Premier Virement
Vagabond
avatar
Messages : 15
Or : 260
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23

Feuille de personnage
Puissance Divine: 40
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 0
MessageSujet: Premier Virement   2018-11-26, 14:41

Mon corps est lourd et endoloris comme jamais il ne l’a été auparavant. La sensation de l’herbe fraîche et de la terre humide caresse mon visage alors que je reprend conscience. Apparemment, me voilà dans une sorte de petit bois. Pourtant il n’y en a pas dans les environ de Dublith, le développement de la ville a consommer les forêt alentours. Mais alors, où suis-je ? Et comment suis-je arrivé ici ? Est-ce un coup fourré du paternel ?

Je me redressais lentement, mon corps était étrangement faible, au points que mes membres tremblaient en tentant de supporter mon poids. Qu’est ce qui était entrain de m’arriver ? Un peu désorienté, j’arpentais le bois en m’appuyant sur les arbres que je croisais. Où étais-je tombé ? Comment allais-je rentrer ? Trop de questions et trop peu de réponses. Penser que l’on venait de m’arracher a ma vie, a mes possessions commençait a m’énerver, ce qui n’aidait pas a dissiper ma fatigue.

Une racine m’accrocha le pieds, me faisant tomber en avant alors que ma mains gauche griffait l’écorce de l’arbre sur lequel je prenais appuie. En me redressant, je vis que j’avais une belle coupure sur la paume de la main, mais ce qui me surprenait le plus était le fait qu’elle soit toujours là. D’ordinaire, mon corps régénérait dans la seconde ce genre d’égratignure mais là il n’en était rien. Je sentais pourtant mon corps se mettre a l’œuvre, mais avec une énergie si réduite que cette simple égratignure prendrait bien une heure avant de disparaître.

« Papy, si c’est un de tes tours, je trouve ça très compliqué pour pas grand-chose. Si tu voulais m’écarter de la scène, ça aurait été plus simple de me tuer. »

Il y avait peu de chance que le paternel soit vraiment impliqué, après tout, l’alchimie est rarement connut pour sa discrétion, surtout pour quelque chose d’aussi puissant que la téléportation. Mais qui ou quoi d’autres pouvait être a l’origine de cette situation ? Après quelques minutes de lutte, je me trouvais a la lisière du bois, avec une magnifique vue sur une énorme ville à l’horizon dont l’architecture ne ressemblait pas du tout a Amestris.

« Oh lala, mais où tu m’as envoyé ? Xing, Drachma ? Rien de bien trop loin j’espère. J’ai une bouteille qui m’attend a la maison et les sbires vont s’inquiéter au lieu de travailler si je ne rentre pas rapidement. »


Je commençais a marcher péniblement vers cette ville lointaine, cherchant une âme qui pourrait m’éclairer sur ce qui venait de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 459
Or : 410
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 291
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 5
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-11-27, 22:29


Premier virement

Liberty était vraiment une très grande ville, Svenbjornn était loin d'en avoir fait tout le tour. Pourtant, il avait abandonné cette idée avant de l'avoir concrétisée. Ou plutôt, il l'avait mise de côté afin de respirer un peu et se permettre une pause bien méritée. Dans son monde, il n'y avait pas beaucoup de personnes, et encore moins autant réunies en un seul et même endroit. C'était marrant et intriguant au début, mais sur le long terme ça pouvait paraître un peu effrayant aussi. Et surtout, ça donnait un sacré mal de tête ! Trop de brouhaha, de cacophonie, de tumulte. Pour s'en préserver, rien ne valait une bonne solitude dans la nature. Comme une forêt par exemple, ou un petit bois à défaut de trouver plus grand. De toute façon, il ne souhaitait pas aller trop loin de la cité non plus. D'abord, parce qu'il n'avait pas fini sa visite et qu'il ne s'autorisait qu'une pause, il comptait bien la finir tôt ou tard. Ensuite, parce qu'il avait déjà pu constater le danger présent dans certains lieux reculés, et il avait conscience de ne pas être suffisamment fort seul pour s'y aventurer dès à présent. Quoique c'était plutôt Grimkyell qui le lui rappelait souvent. Si ça ne tenait qu'à lui, il aurait probablement déjà repris la route dans l'espoir de trouver une sortie pour pouvoir rentrer chez lui. Heureusement pour sa sécurité, son livre parlant avait de bons conseils !

"Fichtre, cet homme a bien failli tomber de tout son long !"

"Hm ?"

"Derrière toi mon garçon, il y a quelqu'un."

Sven se retourna pour constater ce que lui disait son bouquin. Celui-ci avait la capacité de voir par l'intermédiaire de la rune qui lui donnait vie, présente sur sa couverture. Puisque l'ouvrage était souvent placé dans son dos, il lui offrait en quelque sorte des yeux derrière la tête. L'homme cité était relativement loin, il semblait se soucier de quelque chose et ne l'avait donc pas encore vu. Le garçon en profita pour se dissimuler derrière en arbre afin de l'observer sans avoir à l'aborder. Il était venu prendre une pause, il n'était pas sûr de vouloir rencontrer quelqu'un. L'individu avait l'air de parler tout seul, à moins qu'il ne possède lui aussi un ami tel Grimkyell ? Quoique, à bien y penser, Svenbjornn aussi parlait régulièrement tout seul avant d'avoir un livre à qui faire la conversation... Le concerné finit par le dépasser, l'enfant ressortant alors de sa cachette pour le suivre du regard. L'occasion était bonne pour se faufiler plus en profondeur dans le bois tandis que l'inconnu se dirigerait vers la ville.

"Ca alors, tu as entendu ça mon petit ?! Son histoire me fait étrangement penser à la tienne... Crois-tu qu'il serait dans la même situation que toi ?"

Sven adorait son ami Grimkyell, mais il devait bien admettre qu'il manquait cruellement de discrétion parfois. Oubliait-il que tout le monde pouvait l'entendre lorsqu'il s'exclamait aussi soudainement à haute voix ? Alors qu'il n'était pas bien loin de l'homme et qu’il lui tournait le dos, le garçon n'osa même pas se retourner pour voir s'il avait remarqué leur présence. Il fermait juste les yeux en espérant silencieusement qu'il n'en était rien, comme si faire l'autruche allait le faire devenir invisible.

"Eh bien ? Que t'arrive-t-il ? Te sens-tu mal ? Tu m'as l'air de souffrir de problèmes intestinaux à fermer les yeux ainsi..."

Manifestement, Grimkyell voulait être entendu pour faire une nouvelle rencontre, il ne pouvait pas en être autrement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 15
Or : 260
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23

Feuille de personnage
Puissance Divine: 40
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-11-28, 00:31

Mes jambes tremblaient presque en marchant, comme si elles avaient tout juste assez de force pour supporter mon corps. Je ne m’étais jamais sentis aussi affaiblis, même lors des pires missions du paternel. Ça ne ressemblait pas non plus a son œuvre : ma pierre était bien intacte mais elle semblait avoir perdue en puissance, si p’pa s’en était chargé, ma pierre aurait été vidée de ses âmes. Non, tout ça n’avait pas de sens, ce genre de fioriture ne lui ressemble pas du tout mais si ce n’est pas lui, qui ou quoi ?

Alors que je commençais a quitter le bois pour la ville, quelques bruits attirèrent mon attention vers l’arrière, une discussion visiblement. Je me retournais pour voir qu’un enfant semblait m’avoir esquivé pour s’enfoncer dans le bois, visiblement figé une fois détecté. Il semblait être sortit d’un autre âge, couvert de fourrure d’animaux, un arc et un carquois en guise d’arme avec un étrange livre rangé dans son dos.

La question de où commençait a laisser la place a la question du quand, même si l’idée du voyage dans le temps me semblait encore plus impossible a réaliser avec l’alchimie. Mes repères tombaient les uns après les autres et mes questions demeuraient sans réponses. Je décidais d’interpeller l’enfant, espérant peut-être quelque part qu’il s’agisse d’un frangin envoyé pour m’éliminer, que je puisse enfin comprendre quelque chose.

« Hey Boy ! C’est P’pa qui t’envoie ? Pride ? Nan, ce serait trop surprenant que pour une fois de sa vie il décide de se montrer au grand jour. Envy alors ? Non plus, il n’aurait pas tenus plus d’une seconde sans la ramener. Alors dit moi Boy, qui es tu et où somme nous ? »

Je m’approchais sans grande menace envers l’enfant, affichant un comportement narquois et cynique.

« T’as l’air tout droit sortit du moyen-âge petit, avec ton arc et tes peaux. Tu sais pas où je pourrais trouver un train ou une voiture ? Tu vois, je ne sais pas vraiment comment j’ai atterris ici et j’aimerais bien rentrer chez moi, retourner a mes affaires. Si tu m’aide je t’offrirais même une bonne bouteille, qu’est ce que t’en dis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 459
Or : 410
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 291
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 5
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-11-29, 00:30


Premier virement

Visiblement, l'homme l'avait remarqué et s'adressait à lui. A moins qu'il ne parlait bel et bien tout seul, évidemment. Juste dans le bénéfice du doute, Svenbjornn resta encore immobile quelques secondes pour voir si l'inconnu s'éloignait.

"Mon garçon, je crois que c'est à toi qu'il parle."

Bon, l'enfant abandonnait, Grimkyell avait définitivement prévu de dévoiler sa présence. De toute façon, s'il disait vrai, cela signifiait que l'adulte s'était retourné et qu'il lui parlait, il était donc déjà à découvert. Et qu'est-ce qu'il lui racontait ? Il ne comprenait pas tous les mots de son étrange phrasé. Son grimoire avait probablement raison, il devait venir d'un autre monde pour s'exprimer aussi bizarrement. C'est pas qui l'envoie ? Pas qui ? Et envie alors... mais de quoi ? Qui devait ramener qui ?

"Diantre ! Il me manque certainement quelques mots dans mes écrits, je ne comprends pas totalement le dialecte de cet homme..."

Il était vrai que l'ouvrage devait posséder un mot dans ses pages pour pouvoir l'utiliser. Sauf que ceux-là, Sven non plus ne les connaissait pas, il ne risquait donc pas de les y écrire. Résigné, l'enfant se retourna vers l'étranger avant d'écouter la suite de ses mystérieux propos. La suite n'était pas vraiment mieux... Le moyen-âge ? Un train ou une voiture ? Seule la fin commençait à prendre du sens, heureusement pour le garçon. Sans cela, il aurait eu bien du mal à répondre...

"Euh... Non, je n'ai que douze ans. Je suppose que c'est en dessous de l'âge moyen... Je m'appelle Svenbjornn, nous sommes juste à côté de Liberty, c'est la ville juste ici. Disait-il en tendant le bras vers la capitale de Dangshuan. Je ne sais pas ce que vous cherchez, mais vous en trouverez peut-être là-bas. Mais c'est quoi un train ou une voiture ? Ca ne me dit rien, je n'en ai jamais entendu parler..."

"Demande-lui d'où il vient, il a précisé ne pas savoir comment avoir atterri ici."

Grimkyell n'avait probablement pas encore totalement conscience qu'il pouvait être entendu d'autrui, cela justifierait plusieurs de ses interventions depuis tout à l'heure.

"Il t'entend tu sais... Lui c'est Grimkyell, mon ami. Disait-il cette fois en prenant son livre dans ses mains et en l'affichant fièrement devant lui, ce dernier lâchant un discret "enchanté", comme s'il doutait de pouvoir être entendu d'un autre que le garçon. Vous étiez où juste avant alors ?"

Bien évidemment, Svenbjornn n'avait pas oublié la promesse de récompense de l'homme. S'il l'aurait probablement aidé gratuitement en temps normal, il ne refuserait pas une forme de gratitude généreusement offerte. Ainsi, il gesticulait sur place pour tenter de voir le contenu de la bouteille mentionnée par l'inconnu.

"Qu'est-ce qu'il y a dans la bouteille ? Pas de l'alcool j'espère, c'est trop immonde !"

Il avait tenté une seule fois d'en boire, et il avait aussitôt tout recraché. Les adultes avaient vraiment de drôles de goûts, Sven ne les comprenait que rarement sur ce genre de sujets. Il avait fini par croire que ce n'était qu'une façon de se mettre en avant alors qu'il détestait tout autant ce genre de breuvages dégoûtants.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 15
Or : 260
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23

Feuille de personnage
Puissance Divine: 40
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-11-29, 18:18

Le garçon semblait intimidé par mon intervention et choisissait de rester de marbre, peut-être en espérant que je ne me lasse et parte. Malheureusement pour lui, je n’avais rien de mieux a faire et il pouvait certainement me donner quelques réponses. Mais quelque chose sonnait faux puisqu’une seconde voix pouvait se faire entendre, sans que son propriétaire ne se montre. Au moins, ce n’était pas une voix appartenant a ma fratrie.

J’eus un petit sourire quand l’enfant me parla de l’âge moyen pour répondre a mon commentaire sur son accoutrement. Le bougre ne semblait pas savoir de quoi je parlais, c’était à la fois dégradant et mignon d’innocence. Il se présenta comme étant Svenbjornn et me pointa la ville au loin comme étant Liberty. Sans grande surprise, il ne savait pas ce que pouvait être un train ou une voiture, ce qui ne me laissait que peu d’espoir d’en trouver dans cette ville. Je m’abaissais légèrement pour lui ébouriffer les cheveux avec un sourire a la limite du moqueur.

« Haaaan, les humains du coin sont vraiment pas des lumières. Enfin, je ne sais pas vraiment a quoi je m’attendais d’un gamin en peaux en même temps. Pour ce qui est des voitures et des trains … Et bien j’imagine qu’on peut appeler ça des moyens de transport, un peu comme les charrettes et les chevaux mais beaucoup plus rapide. Tu sais ce que c’est qu’une charrette quand même ?»

La voix désincarné reprit et semblait demander a l’enfant des détails sur ma personne, avant que ce dernier ne me présente un livre en disant que c’était son ami, Grimkyell, qui parlait. Je men penchais en avant pour observer l’ouvrage, pensif.

« Une âme lié a un livre ? My, tu as plus de ressource que tu en as l’air gamin. C’est pas tout les alchimistes qui peuvent faire ce genre de tour de force. Mais pourquoi un livre ? Ça aurait été beaucoup mieux une armure ou un truc du genre. Un livre, ça ne peux pas faire grand-chose. Ahhh, on pourrait faire plein de chose avec une armée d’armure désincarnées tu pense pas gamin ?»

L’opportunité d’acquérir ce genre de pouvoir était plus qu’alléchant, mais je manquais de moyens de négocier. La force restait une option, mais dans mon état je n’avais aucune idée de ce que ça pourrait bien donner, demander pourrait bien donner des résultats inattendues.

« Qu’est ce que t’en dis petit ? Tu m’apprendra comment faire ? »

Le petit homme semblait intrigué par le contenus de la bouteille promise. Il disait ne pas aimer l’alcool mais ça voulait juste dire qu’il n’avait pas trouver le bon.

« Haha, ça veux juste dire que t’as pas trouver le bon petit. Il y a un type d’alcool pour chaque goût, certains tiennent plus du jus de fruit que de l’alcool. Je suis sûr qu’on te trouvera une bouteille de quelque chose qui te plaira a la maison. »


Je lui affichais un grand sourire carnassier et lui ébouriffant les cheveux.

« Mais sinon, dis moi Boy, qu’est ce que tu fais dans les parages ? C’est rare pour les enfants humains d’explorer seul ce genre de décors. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 459
Or : 410
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 291
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 5
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-12-04, 22:15


Premier virement

Qu'avaient-ils tous ces adultes à ébouriffer les cheveux des enfants ? Il n'était pas un animal bon sang ! Sven fit une moue réprobatrice avant de chercher à se dégager de cette main indiscrète.

"Hey, je ne suis plus un enfant !"

"Théoriquement, si. Je crains même que tu ne sois bloqué dans cet âge en raison de cette rune qui marque ton avant-bras !"

Ce livre était décidément bien trop bavard. Bref, l'étranger l'agaçait suffisamment pour que Svenbjornn ne s'occupe pas des réflexions de Grimkyell dans l'immédiat. En plus de s'être dégagé de lui, le garçon prit immédiatement un peu de distance en lui faisant face, pas confiant du tout en cet homme aux manières trop familières et qui se permettait plus ou moins de l'insulter.

"Vous savez, ce n'est pas en me prenant de haut que je vais vous aider hein... Qu'est-ce que avez tous, vous les grands, à toujours nous prendre pour des idiots parce qu'on est plus petits ? Déjà, si vous inventez des moyens de transports, ce n'est pas mon problème mais le vôtre. Les charrettes et les chevaux, d'accord, mais vos trains et voitures là... Ca prouve juste que je suis lucide et que vous êtes peut-être un peu dérangé !"

Sven n'était pas bien loin de bouder ce malotru, s'exprimant sans agressivité mais simplement sur un ton de reproche mélangé à une attitude attestant qu'il était un peu vexé. Toutefois, les compliments du concerné sur sa magie balayèrent quelque peu ces points négatifs et le rendirent de nouveau neutre à ses yeux. Bon, finalement s'il était prêt à lui reconnaître des qualités, peut-être pouvait-il faire un effort lui aussi... Quelques compliments pouvaient très vite faire passer Svenbjornn de "boudeur" à "plein d'entrain".

"Bref... Je ne suis pas un alchimiste, ce ne sont que des runes, ça n'a rien à voir avec ces étranges expériences qu'ils font. Pour Grimkyell, j'ai choisi un livre et non une armure parce que... bah..."

Tiens, l'enfant n'y avait jamais pensé, pourquoi un bouquin au fait ? La rune lui était apparue comme ça, dans le fond il avait su qu'il devait l'utiliser ainsi, mais il n'avait jamais compris pourquoi. Pouvait-il le faire sur autre chose ?

"Fichtre, une armure, quelle horreur ! Fort heureusement, je ne peux être invoqué sur une chose aussi disgracieuse. La rune qui orne ma couverture ne fonctionne que sur un ouvrage tel que moi. Elle ne saurait donner vie à un autre objet, quoique d'autres runes pourraient certainement le permettre je vous l'accorde. De toute façon, comment parlerais-je si je n'étais pas un grimoire ? Il me faut bien apprendre des mots pour m'exprimer, et ma seule mémoire se contient dans mes pages. Je n'ai pas de cerveau à proprement parler, il me faut bien palier à cet inconvénient d'une autre manière ! Dès lors, je peux faire beaucoup de choses, détrompez-vous. Mes souvenirs sont écrits, ils ne peuvent pas me faire défaut, contrairement à votre mémoire vacillante et défaillante. Je suis une inestimable source de savoir intarissable que l'on peut consulter à volonté, et de très bons conseils de surcroît ! Enfin... c'est une métaphore, évidemment. Je m'abreuve uniquement de connaissance, n'allez pas m'asperger d'un quelconque liquide, je ne le supporterais pas longtemps. Je n'aime pas beaucoup le feu non plus d'ailleurs..."

Beaucoup trop bavard... Au moins, l'explication était complète et pas si compliquée finalement. Même Sven venait d'en apprendre davantage qu'il n'en savait.

"Ouais voila, c'est exactement ça. Chaque rune a une fonction très précise, je ne peux pas faire n'importe quoi avec, mais il en existe beaucoup par contre. Je veux bien vous en montrer plus, mais je ne suis pas sûr que vous puissiez les apprendre... Elles font partie de moi, je ne sais pas si d'autres peuvent les maîtriser. C'est comme mon bras vous voyez, les runes dessus sont apparues toutes seules, je ne les contrôle pas, mais elles m'offrent des avantages."

Comme quoi, complimenter le garçon pouvait rapidement le mettre un peu trop en confiance, le faisant en dévoiler légèrement plus que de raison à ce qui restait finalement un parfait inconnu. Ainsi, il affichait fièrement, une fois de plus, son bras droit à son interlocuteur. L'épiderme étant constamment nue pour ne pas occulter les symboles qui y étaient présents - ce qui amoindrissaient leurs pouvoirs selon Grimkyell -, les marques se voyaient aisément pour n'importe qui d'un tant soit peu observateur.
Svenbjornn n'était pas suffisamment naïf en revanche pour rejoindre l'homme chez lui. Jamais il ne suivrait un étranger de la sorte ! Pas même pour tester un alcool qui ne serait soi-disant pas si mauvais, ce dont il doutait de toute façon, bien qu'il n'était pas contre tester celui proche d'un jus de fruit. Quoique accepter à boire ou à manger d'un inconnu n'était pas très recommandé non plus... Il valait mieux éviter de réagir à cela pour le moment et répondre à la suite des interrogations de l'étranger.

"Sinon, je cherche à rentrer à la maison, je ne suis pas chez moi ici. Mais j'explore beaucoup, je ne sais pas trop où aller à vrai dire... On prétend que je serais bloqué ici, mais je suis sûr qu'il existe un moyen quelque part de retourner d'où je viens ! Mais avec Grimkyell à mes côtés, je suis sûr que j'aurais de meilleures pistes maintenant ! N'est-ce pas Grim ?"

"J'en doute. Je sais uniquement ce que tu inscris en moi mon garçon, de même que je suis incapable de lire une carte, ou toute autre image. Je vois difficilement comment te guider dans ces conditions... Je me qualifierais davantage de guide spirituel !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 15
Or : 260
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23

Feuille de personnage
Puissance Divine: 40
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-12-04, 23:36

La réaction du garçonnet me fit rire intérieurement, tant elle me rappelait une certaine personne, qui si elle était plus grande physiquement, avait tout autant a cœur de prouver sa valeur. Il essaya ensuite de me démontrer qu’il était lucide et moi dérangé, d’une manière un peu maladroite mais tout aussi amusante. L’enfant ne manquait pas de caractère, ça on pouvait le lui reconnaître.

« Haha, je ne te critiquais pas en particulier petit, je parlais plus de ce qui semble être les humains du coin. Si tu n’as jamais vus de trains ou de voitures, j’imagine que c’est juste que les gens qui vivent ici ne les ont pas encore inventés. »


Il disait ne pas être un alchimiste, que son art utilisait simplement les runes et qu’elles n’avaient rien a voir avec les expériences étranges de ces derniers. Il est vrais que les alchimistes n’ont eu de cesse de chercher les limites de leur pouvoir, bravant très souvent des interdits moraux, comme ceux qui ont expérimenté sur Dolcetto, Martel, Roah et Bido. Je ne les ais jamais entendus se plaindre de leur conditions en revanche, mais je pense qu’ils auraient préféré éviter ce genre de traitement. Au moins Martel était contente d’avoir de nouveau des jambes.

Ce fut ensuite au tour du livre d’entamer la discussion pour m’expliquer son dédain quand a mon idée de le lier a une armure. Il disait qu’il ne pourrait pas parler s’il n’était pas un livre, que toute sa conscience était lié au fait qu’il contenait du savoir. Il se vantait de la qualité de sa mémoire, qu’il était une source intarissable d’information, capable de promulguer de précieux conseils. Sven vint ajouter sa pierre a l’édifice en concluant que les runes avaient un rôle bien précis et qu’ils en existaient beaucoup. Il ne voyait pas d’inconvénient a m’en montrer plus, mais doutait que je sois capable de m’en servir a cause du caractère … personnel de sa magie. Elle semblait plus réagir de manière instinctive que de manière consciente.

Il me présenta son bras, qui semblait accueillir plusieurs runes, qui selon ses dires, lui conférait plusieurs avantages, ce qui ne manqua pas de piquer ma curiosité, mais il y avait quelques choses que je souhaitais dire au bouquin dans un premier temps.

« Tu manque cruellement d’ambition, Grimmy. Qui irait se contenter d’une vie immobile, entièrement soumise aux désirs des autres ? N’as tu pas envie de découvrir le monde par toi même ? De satisfaire toi même ta soif de savoir ? Ressentir les plaisirs que ce monde recèle ? L’amour, l’ivresse, le sexe, le pouvoir ? Si ton camarade venait a se faire attaquer, par moi ou un autre, ne voudrais-tu pas le défendre ? Que pourrais tu faire dans ce genre de situation, Grimkyell, livre parlant ? Tu ne vas vivre qu’au dépend des autres, qu’a la botte des autres, sans jamais avoir l’occasion d’agir pour toi même, par toi même.»


J’avais un ressentis plus qu’amère de la servitude et voir quelqu’un l’embrasser aussi aveuglément me déstabilisait. Un mélange de colère, de frustration, de pitié et de tristesse coulait en moi sans que je ne puisse les différencier. Je me tournais vers l’enfant pour me reconcentrer sur ce qui m’intéressais, un grand sourire carnassier aux lèvres.

« Maintenant que cela est dit, je serais curieux de savoir quels genre d’avantages te donnes ces fameuses runes ? Avec le premier exploit de donner vie a l’inanimé, je me demande jusqu’où peuvent aller tes pouvoirs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 459
Or : 410
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 291
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 5
MessageSujet: Re: Premier Virement   2018-12-09, 00:59


Premier virement

Qu'est-ce qu'il pouvait insister avec ses voitures et ses trains ! Svenbjornn commençait à être curieux, il se demandait ce dont il pouvait bien parler. Pour les citer avec tant de convictions, il devait avoir quelque chose de précis en tête. Un moyen de transport différent d'un cheval ou d'une charrette... Etait-ce vivant déjà ? Puisqu'il parlait d'invention, rien n'était moins sûr. Ca devait donc davantage se rapprocher d'un bateau, ou d'une autre construction dans le genre. Mais pourquoi préciser "pas encore inventé" ? Peut-être d'autres nations étaient-elles plus avancées que Dangshuan et se voyaient déjà dotées de ce genre d'inventions... ? Si tel était le cas, il devait s'y diriger sans plus attendre, le moyen de rentrer chez lui s'y trouverait certainement bien plus qu'ici ! C'était un sujet qui méritait réflexion, ce que put s'autoriser l'enfant puisque l'homme décida de faire la conversation à Grimkyell. Bien sûr, cela aurait pu l'intéresser également, mails il se doutait déjà de comment ça allait finir vu les questions posées à son grimoire... Celui-ci ne se fit pas prier pour répondre.

"Quelles étranges questions... Je ne suis qu'une manifestation magique de deux runes fonctionnant par paire, à aucun moment je n'ai réellement ma propre personnalité, je ne suis même pas vraiment vivant. Dès lors, il en découle une absence totale d'ambitions, d'envies, de désirs. Si je devais toutefois en qualifier, je pourrais dire que ma seule ambition est de mener ce garçon sur le chemin de la réussite. Mes envies et désirs rejoindraient également ce but. C'est avec lui que j'aurais envie de découvrir le monde par exemple, le faire seul ne m'apporterait rien puisque je ne saurais alors le partager avec mon ami. Il me serait donc inutile d'espérer pouvoir voyager en solitaire, d'autant plus que je sais la chose impossible. Déjà, parce que je n'ai nuls membres me l’autorisant, ni le cerveau qui me permettrait de commander auxdites jambes. Je suis même incapable de tourner moi-même mes propres pages, parce que ce n'est pas dans mes fonctions ! De plus, je suis lié par cette rune, je ne suis même pas certain de pouvoir vivre trop éloigné de celle présente sur le bras de l'enfant. Pourquoi devrais-je commencer à espérer une vie que je serais incapable de vivre ? Il me semble qu'une envie impossible à réaliser est une source de bien des maux chez vous autres, créatures vivantes. Devrais-je dès lors souhaiter ma propre dépression, mon propre mal-être ? C'est une pensée qui me semble absurde, je me porte très bien tel que je suis présentement. Puis, ne nous leurrons-pas, je reste un simple bouquin, à qui l'on a donné le droit d'exprimer ce qu'il contient. Je ne suis pas un être vivant pour autant. Je ne peux rien ressentir, je n'ai donc pas envie de connaître l'amour ou ces autres choses abstraites dont vous me parlez. Iriez-vous conseiller à votre arme de prendre son indépendance pour ressentir toutes ces choses ? Non, certainement pas, mais pourquoi ? Parce qu'elle ne parle pas, ou parce qu'il ne s'agit que d'un objet incapable de ce genre de capacités incroyables propres à votre condition ? Enchantez-là, donnez-lui la faculté de s'enflammer par exemple. Elle deviendra unique et magique, comme moi, mais n'en restera pas moins un objet enchanté dénué de volonté propre, comme moi. Certes, le dialogue permet une interaction qui peut faussement donner cette impression que je suis une entité à part entière, mais il n'en est rien. Ce n'est qu'une illusion faisant partie de l'effet magique de la rune, ni plus ni moins. Une illusion ! Quel parfait exemple ! Un mage capable de pratiquer cette forme de magie pourrait vous faire croire à des choses qui n'existent pas, à créer des êtres qui n'en sont pas, des situations qui ne vivent que dans votre tête. Pour autant, ce n'est pas la réalité et il est primordial de garder les pieds sur terre, de rester dans la réalité. C'est exactement ce que je fais ! Enfin je ne peux pas avoir les pieds sur terre, c'est physiquement impossible entendons-nous bien, mais je sais ce que je suis et reste à ma place en conséquence, sans me bercer d'illusions, et ceux qui m'entourent devraient en faire autant. Je suis telle une illusion, ce serait une grave erreur de croire que je pourrais être réellement réel. Seul le garçon, qui est si l’on peut dire ce mage illusionniste, peut me donner vie et satisfaire toutes mes "envies". D'ailleurs, comment pourrais-je abreuver ma soif de connaissances, alors que seules celles que l'on inscrit en moi me sont accessibles ? Or, je reste aussi incapable de m'auto-écrire. Ah l'autobiographie... Un concept intéressant mais qui m'est tout bonnement interdit ! Les interdits, parlons-en également ! Evidemment, puisque j'existe pour ça, je donnerais ma vie pour le garçon, pour le protéger. Mais ça aussi, j'en suis physiquement incapable, ma fonction ne réside pas ici. D'autres runes existent pour cela, pour l'aider à se défendre. En revanche, je peux le conseiller pour qu'il utilise les bonnes runes, ou encore pour aider sa prise de décision dans une situation difficile, pour l'orienter quant au meilleur choix à faire en cas de conflit. Mais je ne saurais prendre part audit conflit. Finalement, on peut dire que je ne suis qu'une rune parmi tant d'autres, même si ma manifestation s'avère bien plus visible que celle de mes consoeurs. Dans tous les cas, je reste un outil de l'enfant, en soi je suis donc profondément lié à son existence. S'il meurt, je meurs, mais l’inverse n’est pas vrai, c'est aussi simple que ça. Pour autant, est-ce pour cela que je ferai tout pour le maintenir en vie ? Pour le rester moi-même ? Non, disparaître ne m'effraie pas, puisque là encore la peur reste un sentiment propre à l'être vivant. Oui, je ferais de mon mieux pour préserver sa vie, mais parce que ça fait partie de mes attributions. En soi, je me dois de vivre à ses dépends, à sa botte. Enfin à son dos plus précisément, jamais encore le jeune homme ne m'a piétiné ! Bien que, une fois de plus, cela ne me ferait pas grand chose. Je ne ressens pas la douleur non plus donc, vous l'aurez compris. Si cela pouvait lui permettre de passer ses nerfs et de se sentir mieux après, je serais ravi de servir de paillasson à ses pieds ! Quoique je le lui déconseillerais tout de même, il serait dommage de m'abîmer alors que mes principales fonctions sont tout autres. Je suis persuadé qu'il existe de meilleurs défouloirs que ma personne. Enfin bref, je m'égare quelque peu. Pour résumer mes propos rapidement, agir par moi-même ou pour moi-même m'est tout simplement impossible. Il n'y a pas à parler de..."

Grimkyell s'arrêta particulièrement soudainement, comme si on l'avait coupé dans son élan en l'assommant, bien que ce fut théoriquement impossible selon ses propres dires. Aussi silencieux, immobilise et posé sur un rocher, il semblait être un livre tout à fait normal.

"Oh super, je ne savais pas que c'était possible. Ca pourrait être pratique dans certaines situations tiens..."

Svenbjornn avait le doigt sur son bras, et plus précisément sur la rune donnant vie à son grimoire. Malgré la distance, Greed le voyait probablement. Sans plus attendre, Sven rangea son arc en bandoulière, ramassa les quelques flèches plantées dans des troncs d'arbres et revint auprès de l'homme. Manifestement, il s'était entraîné au tir à l'arc durant le débat de Grimkyell, trop ennuyé pour écouter plus longtemps.

"Désolé de vous interrompre dans votre passionnante discussion, mais ça m'ennuyait beaucoup trop. En plus, je le connais, quand il dit qu'il résume mais qu'il commence à relancer le débat, c'est qu'il n'en est même pas à la moitié de son monologue ! Du coup, pour vous répondre sur les runes de mon bras : eh bien vous voyez, celle-ci, elle a la même forme que celle sur Grimkyell. C'est ce qui le lie à moi, et visiblement je peux la désactiver aussi pour le mettre en veille. Sinon, celle-ci me rendrait immortel. Et surtout figé dans ce corps d'enfant... Tiens, je peux peut-être la désactiver aussi du coup ? J'aimerais bien prendre quelques centimètres de plus, il faudra que j'essaye. Hm, quoi d'autre... Ah oui, celle-ci m'offre de la télékinésie, ça me permet d'avoir accès à un peu de magie sans avoir à tracer un symbole dans les airs. C'est très pratique quand je n'ai pas le temps de m'embêter avec tous ces gestes. Sinon, je n'ai pas grand chose encore pour le moment, mais d'après Grimkyell ça devrait augmenter petit à petit avec le temps. Ca explique sûrement que j’en ai autant sur le bras, mais si peu qui m’offrent des capacités. Les autres doivent être en sommeil, et je ne sais pas comment les réveiller. Mais j'en connais d'autres par contre, qui doivent être tracées pour donner un effet. Vous voulez en voir ?"

Svenbjornn avait rejoint l'individu et récupéré son grimoire, qu'il avait repositionné dans son dos mais pas encore remis en service. Ce petit moment de pause ne leur ferait pas de mal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 15
Or : 260
Date d'inscription : 23/11/2018 Age : 23

Feuille de personnage
Puissance Divine: 40
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Premier Virement   Aujourd'hui à 01:56

Je ne sais pas vraiment ce qui a bien pus me prendre de lancer la discussion avec ce tas de papier. Pourquoi est-ce que son sort m’intéressait ? Il ne se voyait que comme un objet, une véritable déception qu’était ce livre parlant. J’aurais attendus plus d’ambition de la part d’une existence aussi démunis, mais il se contentait de sa misérable vie d’esclave. Aucun intérêt en tant qu’âme. Peut-être aurait-il un peu de valeur monétaire dans une quelconque foire. Après tout, les livres magiques parlant devaient être tout de même assez rare, même dans un coin aussi perdus que celui-ci.

L’artefact continuait son monologue, même si cela faisait bien un dizaine de minute qu’il ne m’intéressait plus. Un profond ennuis commençait a s’installer en moi, jusqu’à ce que l’enfant vienne nous rejoindre, mettant un terme aux dérives de son livre en s’étonnant même de ce résultat inattendu. Je commençais a douter pouvoir tirer quoi que ce soit de cet étrange duo, tant l’un était bavard mais ne disait rien d’intéressant et tant l’autre ne semblait pas savoir ce qu’il faisait.

« Ton livre est stupide, c’est plutôt une bonne chose qu’il la boucle. »


J’étais fatigué et déçu de Grimkyell mais il y avait plus intéressant sous mes yeux : l’enfant et ses runes. J’avais toujours l’occasion d’en savoir plus sur ces dernières et ce qu’elles pouvaient faire. Peut-être pourrais je les reproduire moi même, ou peut-être que je pourrais utiliser ces connaissances contre lui si jamais le besoin se faisait sentir, mais il faut dire que c’est un peu bas d’attaquer un gamin.

Il m’expliqua que l’une de ses runes était identique a celle présente sur le livre et qui le reliait a ce dernier. Il pouvait visiblement choisir d’animer ou non l’objet ce qui gonfla encore plus mon intérêt pour son art. Des armures animées utilisable et désactivable a volonté ? J’achète ! Une autre de ses runes le rendait immortel, un autre sujet très intéressant, et elle semblait également l’empêcher de vieillir. Mieux utiliser, cela pourrait être un atout très puissants, comme sur des soldats adultes et entraînés. Mais les conditions de cette immortalité méritaient d’être approfondie.

« My, tout ça m’intéresse beaucoup Sven. Mais dit moi, pour cette histoire d’immortalité, tu n’es pas invulnérable a toute attaque, pas vrais ? »


Une autre rune semblait lui donner des pouvoirs de télékinésie et il disait en connaître plusieurs qui pourraient prendre effet une fois tracées. Je n’allais pas dire non a des connaissances ésotériques qui pourraient éventuellement me servir plus tard.

« Je t’en pris petit, montre moi l’étendue de tes pouvoirs. Je suis très curieux de voir ce que tu me réserve. »

J’affichais un grand sourire face a cette opportunité en or de gagner en pouvoir et en savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Premier Virement   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Sarkozy, premier bilan
» TD Premier quadri
» Le Premier Colon.
» Qui se souvient du grade de premier matelot à la DIP ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: