Bon... Qu'est ce que je fais ici déjà ?
♥ Nouveau membre ♥
avatar
Messages : 1
Or : 3
Date d'inscription : 03/07/2018
MessageSujet: Bon... Qu'est ce que je fais ici déjà ?   2018-07-03, 19:34

Scylla
« Qu'est ce que la folie sinon le génie ? »
-informations-
Nom : ///
Prénom : Scylla
Sexe : Femme
Univers d'origine : Etranger
Race : Liche
Âge : 2000 ans
Alignement : Loyal Mauvais
Groupe désiré : Empire d'Azshary
- Univers d'origine -
Expliquez et décrivez-nous brièvement votre univers d'origine.
D’où je viens ? À vrai dire je ne connais pas véritablement l’endroit d'où je viens puisque je suis née dans une prison dimensionnelle. De ce que m’en a dit mon créateur, un archimage nécromancien, mon monde d’origine est un monde des plus banals où un unique continuent est divisé en une dizaine de pays dont 3 empires et deux théocraties qui se tapent dessus en permanence. Mon monde était donc dominé par les magiciens et les guerriers sacrées dont au sommet se trouvait les templiers et les Archimages.

Pour une raison que j’ignore avant ma naissance, mon père Duarim a été enfermé dans une prison dimensionnelle qui n’est rien de plus qu’une poche où l’on enferme les gens dangereux que l’on ait incapable de tuer. En effet dans mon monde, tuer un archimage relève de l’impossible, c’est pourquoi, c’est dernier évite de s’affronter entre eux par peur que l’un d’eux découvre une solution. La seule manière de se débarrasser de l’un d’eux et donc de créer une faille dimensionnelle et de le pousser dedans, chose très difficile à faire, mais qui visiblement fut un succès contre mon créateur. Le connaissant j'imagine tout de même qu'il avait dû absorber les âme d'au minimum un millions de personnes pour énerver les plans grands experts de son monde.

Étant donné que je n’ai jamais vu ce monde de mes yeux, je vais donc plutôt vous parler de la prison qui fut mon lieu de vie durant les 2000 dernières années. En fait, cette prison est littéralement un monde alternatif extrêmement semble aux mondes libres, la seule différence avec les autres mondes et que dans cette prison, il est impossible de récupérer naturellement de l’énergie magique. Autrement dit impossible de récupérer la magie que vous aurez dépensée durant un sort aussi simple soit-il. Le seul moyen de récupérer de la magie étant de tuer un magicien ou un guerrier sacré afin de lui voler son mana. Autant dire que dans cette prison, le sang coulait en permanence entre bains de sang, trahison et ambition. De plus le fait qu’il y a un espoir de sortir d’ici n’arrangeait en rien les choses, car théoriquement, si un expert arrivait à rassembler assez de magie, il pourrait distordre temporairement l’espace pour sortir de cet enfer.

D’un point de vue politique, car, oui, il y avait des clans et des groupes, le territoire de la prison était divisé entre les 7 Rois des Enfers dont l’un était mon maître qui représentait l’envie. Les 7 Rois évitaient de se battre entre eux pour éviter de perdre des forces et leurs rôles ressemblait plus à celui de surveiller les individus dangereux plutôt que véritablement gouverner. De toute manière pourquoi gouvernerait il ? Leur but est de sortir d'ici. On peut donc dire que cette prison vu mon monde de naissance.

Mais ce ne fut  clairement pas le seul monde que j’ai connu. En effet, bien, plus tard dans ma vie, lorsque j’aurais rassemblé les pouvoirs des sept seigneurs infernaux, je gagnerais l’accès vers un monde libre. C’était un monde relativement différent de ce que j’avais connu jusque-là. Il s’agissait d’un monde avec des centaines de races différentes, humain, ogre, orc, homme bête, Draconien et j’en passe. Pourtant malgré ce nombre important de races, la race humaine dominait ce monde en maître porté par une religion suprématiste qui prônait la subjugation complète des créatures non-humaines bien qu’il y avait des passes droits pour les demis humains et les elfes. On peut dire que c’est dans ce monde que j’ai compris l’immensité de mon monde qui n’était rien de plus qu’un univers composé d’une quantité infinie de plans d’existence différent assemblée comme une pyramide où les experts devaient réussir à gravir vers les Plans supérieurs où le niveau se corsait petit à petit pour atteindre le sommet afin d’atteindre Dieu.

Heureusement pour moi, le plus où je suis tombé après ma libération était le 8e de la hiérarchie avant le sommet, on peut donc dire que mon niveau était bien supérieur à la moyenne même s’il s’agissait de l’étage le plus haut pour un plan inférieur.

En effet à partir de la 7e hiérarchie, l’on atterrissait dans les plans supérieurs où seuls les experts et leurs progénitures habitaient.Pour décrire les Plans supérieurs, le concept d’état et de pays n’existe plus, il existe tout au plus des clans et des zones occupés par des pillards, mais il n’y a pas de réelle structure afin de maintenir l’ordre.

Pour décrire les Plans supérieurs, le concept d’état et de pays n’existe plus, il existe tout au plus des clans et des zones occupés par des pillards, mais il n’y a pas de réelle structure afin de maintenir l’ordre. La seule hiérarchie existante étant la force. Il s'agit de monde disparate et chaotique qui dispose de leurs propres lois physiques et d'un nombre infinie de zone naturellement plus dangereuse que les archimages. Du point de vue de la puissance seuls les experts ayant atteint le stade d'éveil peuvent y pénétrer. LE but des plans supérieurs étant de les gravir, il existe au centre d'eux une faille dimensionnel extrêmement dangereuse menant à la hiérarchie supérieur.

Les Existences éveillés sont elle classé en rang de la 1ière à la 7 étoile en fonction de leurs puissances.


- Groupe et faction -
Que pensez-vous de votre nation/groupe ?
Pour être honnête, au départ me faire embarquer par une nation dans des conflits géopolitique ne me motivait pas, mais finalement, je dois avouer qu’après quelques années, je commence à bien aimer ce pays. D’une part parce que ce pays m’a l’air extrêmement intéressant car j’ai pris goût à toutes ses histoires et je suis curieuse de savoir si le fait de supporter un pays me permettra d’apprendre quelques choses mais aussi parce que après avoir pris connaissance de la situation du pays, je suis contente d’être aussi bien tombé parce que j’exècre toutes les autres nations qui sont soi des pays barbares et stupide soit des pays avec des valeurs de liberté ou de religion et donc une certaine éthique ! Oui l’empire n’a pas non plus en apparence l’air d’un empire de salaud, mais je suis certaine qu’il y a du potentiel.


Pour moi qui n’ai connu que des situations instable et difficile, cette paix créée une monotonie qui m’est insupportable ! Le fait qu’il y ait des tensions m’arrange et si un jour j’ai plus de pouvoir, j’aimerais les stimuler…  

DAns tous les cas j'avoue être également intriguée par la reine de ce pays, une impératrice qui bizarrement me rappelle mon créateur. J'aimerais un jour pouvoir la rencontrer, afin de pouvoir la sonder et l'analyser.
- Enfance-
Mon Monde de naissance, une simple prison dans une autre dimension où sont scellées les crapules de beaucoup de plans d’existence de notre univers. Plusieurs décennies avant ma naissance, mon père y fut scellé pour ses activités en tant que nécromancien et son habitude de sacrifier beaucoup d’âme d’innocent de ses rituels, approximativement des centaines de milliers à chaque fois.

Toutefois, il semblerait que le fait d’être enfermé dans un monde où le seul moyen de recharger sa magie est de tuer d’autres experts ne l’ait pas bouleversé ou affecter plus que cela, car en quelques dizaines d’années, il est finalement devenu l’un des 7 Rois de ses Enfers, celui incarnant l’envie.

C’est donc une fois bien installé au pouvoir de sa zone, qu’il m’engendra avec une personne totalement inconnue mais qui ne devait avoir dans sa tête que ce rôle car je ne suis pas sûr que mon père comprenait la définition du mot Amour.

C’est donc pour des raisons purement stratégiques que je suis venue il y a 2000 au monde. Mon père, satisfait du résultat après inspection à ma naissance me confia ensuite à des nourrices à ma naissance avant de s’occuper de moi pendant les trois premières années de ma vie. Ce fut des années bien banales où je ne fus qu’un vulgaire mioche qui s’amusait inutilement toute la journée à des jeux sans intérêt véritable. Heureusement cette invention calvaire qu’est l’immaturité prit fin avec la première décision de mon père me concerna lors de ma troisième année de vie. En effet avec une bonté et un sens paternel inégalé, il lança sur moi le sort réflexion rapide qui accéléré qui rend la vitesse réflexion du cerveau un million de fois plus rapide et maintenu la technique sur moi pendant 24 heures soit une journée entière. Inutile que pour faire grandir votre enfant rapidement, c’est la meilleure des stratégies, car j’ai passé enfermer dans mon esprit un peu plus de 45 longues années à gagner en maturité. Durant ses 45 années, j’ai pu toutefois passer énormément de temps à réfléchir sur les Lois de la mort et de la nécromancie, car je le saurais plus tard mon affinité avec la magie de la mort était exceptionnelle, j’avais l’impression de pouvoir sentir les flux de la vie et de la mort parcourant ce monde et de comprendre les mystères de cette sombre magie. Le pouvoir que j’ai gagné pendant cette période n’était pas exceptionnel, mais cela suffisait pour faire de moi une nécromancienne expérimentée même si je n’étais pas encore une archimage. J’vais presque acquis un nouvel état de conscience où je ressentais la magie du monde.

Une fois le sort de réflexion accélérée rompue, je ne pus m’empêcher de signaler mon mécontentement sur le moment. Tout en regardant mon père avec mépris.

Utiliser une telle capacité sur votre propre enfant, vous êtes vraiment méprisable…

Mon père face à moi me regardait avec un air satisfait, je ne me comportais plus comme un enfant, c’était évident puisque que j’avais désormais plus de 45 années dans ma tête.

Bien… JE peux voir que tu as réussi à grandir.

Je le regardais toujours avec un air froid et haut bien qu’il fut bien plus grand que moi.

Il semblerait en effet, mais je suis curieuse, utiliser ce pouvoir. Qu’est que tu veux.

Tu le sauras bien assez tôt, mais dis pour l’instant que je souhaite transcender mon état.

Ce fut notre première conversation entre père et fille, c’était à l’image de notre relation, froide et distante. Nous avions une relation de coopération plus que filiale. Étant encore jeune tandis qu’il faisait ses rituels, je me suis formé moi-même à l’usage de la magie de mort en méditant et en expérimentant sur ses mystères. De toute façon, il s’agit d’un type de magie qui différait d’un individu à l’autre et mon père n‘aurait rien pu m’apprendre sur le sujet puisque chacun à sa manière de l’interpréter.

Bien que j’ai repérée moi-même 7 principes parmi les lois de la Magie Noire Malédiction, Émanation, Modélisation, Invocation, Contrôle d’âme, absorption et Vol, il m’a fallu plusieurs années pour les assimiler.

À 5 ans j’ai donc finit par commencer l’apprentissage des 7 Principes que j’avais découverte durant mes premières années.

L’art du sortilège, la complexité de l’incantation et le lien entre la puissance d’un sortilège et son prix.

L’art de l’émanation, art de contrôler le mana interne au corps et le relâcher par tous les pores.

L’art de la modélisation où comment créer en enchanter arme et créature telles les chimères.

L’art du raffinage et de jouer avec les âmes pour les rituels.

L’absorption et le vol, deux techniques assez rares, mais tout de même utile pour absorber le mana et la magie des autres.

Ce sont les grands point de ce que j’ai appris et maîtrisé durant mes 6 premières années d’entraînement qui été extrêmement fructueuse, car grâce à cela, j’ai rapidement atteint le sommet en temps qu’archimage nécromancien à 11 ans, un record.

Toutefois contrairement à ce que l’on pouvait en penser, le fait de devenir un archimage dans son domaine était finalement une abominable chose. Lorsque l’on atteint finalement le sommet dans son domaine et que l’on atteint une limite qu’un être humain ne peut dépasser que peut-on ressentir si ce n'est du désespoir causé par la disparation de notre raison de vivre. C’est à ce moment que j’ai commencé à comprendre pourquoi mon père avait pris le risque de terminer ici pour sauter le pas…

Attend-il a pris le risque ? C’est-à-dire qu’il y avait un moyen de briser le plafond afin de libérer son pouvoir ? À ce moment, je fus pris d’un doute que préparerais ce vieux fou.

Profitant d’un moment d’inattention de sa part, je finis par fouiller dans sa bibliothèque personnelle sur le registre évolution. C’est à ce moment que je suis tombé sur le rituel de transformation en liche. Lisant rapidement les quelques pages concernant le rituel, je blêmît légèrement. Ce taré avait l’intention d’utiliser toutes les âmes de la ville et la mienne en catalyseur pour évoluer en liche ?

Je devais avouer que je n’avais pas prévu qu’il tenterait un tel coup mais après et avec réflexion, il est vrai que les nécromanciens n’étaient pas connus pour leur sens de la famille, pourquoi s’embêterait il a avoir des enfants. D’ailleurs où était ma mère aujourd’hui ? Dans une fosse ?
Je bénis ainsi ma prudence d’avoir utilisé très tôt le sort de falsification de mana pour cacher mon niveau d’archimage à cette personne, il voulait se jouer de moi ? Et bien nous allions jouer tous les deux.

Devant un archimage centenaire qui essaye de te sacrifier pour évoluer, quelle est la meilleure chose à faire ? La réponse : Rien. La base d’une stratégie efficace c’est de laisser penser à l’ennemi qu’il l’avantage sur la plupart des plans notamment sur celui de la surprise, j’ai donc agit normalement… À un détail près lorsque je demandais à sortir pour aller chercher des ingrédients.

Je devais avouer que je n’avais pas prévu qu’il tenterait un tel coup mais après et avec réflexion, il est vrai que les nécromanciens n’étaient pas connus pour leur sens de la famille, pourquoi s’embêterait il à avoir des enfants. Apparemment, il avait trouvé un sort qui permettait de sortir de la prison et pour qu’il fonctionne il fallait que j’utilise un sort spécifique à un emplacement précis dans son symbole de rite.

Si en surface, j’affichais en surface un air surprit par cette situation, je ne pouvais m’empêcher de sourire intérieurement, mon géniteur me prenait vraiment pour une imbécile, il était évident qu’il comptait sacrifier toutes les âmes de son territoire plus la mienne pour accéder au rang de liche. J’étais vraiment impatiente d’être le jour J afin de voir le désespoir tordre son visage si fermé.
En ce jourvint un mois plus tard, dans la salle du trône de l’envie posséder mon père, le sol était recouvert par un immense symbole magique. De ce que j’avais vu, ce symbole d’une dizaine de mètres n’était que le symbole interne du rituel car un immense symbole externe entourant tout le pays.

Mon père au milieu de ce symbole exultait de joie tandis que j’étais moi-même confinée dans une autre partie du symbole.

Ma fille, c’est l’heure

En effet mon père, nous allons sortir d’ici.

Il ne put s’empêcher de sourire en entendant cela. Je voulais le laisser croire qu’il m’avait trompé avant de le briser.

Vous savez père, je suis très admirative de la complexité du rituel que vous avez débuté.

MMh ?

Il me regardait avec un air interrogateur.

Mais le problème avec la magie noire, c’est que plus c’est complexe, plus le moindre détail peut perturber le travail de toute une vie. C’est pourquoi j’ai fait quelques modifications dans vos travaux, mais je crois bien que par erreur j’ai modifié nos rôles respectifs.

Sa face devint blanche.

Quoi ? Impossi..

Il tenta de faire un pas mais c’était trop tard, le sort était déjà activé.

Bye bye

Une lumière inquiétante illumina le pays. Si je souriais jusqu’au moment où mon père a chuté inerte sur le sol, une fois que ce dernier fut mort, mon sourire s’estompa totalement, une transformation en liche n’était pas une partie de plaisir. La douleur était sans égale, j’avais l’impression que mon corps et mon âme changeait, ils mutaient. Au bout de quelques minutes, je finis par m’évanouir sous la douleur.

Quelques heures plus tard, je me suis réveillé, mon monde était inerte, tout le monde était mort, mais j’étais heureuse, j’avais l’impression que les obstacles sur le chemin de ma croissance avaient été brisé. J’avais atteint un nouvel état de conscience où une infinité possible chemin de développement que je n’avais jusque-là même pas soupçonné illuminait mon esprit, c’était exceptionnel.

J’aurais pu rester longtemps dans cet état de bonheur suite à cette évolution de conscience qui n’avait visiblement pas provoquer de changement majeur sur mon corps, mais une voie sorti de nulle part apparu.

Félicitation pour votre évolution en tant que LICHE. Vous avez rempli les conditions nécessaires pour sortir de la prison dimensionnelle.

Pardons ? Qui est là ?!

Je me relevais subitement.

Réponse : Je suis le système magique censé administré cette prison. Vous avez rempli les conditions nécessaires pour sortir d’ici. Voulez-vous partir ?

J’étais surprise, ce monde était contrôlé par un système ? Le créateur devait être très puissant. Il était évident que je voulais sortir d’ici, je n’avais jamais connu personne dans cet endroit, s’attacher aux gens étant trop dangereux ici, c’est pourquoi j’étais resté cloîtré dans le château. Rien ne me retenais ici mais une question me taraudait toujours l’esprit.

Si mon père était devenu une liche, aurait-il pu sortir d’ici ?

Réponse : Non, contrairement à vous, il n’avait pas atteint le stade d’archimage parfait ayant maximisé tous les domaines dans son élément. Vous avez rempli les conditions nécessaires pour sortir d’ici. Voulez-vous partir ?

Cette fois-ci, je ne posais plus d’autre question et acceptait sa proposition, alors qu’une lumière m’enveloppait, je me retrouvais soudain transporter dans un autre monde et pour la première fois, je voyais un autre soleil.
Fini les limites de magie, l’inexistence de la récupération. J’étais libre…

- Histoire -
Maintenant, racontez-nous le reste de votre histoire.
Libre, je suis libre. Alors qu’une lumière éblouissante enveloppait mon corps, je ne peux m’empêcher de savourer ce moment, c’était comme si j’avais attendu ce moment toute ma vie. Alors que la lumière s’estompait petit à petit, je me retrouvais soudain dans un autre monde, un monde où l’on pouvait recharger sa magie naturellement. Pour tester cette chose que je n’avais jamais pu faire, recharger ma magie, j’ai lancé une attaque de ténèbres sur la forêt qui m’entourait. En quelques secondes dans un cercle de 500 mètres, tous les arbres et tous les animaux tombèrent en morceau à cause d’une décomposition accéléré. J’avais dépensé du mana, mais pourtant je sentais que petit à petit ce dernier se régénérait.

Fascinant Dis-je avec un sourire mauvais sur le visage. Je peux sentir que les flux du mana sont différents dans les mondes libres.

J’ai donc décidé de partir ensuite à la découverte de ce monde et il y a une chose que je peux dire, c’était ennuyeux… à mourir…

Cet endroit possédait certes des mages et des guerriers sacrés mais le niveau était bien plus faible que dans ma prison dimensionnelle. Il n’y avait personne à mon niveau, c’était comme si j’étais apparu dans un monde dans un monde pour magicien débutant.

La seule chose que je pouvais faire pour me distraire était de créer des évènements aléatoires pour perturber la vie de ses faibles habitants en faisant apparaître des monstres surpuissants pour ce monde. Bien que cette période de ma vie qui dura trois ans fût particulièrement ennuyeuse, j’ai pu toutefois y développer la base de ma technique de création des chimères qui était en tout point supérieur à la simple nécromancie.

La nécromancie de base servait à ressusciter partiellement les morts, c’était des bonnes créatures à assujettir mais en se reposant sur cette capacité, le nécromancien restait trop dépendant de sa chance à trouver des cadavres dignes de ce nom en somme le nécromancien était plus dépendant de sa chance que de ses capacités réelles. La création de chimère que rendait possible la magie infernale résolvait ce problème de taille.

En cumulant ma capacité de modélisation Léviathan, ma capacité de contrôle des âmes Asmodée et ma capacité d’absorption de caractéristique Belzebuth, je pouvais créer une existence non une créature nouvelle faites à base d’autre créature et de matière inerte telle la pierre, l’acier ou encore l’or. Les seuls coûts de cette technique étaient sans doute le faite de devoir rechercher les créatures avec des caractéristiques intéressantes ainsi que le fait de devoir récupérer assez d’âme afin d'en les raffinant posséder assez d’essence d’âme pour créer une âme de chimère.

Les chimères avaient également un autre avantage sur les morts-vivants, la grille d’évolution. Si je pouvais influer sur le niveau de départ des chimères par rapport la quantité et la qualité d’essence d’âme et de caractéristique physiques et magiques offertes, les chimères avaient les possibilités d’évoluer par rapport à ce qu’elle dévorait.

Une chimère dévorant trop de femme pouvait finir par devenir une banshee. Si elle dévorait des chevaliers, elle pouvait devenir un chevalier noir. Trop de créatures humanoïde géante ? Un titan. Si elle avait un goût pour les créatures négatives une gargouille. Et il avait encore un nombre infini de possibilité pour les chimères, c’était presque fascinant.

Toutefois, cette magnifique découverte n’enlevait rien au fait que ce territoire était des plus ennuyeux. À moins que je fasse quelques choses par moi-même, il ne se passait jamais rien d’intéressant.

Trois après mon arrivée, alors que le monde sombrait une fois de plus dans le chaos par ma faute, je méditais sur ma vie nulle alors qu’une voix se fit entendre derrière moi.

Votre petite vie ici vous plaît ?

Je me retournais doucement, j’avais déjà repéré cet homme qui visiblement n’avait même pas tenté de sa cacher pour arriver jusqu’à moi.

Vous êtes ?

Je ne suis rien d’autre que le superviseur de ce plan d’existence.

Le superviseur ? Il y avait vraiment quelque chose de ce genre ici ? En trois ans, je ne l’avais même pas remarqué. À quel point cet homme était fort.

Et que me vaut l’honneur de votre visite monsieur le superviseur ?

En trois ans, je ne l’avais même pas remarqué.

Cette fois-ci, j’étais réellement intriguée et je me suis retourné totalement. L’homme en face de moi semblait avoir la cinquantaine, les cheveux gris, il me regardait de son regard bleu et perçant. Que cherchait-il ?

C’est exact. Mais que me voulez-vous.

Chez mademoiselle, vous avez atteint l’état de mage éveillé, vous avez désormais la possibilité selon les lois de Dieu d’accéder aux Plans supérieurs.

Dieu ? Plan supérieur ? Je n’ai jamais entendu parler de cela…

Ceci est tout à fait normal, car il est plutôt rare que des mages des Plans supérieurs redescendent pour répandre la nouvelle. Laisser-moi, vous expliqué comment fonctionne réellement le monde. Notre univers est composé d’une infinité de Plan d’existences catégorisées en hiérarchie selon leur rapprochement avec Dieu. Ces Plans sont divisés en 8 hiérarchies et deux catégories. Les Plans inférieurs où naissent de bases la quasi-totalité des populations de notre univers et les Plans supérieurs situé entre la 7e et la 1e hiérarchie, c’est dans ces Plans que tous les experts ayant atteint le stade d’éveil parte pour pouvoir continuer leurs croissances car vous évoluerez bien plus vite là bas qu’ici, car à la différence de la 8 hiérarchie où les experts sont rares dans les Plans supérieurs, ils sont aussi commun que les nuages, les plus faibles d’entre eux étant des archimages confirmés.

Je souris légèrement à cette nouvelle, l’excitation après ces trois années d’ennui trahissait mes pensées…

Vous êtes donc venus pour me demander si je voulais monter.

C’est exact, vous comprenez vite.

Hum… Je ne peux refuser une telle demande

Et c’est ainsi que je me dirigeais vers ce monde inconnu et prétendument impitoyable qu’incarnait les Plans supérieurs et la 7e hiérarchie.

EN COURS


- Pouvoirs -
Expliquez et décrivez-nous brièvement vos pouvoirs.
En tant que liche, je fus en suivant les traces de mon père une archimage spécialisé en magie noire, en nécromancie, enchantement d'objet et alchimie. Cela veut dire qu’en soit, je possédais un certain niveau dans ces domaines bien que ce n’était pas ma magie principale. En effet, le fait de me spécialiser dans la magie noire la plus simple et la plus banale, celle qui sert à réveiller simplement les cadavres et à jeter deux trois malédictions bien chiantes me rebutait. En effet, le fait de me spécialiser dans la magie noire la plus simple et la plus banale, celle qui sert à réveiller simplement les cadavres et à jeter deux trois malédictions bien chiantes me rebutait. C’est pourquoi une fois être devenu une liche, j’ai finalement absorbé après de longues années, les pouvoirs des 7 Rois de mon monde afin d’éveiller le pouvoir des vérités Absolues de la magie Infernale.


Ce pouvoir détient 7 possibilités d’utilisation en rapport avec les péchés capitaux. À mon plein potentiel dans le pays, ils pouvaient être utilisés de cette manière.


Colère, la Capacité Astaroth, Empereur Sombre est une capacité permettant de jeter des sortilèges avancé.


Orgueil, la capacité Lucifer, Empereur de la nécromancie permet de générer une aura de ténèbres pures dont la simple émanation pouvait créer des créatures négatives plus ou moins forte.


Paresse, la capacité Belphégor, Empereur Démoniste permettait d’invoquer des créatures des Enfers.


Luxure, la capacité Asmodée, Empereur des âmes permettaient d’utiliser la magie noire touchant à l’âme.


Gourmandise, la capacité Belzebuth, Empereur mimétique, permettait d’absorber les capacités des êtres que je mange. Attention, je ne peux pas utiliser moi-même les capacités dévorées, ce n’est pas un vol de pouvoir, mais les données à mes propres créations.


Envie, la capacité Léviathan, Empereur Bâtisseur, permet de remodeler les zones environnantes, c’est un pouvoir visant à bâtir des structures comme des donjons jadis dans mon cas.


Avarice, la capacité Mammon, Empereur Voleur, permet d’absorber les forces et l’énergie vitale des autres avec un contact physique.


Étant donné que ma force a été remise à zéro, toutes mes capacités ont été altéré voir son actuellement inutilisable ce qui me gêne particulièrement.  
- Psychologie et physique -
Comment caractérisez-vous votre physique et votre psychologie ?
À première vue, Scylla à l’apparence d’une petite jeune fille, ce qu’elle n’est évidemment pas au vu de ses 2000 ans de vie. Il semble qu’elle soit devenue, une liche extrêmement tôt dans sa vie et est quasiment cesser de grandir.

D’une petite taille avec des cheveux rouges et des yeux de saphir, Scylla possède une constitution svelte et fragile, fait qu’elle ne cache pas. On pourrait même dire que sa résistance de base est très inférieure à la moyenne même pour les liches.

Son teint pâle, ses grandes cernes naturels et ses yeux dont le regard ressemble étrangement à celui d’un mort vivant permette au plus aguerrit de reconnaître rapidement son appartenance véritable. Son style vestimentaire est très rigide et sombre tout simplement parce que les plaisirs humains comme la mode la dépassent.

Au niveau de sa personnalité, on peut facilement remarquer que Scylla est une personne qui porte en permanence un air blasé sans doute à cause de sa longévité. Il semblerait à première vue que rien ne la surprenne bien que cet air soi aussi dû au fait qu’elle possède une remarquable poker face, son visage étant la plupart du temps totalement inexpressif à l’exception de ses moments de colère ou de vexation, car il s’agit en effet d’une liche très susceptible avec un ego très fort.

C’est également une personne assez franche. En effet, lorsqu'elle pense à une chose ou lorsqu'elle veut faire quelque chose, elle n’hésite pas à le dire. Aussi absurde que cela, soit-il. D'autant plus qu'elle n'a pas l'habitude de bafouiller ou d’observer au sol lorsqu'elle donne son avis regardant bien la personne visée dans les yeux, de son regard inexpressif. Toutefois, elle peut devenir beaucoup moins franche avec les personnes importantes comme les puissantes créatures ou souverain.

Le principal but dans la vie de Scylla est de perfectionner ses pouvoirs afin de pouvoir réaliser l’intégralité de ses fantasmes scientifiques, car oui Scylla est juste une personne qui assouvit ses envies bien que cela peut être parfois particulièrement dangereux pour elle et pour les autres. Cela colle parfaitement avec sa nature Loyal mauvaise, car pour ses éphémères envies, Scylla n’a que peu de scrupule.
- But ultime -
Maintenant, la question qui tue ! Quel est votre but ultime ?
But ultime ? Est qu’il y véritable fin au désir ? Je ne pense pas. Cela fait 2000 que je la cherche et je n’ai toujours pas trouvé de finalité à mes désirs, c’est pourquoi à la place de but ultime je parlerais plutôt d’objectif sur le long terme.

Mon premier objectif sera certainement de retrouver mon niveau en magie et mes capacités du passé. Une fois cette étape franchit, j’imagine que j’aimerais m’amuser dans ce monde en le perturbant dans l’ombre  afin d’observer les réactions des créatures qui le peuple. Dans une autre mesure j’avoue être intriguée par les pouvoirs de cette fameuse divinité de la mort, je pense qu’un jour je rendrais visite à cette liche qui les a reçu…  
Vous remarquerez donc que je n’ai pas d’objectif prédéfini, je fais ce qui m’amuse sur le moment c’est aussi simple que cela.
- Alignement -
Expliquez votre alignement.
Loyal mauvais (Dominateur) : Suivant des principes et des règles très strictes, le personnage d'alignement loyal mauvais est pourtant vu comme étant diabolique. Totalement sans scrupule, il n'hésite pas à sacrifier les autres afin d'obtenir l'objet de ses désirs, mais cela sera toujours réalisé dans les limites de son code de conduite (il ne tuera pas un enfant innocent, par exemple). Bien souvent, il aura tendance à manipuler et endoctriner les autres. Par la suite, il leur fera faire tout le sale boulot. Même s'il préfère le pouvoir, ce personnage est capable d'obéir et il a un grand respect envers la hiérarchie et les individus plus puissants que lui.

Cette définition de moi même me convient très bien. Je ne suis pas du genre à désobéir aux règles des puissants et suivrait leurs décisions à la lettre. Néanmoins afin de réaliser mes objectifs, je n'ai pas de principe morale et éthique pouvant me refréner et j'utiliserais toujours les moyens les plus efficaces et non les plus juste, le pragmatisme avant tous. Bon je ne suis pas tout de même totalement sans cœur mais mon code éthique n'est pas très élevé.  
- Forces et faiblesses -
Avez-vous des points forts et des points faibles ? Si oui, lesquels ?
Oui oui j’ai une grosse faiblesse, je ne sais pas combattre à courte portée et j’évite de le faire. Etant une mage noire je suis spécialisée dans le soutien ou l'attaque de loin, mais jamais je dis bien jamais, je ne combattrai à courtes portée que si je ne suis pas forcé de la faire ! Trop dangereux...

De base, je n’ai aucune force et résistance physique, tout ce que je sais et strictement parler d’utiliser la magie. Magie dont le premier objectif n’est pas le combat, mais le développement d’artefact et structure magique. Je suis une scientifique je laisse le combat à cette populace barbare avec des muscles à la place du cerveau. En plus, je déteste avoir mal et tous ses trucs me font peur.

Bon étant donné que j’ai perdu une grande partie de mes forces, je suis actuellement dans une situation délicate, mais je suis certaine que je parviendrais à réapprendre mes pouvoirs !
- Profession -
Expliquez le métier de votre personnage ici.
À cause de mes compétences en matière de science magique, j’ai rejoint le groupe de sorciers et autres adeptes de la magie travaillant pour l’empire. Même si je ne suis aujourd’hui qu’au bas de l’échelle, j’ai tout de même certaine responsabilité à la bibliothèque magique de la capitale le temps de retrouver mes capacités à un niveau convenable.On peut dire que mon travail me permet de vivre convenablement surtout que mes seules dépenses sont pour la nourriture étant donné que je vis à l’endroit où je travaille, c’est-à-dire à la bibliothèque.

On peut dire que mon travail me permet de vivre convenablement surtout que mes seules dépenses sont pour la nourriture étant donné que je vis à l’endroit où je travaille c’est-à-dire à la bibliothèque.
- Autres ? -
Autres et faits divers.
[Si vous avez des choses intéressantes à ajouter à propos de votre personnage, c'est ici !]
derrière l'écran
Pseudo :
Comment avez-vous connu le forum ?
Votre avis sur le forum :
Un petit mot pour la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !
» "Vas-y, fais moi plaisir..." Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Votre personnage :: Apparition soudaine :: En cours-
Sauter vers: