Bêtise d'un dragon qui s'ennui [Ema]
Vagabond
avatar
Messages : 33
Or : 365
Date d'inscription : 03/11/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 90
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 2
MessageSujet: Bêtise d'un dragon qui s'ennui [Ema]   2018-12-01, 10:37

Ennui. Quelle horreur ! S'ennuyer est quelque chose d'étrange. Le corps a de l'énergie, il a envie de faire quelque chose d’intéressant, il cherche mais il ne trouve pas... Les idées manquent. Pourtant elles sont là, juste au bout de la griffe. Mais chaque fois qu'une est choisi, un formidable ennemi fait son apparition, un ennemi totalement contradictoire : une puissante chaude vague s'emparant de tout le corps et clouant sur place. Annah appel ça la flemme. Quand j'étais dragonnet elle disait que c'était une maladie : la flemmengite. Persuadé qu'elle en savait plus que moi je m'en inquiétais beaucoup et la combattait de toute ma petite force. Aujourd'hui j'avais bien compris que ce n'était pas une maladie. Que faire lorsque l'on s’ennuie ? Soupirons et cherchons ensemble...

Combien de fois avais-je fais ce voyage ? Dolan-Liberty. Tout d'abord rejoindre le lac Rebirth, faire un petit arrêt à son bord même si le voyage fut court. Puis le traverser du nord au sud ouest, fait un nouvel arrêt à son bord. Enfin ligne droite direction sud ouest jusqu'à Liberty. Un voyage simple, sans étapes compliqués ni détours pour éviter des obstacles comme les montagnes. Le plus difficile et dangereux est le survol du lac qui interdit toute pause. Sans chargement je le pourrai : il me suffit de me laisser flotter pour me reposer. Mais avec mon harnais je ne peu pas le faire... Je risquerai d’abîmer ce que je transporte : des livres, des messages ou des marchandises. Je faisais toujours une pause à une heure de vol au nord de Liberty. J'y avais découvert une petite prairie abrité des vents dominants et difficile d'accès pour les hominidés. Elle était paisible et un agréablement ruisseau y coulait. Ainsi j'arrivais toujours à Liberty deux petites heures après l'aube : j'avais appris d'expérience que les gardes de nuits étaient plus craintif que ceux de jours.

Ainsi c'est deux heures après l'aube que je me posais dans la cours de l'université. Elle était loin d'être déserte. Une bonne cinquantaine d'étudiants se rendaient en cours, un charrette était stationnée contre un mur. Tous eurent des comportements de surprises, plusieurs filles en poussèrent des cris féminins, plusieurs s'éloignèrent en courant vers le bâtiment. Cinq me saluèrent de la main mais aucun ne vint me voir. Ma simple présence provoquait, selon mes amis professeurs, un phénomène intéressant au sein de l'université : les étudiants choisissaient de ne plus passer par la cours mais se déplaçaient au sein du bâtiment, ils m'évitaient, me laissaient en paix.

Une dizaine de minutes après mon arrivé, le vieux concierge se précipita vers moi.

« Ah Pastel bonjour ! »

« Bonjour cher ami. Je viens pour utiliser les services de votre bibliothèque. »

Comme d'habitude, le concierge s'inclina devant moi et se précipita à la recherche d'un étudiant dans les salles d'études pour s'occuper de moi. Cette attente ne durait jamais très longtemps, il réussissait toujours à en trouver. Mais aujourd'hui ce fut plus long. Une grosse demi-heure plus tard il revint me voir en s'excusant qu'il ne trouvait personne, qu'il allait avoir besoin de temps, que tous les étudiants étaient occupés. Période d'examen qu'il disait. Soit j'attendrai.

Mais rapidement l'ennui s'empara de moi. Je déteste m'ennuyer. J'avais commencer par m'allonger dans un coin de la cours au soleil comme d'habitude mais après une grosse heure d'immobilité, je me levais en soupirant. Je n'en pouvais plus de rester couché et d'attendre que l'on vienne s'occuper de moi. Alors je m'approchais de cette charrette. Elle était vide. Posant une patte dessus je la poussais pour la faire rouler sur quelques mètres. Puis je la poussa dans l'autre sens désireux de la faire retourner à sa place. Sautillant à sa poursuite comme un chien je commençais à jouer avec comme un bébé dragon. Je la poussais de plus en plus loin. Finalement elle percuta un arbre, un magnifique chêne centenaire. Fort heureusement elle ne subit aucun dégât. Soudain je ressentis une chatouille dans mes naseaux. Oh non ! Je connaissais la suite, surtout pas ici, surtout pas ! Mais je ne réussi pas à le retenir. Je me retournai et éternuai avec violence, le museau percutant presque le sol. Or mon éternuement était un éternuement de dragon, bien différent de celui des humains... Mon éternuement était souvent enflammé... Et c'est ce qui se produisit : mon museau s'enfonça dans un buisson et un jet de flamme le fit presque exploser. Il s'enflamma entièrement. C'était un épais buisson tel un énorme coussin au pied du chêne. Avec un flot de jurons, je le piétinais pour éteindre les flammes avant qu'elles n'attaquent la charrette ou pire : l'arbre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 28
Or : 560
Date d'inscription : 06/09/2018 Localisation : perdu

Feuille de personnage
Puissance Divine: 94
Alignement du personnage: Chaotique neutre
Topics terminés: 2
MessageSujet: Re: Bêtise d'un dragon qui s'ennui [Ema]   2018-12-05, 21:02

Cela faisait, quelque heure qu'Ema, était à Liberty, après un long voyage, elle avait quitté sa compagne et conseillère, sur une note plutôt étrange et quelque peut sanglante. Mais avec un objectif précis, en tête : en apprendre plus sur ce monde ! Et quoi de mieux pour en apprendre plus sur un monde inconnu que des livres ?

Ema ce mit donc en quête d'une bibliothèque, déterminé a en trouvé une dans l'heure, ce qui fut un échec. Ema demanda donc à un bon nombre, de personne s'il savait où est la bibliothèque la plus proche, mais aucune ne daigna lui répondre, cela devait être dû à la façon dont elle le disait. Elle demandait à tout le monde petit et grand : « excuser moi, savait vous où-est la bibliothèque la plus proche ? »

Elle opta donc pour une nouvelle approche, elle chercha donc, une école ou tout autre grand bâtiment, en espérant que cela existe dans ce monde. Elle chercha ainsi pendant plusieurs heures, mais sans succès, jusqu'au moment, où Ema croisa un groupe de jeunes demoiselles, parlant entre elle, Ema les suivie pour la poser la fameuse, question.

Ema arrêta de suivre les demoiselles, lorsqu'elle vit leur destination, c'était un grand bâtiment, exactement le genre de grand bâtiment, à avoir une bibliothèque, la Kevalehan ce fondit dans la masse et entrant dans le bâtiment. Elle arriva dans la cours principale et y vit un Dragon, pour elle c'était une majestueuse créature emplie de puissance, le rapprocha d'un buisson, qui soudains prit feu, il se mit à écraser le buisson pour étouffer le feu.

Ema ce rapprocha du dragon et le soumit a question avec le plus de quiétude possible : « Excuser moi Mr le dragon, mais savez-vous où est la bibliothèque ? » Pendant qu'elle posait la question, Ema ce dandinait, pour rester calme face à la créature à qui elle parlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anniversaire dragon
» Red Dragon (édition limitée)
» Cidre et Dragon 2012.
» Festival "Cidre et Dragon"
» La plus grosse bêtise de ma vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: