenne vraiment du galon. Mais non, je ne pensais pas vraiment a un garde du corps. Il y a bien des moyens pour un bras armé de rentrer de l’argent tu sais ? »


Le blondinet se lança ensuite dans la conversation qu’il tenait avec Hoshino. Lui semblait bien intéressé par les divinités, chose logique étant donné la source de son immortalité perdue. Il proposa ensuite une sorte de partenariat avec l’entreprise, ne pouvant apparemment pas s’offrir le luxe d’un emplois a plein temps. Il voulait que l’on s’occupe de trouver acheteur et matériaux pour que lui s’occupe de l’artisanat. C’était beaucoup demander et j’espérais qu’Hoshino s’en rendait compte. Concrètement, il voulait profiter de nos services et de notre enseigne pour faire son petit commerce. Il ne restait plus qu’a espérer que la patronne fixe un bon ratio au contrat.

Arimav termina en expliquant qu’il souhaitait ouvrir une sorte de connexion mentale, pour évaluer ma compatibilité avec son art. Je n’étais pas très serein a l’idée de laisser quelqu’un entrer dans ma tête, d’autant que ma nature de pierre philosophale allait certainement jouer dans la balance.

« As tu seulement ce qu’il faut pour entrer dans ma tête et espérer en sortir entier ? »

Aucun humain a ma connaissance n’avait réussis a se plonger dans une pierre philosophale tout en gardant sa conscience intacte. Autant éviter qu’un incident n’arrive subitement et ne me mette la patronne a dos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
Hoshino
Messages : 504
Or : 1520
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Dangshuan / Kaizoku / Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 980
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 35
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Lun 17 Déc - 18:59



Visite à l'improviste
feat. Arimav & Greed



Les dieux

Malgré le comportement assez particulier de Greed, Arimav réussisait tout de même à tenir sa barque. L’avarice était une bien curieuse entité, et Hoshino se désespérait à l’idée que ce soit sa figure commerciale… Peut-être avait-elle fait une erreur en l’engageant ? Elle n’en savait rien, ni même des projets futurs qu’il aurait… Qu’allait-il faire ensuite de l’argent qu’il gagnait ? L’accumulait-il dans un coin, ou bien commençait-il à envisager lui-même la création d’un groupe pour être complètement libre de ses choix ? Après tout, la liberté était aussi un bien précieux, et l’on pouvait posséder la sienne, mais aussi celle des autres… Compliqué que tout ceci…

Toutefois, elle écoutait tout de même ce que racontait le remortel… Comme quoi c’était un don, une condition qu’il avait put obtenir, mais pas par lui-même en fait… C’était le principe d’un don des cieux du coup, et il devait vivre avec. Comme une mutation pour les x-mens. D’ici là, à ce qu’il se retrouve au service d’un chauve à roulette, là… Personne n’en savait rien, mais dans tous les cas, il avait d’autres choses à faire que d’être à la botte de Greed… Que ce soit pour la protection ou les services que des gros bras pourraient offrir… Mais même si Arimav avait montré qu’il n’était pas du genre à hésiter s’il devait agir de façon critique, ce n’était pas son plan de vie que d’être un sbire. Même dans sa proposition, qui viendrait après, il gardait une certaine indépendance…

Mais avant ça, il avait une autre question, concernant les déités de ce monde. Heureusement pour lui, Hoshino s’était au moins renseignée a minima sur le sujet, mais les infos étaient assez rares… Les seules qu’elle avait put avoir venait d’un marchand de Shoumei chez lequel elle c’était fourni pour avoir des lingots d’un alliage souple. Et elle livrait là le résultat de ses recherches.

‘’Plutôt le second cas. En fait, il existait en ce monde des entités surpuissantes, qui semaient le chaos et les cataclysmes en cette terre. Voyant la vie comme un simple assemblage de marionnettes dont ils étaient à l’origine, ils se permirrent tous les droits sur les races vivantes… Jusqu’à ce qu’elles se rebellent, donnant lieu à la grande guerre divine, qui vit la fin de tous les dieux… Et c’était une alliance ultime entre toutes les races et les nations ! Par exemple, Dangshuan, le fondateur de la coallition, fut celui qui mena l’attaque contre X’o-rath, le geôlier des âmes. Mais tout prit fin il y a cinquantes années. Depuis, les différentes races se sont éparpillées, et le monde vit en paix… Enfin, relativement. Je crains que des conflits politiques ne viennent entacher l’alliance qu’il y eue.’’


Elle souffla, craignant que la guerre ne vienne mettre un sacré problème à sa petite vie…

‘’Mais c’est à Shoumei que l’on peut en apprendre le plus. Là-bas, la liberté de culte est autorisée, voir même plutôt conseillée, sans pour autant qu’ils ne souhaitent le retour des dieux. Je suis un peu intriguée tout de même… Si j’ai le temps, un jour, j’irais y voyager pour en apprendre plus… Mais ce n’est pas vraiment le moment de mon côté.’’


Vint après la proposition qu’il avait à donner… Il s’agissait d’une sorte de partenariat à mi-temps, lui permettant une grande liberté. Toutefois, il y avait surtout le côté des matériaux à lui fournir, donc c’était assez compliqué à réaliser. Elle posa sa main sur son menton, songeuse, avant d’expliquer :

‘’Il va falloir étudier tout ça. Il va falloir le prix des instalations ainsi que le prix des matériaux, plus le nombre d’heures de travail que ça coûtera… Faut déjà que ce soit rentable et établir un premier catalogue avant de pouvoir commercialiser. Pour la clientèle, pas de problème, il y a déjà des clients qui demandent si l’on dispose de service d’enchantement. Une fois qu’on aura déjà une liste de ce qu’on peut envisager de faire, il faudra qu’on voie du coup les rémunérations que ça amènera. Ça va demander pas mal d’étude avant ça, mais je reste partante !’’

Après quoi, elle assistait du coup au fait qu'Arimav allait peut-être entrer dans l'esprit de l'homonculus. Un sacré spectacle en perspective, mais restait à voir si cela se ferait. Dans tous les cas, elle serait aux premières loges !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t493-carnet-de-pouvoirs-d-hoshino-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t371-presentation-d-hoshino-term
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Mar 18 Déc - 11:19

Visite à l’improviste


L’Homonculus semblait quelque peu désappointé de la réponse d’Arimav quant à la nature de sa remortalité, visiblement celui-ci la trouvait imparfaite, car soumise à la volonté d’un dieu. Une vision particulière, nombreux sont ceux qui seraient prêt à tout pour toucher du doigt une pareille récompense sans se soucier des conditions.

« Ce n’est pas vraiment comme si le Très-Haut m’avait personnellement attribué ce don. Alors certes je suppose qu’il est en capacité de le reprendre, après tout il est le créateur de tout ce qui formait mon univers, cependant s’il a créé les remortels, c’est parce que nous avons une utilité. Nous ne sommes qu’un rouage du cosmos, et bien que nous soyons incapables de saisir l’intégralité de notre fonction en son sein, il est évident que nous lui sommes utiles. Nous ne sommes qu’une de ses créations au milieu d’un univers pratiquement infini, un grain de sable au sein de la création, peut être moins encore. »

Le remortel se stoppa un instant, se souvenant d’une des leçons apprises dans la Quadrature du Cube, qui l’avait guidé lui et son ordre depuis leur création.

« Et comme on dit, vous devriez vous souvenir de cette phrase : Seul le possédant peut se faire déposséder. Cette simple phrase cache bien des réponses à celui qui se posera les bonnes questions. »

Arimav se stoppa dans son discours, car il était capable de disserter pendant des heures sur l’univers, ses mécanismes et sa place en celui-ci. Mais ce n’était pas vraiment le sujet de la conversation.
Le boutiquier précisa alors son offre, ou plutôt lui indiqua qu’il ne souhaitait pas faire de lui son garde du corps. Le remortel n’avait pas vraiment idée de ce qu’il attendait de lui exactement, mais comme toujours avec cet individu, ses phrases étaient tournées de manière à décourager le jeune homme de vouloir prendre part à ses activités.

« Comme je vous l’ai dit, j’y réfléchirais, si vous avez une proposition plus précise à me formuler je l’étudierai avec plaisir. »

Hoshino répondit alors à la question d’Arimav concernant les dieux et leur place dans ce nouveau monde. Elle lui expliqua qu’ils étaient à l’origine de la vie ici, mais qu’ils la considéraient comme leur appartenant et l’utilisait pour assouvir leurs dessins. Les habitants de ce monde auraient donc en conséquence décidés de s’allier contre leurs créateurs afin de recouvrer leur liberté, pour finalement y parvenir et se disperser aux quatre coins de la planète, dans une paix relative. Paix qui était, toujours d’après Hoshino, provisoire, elle pensait que les conflits politiques n’allaient pas tarder à ébranler l’alliance.
Arimav lui donnait plutôt raison en ce point, peu importe les univers la paix ne semble pas pouvoir exister sur le long terme, car il ne peut exister de création sans destruction, l’univers réclame un équilibre, et il l’obtient toujours.

« Je vois, je vous remercie pour ces quelques éclaircissements. Je comprends maintenant un peu mieux pourquoi vous m’aviez repris lorsque je parlais du Juste. Bien que je puisse vous assurer que cette entité là n’ai rien à voir avec les dieux de ce monde. Déjà dans un premier temps, il n’est pas réellement impliqué dans notre vie, il créé à une échelle bien supérieure de la nôtre. »

Le remortel ne tentait pas vraiment de convaincre qui que ce soit de la bonté de son dieu, qui n’était en soit pas vraiment qualifiable de la sorte tant son niveau d’existence supplantait le bien et le mal qui sont des concepts propres aux formes de vies inférieures. Il souhaitait simplement les rassurer sur le fait qu’il n’était pas un dévot venu prêcher la bonne parole ou encore imposer une vision au nom d’un certain dieu.

« Pour ce qui est des dieux de cet univers, je suppose que c’est ce qui arrive lorsque le cosmos ne dispose pas de règles pour ses entités les plus puissantes. Je doute cependant que l’entièreté des dieux soient morts, car sinon nous ne serions certainement pas là. Ces dieux étaient probablement, et ce n’est là qu’une supposition de ma part, que des créations d’un dieu plus puissant qui aurait créé cet univers, car sinon leur mort aurait dû entraîner le chaos dans toute la création, sans rien pour s’assurer de la cohérence du développement de cet univers. Je doute que des dieux aussi imparfaits aient eu la puissance de générer un univers entier, s’ils ont été tués par des êtres relevant de notre niveau d’existence. »

La forgeronne ajouta alors que c’était à Shoumei que le remortel pourrait en apprendre le plus sur les dieux. Elle prévoyait de s’y rendre prochainement, lorsqu’elle aurait un peu plus de temps.

« Si vous allez là-bas et que je suis encore dans les parages, n’hésitez pas à me faire un petit signe, je vous accompagnerais volontiers. La vie à Liberty est calme et paisible, mais ce n’est pas vraiment ici que je pourrais en apprendre plus sur les mystères de ce monde semblerait-il. A moins que vous n’ayez connaissance d’un groupe d’érudits présents dans cette ville ? Un groupe de chercheurs ou de mages peut-être ? »

Suite à cet échange, Hoshino revint sur le sujet de la proposition d’Arimav à travailler pour son commerce en tant qu’enchanteur. Elle semblait intéressée mais les conditions du remortel étaient visiblement un peu trop contraignantes pour elle. Le remortel réfléchit alors quelques instants à ce qu’il était prêt à faire pour gagner cet argent et s’assurer un minimum de liberté.

« Pour le moment, je n’ai pas encore eu l’occasion de fabriquer d’artefacts magiques, il me manque des composants. Je pense savoir où trouver les plus basiques d’entre eux, dans les montagnes non loin de Liberty. Je pourrais peut-être vous ramener quelques échantillons de ce que je suis capable de produire lorsque je serais rentré de cette expédition ? Je pensais commencer par fabriquer de simples lanternes de lumière éternelle, je pense que cela pourrait être utile pour les mineurs ou d’autres travailleurs de nuits. Je pense également pouvoir fabriquer des verrous magiques, qui s’ouvrent sur un mot de commande, leur efficacité resterait cependant liée à la qualité du verrou en lui-même. Si cela vous pose problème de vous fournir en composants magiques, je pourrais m’en charger, je n’ai pas vraiment idée de la difficulté que cela représente de s’en procurer ici.»

Après avoir formulé à nouveau sa proposition, le jeune remortel s’approcha à un peu plus de Greed, l’observant droit dans les yeux, se redressant légèrement et prenant un air plus sérieux que précédemment. Il s’adressa à lui, d’une voix légèrement plus grave.

« Nous verrons cela je suppose, ne vous inquiétez pas pour mon esprit il a pu observer bien des choses, des choses qui l’ont forcé à se reconstruire en ré-envisageant tout ce qu’il connaissait de l’univers sous un angle nouveau. Je devrais pouvoir encaisser, et je briserais le lien si j’en ressens le besoin. A ce propos, n’ayez crainte, vous pourrez vous également briser ce lien par votre simple volonté, ce n’est pas vraiment une intrusion à proprement parler. Imaginez plutôt cela comme une … connexion de nos psychés. Vous voyez lorsque vous parlez dans votre tête ? Vous entendez une voix, votre voix intérieure. Eh bien ce que je vais faire consiste à synchroniser ces deux dimensions dans lesquelles nos voix intérieures s’expriment pour leur permettre d’interagir entre elles. »

Ses explications terminées, Arimav se racla la gorge, puis ferma les yeux quelques secondes, les ré-ouvrant d’un seul coup, dévoilant des yeux entièrement blancs, faisant absolument contraste avec ses yeux noirs habituels. Il tenta à ce moment là de créer la connexion avec l’esprit de Greed, mais quelque chose était étrange, ce n’était pas une connexion qui tentait de s’établir, mais des milliers. Toutes provenaient pourtant bien de l’Homonculus, et bientôt le remortel se retrouva à devoir supporter le cri de plusieurs centaines de hurlements. Il plaça ses mains sur ses oreilles, se courbant sur lui-même dans une contorsion de douleur, ne mettant pas pour autant un terme à sa tentative de télépathie.
Quelques secondes après cela, les cris commençaient doucement à se faire de moins en moins puissants, comme il le pensait, ces connexions étaient trop instables pour être maintenues et venaient à se refermer d’elles-mêmes. Les hurlements, maintenant plus audibles semblaient prendre la forme de complaintes, d’appels à l’aide et de cris de souffrance jusqu’à finalement s’éteindre.

Le remortel tenta alors de s’exprimer dans l’esprit de Greed.

« Je crois que c’est fait. C’était pas une partie de plaisir, vous êtes combien là-dedans ? »
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Greed
Messages : 106
Or : 495
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23
Localisation : Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 238
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 10
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Sam 22 Déc - 14:51

Je grinçais quelque peu des dents quand Arimav développait son lien avec sa remortalité. Il disait que son seigneur avait tout créer, que lui et ses semblables étaient utile a ce dernier, qu’ils étaient des engrenages dans la machine, un grain de sable dans la création. Etait-il le genre d’imbécile a ce contenter du statut quo ? Satisfait de n’être qu’un pion sur l’échiquier, sans ambition aucune ?

« Et beh, vous devez êtres de gentils bon toutou pour vous satisfaire de ce genre de situation. Un rouage ? Un grain de sable ? Qui irait se satisfaire de ça ? Même la petite a au moins le mérite d’avoir l’ambition d’améliorer sa condition, plutôt que de rester un sbire a vie. Ar, vous vous seriez bien entendus avec Pride, tout aussi limité.»


Et voilà maintenant qu’il partait dans une sorte de leçon, a me dire que seul celui qui possédait pouvait être déposséder. Ar, voilà qu’il me faisait penser au paternel, avec ses tournures de phrase, soit disant sage et qui n’incitait a qu’a une vie qui n’en est pas une.

« Ah ouais ? Tu sonne comme le vieux avec ce genre de « leçon ». Y’a qu’un idiot pour se mettre dans la tête que ne rien posséder pourrait mener a quelque chose de bien. En quoi peut tu bien changer le monde sans aucune possession ? Oh, a moins que tu ne fasse partie de ce genre d’imbécile qui pense que le monde doit « suivre son cour », auquel cas tu sera facilement oublié et le monde se fichera éperdument de ton passage. »

Le remortel venait de taper une piquée dans mon estime et avait chuter de plusieurs niveaux. Mon ton n’était pas spécialement colérique mais plus critique, s’attaquant avec ardeur aux idées qu’il avait put suggérer et qui rentrait en parfait conflit avec mes propres idéaux. Autant dire que sa remarque quand a son potentiel travail m’était totalement passer par dessus la tête.

Hoshino apporta quelques réponses aux questions du blondinet, comme quoi les dieux étaient bien des entités physiques ayant eu le dominium sur les races vivantes qu’ils avaient créer … jusqu’à ce que ces dernières ne se rebelle. Toute les races et toute les nations, unies contre un ennemi commun, on aurait presque dit une histoire pour enfant. Je me demandais si la réalité était aussi mielleuse que le conte ne la décrivait, en tout cas le statut quo était devenus une sorte de guerre froide entre les différentes nations.

L’artisane expliqua ensuite que la nation où l’on pouvait trouver le plus de réponse a ce sujet restait Shoumei, une nation où la religion était libre et même conseillé. C’était quand même bien étrange que les mortels continuent a vénérer des tyrans qui les ont maltraités et qu’ils ont eux même tuer.

« Vraiment ? Mais pourquoi est ce qu’ils iraient vénérer des dieux qui les ont torturés et qu’ils ont eux même tuer ? Z’êtes quand même bizarre vous les mortels, a toujours vouloir remettre votre vie dans les mains de quelqu’un d’autre. Au moins y’en a quelques un avec le courage de se prendre en main. »

Vint ensuite la scène que je « craignais » puisque le remortel tenta de se frayais un chemin dans ma tête. Il lui fallut bien quelques secondes pour réussir a m’atteindre, et cela semblait avoir était bien difficile pour lui. Prêt de 60 000 âmes en peines tourbillonnait a l’intérieur de ma pierre, aucun humain ne pouvait garder sa conscience intacte une fois entrer a l’intérieur, plongé dans les complaintes et l’agonie de tous ces individus. Mais le remortel s’était juste contenter « d’écouter à la porte » plutôt que d’entrer et c’est très certainement ce qui lui a sauvé la vie.

« Hahaha, tu es bien téméraire d’écouter chez des inconnus comme ça. Qui sait il peut y avoir une grande fête sans que tu ne sois au courant, hahaha ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
Hoshino
Messages : 504
Or : 1520
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Dangshuan / Kaizoku / Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 980
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 35
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Dim 23 Déc - 10:48



Visite à l'improviste
feat. Arimav & Greed



Adjugé vendu !

La discussion continuait entre le remortel et l’homonculus. Si le premier était initialement venu voir uniquement la demoiselle, qui observait cette partie de la discussion, il avait trouvé parole avec Greed. Tout cela était très philosophique, presque… Astrale… Entre l’un qui disait avoir sa place dans un univers immense, et celui qui voulait tout avoir, y comprit une importance. Forcément, il y allait avoir des conflits d’idées, mais s’ils réussissaient à éviter de se mettre dessus, peut-être qu’il pourrait en ressortir quelque chose ? Ils pourraient en ressortir grandit… Mais de son côté, Hoshino, qui voyait plutôt le présent et la forme physique des choses, ne se posait pas autant de question. Elle n’était pas idiote hein, juste qu’elle avait d’autres préoccupations.

Vint ensuite le moment où Hoshino avait expliquée un peu ce qu’il s’apparentait au panthéon des divins. C’était nécessaire pour bien comprendre comment les gens de ce monde vivaient, et surtout pourquoi ils n’étaient pas vraiment très chaud chaud avec le concept de divinité d’une personne… Pour eux, les très hauts correspondaient à des menaces, à des dangers, et s’ils avaient réussis l’exploit de s’unir et de vaincre les dieux il y a cinquante années, est-ce qu’il en serait autant maintenant ? Difficile à dire, avec les conflits qui commençaient à se pointer…

Arimav se sentit néanmoins obligé de précisé comme quoi il n’était pas lié aux dieux de ce monde. Ça, elle l’avait comprit, sans problème, mais… Qu’il créé à une échelle bien supérieure de la nôtre ? Elle ne comprenait pas ça, à moins que… Il n’ait créé l’univers ou d’autres choses, qui développèrent la vie… Après, si l’on partait sur les considérations de la création du monde, là… L’on était pas sortit de l’atelier, d’autant qu’elle n’était pas vraiment une scientifique, plutôt une ingénieuse demoiselle qui bricolait sur son temps libre.

Elle réfléchit un instant sur ce qu’il vint de dire, avant de répondre concernant la supposition d’un dieu plus puissant :

‘’Ce n’est pas impossible. J’imagine que plusieurs légendes doivent mentionner une divinité « supérieure », mais je n’ai pas eue les informations nécessaires, et je me vois assez mal demander aux passants ce qu’ils savent sur ce sujet.’’


Par la suite, Arimav rajouta qu’il comptait donc aller à Shoumei lui aussi, et que donc il se ferait un plaisir d’accompagner la forgeronne jusqu’à là-bas. C’était loin d’être idiot, étant donné qu’elle ne savait pas vraiment se défendre, et qu’elle serait à la merci des pirates lorsqu’elle emprunterait un navire pour se rendre de l’autre côté de la mer méridionale. Elle pouvait passer par la terre, mais… Passer de novueau dans le territoire du Reike n’était pas du tout une chose qu’elle envisageait sereinement.

‘’Je n’y manquerai pas ! J’ai encore plein de préparatifs à faire, et il faut que cet endroit soit complètement autonome avant que je ne décolle, mais lorsque j’y irais, je vous ferais signe si vous êtes encore là. Et pour répondre à vôtre question, il y a bien l’Université Magic qui correspondrait à cette description, à l’ouest. C’est un endroit très impressionnant, qui forment de puissants mages. J’imagine qu’ils doivent avoir toutes les informations nécessaires, mais encore faut-il pouvoir rentrer… La seule personne que je connais et qui est rentrée là-bas est un dragon, c’est dire !’’


Elle se tourna ensuite vers Greed, pour répondre au concerné sur ses interrogations concernant les cultes.

‘’Je l’ignore, et je partage ces interrogations… Mais je suppose que c’était entré dans leur culture, et qu’ils ne souhaitaient pas perdre ces valeurs qui les unissaient.’’


Puis, retour au business ! Arimav présentait donc quelques petits tours qu’il était en mesure de faire, tout en proposant qu’il fasse une démonstration, un prototype une fois qu’il aurait été chercher les matières premières nécessaire à tout ceci. C’était une bonne idée, et la demoiselle hocha la tête, tout en répondant à ce niveau là :

‘’Ça me va ! Je vois déjà comment incorporer ce genre de fonctionnalités sur ce qu’on propose ici. Déjà, la lumière, pour l’exploration et le travail, évidemment ! Juste peut-être avoir une fonction pour éteindre la lumière, mais au besoin je pense pouvoir bricoler un cache. Et pour les verrous… J’imagine que pour sécuriser quelques bourses ou poches, certains seraient prêt à investir ! Tout me va du coup ! Si les tests sont concluants, on pourra faire affaire ! Je vais chercher de mon côté un local pas loin pour que vous puissiez faire votre petit atelier !’’


C’était comme ça qu’elle avait débutée ! Et quand on la voyait maintenant, on se disait qu’à partir de là, tout était possible. Il fallait juste être travailleur et avoir… De l’audace ! Et c’est ce qu’il eu en commençant à fouiller l’esprit de l’homonculus, une chose où la forgeronne était spectatrice et un peu mal à l’aise… Le fait qu’ils soient… Combien ? Clairement, ce n’était pas son élément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t493-carnet-de-pouvoirs-d-hoshino-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t371-presentation-d-hoshino-term
Vagabond
Arimav
Messages : 61
Or : 410
Date d'inscription : 18/11/2018 Age : 23
Localisation : Saint Maur des Fossés (94)

Feuille de personnage
Puissance Divine: 270
Alignement du personnage: Neutre Bon
Topics terminés: 7
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Jeu 3 Jan - 19:16

Visite à l’improviste


Le discours du Remortel ne semblait pas être très au goût de l’Homonculus qui s’empressait de le lui faire entendre, le traitant de « bon toutou », lui reprochant sa passivité et son acceptation des faits établis. Cela ne choqua pas le moins du monde Arimav, qui était habitué à ce genre de discours de la part des extérieurs. Il n’en était pas non plus ni vexé, ni énervé, de toute manière, ce Greed n’avait pas réellement compris le sens de ses mots, il n’en avait extrait que son interprétation première et les avaient pris comme une fin en soi.

« Connaître sa place, ne veut pas dire que l’on y est condamné pour l’éternité. Vous m’aurez mal compris. Ambition, n’est pas le mot pour mes projets, l’élévation n’est pas une ambition, c’est un mode de vie. »

Le jeune homme adressa alors un sourire amical à l’Homonculus, afin de lui signifier qu’il n’avait pas mal pris son discours, poursuivant alors le sien.

« Mais vous avez raison de vouloir quitter votre condition, je ne vous en fait pas le reproche, ceux qui ne font rien et attendent que le pain le destin pourvois à leurs besoins sont bien plus misérables. Pour ce qui est de vos questions, ce n’est pas la leçon qu’enseigne cette citation, enfin ce n’en est qu’une interprétation. Elle signifie simplement que seul celui qui possède peut ressentir le sentiment de dépossession. Chacun y porte la réponse qu’il souhaite, pour ma part je n’ai pas décidé de ne pas posséder, certains de mes frères l’ont fait. Ce n’était pas un jugement de votre … mode de pensée, juste un petit rappel. »

Arimav prit une courte pause, venant machinalement redresser ses gants en soie afin de les réajuster correctement, dans un tic de comportement qui lui était propre. L’Avide le questionnait maintenant sur ses valeurs, sur sa pensée quant à l’équilibre du monde, une question qui était au centre de la fondation de son Ordre.

« Oh, non, je crois en l’Equilibre, à une échelle qui nous dépasse, mais je n’en suis pas l’agent. Dans mon monde, les Arbitres de la Destruction assumaient cette fonction, mais ce n’est pas celle de mon Ordre. Nous intervenons dans le Cosmos, et nos expérimentations pour le comprendre et en user ont grandement contribué à la Création, mais nous avons également engendré une grande Destruction bien malgré nous. Ainsi va le cycle de l’univers. »

Alors que le débat entre les deux immortels battait son plein, Hoshino elle, quelque peut hors de celui-ci, répondit aux questions du jeune Remortel quant aux divinités locales. Mais sa connaissance était quelque peu limitée en la matière, elle ne réfuta pas la possibilité de l’existence d’une entité de puissance supérieure aux anciens dieux, mais n’en avait pas la certitude non plus.
Elle lui parla ensuite d’une certaine Université, l’Université Magic, qui se trouverait à l’Ouest de Liberty et où il pourrait certainement obtenir quelques réponses à la condition qu’il parvienne à y être invité à entrer. Et elle parla d’un … un Dragon ? Arimav n’avait aucune idée de ce dont il pouvait s’agir, ce nom ne lui disait absolument rien de là où il venait.

« Un … Dragon ? Qu’est-ce que cela ? Je suis désolé mais il n’existe rien de tel de là d’où je viens. »

Cette rencontre entre ces trois individus avait généré de nombreuses discussions sur de nombreux sujets, le remortel peinait à maintenir le fil de chacune de ses discussions, reportant à nouveau son attention sur l’Homonculus qui réagissait à l’explication de la jeune fille sur les déités de cet univers.
Arimav, bien qu’ayant un point de vue différent de Greed sur la place des dieux, était cependant d’accord avec lui, qui pouvait encore porter un culte à des pareils dieux destructeurs, surtout après leur avoir porté une guerre sainte. Il haussa simplement les épaules, se contentant d’approuver les dires du boutiquier, sans en ajouter plus encore, acquiesçant à la conclusion d’Hoshino.

Le Remortel, toujours en lien télépathique avec Greed, mit un terme à la communication mentale, ayant déjà pu voir ce qui l’intéressait pour l’heure chez son interlocuteur.

« Eh bien, comme je le pensais, malheureusement je crains de ne pas pouvoir vous enseigner grand-chose. Mes techniques demandent une forme … de paix intérieure. Je pense que vous savez ce qui vous empêche d’atteindre un tel stade de conscience. Lourd fardeau que le vôtre, votre esprit doit être puissant pour résister à ce tumulte. »

Finalement, Arimav écouta la proposition finale de la forgeronne. Celle-ci lui convenait tout à fait, il n’aurait plus qu’à se mettre au travail après avoir récupéré quelques ingrédients afin de fournir les premiers échantillons et effectuer ses premiers travaux.

« Soit, j’irais me fournir en matériel dans les montagnes un peu plus au nord, j’ai cru comprendre que je pourrais y trouver mon bonheur. Je suppose que vous savez dans quelle auberge me trouver si vous avez besoin de me contacter ? Je loge à celle-là même où nous nous sommes rencontrés. »
Arimav Grantz



"Seul le possédant peut se faire déposséder."
Quadrature du Cube - Chapitre XXIV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Greed
Messages : 106
Or : 495
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23
Localisation : Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 238
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 10
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Sam 5 Jan - 2:39

Je regardais le remortel avec un air mélangeant l’ennuie et l’indifférence. Il avait ce ton que partageait les politiciens et les érudits, déformant toujours un peu plus ses propos pour qu’ils soient accepter comme quelque chose de bon. J’aurais peut-être préféré qu’il me dise oui, au moins aurait-il fait preuve d’un peu de volonté. Il tentait de se persuader que son objectif n’était pas de l’ambition, que c’était un simple mode de vie. Ah, un autre hypocrite, incapable de voir les choses comme elles sont. Évidemment qu’il s’agit d’une ambition, c’est ce qu’il voulait faire de sa vie après tout !

Beaucoup de chose dans le comportement du remortel me mettait mal à l’aise tant elles sonnaient faux. Son sourire, son ton, son allure propre et « pure » me donnaient l’impression qu’il ne fallait pas compter dessus. Voilà maintenant qu’il partait dans un autre délire, celui de se dire qu’il y avait tout un mécanisme qui nous dépassait, un mécanisme dans lequel nous ne serrions que des engrenages qui le ferraient avancer vers son but ultime. Une pensée assez stupide a mon sens, car si tout était aussi planifier que cela, qu’elles le soient ou non ne changerait rien, nous continuerions a agir selon notre bon vouloir. Clairement le genre de réflexion inutile que peuvent pondre les humains qui ont trop de temps a perdre.

Mais j’optais pour la solution de ne simplement pas répondre aux dires du remortel. Je n’avais pas envie de perdre plus de temps a tergiverser avec un religieux, surtout sur un sujet aussi peu rentable. Mon intérêt pour le remortel rechuta grandement lorsqu’il me dit qu’il ne pourra pas m’apprendre ses capacités, me jugeant trop « tourmenté » pour cela. Décidément, il ne faisait qu’enchaîner les déceptions le pauvre.

« On peut dire que je suis nés comme ça, alors on s’y fait. En revanche, je dois dire que je suis assez déçus. J’aurais préféré quelqu’un de plus honnête quand a ce qu’il veux, ou quelqu’un de plus utile. Tant pis, je trouverais ce que je veux ailleurs. »

Vint ensuite la conclusion quand à l’emploi qu’était venus chercher le remortel. Hoshino voyait déjà comment incorporer ses compétences au catalogue que nous proposions déjà et n’avait aucun problème a le recruter une fois ses preuves faites. J’eus un petit soupire maintenant que la situation commençait a se conclure.

« Bien, j’imagine que si tu travaille avec nous, tu n’auras pas de problème a tenir la cadence ? J’ai un talent certain pour vendre compliqué et cher. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
Hoshino
Messages : 504
Or : 1520
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Dangshuan / Kaizoku / Shoumei

Feuille de personnage
Puissance Divine: 980
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 35
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   Sam 5 Jan - 10:38



Visite à l'improviste
feat. Arimav & Greed



Partir sur de bonnes bases

Le conflit idéologique entre Arimav et Greed se poursuivait. L’homonculus semblait être déçu tout de même de ce qu’il s’était passé, semblant comme en vouloir plus, plus et encore plus, tandis que le remortel s’affichait presque d’une manière… Conciliante, plus effacé dans ces nouveaux dialogues. Il n’avait pas cherché le conflit, mais l’avait obtenu d’une certaine manière, alors forcément maintenant, il cherchait à faire en sorte que le jeu qu’il pouvait y avoir se calme. Ils parlaient d’éternité, de possession, d’interprétation, de jugement, d’équilibre et de cosmos, mais Hoshino n’écoutait que d’une oreille. Pas que ce n’était pas intéressant, mais c’était surtout que la lycéenne n’avait pas spécialement envie de me fondre le cerveau avec des faits auxquels il lui manquait des éléments. Elle m’assurait donc un simple poste d’observatrice sur le coup, passant discrètement son regard un peu partout, avant du coup de reprendre sur nos explications une fois que le ton de la discussion lui revint…

Ainsi, Arimav ne savait pas à quoi correspondait un dragon ? Surprenant. Elle en avait déjà vu et entendu parlé sur des mythes et autres légendes, mais il était possible que tous les mondes n’aient pas la même culture fantaisiste que l’on pouvait trouver chez elle. Déjà elle avait de la chance qu’il y ait des points communs, et que ce soit le même terme qui soit utilisé… Hum… Il y avait probablement de la magie derrière tout cela. Mais bref, le dragon…

‘’Un dragon est une sorte de très grand lézard, dépassant presque toujours plusieurs mètres, voir plusieurs dizaines de mètres. Ils possèdent une grande paire d’aile dans leur dos, ainsi que diverses capacités, comme de pouvoir cracher du feu par exemple. Il me semble qu’ils sont dôtés d’une incroyable espérance de vie, ce qu’il fait qu’ils sont souvent perçus sages, mais ils peuvent aussi être destructeurs. C’est super impressionnant d’en voir un de près !’’

Concernant le lien mental que les deux avaient réalisés, il se termina, laissant donc le fait que les méthodes qu’avait l’un ne pourraient pas être enseignées à l’autre, à cause du… Désordre mental qu’il avait ? C’était ce qu’Hoshino perçu de ça. Certes, Greed était particulier, mais de là à parler qu’il avait un tumulte dans sa tête… Bah, il lui manquait des éléments, donc elle haussa légèrement les épaules face à cette nouvelle discussion, pour qu’au final, ils parlent business.

Donc Arimav irait se fournir en matériel dans les montagnes un peu plus au nord, tout en assurant qu’il serait disponible tant qu’il serait en ville, dans la même auberge que la demoiselle avait fait sa rencontre il y a plusieurs semaines de cela. Elle hocha la tête face à ceci, accusant réception de cette information :

‘’C’est d’accord ! Au moindre problème, n’hésitez pas à revenir ici ! On pourra trouver un arrangement au besoin !’’
Fit-elle, en lui faisant un signe. Ainsi commençait pour le moment le job. Arimav devrait faire ses preuves techniques, et Hoshino lui préparer le lieu pour qu’il puisse faire ses miracles !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t493-carnet-de-pouvoirs-d-hoshino-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t371-presentation-d-hoshino-term
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Visite à l'improviste [PV Greed & Hoshino]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite à l'improviste [Gwendall]
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate
» Rene Preval en visite au Venezuela et ensuite aux USA
» Visite au château d'Ambleville
» Visite d'une champignonnière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: