Pour l'Alliance... Oh wait... [En cours]
♥ Nouveau membre ♥
avatar
Messages : 1
Or : 3
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
MessageSujet: Pour l'Alliance... Oh wait... [En cours]   2018-07-04, 19:13

Daelin Portvaillant
« It is as much of a mistake to underestimate yourself as to overestimate yourself. »
-informations-
Nom : Portvaillant
Prénom : Daelin
Sexe : Masculin
Univers d'origine : Azeroth (Warcraft)
Race : Humain
Âge : 39 à son arrivée (49 A présent)
Alignement : Loyal Neutre (Juge)
Groupe désiré : Dangshuan ?
- Univers d'origine -
Expliquez et décrivez-nous brièvement votre univers d'origine.
Le monde d'où vient le Portvaillant est certes vaste dans les faits, toutefois nous n'allons pas nous attarder sur son ensemble, car de son temps passé sur celui ci, tout ce que l'on pouvait y trouver n'était pas encore connu. Aussi, dirons nous tout d'abord que le monde que Daelin connaissait se résuma durant la majeure partie de sa vie à un continent. Celui ci nommé les royaumes de l'Est abritait divers peuples et nations dont le royaume Elfique de Quel'Thalas, l'état Gnome de Gnomeregan, les trois clans nains Barbes de Bronze, Marteaux Hardis et Sombrefer, les royaumes humains de Lordaeron, Gilnéas, Altérac, Dalaran, Stromgarde, Hurlevent et Kul'tiras.

Kul Tiras dont Portvaillant était le souverain, sous le titre de Seigneur-Amiral, il dirigeait cette cité état insulaire réputés pour ses vastes flottes tant commerciales que militaires. Hormis ces nations ci, l'on trouvait quelques tribus trolles avec des degrés de puissance assez variables, reliquats d'un empire qui couvrait le monde autrefois et d'autres races mineures qui faisaient plus office de nuisance qu'autre choses. Ainsi, si les trolls demeuraient les grands adversaires, des elfes notamment et des royaumes de Stromgarde et Hurlevent (Chacun étant aux prises avec des vestiges différents) la situation était amenée à évoluer. Car voyez vous, un jour... Ce fut une nouvelle race, qui fit son apparition. Des créatures humanoïdes à la peau verte qui apparurent du jour au lendemain dans le sud du continent, à la frontière du royaume de Hurlevent et qui entamèrent des actions de pillages. Brûlant les villages, massacrant et capturant les habitants et s'éclipsant aussi vite qu'ils étaient venus de tel manière à ce que les troupes du royaume ne puissent déterminer qui étaient les responsables. Toutefois, lorsque les Hurleventois découvrirent leurs mystérieux agresseurs, c'était déjà trop tard. Ce n'était plus des attaques isolés. C'était une véritable marée verte qui était en marche. La Horde des orcs marchait contre Hurlevent. Ainsi commença ce que l'on appelle communément en ce monde la Première Guerre. Opposant les humains aux Orcs. Nous n'allons pas nous étendre, mais sachez que le royaume fut vaincu et ce malgré d'héroiques actions de ses défenseurs. Leur capitale mis à sac, leur royaume en cendre, leur roi et leur reine assassinés, ce fut un véritable flux de réfugiés qui quitta ces terres à bord de navires et faisant cap vers le nord, l'héritier du trône en tête de file et le héro et champion royal Anduin Lothar qui malgré ses tentatives et stratégies osés avait échoué à remporter le conflit.

Il fallait dire que seul, le royaume n'avait eu aucune chance face à une marée de barbares à la peau verte. Les autres états, humains, elfes, gnomes et nains avaient crû à des racontar, une vaste farce... Lorsque les réfugiés débarquèrent à Lordaeron, le choc de la réalité fut profond. Mais il le fut plus encore quand les nouvelles tombèrent, les envahisseurs marchaient sur les territoires des Barbes de Bronze et avaient fait tomber la majeure partie de ceux ci, ne parvenant toutefois pas à prendre la capitale des nains ainsi que celle des gnomes (Qui se situait dans la même région à dire vrai). Face à ces états de faits et à l'initiative de Lothar et de l'Amiral Portvaillant, les autres royaumes furent poussés vers une union. Et ainsi fut crée l'Alliance de Lordaeron afin de s'opposer à la Horde des orcs. Ainsi débuta la Seconde Guerre. Nous n'allons pas nous pencher en détails sur le sujet pour l'heure, allons voir dans les coulisses des conflits. Il faut savoir que les orcs, la race des envahisseur a été corrompu et mise sous la coupe d'une entité nommée la Légion Ardente, cette organisation est une vaste armée composés de démons maniant une magie nommée le Fel, celle ci corrompt tout ce qu'elle touche et insuffle de sombres pensés. Ainsi, les démons utilisent les orcs tel un Outil afin d'affaiblir Azeroth. Mais pourquoi donc ? Afin de préparer leur invasion. Les orcs sont supposés préparer l'arrivée de la Légion. Mais pourquoi donc celle ci s'intéresse-t-elle tant à ce monde ? Pour sa puissance. Azeroth n'est pas une simple planète dans le cosmos. Il s'agit d'une âme monde endormie qui dans un futur pourrait s'éveiller et donner naissance à un Titan. Les titans étant des êtres aux pouvoirs extraordinaire ayant façonnés la vie à travers l'univers. Par ailleurs, la Légion Ardente est dirigé par Sargeras, un titan corrompu par le Fel et par ce qu'il a vu au cours de ses voyages à travers l'univers. Sargeras ne désire ni plus ni moins que la destruction de toute vie au sein de la création, ce pour d'obscurs motifs qui échappent aux mortels au fait de son existence. Ainsi, Azeroth, dont l'âme monde est aussi extrêmement puissante, sans doute plus que tous les autres titans et Sargeras lui même, serait une menace. Mais la Légion n'en est pas à sa première invasion. En effet, elle en a déjà tenté par le passé, celle ci s'est terminée par un échec cuisant. Aussi, ayant apprie de ses erreurs, la Légion emploie désormais un moyen détourné afin de préparer le terrain. Vous l'aurez compris, il s'agit là d'un monde en guerre dans lequel ont lieu des conflits à différentes échelles, divers camps oeuvrent pour divers objectifs et certains n'ont pas encore étés révélés...
- Groupe et faction -
Que pensez-vous de votre nation/groupe ?
Daelin n'est pas étranger aux concepts de géopolitiques, de nations voir de conflits... L'on peut même dire qu'il baigne dedans depuis des années. Mais après tout c'est là la moindre des choses pour avoir été dirigeant lui même dans son monde, Seigneur-Amiral de Kul'Tiras et membre de la Grande Alliance. Les factions, les adversaires, les alliés... Tous ces termes ci, il les connait bien oui. Aussi-fut-il tout naturel pour lui de rejoindre un des camps de ce monde, puisqu'il n'avait connu que cet "univers" ci, autant persister...

La Coalition de Dangshuan fut la nation qui gagna ses faveurs, ainsi que son admiration. Ses valeurs et doctrines prônant l'acceptation et la paix lui rappelaient en un sens celles de l'Alliance. Son climat tempérée stimulait le souvenir de son ancien royaume. Et ses sages dirigeant semblaient ressembler à plusieurs de ses frères d'armes et amis qu'il eu laissé là bas sur Azeroth, voir au delà... La trinité vertueuse en soit. Nobles idéaux, noble dirigeant, nobles territoires. Dangshuan même était une invitation pour l'Amiral à persister dans sa vocation... Se consacrer à la prospérité et à la protection d'un peuple. Sauf que cette fois ci, il ne s'agissait plus des Tirassiens et des alliés.
- Enfance-
L'enfance du Grand Amiral de Kul'Tiras n'est pas véritablement très intéressante, elle se trame sans péripéties extraordinaire que d'autres pourraient avoir vécus, ni de dons unique que les forces supérieures auraient pu lui donner à sa naissance. Qui plus est, malgré son statut de personnalité, il demeure assez discret sur ce point et peu savent véritablement la teneur de la vérité.

Celle ci est par ailleurs assez... Quelconque. Il est le fils du précédent Seigneur-Amiral de Kul'Tiras, cela est un fait certains, aussi, en tant que prince il vécu une vie aisé au sein du manoir, que dis-je de la forteresse familiale en plein coeur de Boralus, la capitale. Instructeurs, précepteurs, maîtres d'armes, sa famille lui offrit tout ce dont il avait besoin pour développer les compétences nécessaires à la succession. La Justice, la foi en la Sainte lumière, l'art de commander, l'art d'administrer et ainsi de suite. Nul connaissance n'était de trop. Et lorsqu'il fut en âge, aux alentours de sa dixième armée, il commença à suivre son père ça et là dans ses pérégrinations à travers le royaume et au delà. En effet, un monarque se doit de connaître ses terres et son peuple. Mais surtout, un monarque de Kul'Tiras se doit de savoir vivre et diriger en mer. Après tout, le titre royal est Seigneur-Amiral... Son paternel, grand homme qu'il était ainsi que ses officiers de marine prirent grand plaisir à enseigner au jeune Daelin tout ce qu'ils savaient, jusqu'aux plus subtiles détails du fonctionnement des navires jusqu'aux plus complexes manoeuvres dans les situations les plus désastreuses.

Digne fils de son père, le Portvaillant excella dans le domaine maritime, et tous s'accordait à dire que la succession était enfin prête en voyant son savoir et sa sagesse à un si jeune âge. Après une bonne décennie passée sur les navires, il était devenu un véritable Tirassien, homme des océans, il passait plus de temps sur le pont des puissants vaisseaux du royaume que sur la terre ferme. Durant ses voyages,il eu même l'occasion de se lier d'amitiés avec quelques personnalités outre-mer, notamment Anduin Lothar, champion du royaume de Hurlevent. Aussi, lors de ses dix-huit ans. Dans la continuité de la tradition familiale, on lui conféra le titre d'Amiral ainsi que le commandement de la troisième flotte de la nation. Celle ci en temps de paix s'appliquait à contrôler les routes et donner la chasse aux pirates, et en temps de guerre... Eh... Inutile de faire des commentaires, cela parait évident.

Toutefois, son ascension était amenée à persister toujours plus vite, car à peine quelques mois plus tard, son Père disparaissait emporté par une vil maladie. Daelin Portvaillant devenait ainsi le nouveau Seigneur-Amiral. Et il était amené à le demeurer afin de faire face à une situation jamais vu encore par les royaumes humains sur Azeroth.
- Histoire -
La nouvelle de la chute de Hurlevent face à une marée d'envahisseurs à la peau verte était tombée dans le plus grand des fracas. De Khaz Modan à Quel'Thalas, tous étaient abasourdis. Chacun savait depuis bien longtemps que le royaume était aux prises avec une nouvelle menace, mais les rumeurs et nouvelles qui tournaient dans les cours n'était jamais bien claires, déformant la réalité, personne n'aurait imaginé l'ampleur de la menace, tous pensait que l'ordre allait revenir et que le royaume l'emporterait. Mais il fallait se faire à l'évidence, les royaumes de l'est faisaient face à une menace qui les dépassait, et dans l'état actuel ils ne tiendraient pas.

Durant les derniers jours de la première guerre, tandis que ceux qui le pouvaient fuyaient vers le nord à travers terre, la majeure partie de la populace du royaume s'était réfugiée dans la capitale qui dans un premier temps avait bien tenue. Toutefois, les portes finirent par céder. Bien plus vite que prévu, un véritable carnage en perspective. Toutefois, un appel à l'aide fut lancé par le champion royal Anduin Lothar à son vieil ami, le seigneur-amiral Portvaillant. Celui ci répondit prestement à son appel et fit voile vers Hurlevent, toutefois une contre attaque n'était point envisageable, il s'agissait pour l'heure d'évacuer tous ceux qui pouvaient l'être. Ce furent des dizaines de vaisseaux Tirassiens couplés à ceux Hurleventois qui prirent la mer en ce jour avec à leurs bords les restes de l'armée et des centaines de civils traumatisés les évènements, toutefois nombreux furent ceux qui manquaient à l'appel. Le Roi notamment qui était tombée sous les coups d'un assassin durant le siège et la Reine, abattu durant la course vers le port au sein des rues de la cité. Seul le Prince héritier, un enfant demeurait pour guider les rescapés d'hurlevent avec à ses côtés ce qui restait des héros du royaume.

La flotte arriva grâce à des vents favorables très vite à Hurlevent, et tous prirent alors conscience de la terrible réalité. Immédiatement, le plus puissant de tous les royaumes humains, Lordaeron, à l'initiative de son souverain, Terenas Menethil II lança un appel à toutes les nations naines et humaines ainsi qu'aux hauts-elfes et aux gnomes. Et bientôt, monarques et représentants se retrouvèrent au sein de la capitale de Lordaeron afin de traiter de l'établissement d'un accord pour faire face à la menace verte. Toutefois, il n'était pas aisé de faire collaborer autant d'états aux ambitions si différentes, si les rescapés de Hurlevent et Kul'Tiras dont les forces avaient assistés à la ruine causée par la Horde adhérèrent très rapidement à celui ci par un soucis de bon sens... D'autres puissances étaient sceptiques et hésitaient, craignant de perdre leur influence et d'épuiser leurs forces. Il fallut au moins un discours enflammé de Lothar, les appel à la raison du Portvaillant et du Menethil et surtout la nouvelle que Khaz Modan était envahi, les nains ayant déjà perdus les deux tiers de leurs territoires afin que les derniers réfractaires entendent raison. Ainsi fut crée la Grande Alliance de Lordaeron, dans la méfiance et le désespoir. Toutefois, l'entité était amenée à incarner l'exact opposée dans les années à venir.

Très vite, l'Alliance leva ses armées, dans tout les royaumes les hommes et les femmes vinrent en vitesse se ranger sous les drapeaux, l'Infanterie et la cavalerie fut levée massivement et l'on envoya déjà des corps expéditionnaire soutenir les nains. Dans un même temps les chantiers navals de Kul'Tiras, voir même ceux de l'ensemble des membres de l'alliance fonctionnèrent à plein régime et la moindre flottille existante fut placée sous le commandement de Daelin Portvaillant, le Grand Amiral de l'Alliance. Toutefois, avant que celui ci eu le temps de rassembler ses forces et de les organiser, un large armada d'embarcations grotesques surgit sans crier garde et débarqua une puissante armée sur la partie sud du nord du continent, en plein contreforts de Hautebrande sous la juridiction de Lordaeron tandis que d'autres forces traversaient par voie terrestre l'immense Viaduc de Thandol, reliant les deux parties du continent. La Seconde guerre était officiellement lancée. Tandis que les combats sur terres faisaient rage, les frégates et les galions de l'Alliance se rattrapèrent bien vite après la surprise première qu'ils avaient subit. Le Grand amiral, lui même à la tête de la première flotte donna la chasse aux vaisseaux orcs, les envoyant tous par le fond les uns après les autres grâce à d'habile tactique et à la connaissance du terrain (Sans parler du nombre et de la puissance de la marine tirassienne).

Aucun navire de la Horde ne menacerait plus les côtes de l'Alliance. Cependant, ils avaient tout de même eu le temps de s'installer sur de nombreuses îles entre les territoires nains et Hautebrande. L'Amiral organisa ainsi de nombreuses opérations couronnés de succès afin de nettoyer celles ci et de couper court à toute tentative de reconstruction de flotte. Au final, ne resta que des opérations de forage au large des terres naines, pour y mettre un terme, il commanda sans plus attendre à son propre fils et héritier, Derek, Vice-Amiral à ce moment là de mener la troisième flotte Tirassienne là bas. Cet ordre le hanta certainement toute sa vie, puisque une fois sur place, un véritable désastre se produisit. Des dragons rouges émergèrent sans crier garde, chevauchés par des orcs et réduisirent en cendre la majeure partie des vaisseaux, les forçant à la retraite. Le vice amiral périt durant cette attaque et son corps ne fut d'ailleurs jamais retrouvé. L'évènement ébranla grandement Portvaillant, laissant naître en son esprit une sournoise haine des orcs. Ne restant pas sur ce revers, il fit appel aux clans Marteaux Hardis dont les chevaucheurs de griffons étaient réputés afin d'accompagner ses escadres afin d'éviter qu'une tel tragédie se reproduise. De là jusqu'à la fin de la seconde guerre et à la défaite des orcs, il poursuivit ses opérations de contrôle naval et assura le ravitaillement des troupes au sol lorsqu'elles se lancèrent dans la reconquête des territoires perdues, envoyant même l'infanterie de marine au sol.

La défaite de la Horde vint enfin, et l'immense portail qui les avaient amenés en ce monde fut fermé. Les peaux vertes demeurant en Azeroth s'enfuirent dans la nature ou bien furent fait prisonniers et enfermés dans des camps de détention. Plus personne n'avait envie de les voir. Les années passèrent et les royaumes se purent souffler et se reconstruire. Kul'Tiras dont les territoires étaient demeurés intouchés s'employa sur instructions du Seigneur Daelin à supporter Hurlevent, tandis que ce dernier se joignait volontiers aux chasses visant à dénicher et évincer les fuyards de la Horde qui se terraient dans les zones sauvages. Toutefois, avec le temps et la Horde semblant défaite, l'alliance s'étiola et plusieurs royaumes la quittèrent, si les nains et les gnomes demeurèrent et assurèrent celle ci de leur fidélité, Hauts-elfes et la moitié des royaumes humains en sortirent sans demander leur reste. Envers et contre tous, Kul'Tiras, Dalaran et Lordaeron demeurèrent la base solide de la faction avec un Hurlevent en voie de se relever et. Malgré tous, les malheurs et la terreur revinrent bien vite sous une autre forme. Une peste se déclencha et se répandit à une vitesse folle, les morts vivant se relevèrent et semèrent la terreur, et le prince de Lordaeron lui même, Arthas fit tout ce qui était en son pouvoir pour y mettre un terme, levant même l'ancre vers un continent loin au nord pour traquer le sois disant responsable avant de revenir... Changé. Il finit par devenir la ruine de son royaume, pris la vie de son propre père et décapita Lordaeron au cours d'une seule journée.

Bien évidemment, Kul'Tiras et le Grand Amiral Daelin furent mis au fait de ses rumeurs, inquiet pour la sécurité de sa fille qui se trouvait sur le continent à étudier la magie à Dalaran, celui ci mena ses navires vers Lordaeron pour ne découvrir qu'une marée de non-morts et de démons qui engloutissaient le royaume, seuls quelques survivants furent dénichés et purent être sauvés par la marine. Certains apprirent au sire de Kul'Tiras que sa fille, Jaina avait levé l'ancre avec de nombreux survivants peu avant que la situation ne devienne intenable et que les morts submergent totalement la contrée. Celle ci était parti loin à l'ouest pour des raisons inconnues. Souhaitant plus que tout être au fait de la condition de Jaina, et craignant que malheur ne lui arrive, l'Amiral rassembla la quasi totalité de la flotte et se lança à ses trousses, traversant les océans durant plusieurs mois avant d'arriver vers un continent inconnu, vers une contrée aride. Ses forces arrivant au compte goutes, il décidé de disperser les forces de l'avant garde afin d'explorer les côtes de long en large et même l'intérieur des terres. Qu'elle ne fut pas sa surprise de découvrir que les peaux vertes étaient déjà sur place, ainsi que sa fille qui avait même établie une florissante citée plus au sud des terres grouillants d'orcs. La Haine du Portvaillant refit bien vite surface, il ne laisserait pas ces créatures barbares et maléfiques prospérer ni même menacer la chair de sa chair. Il lança ainsi une vaste campagne d'extermination pure et simple de ces vermines. Les tambours de guerres résonnaient à nouveau.
- Pouvoirs -
Expliquez et décrivez-nous brièvement vos pouvoirs.
[Tout est dans le titre. Merci d'aller consulter les règlements avant d'établir vos pouvoirs.]
- Psychologie et physique -
Comment caractérisez-vous votre physique et votre psychologie ?
[Mettre ici la description physique et psychologique de votre personnage.]
- But ultime -
Maintenant, la question qui tue ! Quel est votre but ultime ?
[Essayez de nous expliquer le mieux possible le but ultime de votre personnage (comment compte-t-il s'y prendre, pourquoi souhaite-t-il cela, etc.). Bien sûr, cet objectif peut évoluer, voire changer totalement durant vos aventures rp.]
- Alignement -
Expliquez votre alignement.
[Expliquez pourquoi votre personnage se situe dans cet alignement et non pas un autre.]
- Forces et faiblesses -
Avez-vous des points forts et des points faibles ? Si oui, lesquels ?
[Autant physiquement que moralement. Il peut aussi y avoir un lien avec vos capacités au combat.]
- Profession -
Expliquez le métier de votre personnage ici.
[Votre personnage possède-t-il un métier ou une profession au sein de Sekai no Tenchi ? Que fait-il de sa vie ? Comment fait-il pour survivre ? Est-il pauvre, riche, classe moyenne ?]
- Autres ? -
Autres et faits divers.
[Si vous avez des choses intéressantes à ajouter à propos de votre personnage, c'est ici !]
derrière l'écran
Pseudo : Admiral Daelin :tousse:
Comment avez-vous connu le forum ? J'ai vu de la lumière sur la page des tops du coup je suis entré.
Votre avis sur le forum : Il est beau Smile
Un petit mot pour la fin ? Des cookies ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loïssa VanRosselle, pour vous servir [en cours]
» Lucy', pour vous servir ! [En cours]
» (f) une dinah pour mon ollie (en cours)
» Amphi pour les cours de Médecine
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Votre personnage :: Apparition soudaine :: En cours-
Sauter vers: