For a world of perfection
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2018-11-10, 21:32




For a world of perfection GSzn1hx

For a world of perfection 2wwXrT1

Les yeux brillant d'une lueur dorée, elle était là, assise sur le bord d'un petit étang bordant le jardin féerique de son immense demeure royale. Elle semblait seule. Bien que son corps soit en harmonie parfaite avec la nature, sa présence et son aura plus qu’envoûtante ne pouvaient laisser personne d'indifférent. Ici en ces lieux se trouvaient l'une des têtes les plus puissantes et influentes de Sekai no Tenchi : Azshary, la Lumière des Lumières, la Vision de la perfection, le Coeur chéri du peuple. Tant d'appellation pour qualifier un être surpassant même les dieux dans sa gloire. Une reine adorée par ses sujets, des sujets prêts à tout sacrifier dans l'unique espoir d'assurer un avenir encore plus légendaire à la belle. Avec les nombreuses années qui passèrent, un véritable culte de la personnalité s'était dressé autour de l'impératrice, et celui-ci devint doublement plus coriace lorsque les divinités perdirent la Guerre Divine. Depuis ce jour, Sa Majesté devint le seul et unique repère spirituel pour son peuple. À son grand bonheur, bien sûr.

Maintenant que ses ennemis principaux étaient hors d'état de nuire face à ses grandioses projets, du moins, pour le moment, il ne restait plus que quelques futilités à éliminer ou, mieux encore, à contrôler. Une simple question de temps ainsi que de perspective. Récemment, le Royaume des samouraïs assisté par la Horde du Reike avait osé s'opposer aux désirs absolus de l'Impératrice. Quelle bande d'idiots ! Leur défaite fut plus qu'inévitable. Rien ni personne ne pouvait s'opposer à l'Empire sans en payer un prix extrêmement cher. D'un mouvement de l'armée royale, ces incapables subirent une correction exemplaire. Que cela serve d'avertissement à tous ceux et celles se dressant sur la route d'Azshary. Désormais, le vaste territoire de La Flèche lui appartenait et servait à développer ses ambitieux desseins. Si Tensai ne cessait pas de défier la volonté azsharienne, il serait dans l'obligation de subir une défaite aussi violente que la précédente. Ces chiens de la Horde ne valaient rien face à la puissance de l'Empire.

Au quotidien, ce monde vivait l'imperfection véhiculée par ses infâmes créateurs célestes. Par sa vision des choses, la Magnifique tentait de rétablir le meilleur des équilibres. Aujourd'hui, l'imparfait devait être purgé. Tout ce qui n'adhérait pas à la philosophie de la Reine devait disparaître pour toujours. Elle voyait grand, si grand... Ces dernières années, la divine souveraine n'avait cessé de s'entourer d'excellents alliés, comme les vaillantes Valkyries ainsi que les fourbes Sirènes. Toutefois, son instinct lui disait qu'il lui manquait une corde à son arc afin de porter son offensive au-delà de son espérance. Son regard se portait vers une nouvelle source au potentiel encore inconnu, quelque chose d'étranger, un être en provenance d'un univers tout autre. Une idée qui semblait bien assez folle. Toutefois, le succès ne souriait qu'aux audacieux.

La belle n'était pas seulement qu'un joli minois. Plus que quiconque, elle savait innover au sein de ses méthodes et construire des stratégies totalement inattendues par ses adversaires. Imprévisible au plus profond de sa personne, nul ne savait véritablement ce qui se tramait à l'intérieure d'elle. Par son charisme affolant et son intellect supérieur, la position d'Azshary n'avait jamais été mise en doute par personne. Et même ses pires ennemis reconnaissaient son inestimable valeur en tant que chef d'état.

Dans un calme absolu, la sublime elfe attendait la venue de son invité d'honneur : un sujet des plus prometteurs au sein de l'Empire. Saura-t-il l'impressionner ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 543
Or : 415
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1021
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 25
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2018-11-11, 02:38

ft.

Scylla
Rencontre décisive...

Azha, la capitale de l’empire. Pour la première fois depuis mon arrivée, je regardais patiemment les murs et les passants qui traversé les rues organisés selon les désirs de l’impératrice. Quand j’y repense, cela fait déjà 10 ans. 10 années où j’ai finalement réussi à m’adapter, à survivre afin de redevenir petit à petit l’être que j’étais.

L’empire de l’impératrice était l’empire parfait pour moi et rien que pour cela, je lui étais redevable. J’étais une créature faites de ténèbres et de noirceurs, mais je n’étais que rarement ingrate avec l’aide que m’avait apporté le pays. J’avais un poste et en plus de cela, je pouvais accéder au savoir et construire des processus pour eux.

J’avais ensuite petit à petit créer le projet de mon arme magique à destruction massive, Gargantua dont la puissance ferait trembler le monde, j’en étais certaine et c’était ce que je voulais en plus de cela.

Aujourd’hui était peut être l’un des jours les plus importants de ma vie, celui de ma rencontre avec l’impératrice de l’empire, c’était une première. Endossé dans mes habits de membre supérieur de l’académie et de la bibliothèque impériale,  j’ai atteint les portes du palais. J’aurais pu simplement choisir des vêtements dit classique mais cela n’envoyait pas le même message. L’utilisation d’habit officiel de l’empire montrait que je pensais pleinement être sujet de l’impératrice et non un simple étranger qui squattent les terres depuis son arrivée sans avoir la fibre patriotique.

En me dirigeant vers les portes, plusieurs personnes me regardaient se demandant comment une petite fille pouvait avoir de tel vêtement. Il me prenait surement pour une génie d’une des académies du pays, beaucoup se tromperait.  Une fois les portes atteints, deux soldats me barrèrent la route avec des lances.

HALTE ! Veuillez décliner votre identité !

Comme prévu, il y avait ce type de garde probablement pour intimider d’entrée les visiteurs et leurs montrer la toute puissance de la magnifique. Stratégiquement, c’était une action facile et pourtant très efficace quand celui qui nous visitait était une personne avec la moindre faiblesse. Azshary était une personne intelligente…

Je suis Scylla messire. Haut membre de la bibliothèque et de l’académie impériale. L’impératrice dans sa splendeur à daigné accepter de rencontré, l’être que je suis.

Sans montrer la moindre expression, ils relevèrent leurs lances tout en reprenant leurs positions initiales.

Vous pouvez passer.

A peine avais je franchi la porte que je fus accueilli par un homme, un elfe qui affichait un léger sourire sur son visage.

Mademoiselle, veuillez me suivre.

J’ai donc suivit le vieil homme qui semblait vouloir me montrer où je devais aller. Le palais était immense et les gardes tous plus brillants et magnifiques venus que les autres grouillaient par dizaine. Certain me regardait froidement d’un regard oblique, se demandant discrètement ce que je pouvais bien faire là à cet âge. D’autre même un peu plus entreprenant, relâchèrent même leurs auras pour tenter de m’intimider, à mon niveau c’était le cas, mais ne laissant rien paraitre je déployais en parti ma propre aura intimidante, ce qui les faisaient sourire. J’étais une forte tête… Ils étaient clairement plus fort que moi, mais semblait juste vouloir me tester pour savoir ce que je valais et ce que je pouvais devenir.

Finalement, après quelques minutes de marche dans le grand palais, nous sommes sortis du bâtiment pour entrer dans un grand jardin. Il était assez particulier et on pouvait y voir la touche personnelle d’Azshary, elle était très porté sur le style féérique, j’avais eu 10 ans pour le voir.

Après avoir marché dans ce jardin pendant cinq minutes, j’ai aperçus au loin une personne assise tranquillement à coté d’un petit étang, c’était elle, l’impératrice, une des personnes les plus puissantes du monde. Elle ne devait pas rater ce qu’elle faisait.

Le vieil elfe d’un regard oblique observait ma réaction et fut légèrement surpris lorsqu’il vit le calme sur mon visage. Heureusement je pouvais contrôler mon visage afin d’empêcher qu’on lui puisse voir que cette rencontre m’inquiétait au plus haut point.  

Lorsque nous sommes arrivés au niveau de l’impératrice, l’homme la salua avec tous le protocole. J’avais quelque peu imité ses gestes n’étant pas au fait des coutumes protocolaires du pays. Le vieil elfe continua ensuite.

Votre altesse impériale. Votre invitée est ici.

Puis il reparti me laissant seul avec elle.


For a world of perfection D798de11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2018-11-11, 19:13





For a world of perfection GSzn1hx

Tout se passait exactement comme elle le désirait. Depuis la fin de la Guerre Divine, les actions de l'Empire du nord n'avaient jamais été aussi concluantes, et l'impératrice s'en délectait intérieurement. Grâce à ses exploits, elle serait très bientôt la plus grande et mémorable des reines de l'histoire de Sekai. Quelle bonne nouvelle ! Toutefois, il ne fallait pas s'avouer vainqueur tout de suite, car il restait encore quelques étapes cruciales à finaliser... Des ennemis de la sublime nation osaient encore fouler les terres de ce monde. Un affront totalement impardonnable. La Horde du Reike paiera leur crime envers la Magnifique. À ses yeux, ils représentaient un frein hideux à l'épanouissement de l'Empire. Ainsi, les réduire au silence pour l'éternité devenait la seule solution envisageable. Se voir dans l'obligation d'infliger autant de destruction l'attristait tellement, mais elle n'avait aucune autre alternative face à ces brutes sans valeur.

Malgré sa profonde haine destinée à aux chiens du désert, la bien-aimée souveraine ne laissait rien paraître sur son visage angélique. Pour elle, la colère et toute autre forme de sentiment négatif n'étaient que faiblesse. Oui, parce que tout se devait d'être parfait et rayonnant, peu importe les épreuves à endurer. S'agissait-il que d'un faux bonheur ? Non, loin de cela. Dans un monde bercé par le Coeur chéri du peuple, toutes les plus belles choses devenaient une vérité absolue, la représentation de la perfection. Et aujourd'hui, Azshary espérait franchir une nouvelle étape vers son grand rêve. La venue des étrangers en ces terres était presque une bénédiction pour elle. En effet, grâce à ce phénomène, elle détenait des ressources toutes fraîches et vierges à exploiter. Puis bon... Ce monde était devenu tellement ennuyant ! Leur arrivée marquait enfin le commencement d'aventures bien plus palpitantes. Du nouveau sang.

Lorsque son invitée fit son entrée, la Lumière des Lumières sortit de ses profonds songes. Ses prunelles dorées se dirigèrent vers son prometteur sujet. Physiquement, elle ressemblait à une enfant, une fillette. Toutefois, l'elfe savait plus que n'importe qui que les apparences étaient bien souvent trompeuses. Derrière une personne frêle, il pouvait très bien se cacher un véritable monstre d'une noirceur impénétrable. Pour sûr, des choses, elle allait en apprendre dans les prochaines minutes qui suivront.

Dès que son loyal serviteur quitta le périmètre, l'adorée impératrice débuta la conversation, tout en demeurant assise au bord de son étang préféré. Elle se doutait bien des sentiments inconfortables de son interlocutrice. Après tout, rencontrer une personne aussi exceptionnelle et brillante n'était pas un événement courant. Cependant, si Scylla désirait se montrer digne de la reine, elle se devait de sortir son grand jeu.

- Bonjour, Scylla. Je me nomme Azshary, Impératrice Suprême de l'Empire du nord.
Je vous souhaite la bienvenue au sein de ma nation.


Finalement, la Magnifique se releva afin d'être sur ses pieds. Du haut de ses deux mètres, grande, elle l'était dans tous les sens du terme. Vêtue d'une longue robe blanche ornée de multiples bijoux tellement coûteux et rares qu'ils pourraient acheter un pays entier, son habillement témoignait parfaitement de son ultime position hiérarchique. Respectant une noble distance de quelques pieds avec son invitée, son regard se figea sur elle. Son visage restait plutôt neutre, même si la venue de la petite l'intriguait énormément. Aujourd'hui, l'étrangère était chanceuse d'avoir l'occasion de voir la belle de si près, car il s'agissait de quelque chose de très peu fréquent pour ceux ne faisant pas partie de son cercle proche.

- Je vous remercie d'avoir accepté mon invitation. Votre présence aujourd'hui est un véritable cadeau.
J'ai bien hâte de voir ce que vous avez à m'offrir, Scylla.


De toute évidence, Azshary n'avait pas de temps à perdre avec des personnes ordinaires. Ce qui l'intéressait surtout, c'était les gens intelligents avec des projets surprenants et des présents hors du commun à lui offrir. Si son interlocutrice échouait à l’impressionner, la suite des événements sera particulièrement délicate pour elle. Ne jamais ennuyer Sa Majesté !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 543
Or : 415
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1021
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 25
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2018-11-12, 23:32

ft.

Scylla
Rencontre décisive...

Alors que le vieil elfe m’avait conduit jusqu’à l’impératrice, ce dernier le salua tandis que l’impératrice tourna son regard dorée dans ma direction afin de m’analyser. Il m’était impossible de lire ce qu’elle pensait dans son regard, c’était une dirigeante et une politicienne après tout. Elle avait donc apprise à rendre son visage impénétrable pour que l’on ne puisse plus lire en elle aussi facilement.

Saluant rapidement son altesse impériale, le serviteur quitta les lieux rapidement afin de nous laisser seul. Une fois ce dernier parti, l’impératrice entama directement la discussion.

- Bonjour, Scylla. Je me nomme Azshary, Impératrice Suprême de l'Empire du nord.
Je vous souhaite la bienvenue au sein de ma nation.


La plus grande des impératrices se releva doucement sur ses deux mètres. Elle était bien plus grande que moi. Peut-être l’avait elle fait exprès pour bien montrer le contraste entre nous deux par rapport à la taille ou peut être n’était ce pas le cas. Richement vétu, son regard se figea dans le mien, mes yeux écarlates et froid, ce qui trahissait ma nature sombre de liche observait aussi ses prunelles.

- Je vous remercie d'avoir accepté mon invitation. Votre présence, aujourd'hui, est un véritable cadeau.
J'ai bien hâte de voir ce que vous avez à m'offrir, Scylla.


Visiblement, c’était désormais à moi de parler. Bien, il faudrait donc jouer serré.

Je vous remercie votre altesse impériale. Je tiens encore une fois à vous remercier pour m’avoir gracieusement accueilli au sein de votre empire, il y a 10 ans alors que je n’étais plus rien. Ma dette envers vous est infinie.

Dans le même temps, je prenais dans une sacoche à ma taille des pierres.

Pour ne serait ce que rembourser un fragment de ce que je vous dois, je souhaiterais vous offrir désormais un système qui démultiplierait le potentiel offensif et défensif déjà puissant de l’empire.

Pour aller droit au but, il s’agirait d’un système magique contrôlant des cristaux magiques élémentaires notamment les éléments primordiaux.


Ouvrant ma main, il avait 7 cristaux de différentes couleurs. Le rouge était le Feu. Le Bleu, l’eau. Le jaune, la Foudre. Le vert, la terre. Le bleu clair, le vent. Le blanc, la lumière. Le Noir, les ténèbres.

Naturellement, il existe une infinité de cristaux magiques.


Créant un contact physique entre le cristal de l’eau et du vent, de la magie de glace est alors apparu.

Ce système permet de donner à cette arme une flexibilité totale afin de s’adapter à n’importe qu’elle situation.

Ce système que j’ai nommé Gargantua, donnera donc à l’empire deux avantages majeurs. Premièrement, il permettra d’économiser les vies de vos soldats en laissant une attaque d’envergure avant que votre armée n’achève un ennemi fatigué et désorienté.

Deuxièmement, il permet d’annihiler la seule chose qui permette aux ennemis de sa majesté de croire pouvoir la menacer. La supériorité du nombre. Leurs pays enfin parce que leurs peuples se reproduisent comme des animaux ne connaissant pas la civilisation possède une population et donc un nombre de soldats supérieur au notre.


Je souriais légèrement du coin de la lèvre.

La qualité contre la quantité de fait.

Je redeviens tout à fait sérieuse.

Mais Gargantua supprime cet avantage. Mais je pense que le mien est de vous faire une démonstration. Je ne suis pas tellement douée dans les explications magistrales.

J’ai alors pris dans mon sac, une sphère jaune avant de la manipuler étrangement. Tout de suite après, un paysage holographique est apparu devant sa majesté, c’était un produit de magie très complexe créé par l’académie et moi-même. Leurs connaissances étaient remarquables ! Pour l’environnement il s’agissait d’une forêt comme on en trouvait beaucoup dans l’empire.

Imaginons que cette belle forêt soit l’une de nos frontières avec les territoires du Reike. Face à ses barbares, il est toujours important de sécuriser les frontières. Ainsi, des balises de Gargantua son placées tous les 2 kilomètres.

Des points rouges sont apparus sur la carte afin de montrer le positionnement des balises.

Par je ne sais quelle folie, les troupes du Reike osent tenter d’attaquer le glorieux empire. Gargantua peu rendre une invasion majeure insignifiante.

Sur la carte, des dizaines de milliers de petits soldats déferlaient sur la frontière.

Je vais maintenant vous montrer un exemple d’utilisation défensive de Gargantua.

J’affichais à nouveau un léger sourire.

Première étape. L’activation des cristaux de froid.

Des points bleus apparurent sur la carte.

Les cristaux de froid donneront temporairement à la frontière une température digne du nord de l’empire. Aucun organisme du sud, ne pourra réellement résister. Ainsi, le froid réduira de base, la force des ennemis, leurs vitesses, leurs réflexes et leurs capacités à prendre des décisions. Vos troupes auront donc ainsi directement l’avantage du climat.

Deuxième étape. L’activation des cristaux de gravité

Des points noirs apparurent sur la carte.

Les soldats dont la progression était déjà ralentie par le froid s’écrasèrent tous au sol devant la gravité.

Déjà affaiblis par le froid, la plupart des soldats ne pourront résister à une augmentation massive de la gravité. Il ne restera donc que le coup de grâce à faire.

Les cristaux d’explosions

Des points oranges apparurent cette fois dans le ciel et bombardèrent la zone impitoyablement, quasiment toute l’armée ennemie était morte.

Nous avons aussi moyen de faire repousser la forêt rapidement grâce à Gargantua. Une fois l’effet Gargantua passé, les troupes de l’empire pour déferler et achevé les derniers survivants.

Il est possible qu’un soldat trop puissant ou un commandant trop intelligent apparaisse, mais la flexibilité de Gargantua risque de les surprends pour l’éternité.


Modifiant la carte c’étaient désormais les côtes de l’empire qui était modélisé.

Naturellement, il existe une version maritime afin de repousser leur flottes grâces aux cristaux d’eau.

Sur la carte, la flotte ennemie était dévastée par la mer elle-même.


Mon regard se tourna alors à nouveau sur l’impératrice.

Concernant la possibilité offensive Gargantua permet deux choses. Les attaques massives ainsi que le soutien logistique.

Par rapport le transport de troupes ou de nourriture. Notamment dans le désert.


Je pense que la signification de cette phrase était assez explicite.

Il existe un nombre infini d’arme pour Gargantua toutefois certaine détruise tous pendant que d’autre font moins de dégât. Il y a une arme pour chaque situation.

Naturellement, il y a Gargantua lui-même.


Sur une ville, une sphère d’énergie tomba et pulvérisa toute la ville pour laisser un immense cratère. J’avais zappé le temps de chargement de l’arme.

Il n’est toutefois pas nécessaire d’utiliser des armes aussi destructrices. Gargantua peu utiliser simplement des tremblements de terre, des tsunamis ou faire émerger des volcans pour les techniques d’annihilation de troupe et de ville.

Il existe toutefois, des moyens de prendre une ville sans faire d’immenses dégâts. Par exemple en entourant la ville d’un champ gravitationnel énorme pour piéger les troupes qui protègent une ville assiégée.

Il est également possible d’utiliser une arme très coûteuse capable d’absorber les âmes de la plupart des personnes dans le périmètre de tir.

Votre altesse impériale. Voici ce qu’est Gargantua. Une arme de plus pour votre gloire.



For a world of perfection D798de11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-16, 07:28




For a world of perfection GSzn1hx

Se tenant droit debout son invitée d'honneur, la reine n'hésita pas une seule seconde à démontrer sa grandeur. Par ses faits et gestes, elle dominait totalement son interlocutrice qui n'avait d'autre choix que de se plier à ses royales exigences. Sa visite en ces lieux devait avoir son importance. Après tout, une dirigeante de son prestige ne pouvait pas se permettre de perdre son temps. À l'intérieur de son somptueux palais, des dossiers d'une urgence capitale l'attendaient de pied ferme. Malgré les apparences, la belle travaillait aussi fort qu'une petite armée afin de faire prospérer et garantir le meilleur des avenirs pour son précieux empire. Chaque action de sa part se devait d'être calculée. Plus que quiconque consciente de sa position, le moindre faux pas pouvait malheureusement s'avérer fatal.

Suite à sa demande, la liche s'exécuta sans perdre la moindre seconde. Le visage neutre, mais intrigué par le cadeau que voulait lui offrir la demoiselle, Azshary observa et écouta avec attention la jolie démonstration. Hum... Gargantua ? Intéressant. Selon les explications de Scylla, posséder un tel outil pourrait facilement aider les forces militaires du pays à prendre le dessus sur de nombreuses situations. Une arme extrêmement redoutable, en fait... Une arme qui lui permettrait d'obtenir tous les objets de ses profonds désirs. De telles pensées ne laissèrent pas la Lumière des lumières indifférente. Un léger sourire s'illumina sur ses divines lèvres, puis sans crier gare, l'impératrice éclata d'un rire doux et cristallin, comme si on venait de lui raconter une excellente blague, ce qui était quand même un plutôt bon signe.

- Oh, ma chère Scylla, vous êtes tellement divertissante !
Venez avec moi.


Reprenant le contrôle de ses émotions, l'elfe à la chevelure de neige invita la scientifique à la suivre. Elle ne commenta pas plus que cela la démonstration que venait de lui faire son prometteur sujet. À vrai dire, avant de se prononcer sur ce merveilleux projet, il fallait absolument qu'elle creuse plus en profondeur les choses.

Après avoir franchi quelques mètres dans le jardin aux allures féeriques, les deux femmes arrivèrent finalement devant une grande fontaine faite de pierres précieuses. Toutefois, l'eau qui y coulait possédait une teinte rosée et dégageait une énergie à la fois puissante et mystérieuse. Il s'agissait probablement du seul endroit au sein de Sekai no Tenchi où l'on pouvait voir un monument pareil. Rares étaient les personnes qui avaient le privilège de voir la resplendissante Arcana, une source de magie primordiale mise au point par la reine en personne.

- Je vous présente Arcana, l'une de mes créations. Grâce à son flux constant, son pouvoir se propage dans l'atmosphère. Ainsi, nous pouvons corriger plusieurs éléments au sein de l'Empire, comme adoucir la température ou améliorer le paysage.

Sans parler de la possibilité de faire des contrôles mentaux de masse et d'être capable de quasiment tout voir dans un large périmètre.  Bien sûr, Azshary ne mentionna pas ce petit « détail » à sa brillante interlocutrice, car elle attendait de la connaître davantage avant de s'exposer un peu plus. Prudence !

- Depuis toujours, ma famille étudie les magies de ce monde. Les divinités nous ont apporté des connaissances intéressantes, mais ils nous ont également beaucoup volés. Cet affront envers nous est et restera impardonnable.

Les mains placées derrière le dos, les prunelles dorées de la Magnifique contemplaient la beauté de la fontaine rosée. Il y avait tellement de choses à dire sur celle-ci qu'elle pourrait facilement y passer la journée. Néanmoins, d'autres activités vraiment plus importantes l'attendaient dans son horaire. Histoire de ne pas s'éterniser ici, elle décida d'aborder le coeur du sujet sans plus tarder.

- Les dieux ont été stupides, car ils ont joué avec des puissances qui les surpassaient. Ils ont utilisé contre nous des pouvoirs qu'ils expérimentaient pour leurs intérêts personnels. Ces individus n'étaient pas dignes de gouverner ce monde.

Et surtout, ils n'étaient pas dignes d'être au-dessus de l'impératrice !

- Scylla, nous ne devons pas reproduire les mêmes erreurs que les dieux.

Son regard se tourna vers la liche aux allures enfantines, scrutant la moindre de ses réactions. Avec de telles paroles, la belle testait la capacité à réfléchir de son invitée. Certes, elle lui présentait une arme absolument fantastique, mais celle-ci était-elle maîtrisée et sécuritaire ? De plus, Azshary devait s'assurer que Gargantua ne tombe jamais entre de mauvaises mains et qu'elle reste toujours au service de sa bonne volonté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 543
Or : 415
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1021
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 25
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-17, 01:05



Pour un monde parfait
La première étape avait enfin été terminée. La chose avait été présentée à l’impératrice qui pouvait s’en faire une idée désormais. Si je ne pensais pas un certain contrôle de mes expressions faciales naturellement absentes, on aurait pu lire un certain stress. Après tout, j’étais face à une personne que je qualifierais d’exceptionnel. Il faut dire que je pouvais tout de même sentir la négativité des gens dans laquelle je puisais ma force afin de progresser dans cette fameuse… puissance… divine…

J’étais une sorte de papillon de nuit qui au lieu d’être attiré par la lumière était attiré par la négativité. Et cette personne était la chose qui m’attirait. Peut être que le colossal sort de charme qui parcourait le royaume y était pour quelque chose mais ce n’était pas la raison principale. Je n’avais encore jusqu’alors jamais rencontré de telles personnes. Tous étaient de simple être négatif dont les buts ne faisaient que suivre des schémas simplistes. Des arriérés dont j’exploitais les failles pour combler mon millénaire ennui. Mais, elle, l’impératrice semblait différente. C’était rare que je ne parvienne pas à comprendre les pensées de quelqu’un. Sa manière de faire semblait être complexe. Finalement avais-je peut-être trouvé après deux mille années d’errance un être qui me ressemblait. C’était la première fois que cela arrivait. Certes nos buts semblaient très différents et cela était dû à nos histoires différentes mais… je pouvais sentir un sentiment de déjà vu sans pour autant la comprendre. Quelle sensation étrange…

Un léger sourire apparu à la fin de ma présentation sur le visage de l’impératrice avant d’évoluer vers un rire léger et doux. Ce sourire et ce rire m’avaient transpercé mon corps que je pensais déjà mort. Que… Quel sourire contrôlé ! Quel rire synchronisé ! Cela doit demander un effort immense et un entraînement sérieux. Mais qui était donc cette personne pour être à cheval sur des détails. Si cela n’avait pas été une personne aussi fausse que moi, elle croirait au fait que ceci était plus que naturel. Cette personne était vraiment magnifique, on pouvait dire que c’est la première fois que je commençais à apprécier une autre personne aussi sincèrement. Bien évidemment, il y avait aussi Ariana mais c’était encore différent…

Je ne savais pas vraiment ce que je devais faire dans cette situation, donc je me contentais de répondre à son sourire par un autre sourire léger qui semblait tout aussi naturel. Je n’aimais pas rire, du moins pas faire semblant de rire. Je ne ris que devant le désespoir des autres et c’est encore difficile de faire autrement.

- Oh, ma chère Scylla, vous êtes tellement divertissante !
Venez avec moi.


Toujours avec le sourire au coin des lèvres, je lui répondis.

Je vous remercie de l’honneur que vous me faites votre altesse.

Même s’il semblait que désormais la situation fût moins tendue. Il fallait toujours toutefois respecter le protocole. Je n’étais pas encore assez proche d’elle pour faire autrement. Il fallait donc que je reste dans une position de soumission. Pas que je veuille la trahir car mon objectif est de me rapprocher de cette personne qui m’inspire. Elle était ce que l’on pourrait appeler ma muse. Une source d’inspiration fantastique en plus d’une personne que dans mon ennui j’avais toujours voulu rencontrer.

Je suivis donc l’impératrice vers un nouveau jardin dont toutefois la fontaine centrale possédait une eau rose. Bien curieux. Alors que l’on s’approchait de la source, peu à peu mes yeux froids se déridaient à cause de l’arrivée des informations que me procurait l’œil de l’érudit. Les informations étaient extrêmement complexes à assimiler et je ne pouvais pas vraiment le faire sur le coup. Il me faudrait un certain temps pour comprendre tout la complexité de ce système magique impressionnant dont je pouvais comprendre qu’il jouait un rôle majeur dans l’empire.

- Je vous présente Arcana, l'une de mes créations. Grâce à son flux constant, son pouvoir se propage dans l'atmosphère. Ainsi, nous pouvons corriger plusieurs éléments au sein de l'Empire, comme adoucir la température ou améliorer le paysage.

Arcana… Une bien belle invention. Je vois c’était donc une sorte d’outil de type administratif qui lui permettait de batir les choses comme elle le souhaitait dans l’empire. Elle utilisait le terme corriger mais bon, je savais bien que ce qu’elle me racontait n’était qu’un détail de toutes les fonctionnalités de ce Arcana. Je dois avouer que désormais j’avais même une réponse à une grande question que je me posais. Aussi puissant que l’on soit, il était impossible que l’impératrice soit capable de maintenir continuellement un sort de charme sur un si grand territoire. Je comprenais maintenant ce qui en était vraiment l’origine.

Alors que l’impératrice expliquait la chose, mes yeux ayant retrouvé leur neutralité se contentaient d’observer l’objet comme s’ils l’analysaient. Peut être devrais je m’inspirer d’Arcana pour le projet de la Grande Scission. C’était une option à étudier.

- Depuis toujours, ma famille étudie les magies de ce monde. Les divinités nous ont apporté des connaissances intéressantes, mais ils nous ont également beaucoup volés. Cet affront envers nous est et restera impardonnable.

Ne lâchant pas de yeux la fontaine, j’écoutais attentivement l’impératrice. Elle avait donné une autre information extrêmement importante, sa famille. Elle n’était donc pas la seule à participer à ce genre de chose. Je me demandais ce qu’était devenue sa famille. Peu être qu’elle les a éliminés ? Ce serait une action grandiose et magnifique. Autre point important, le fait qu’il est absorbé des connaissances divines mais que curieusement, les Dieux en ont volé un certain nombre. Je dois avouer qu’entendre cela était assez surprenant. Mais cela ne faisait que renforcer la force que détenait réellement la force de l’impératrice pour que les Dieux s’intéressent vraiment à elle. Il y avait là un mystère et une étape clé de l’histoire de ce Plan d’existence que je ne pouvais encore comprendre.

- Les dieux ont été stupides, car ils ont joué avec des puissances qui les surpassaient. Ils ont utilisé contre nous des pouvoirs qu'ils expérimentaient pour leurs intérêts personnels. Ces individus n'étaient pas dignes de gouverner ce monde.

- Scylla, nous ne devons pas reproduire les mêmes erreurs que les dieux.

Elle se tourna ensuite vers moi, attendant ma réponse. Mes yeux se détournèrent également de la fontaine pour rejoindre les siens. Je commençais plus ou moins à comprendre certaines choses sur les tenants et les aboutissements de ce monde. La découverte de l’histoire, la véritable histoire de ce monde semblait bien passionnante. Peut être que je tenterais de la découvrir entre deux pauses dans mon but principal ?

En effet. Vous avez raison votre excellence. Les Dieux ont été stupides. Avec un tel pouvoir entre les mains. Il n’est pas normal de perdre et de vraisemblablement mourir.

Elle avait ajouté le mot vraisemblablement parce qu’elle avait des doutes à ce sujet. Aussi pathétique que sois un mage, il ne fallait jamais sous estimer la magie qui permettait de faire des choses imprévus. Tant que Scylla n’aurait pas les cadavres et les fragments d’âme sous les yeux, elle n’affirmerait que leurs morts n’étaient que théorique.

Même si je ne viens pas de ce monde et que je connais point l’origine, je me mets à penser que les Dieux n’ont été Dieu que parce qu’ils étaient les premiers ou du moins les premiers à accéder à un pouvoir bien trop grand pour eux.

Pour le reste de ses mots. Je ne savais pas si cela était une sorte de menace ou d’avertissement pour moi. C’était ambigu et c’était là un de ses talents.

Je vous rejoins sur vos mots. Ils ne méritaient pas de régner. Utiliser bêtement des pouvoirs qui dépassent notre compréhension est une erreur puérile et absurde. Un véritable maître n’accepte pas les inconnus dont visiblement les Dieux ne portaient pas vraiment attention.

L’utilisation de la magie et de tout autre concept physique ou métaphysique demande une application stricte et sérieuse afin de réduire au minimum les marges d’erreurs et maximiser l’utilisation de ce que l’on possède.

Ce qui était entre autres, le cas d’Arcana, qui semblait très bien utilisé même si j’aimerais l’étudier plus en profondeur.

Dans l’utilisation de pouvoirs aussi colossaux la patience et la rigueur sont de mise. L’impatience, la faiblesse des émotions et des envies sont des choses qu’il est nécessaire de réprimer pour une performance optimale.

Vous avez raison. L’histoire même de ce monde nous montre un exemple de ce qu’il ne faut absolument pas faire.


Je pense que cela suffira comme réponse. J’aurais pu tenter d’expliquer que je n’étais pas comme eux mais c’était une perte de temps. Et s’expliquer et tenter de convaincre que l’on est quelque chose ne produit que l’effet inverse. Sans même que j’ai eu besoin de m’expliquer. Elle comprendra sûrement la manière dont je pense cette affaire de Dieu inutile. Voyons comme elle prendra ma réponse.




Code de Frsoty Blue de Never utopia


For a world of perfection D798de11


Dernière édition par Pandore le 2019-02-21, 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-21, 03:12




For a world of perfection GSzn1hx

Il était bien rare que la puissante impératrice accorde de son temps libre à un étranger. Toutefois, cette charmante Scylla faisait partie des exceptions. Étrangement, elle sentait que ce petit bout de liche méritait une attention toute particulière, comme si elle en avait quelque chose d'important à en tirer. À ses yeux, le projet de Gargantua représentait une avenue plutôt intéressante à emprunter, mais la Lumière des lumières espérait à davantage de profondeur, une cible plus précise... Afin de prouver sa véritable valeur au sein du formidable Empire du nord, son invitée devra accomplir une épreuve toute spéciale, et la Magnifique savait exactement où elle allait l'envoyer. Les mots n'étaient pas suffisants pour la convaincre pleinement; il lui fallait des actions concrètes.

Suite à ses paroles, la belle écouta avec attention les propos de son interlocutrice. Malgré la petitesse de celle-ci, elle possédait un niveau de conscience relativement élevé et ses connaissances des arts magiques semblaient bien au-delà de ses espérances. Sans aucun doute, si l'étrangère parvenait à réussir l'ultime test, elle deviendrait sûrement un atout de taille pour l'armée impériale. Merveilleux ! Par ailleurs, la grande elfe porta une attention toute particulière au mot « vraisemblablement » que Scylla venait d'utiliser en parlant des dieux. Hum, avait-elle découvert une information quelconque à ce sujet ? Pensait-elle que ces abrutis vivaient sous une autre forme ? Voilà une bien brillante observation.

- Je crois qu'ils existent toujours; la Puissance Divine qui nous entoure en est la preuve vivante.
Nous serons les seuls à décider de leur futur.


Les prunelles dorées de l'Impératrice fixaient l'eau rosée qui coulait en Arcana. Parler des divinités lui remémorait un souvenir assez négatif, une sombre page de son histoire qu'elle désirait absolument mettre à feu et à sang. Une vraie honte pour la nation qu'elle avait réussi à élever vers les plus hauts sommets de ce monde. D'un mouvement doux et gracieux, la bien-aimée du peuple leva sa paume de main jusqu'au niveau de sa poitrine, ouverte en direction de la fontaine quasi sacrée. Puis, soudain, le liquide rose s'éleva de quelques mètres dans les airs, avant de se durcir et de prendre... forme. Peu à peu, l'image se détaillait et se stabilisait. Elle devenait réelle, elle était beaucoup plus qu'une simple illusion. Une copie parfaite de la réalité. Mais pourtant...

- Lydhra, la Gardienne de la mort, l'héritière de X'o-rath.

À ses mots, Azshary ne put s'empêcher d'avoir un petit rictus malsain et moqueur. La personne présente devant les deux femmes n'était nul autre que Lydhra, l'une des trois propriétaires d’artefacts divins. Quelle hérésie ! Elle ne méritait pas un tel cadeau ! Comment une traîtresse comme elle pouvait posséder un outil pareil ? L'existence même de cette liche nuisait à la vision de perfection de l'Impératrice. Il fallait absolument l'arrêter et obtenir vengeance. Pour la gloire de l'Empire.

- Regardez-la et mémorisez bien son visage, chère Scylla. Cette femme est une ennemie de notre si belle nation, en plus de nous avoir trahi en volant des secrets magiques.
Elle était si puissante... Elle fut la première de l'histoire à devenir liche. Quel gâchis !


La Dame Noire représentait beaucoup plus qu'une simple connaissance aux yeux de l'elfe, car il s'agissait de sa tante, une membre de sa famille qui avait quasiment tout emporté avec elle. Même si la haine qu'elle éprouvait à son égard semblait être sans fin, les traits de la reine demeuraient neutres. Toutefois, ses propos la trahissaient quelque peu.

Elle fit dos à Arcana et commença une marche lente vers la porte du palais. Puis, après une courte réflexion, la belle stoppa net ses pas, se retournant vers son invitée. Son visage était désormais tout autre, affichant un sourire malsain, voire diabolique, qui en disait bien long sur ses véritables intentions.

- Ramenez-moi cette peste et vous aurez tout ce que vous désirez.
Le futur des divinités doit être nôtre. Nous sommes le futur.


D'un intense craquement, l'image de la première des liches se fractura, avant d'exploser en mille morceaux. La Lumière des lumières venait de lancer l'ultime épreuve à Scylla. Le moindre échec sera définitif et mortel pour elle. Après tout, cette Lydhra possédait une force totalement monstrueuse, presque égale à celle des défunts dieux. La capturer vivante relevait presque de l'impossible... Néanmoins, c'était le genre de chose qui excitait au plus haut point notre séduisante Azshary.

Pour un monde de perfection.



Quête difficile a écrit:
Pour la gloire d'Azshary
Lorsque l'occasion se présentera, vous devez capturer la gardienne Lydhra et la livrer à l'Impératrice.
Récompenses : 100 PD et or à la carte
Tu peux effectuer cette quête en solo ou en groupe.
Date limite: Il n'y a aucune date limite, car les apparitions de Lydhra sont aléatoires et c'est plutôt une quête à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 543
Or : 415
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1021
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 25
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-21, 20:46



Pour un monde parfait
L’impératrice avait posé une question assez difficile. Une sorte de question teste probablement. Maintenant qu’elle connaissait mes projets, elle voulait probablement m’évaluer afin de savoir ce que je valais véritablement. C’était une chose louable de sa part. Ne faire confiance à personne et juger tout le monde par soi même et non sur des simples écrits. C’était digne d’une grande souveraine et je ne pouvais qu’apprécier qu’elle le soit. Les trois autres étant pour moi des insectes immondes même si Tensai pouvait possiblement être un pantin amusant.

- Je crois qu'ils existent toujours; la Puissance Divine qui nous entoure en est la preuve vivante.
Nous serons les seuls à décider de leur futur


Alors que l’impératrice regardait à nouveau la fontaine d’Arcana, je ne pouvais que sourire légèrement à sa réponse. Le fait qu’elle pense que les Dieux existent toujours montre que c’était même probablement le cas. Les Dieux n’étaient pas comme les humains et les autres espèces. Leur fonctionnement était différent et souvent ils n’étaient même pas sous la domination du cycle de la vie et de la mort.

En effet. Je ne sais pas comment les Dieux sont mort mais s’ils étaient similaires à ceux de mon ancien monde. Détruire leurs enveloppes charnelles sera insuffisant pour les tuer. Les seuls moyens que j’ai testés et qui ont fonctionné sont soit de détruire leurs essences et leurs âmes soit d’absorber leurs âmes et d’effacer définitivement leur égo. Mais je ne sais pas si cela est également le cas dans ce Plan d’existence.

Mais en effet, l’Empire sera le seul à décider de leur futur. Je dirais même que cela est une bonne nouvelle si l’empire parvient à les récupérer au nez et à la barbe des autres nations.

J’avais eu cette idée sur le coup mais je soupçonnais que c’était une idée qui trottait également dans la tête de l’impératrice. Je ne la pensais pas du genre à les laisser vivre. Il fallait juste une préparation suffisante pour les mettre en cage et les dépouiller de leur essence. J’avais même quelques idées sur la manière de les dépouiller au maximum de leur pouvoir avant d’en faire des pantins mais je me demandais tout de même ce que l’impératrice avait prévu.

Après cette petite discussion, la main de l’impératrice se dirigea vers la fontaine qui prit la forme d’une image. Le liquide semblait se durcir, je me demandais si c’était son œuvre et celle de la magie de l’impératrice.

L’image devint alors très réaliste, jusqu’à représenter une personne que je ne reconnaissais pas vraiment.


- Lydhra, la Gardienne de la mort, l'héritière de X'o-rath.

Oh… C’était donc elle la traîtresse. Cette infâme liche qui gardait scellé le pouvoir du Dieu de la Mort. J’avais déjà juré la mort de cette personne, qu’est ce que l’impératrice voulait d’elle. Je ne savais pas encore mais elle ne semblait pas vraiment l’apprécier vu le sourire magnifique qu’elle avait sur le visage. Un sourire plein de haine et de rancœur.

- Regardez-la et mémorisez bien son visage, chère Scylla. Cette femme est une ennemie de notre si belle nation, en plus de nous avoir trahi en volant des secrets magiques.
Elle était si puissante... Elle fut la première de l'histoire à devenir liche. Quel gâchis !

Et bien et bien. La première à être devenu une liche dans ce monde. Une personne qui a trahi l’empire. C’était en effet un immense gaspillage. Comment pouvait-on tomber aussi bas. Sceller les ténèbres, tenter d’assurer une stupide stabilité et un ordre délétère. Cette personne était la définition même que je n’aimais pas. Mon envie de la tuer n’en était que renforcé. Je notais toutefois en regardant avec un regard lourd l’image qu’elle avait volé des secrets magiques. Une donnée importante.

L’impératrice tourna alors le dos à la fontaine et fit quelques pas avant de se retourner vers moi avec un visage extrêmement mauvais.

- Ramenez-moi cette peste et vous aurez tout ce que vous désirez.
Le futur des divinités doit être nôtre. Nous sommes le futur.

Puis l’image se brisa en morceaux symbolisant la haine entre ses deux personnes. Beaucoup de personne auraient été inquiété de cette demande. Ils auraient hésité, auraient eu peur mais moi… j’étais excité.

Toute cette haine. Toute cette tension. Tous ces conflits… SI délicieux. L’empire jouissait de tant de personnages qui dégageait des émotions négatives que j’en étais presque drogué à terme. C’était si magnifique, que je ne pouvais m’empêcher d’en vouloir toujours et toujours plus. Ce regard de l’impératrice… Ces émotions… HAAAAAAAA… Si magnifique. Toutes ses émotions négatives dans une personne si puissante… C’était jouissif. La Haine, l’Envie, la Colère, l’Avarice, tout était là. Son ambition démesurée les alimentant en permanence pour mon plus grand bien. Je devais vraiment pousser cette personne vers le haut… C’était nécessaire ! Je… Je commençais à l’adorer véritablement. C’était un sentiment curieux. La première fois. C’était la première que cela m’arrivait. C’était vraiment étrange…

Regardant rapidement les brides de l’image brisée, je tournais à nouveau mon regard vers celui de l’impératrice avant de sourire légèrement de manière tout aussi malsaine qu’elle.

Vous n’avez pas besoin de me promettre quoi que ce soit votre majesté. Un mot de votre part et votre sujet le fera gratuitement. L’unification de ce continent sous l’Empire est mon seul désir.

Ce qui était très vrai puisque que c’était un modèle de société magnifique. Je voulais voir l’empire sur le continent entier. Le voir annihiler les perles de positivité qu’étaient la Coalition et Shoumei. Des Etats qui devaient disparaître.

Lydhra sera ici, vivante ou je ne serais plus.

En clair soit Lydhra sera ici en vie, soit je mourrais. C’était une très belle phrase. La capturer vivante. Voilà qui serait difficile mais très amusant !

Afin de mieux pouvoir préparer sa traque et sa capture. J’aimerais pouvoir demander à sa majesté de pouvoir accéder aux archives secrètes.


J’avais en effet besoin de la connaître pour pouvoir mieux réussir cette mission. TOUT, tout pouvait être utile. Lydhra était puissante et actuellement je n’étais pas à son niveau. Alors je l’étudierais. Jusqu’à la connaître par cœur avant de pouvoir enfin mettre fin à sa puérile liberté pour l’éternité.



Code de Frsoty Blue de Never utopia


For a world of perfection D798de11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-23, 08:09




For a world of perfection GSzn1hx

De son regard malsain, la Lumière des lumières dévisageait la liche. Elle commençait à cerner sa personnalité et à la comprendre. Et curieusement, Scylla possédait plusieurs points communs avec sa personne. Si elle était arrivée quelques centaines d'années plus tôt, peut-être que les deux femmes auraient pu mener l'Empire vers des sommets encore plus élevés qu’actuellement. Bref, la belle aimait bien s'imaginer des petits scénarios de la sorte, se créer mentalement une réalité parfaite. Si seulement elle avait le pouvoir de modifier le passé afin de le rendre davantage à sa convenance !

Sa charmante invitée partagea également son hypothèse concernant les « défunts » dieux, une idée qui ressemblait drôlement à celle de notre reine préférée. Lorsque les recherches à ce sujet seront plus avancées, elles pourront probablement tester leurs théories. D'ailleurs, c'était l'une des principales raisons qui justifiait la nécessité de la capture de cette traîtresse de Lydhra vivante. Ayant l’artefact de la divinité de la mort entre les mains, la Dame Noire possédait sûrement des liens ou des informations pertinentes sur le devenir des dieux. Malheureusement, mener des expériences sur un sujet décédé ne s'avérait pas suffisant dans ce cas. Afin de mener à bien leur plan, il leur fallait un maximum de données. Même si Azshary préférait voir la ténébreuse gardienne six pieds sous terre, le sens du devoir l'appelait et elle se devait de mettre de côté ses haineuses émotions. Néanmoins, dès que l'occasion se présentera, elle allait tout mettre en oeuvre pour réussir à la torturer jusqu'au plus profond de sa maudite âme.

- Lorsque l'Empire aura en sa possession Lydhra, nous l'étudierons et pourrons sûrement mettre la main sur certains détails croustillants concernant le devenir des pseudo divinités. Ne trouvez-vous pas cela excitant, chère Scylla ?

Sans grande surprise, Scylla accepta la merveilleuse quête qu'elle lui « proposait ». La Magnifique n'était pas folle et savait très bien que le niveau de la petite liche ne représentait pas grand-chose comparativement à celui de la surpuissante nécromancienne. Même Azshary, considérée comme étant l'une des plus grandes mages vivantes, n'oserait pas la confronter sans prendre des précautions extrêmes. Toutefois, sa nouvelle recrue possédait la sagesse et probablement le sens de la stratégie. Utiliser la force brute contre sa tante n'était pas la meilleure des solutions... Il fallait faire preuve d'une certaine finesse. Exploiter ses faiblesses au maximum et ne lui laisser aucune chance de s'enfuir.

Son point faible... L'Impératrice le connaissait.

- Votre dévotion envers l'Empire est exemplaire. Dès votre retour, nous commencerons à mettre en oeuvre le projet Gargantua.
Il me fait plaisir de vous accorder l'accès à nos archives pour les besoins de votre mission. Mon archiviste en chef, Dame Aileen, vous guidera dans vos recherches.


Ce fut donc sans hésitation que l'elfe aux prunelles dorées confia l'accès aux documents les plus précieux de la nation. De toute façon, elle n'avait vraiment rien à craindre à ce niveau et l'endroit était suffisamment bien gardé pour empêcher toute forme de dérapage.

Alors que la divine impératrice s’apprêtait à mettre fin à cette rencontre afin que son interlocutrice puisse enfin se concentrer sur sa splendide quête, elle ne put s'empêcher de froncer légèrement les sourcils. Il y avait quelque chose dans l'air qui l’agaçait. Une énergie sombre et puante qui lui rappelait...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maîtresse de la non-mort
Lydhra
Messages : 10
Or : 80
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-23, 08:22

Guardian of DeathLa Mort. Elle vous attend. Elle vous guette du haut de son absolution. Parfois imprévisible, mais toujours inéluctable. Nul en ce monde n'échappe à ce fatidique destin. Toutefois, elle est nécessaire à l'équilibre et aide à faire perdurer le cycle naturel de la vie.
Je suis Lydhra, Maîtresse de la Mort.
Dès ses premières leçons de magie, Lydhra avait démontré de grands et rares talents dans l'art de maîtriser les arcanes elfiques. Ses compétences étaient si exceptionnelles que cela en inquiétait la branche principale de la royauté, celle qui occupait le pouvoir depuis des milliers d'années. Peu à peu, la peur commençait à les envahir. Pour sûr, une mage aussi puissante pouvait éventuellement remettre en question leurs politiques, ou pire, prendre le contrôle du territoire. Rapidement, la trop prometteuse elfe fut écartée des activités importantes, puis ensuite isolée des autres citoyens, voire humiliée par certains téméraires. Rien que de la jalousie... La pauvre se sentait assez seule, mais cela ne l'empêcha pas de continuer à développer ses pouvoirs. Naturellement, les forces obscures attiraient son esprit tourmenté, et bien assez vite, elle développa des connaissances épouvantables dans ce domaine encore tabou à l'époque.

Lorsque les proches conseillers de la mère d'Azshary constatèrent que la prodige pratiquait de sombres expériences magiques, ils en profitèrent pour l'enfoncer davantage aux yeux du peuple. Quelque temps plus tard, elle fut complètement bannie et oubliée de l'Empire. Fort heureusement, Lydhra ne sombra jamais dans la folie et conserva toute sa lucidité. Ses ténèbres ne causèrent ni chaos ni destruction inutile. Puis, finalement, son talent se fit connaître par les autres peuples de Sekai no Tenchi et elle finit par gagner le respect de beaucoup de gens. De plus, quelques mages décidèrent de suivre sa voie en adhérant à sa philosophie.

Aujourd'hui, la Dame Noire occupait une position de protectrice de l'équilibre, un élément primordial afin d'assurer la survie de ce monde. En acceptant ce rôle, elle jura que plus jamais personne n'allait lui marcher sur les pieds. Elle ne laisserait pas l'Empire venir la déranger.

Soudain, la ténébreuse ressentit une intense douleur dans son crâne, comme si une entité quelconque tentait de la posséder. Et pourtant... Ça recommençait. Cette voix aussi sombre que les gouffres de l'enfer. Cette puissance incontrôlable qui l'envahissait. C'était Lui. Il lui disait de tuer Azshary, de détruire l'Empire, de faire du mal à ceux et celles qui avaient osé la blesser par le passé. Visiblement, cette chose savait que l'Impératrice du nord essayerait de la capturer. Pourquoi ? Comment ?

Trop. C'était trop.
***

Au cœur du jardin royal, entre la reine et la liche, s'installa un brouillard noir. Une énergie intense et négative s'en dégagea. Une pression à en faire mourir de frayeur les plus faibles. En seulement quelques secondes, celle-ci se stabilisa avant de se rassembler et de tournoyer sur elle-même, telle une tornade enragée. Pendant ce spectacle inattendu et particulièrement inquiétant, on pouvait entendre une voix à la fois menaçante et terrifiante. Toutefois, il était impossible de distinguer s'il s'agissait d'une femme ou bien d'un homme.

- Attaque-toi à une puissance qui te dépasse et tu le regretteras.
Tu n'égaleras jamais un dieu, Azshary.

De cette énorme masse magique se forma un gigantesque serpent d'une dizaine de mètres d'envergure. Ses yeux de tueur fixaient la Lumière des lumières. La bête des ténèbres ouvrit grand la gueule et siffla de toutes ses forces. Ne se souciant guère de la présence de Scylla, le monstre se jeta sur la belle elfe. Une menace à ne pas prendre à la légère.

For a world of perfection 3RYQCyy

Manifestation de Lydhra
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 543
Or : 415
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1021
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 25
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-02-24, 20:36



Pour un monde parfait
Il est vrai que lorsque l’on me lance sur un sujet que j’apprécie comme l’expérimentation sur des créatures dites supérieurs, il m’arrive de beaucoup trop parler de tout ce que je fais, des théories, des constats, etc. Pour le coup, j’avais essayé de réduire au minimum les résumés des théories que j’avais élaborées concernant les déicides afin de ne pas importuner l’impératrice avec un discours trop long. Je ne savais quelle personne elle était pour cela. Il semblait que j’avais assez bien dosé mon monologue car la lumière des lumières sembla être assez intéressée. Il faut dire que c’était sûrement la seule des quatre grands dirigeants à pouvoir être intéressé par cela. Je doute que Shoumei ou la coalition tolère l’expérimentation sur les êtres vivants et c’est pourquoi ces nations devaient disparaitre.

- Lorsque l'Empire aura en sa possession Lydhra, nous l'étudierons et pourrons sûrement mettre la main sur certains détails croustillants concernant le devenir des pseudo divinités. Ne trouvez-vous pas cela excitant, chère Scylla ?

C’était exactement ce que je disais. Voilà pourquoi j’appréciais énormément l’empire. C’était une nation qui n’avait que peu faire des questions d’éthiques et de moralité. Tout ce qui peut être fait doit être fait dans la gloire de l’empire. Une excellente mentalité qui devait s’étendre. Toute l’émotion négative générée par ce système était agréable. Entre la folie des bourreaux et le désespoir des victimes, je ne perdais pas une miette de cette délicieuse nourriture.

En effet. Voilà qui est particulièrement intéressant.

La liche souriait un peu en imaginant les recherches. Examiner un objet aussi ancien que Lydhra pourrait être plus qu’intéressant. Avec un peu de chance lorsque son organisme aura été vidé de sa substance, il y aura moyen de la transformer en chimère pour en faire un sacré monstre destiné à traquer ses anciens fidèles. Hum… tant de mauvaises et vicieuses idées parcouraient mon esprit… Stop… Elle ne devait pas m’influencer. Lydhra n’était pas encore dans le piège. La capturer, c’était la seule chose à qui il faudrait penser pour le moment.

Avec ces informations, l’Empire aura définitivement la force d’unir et libérer le continent.

C’était vrai. Je pensais qu’il y avait moyen avec cela de réussir à faire évoluer en véritable divinité l’impératrice. Bien sur je pourrais également m’inclure dans le dos mais j’étais suffisamment confiante dans mes capacités pour savoir que je pourrais le faire moi-même sans aucune intervention extérieur si je le souhaitais.

L’impératrice m’avait ensuite donné la mission de traquer et capturer la gardienne vivante. Une chose terriblement difficile à faire d’autant plus qu’elle devait être en vie. Il faudrait agir très intelligemment. J’avais accepté bien évidemment, cette mission qui pouvait me rapporter gros.

- Votre dévotion envers l'Empire est exemplaire. Dès votre retour, nous commencerons à mettre en œuvre le projet Gargantua.
Il me fait plaisir de vous accorder l'accès à nos archives pour les besoins de votre mission. Mon archiviste en chef, Dame Aileen, vous guidera dans vos recherches.


Je réfléchissais intérieurement. Donc Gargantua serait postérieur à la réussite de la chasse. Voilà qui retardait certains objectifs, mais rien de bien grave, je savais comment m’adapter. Et puis, cela allait me donner l’occasion d’aller étudier les autres nations pour comprendre où est ce que cette liche pathétique se cachait. Très bon point, j’avais finalement eu l’occasion de pouvoir me rendre aux archives de l’empire. Voilà qui me serait bien utile pour comprendre comment fonctionnait cette Lydhra.

Toutefois depuis un certain temps, une nouvelle énergie sombre avait fait son apparition. C’était une énergie assez agréable, il faut le dire mais elle ne semblait pas avoir pour origine l’impératrice ou le lieu, étrange…

Soudain, un brouillard noir se matérialisa entre l’impératrice et moi-même. Presque instinctivement, 5 sphères de ténèbres sont apparues autour de moi dans la possibilité d’une attaque même si je ne devais surement pas être la véritable cible.

Alors que je pouvais sentir la pression monter, j’activais ma magie spirituelle afin de renforcer les défenses de mon âme et de mon esprit. Mais l’attaque était forte et je pouvais tout même sentir l’impact de cette magie de terreur. Impressionnant… J’avais peur mais j’étais très heureuse. C’était une sensation bien curieuse. La personne qui s’amenait avait une terrible aura et ma propre magie peinait un peu à encaisser la totalité de cette masse d’aura.

Le brouillard finit par se stabiliser en devenant une tornade enragée. L’intrus aimait visiblement très bien ce qui l’on appelait la démonstration de puissance et je le comprenais. Hum… Par contre il faudrait peut être penser à sceller l’espace de cette zone pour éviter les téléportations et autres niaiseries du genre…

- Attaque-toi à une puissance qui te dépasse et tu le regretteras.
Tu n'égaleras jamais un dieu, Azshary.


Ok… Bon à partir de là, je commençais à devenir qui serait assez stupide pour tenter une telle attaque. Certainement pas l’une des trois nations. Trop pacifiste et honnête. Il ne souhaitait pas la guerre de plus. Il y avait de très forte chance que ce soit Lydhra en personne qui vienne se présenter, les deux autres gardiens n’ayant aucun intérêt à enclencher le conflit avec l’impératrice. La liche était la seule qui ne pouvait rien perdre en faisant ce genre de chose à ma connaissance.

En plus, la personne semblait connaitre l’impératrice et notamment ses objectifs. Qui je dois le reconnaitre était plus que louable. La tornade se changea alors en un grand serpent d’une dizaine de mètre qui se jeta sur l’impératrice sans me porter attention.

Devant cette situation, j’avais deux choix devant moi. Ne rien faire mais ce serait dommage et un aveu de lâcheté ou agir. Je voulais agir et honnêtement, je pense que j’avais la marge suffisante pour le faire.

J’ignore qu’elle était la puissance de Lydhra mais si elle n’était pas le serpent elle-même, je doute qu’une simple invocation à distance puisse tenir ne serait ce que 5 minutes contre l’impératrice. Ou bien son niveau était absolu. En plus, elle ne s’occupait pas de moi, ce qui me laissait tout la possibilité de faire une action sale. Et puis même si elle venait à se rendre compte de ce que je faisais, elle ne tournerait probablement pas le dos à l’impératrice à moins d’une stupidité absolue. Evidemment, elle pouvait l’attaquer à distance mais avec la marge dont elle disposait avec l’impératrice, j’étais confiance dans ma capacité à y survivre.

En plus, je voulais savoir de quoi était fait cette créature et cette question était insupportable ! Et puis, ce serait une occasion de tester la gardienne, si le plan 1 échouait.

Alors que le serpent se jetait sur l’impératrice, j’avais entrepris deux actions simultanées, durant leur réalisation je priais pour que l’impératrice ne tue pas le serpent. Du moins avant que je valide l’échec de mes tentatives.

Premièrement, j’avais agrandis subitement mon ombre que se dirigeait vers le serpent. L’objectif était de pouvoir lui implanter une chimère parasite à travers ses écailles, chose qui rentrerait dans son corps afin de pouvoir le suivre s’il revenait à son propriétaire. J’espèrerais que ce serpent n’était pas un avatar d’énergie car cela pourrait juste tuer la chimère parasite en question.

Deuxièmement, j’avais matérialisé une sphère de corruption. Comptant sur ma précision, je tirais de multiple flèche de corruption sur le serpent. Oui je voulais voir si je pouvais le corrompre. Ma corruption pouvait maintenant dissoudre de la pierre en partie, je voulais voir si cela était suffisant contre Lydhra…. Et je voulais corrompre le serpent… J’avoue…..




Code de Frsoty Blue de Never utopia


For a world of perfection D798de11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-03-04, 03:47




For a world of perfection GSzn1hx

Bien ! Maintenant que sa charmante Scylla semblait complètement coopérative à l'idée d'aller capturer cette maudite gardienne, plus rien ne pouvait contrarier l'impératrice... ou presque. Afin de construire son magnifique monde de perfection, elle avait absolument besoin d'une essence divine, et surtout celle de ce X'o-rath. Grâce à ses pouvoirs capables de transcender même la mort, Azshary croyait dur comme le fer qu'une multitude de possibilités brillantes s'ouvriraient à elle suite à cette acquisition. En fait, elle en voulait aux autres leaders d'avoir refusé de confier à sa nation les ténèbres du Geôlier des âmes. À son humble avis, une telle puissance ne devait pas revenir entre les mains d'une pareille traîtresse. L'Empire aurait dû en hériter plus que quiconque en ces sinistres terres. Point final. Pourquoi les gens s’obstinaient-ils autant à chercher des solutions qui ne fonctionneraient pas ? Craignaient-ils que la nation de la Lumière des lumières prenne trop d'importance ?

Sentant une présence malfaisante s'approcher, l'elfe fronça légèrement les sourcils. Pour sûr, elle aurait pu empêcher cette chose de se matérialiser en utilisant un sortilège bien spécifique, mais un certain sentiment de curiosité venait de la gagner à l'instant. Le savoir, oui, elle voulait tout simplement savoir qui osait la confronter de la sorte. Il ne fallait pas se leurrer, car seul Zul était actuellement capable de la surpasser au niveau de la maîtrise pure des arcanes. S'attaquer directement à elle relevait presque du suicide, surtout directement dans son palais qui possédait de nombreuses défenses autant magiques que physiques... Puis, lorsque la belle dirigeante vit enfin toute cette énergie prendre forme, elle ne put s'empêcher de sourire et d'en rire doucement. Ah, cette petite peste de Lydhra... Avait-elle les yeux partout ? Quelle audace de sa part ! L'Impératrice en avait presque les larmes à l'oeil.

- Oh, je vous souhaite la bienvenue dans mon humble demeure, Gardienne Lydhra.
Que puis-je faire pour vous venir en aide aujourd'hui ?


Dit-elle avec une certaine dose de sarcasme dans sa voix. En fait, c'était clair que la mage ne souhaitait absolument pas aider la Dame Noire. D'ailleurs, la phrase que venait de dire le serpent géant ne fit pas taire la « joie » de la souveraine du nord. Devenir une divinité ? S'agissait-il vraiment de son désir ? Non, pas du tout. Pour elle, être un dieu n'était rien d'autre qu'un synonyme d'échec cuisant. Oui, elle voulait devenir beaucoup plus que cela !

Sans grande surprise, la créature des ténèbres lui fonça dessus. Espérait-elle la tuer ou même la blesser ainsi ? Une bestiole aussi faiblarde que celle-ci ne serait jamais en mesure de lui infliger quoi que ce soit, surtout au beau milieu de sa résidence royale, l'endroit où sa magie était la plus puissante et développée. En toute connaissance de cause, Azshary se demandait bien ce qui poussait la traîtresse de son empire à agir de la sorte. Quel gaspillage d'énergie inutile, pensa-t-elle. Malgré tout, la belle garda un oeil attentif sur son invitée d'honneur, observant sa réaction face à un danger pareil. Essayerait-elle de la protéger de l'envahisseur ? En tout cas, elle avait tout intérêt de le faire, car ici, l'inaction serait presque considérée comme une haute trahison envers Sa Majesté.

Dès que Scylla passa finalement à l'offensive, la femme à la chevelure de neige ne bougea point de sa position initiale, le regard peu impressionné par la situation. Sous les coups de la liche, elle sentait que l'énorme reptile commençait déjà à perdre de ses forces, signe que l'attaque avait une certaine efficacité. Toutefois, cela n'était pas encore suffisant pour exterminer la créature. Il lui restait encore une once de « vie » dans le corps.

Malgré tout, la manifestation de Lydhra eut encore la force de continuer sa folle poursuite vers l'héritière d'Aurya. Mais pas pour longtemps, puisque celle-ci se stoppa net rendue à quelques mètres de sa cible.

Plus aucun signe d'agressivité n'était présent dans les prunelles du serpent chaotique. Comme s'il avait été victime d'un charme.

Le charme d'Azshary.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maîtresse de la non-mort
Lydhra
Messages : 10
Or : 80
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-03-04, 03:52

Guardian of DeathLa Mort. Elle vous attend. Elle vous guette du haut de son absolution. Parfois imprévisible, mais toujours inéluctable. Nul en ce monde n'échappe à ce fatidique destin. Toutefois, elle est nécessaire à l'équilibre et aide à faire perdurer le cycle naturel de la vie.
Je suis Lydhra, Maîtresse de la Mort.
Tourmentée par cette présence infernale, la Maîtresse de la non-mort avait parfois bien du mal à contrôler ses pulsions meurtrières, son éternel désir de vengeance envers ceux et celles qui la persécutaient. Désormais en possession d'un grand pouvoir, elle n'avait visiblement plus rien à craindre, sauf l'Empire... Et cela, elle le savait plus que quiconque. Pour sûr, Lydhra redoutait le jour où Azshary trouverait le moyen de venir à bout de sa personne. Mais bon, la fin de son existence ne l'effrayait pas tant que ça; c'était surtout la perspective de laisser les ténèbres de X'o-rath entre de mauvaises mains qui lui faisait craindre le pire. Utilisé de façon abusive et malfaisante, cet artefact divin pouvait causer de grands ravages, voire même entraîner de nouvelles guerres inutiles. Des victimes innocentes, des conflits incessants, du sang... Non, il ne fallait pas qu'une telle chose se produise une fois de plus ! Ce monde avait déjà assez souffert par le passé. Ce cycle de souffrance ne devait pas recommencer, pas maintenant. L'Impératrice n'obtiendrait pas l'objet de ses désirs de si tôt.

Sa manifestation reptilienne ne laissa pas les deux demoiselles de l'Empire de marbre. De toute évidence, elles semblaient se douter qu'il s'agissait d'une partie de la première des liches. Suite à des paroles menaçantes, la bête se projeta violemment sur la grande dirigeante, ignorant son invitée. Néanmoins, elle réalisa assez rapidement qu'elle venait de faire une petite faute. Venait-elle de la sous-estimer, de commettre une erreur digne d'une débutante ? Non, car cet avatar composé uniquement d'énergie négative n'avait absolument rien à craindre. Son action était sans risque et servait uniquement à mettre en garde sa nièce. Une genre d'attaque préventive. Alors que le serpent sentit quelque chose le pénétrer en son être, cela ne l'empêcha pas de continuer sa course mortelle en direction de l'elfe, malgré que ses forces commençaient peu à peu à s'évaporer dans l'atmosphère.

Rendue à quelques pieds de la dame aux grandes oreilles, la créature des ténèbres se stoppa nette, fixant droit dans les yeux son ancienne cible. Un chaleureux sentiment de bien-être venait soudainement de l'envahir, tel un puissant parasite qu'on ne pouvait se débarrasser. Si belle, elle était si belle. L'avatar de Lydhra se délectait de son délicat parfum, il contemplait sa beauté qui lui semblait inégalée en ce bas monde. Que... Qu'étaient-ce ces émotions aussi envoûtantes ? Cela faisait maintenant des millénaires que la ténébreuse n'avait pas ressenti quelque chose d'aussi fort. L'amour, s'agissait-il de ça ? Ce mystérieux sentiment inconnu aux yeux de la sombre gardienne...

(Bas-parlé)


- Assssshaaaz, iisshshaallss shhhhz ezsa ?
Sha'aazzssss ssssssssih shiiiii sssssssszzzzzzzzsssiiiooo xaaassssssssihj ssssaaaaaassss vvvvalanaasss sssooozzz yuzzsssaa sssssshiiiir hassssar lessss y'shaaaj azzsshjyr.


Traduction:
 

Après ses mots prononcés dans le langage des morts et des maudits, l'invocation d'énergie commença à se décomposer, mettant ainsi fin à cette rencontre des plus surprenantes. Avant de disparaître complètement, elle jeta un regard très peu rassurant vers Scylla. La Maîtresse de la non-mort l'attendait et aucun cadeau ne sera fait lors de ce face à face fatidique.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 543
Or : 415
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1021
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 25
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-03-06, 19:36



Pour un monde parfait
Tous les détails étaient maintenant réglés. Mentalement, je visualisais comment je devais m’adapter pour régler les différents imprévus générés par cette rencontre. Mettre fin à la misérable existence de Lydhra… Ce serait une chose difficile. Un objectif sur le très long terme. Il me faudrait un plan bien ficelé, des alliées bref…. Beaucoup de chose… Si encore il s’agissait d’une liche isolée… Ce serait déjà légèrement plus simple mais elle disposait elle-même de sbire qui ne pouvait pas être ignorés… J’en avais déjà croisé un lors de mon voyage dans le pays de l’or. Il me faudrait faire des recherches sur son organisation. Et également sur le lien entre les gardiens, histoire de savoir les aboutissements de cette histoire.

Entre temps, une présence s’était matérialisée pour tenter de gêner cette entrevue… Par élimination, il ne pouvait rester qu’une seule personne à ma connaissance capable d’oser faire une telle chose aussi impunément, les autres gardiens ou les nations n’iraient pas chercher des problèmes aussi stupidement à l’empire.

Sur un autre point, une grande question se posait. Comment était-elle au courant ? Etait ce l’effet d’une magie ? Ou peut être y avait il encore des données hors de ma portée. Une scrutation du palais impériale devrait pourtant être difficile à faire. Il y avait un mystère que je devrais résoudre sur ce point…

De son coté, l’impératrice semblait rester totalement de marbre à cette intervention. Elle possédait les défenses magique et mentale que je n’avais pas ou plutôt que je n’avais plus… Ce genre de situation où j’étais impactée par l’aura sombre de ce serpent ne faisait qu’accroître ma frustration d’avoir régressé. Si bien que je grinçais des dents de mécontentement tout en me préparant à recevoir d’éventuel débris physique et magique de la part du serpent.

- Oh, je vous souhaite la bienvenue dans mon humble demeure, Gardienne Lydhra.
Que puis-je faire pour vous venir en aide aujourd'hui ?


Visiblement cette petite intrusion amusait l’impératrice. Il semblait même qu’elle l’avait volontairement laissé tranquillement se matérialiser juste pour la regarder et se moquer d’elle.

Le serpent qui ne semblait pas apprécier les petites boutades de l’impératrice se mit en tête de l’attaquer. De mon côté, je lançais une attaque sombre de corruption pour vérifier deux ou trois choses. Bien évidemment derrière, il y avait l’idée de montrer que je n’allais pas me défiler devant un être plus puissant que moi mais c’était surtout la curiosité qui me poussait. Je voulais savoir de quoi ce serpent était constitué et comprendre un peu mieux les capacités de Lydhra.

L’attaque avait eu l’effet de gêner le serpent sans pour autant le stoppé. Je m’y attendais. C’était la possibilité la plus probable actuellement. Soudain, le serpent finit par totalement se stopper comme s’il avait été victime d’un sort. Voilà qui était bien curieux. Les pouvoirs de l’impératrice étaient aussi mystérieux.

Alors que le serpent était désormais totalement immobile face à l’impératrice, il prononça des paroles dans une langue étrangère.

- Assssshaaaz, iisshshaallss shhhhz ezsa ?
Sha'aazzssss ssssssssih shiiiii sssssssszzzzzzzzsssiiiooo xaaassssssssihj ssssaaaaaassss vvvvalanaasss sssooozzz yuzzsssaa sssssshiiiir hassssar lessss y'shaaaj azzsshjyr.


Mmm. Cette langue… N’était ce pas du Bas parlé ? Je ne connaissais que très légèrement cette langue contrairement au Divina que je maîtrisais plutôt correctement. Il faut dire que les traces étaient rares. Je n’avais même d’ailleurs jamais vue de trace écrite. De ce discours, je ne comprenais que deux ou trois idées. Amour, Punition, Chasser. De ce que j’avais compris, je ne pouvais faire que des suppositions. L’amour… parlait elle de cette de magie ? Punition. Que l’impératrice sera punie ? Chasse. De la chasse que l’impératrice exécute concernant la gardienne ? C’était pour l’instant la théorie numéro 1.

Alors que le serpent commençait à se désagréger, il se tourna vers moi comme pour me prévenir que je finirais mal. Tant mieux. Le suspens, cela rend la vie amusante ! De mon coté, je le regardais d’un air assez sérieux également même si ce n’était aucunement menaçant. C’était le regard d’une personne qui réfléchissait.

Mmm. Avatar ou invocation d’énergie négative... Sa conscience a été projetée… Je vois je vois. Il faut donc que je regarde si le lien établit par l’âme entre le corps originel et l’avatar serait assez fort pour…

Je prendrais grande note de cette capacité afin de lui trouver un contre fait maison. Mon regard se tourna alors vers l’impératrice. Je ne savais pas s’il y avait grand-chose à dire de plus. Mais j’imagine que c’était la chose à faire.



Code de Frsoty Blue de Never utopia


For a world of perfection D798de11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Impératrice du nord
Azshary
Messages : 22
Or : 240
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine:
Alignement du personnage:
Topics terminés:
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty2019-03-10, 23:13




For a world of perfection GSzn1hx

Visiblement, la grande dame du nord ne s’inquiétait absolument pas de la manifestation soudaine de la sombre gardienne. Et elle avait bien raison de penser ainsi, car un avatar pareil ne pourrait jamais lui infliger un mal quelconque. Si jamais cette Lydhra désirait régler ses comptes avec Azshary une bonne fois pour toutes, elle se devait d'utiliser un pouvoir d'un niveau beaucoup plus élevé que celui-ci. Cependant, il fallait quand même avouer que ce serpent était plutôt effrayant à regarder, du moins, pour une personne ordinaire.

Totalement sous l'emprise de la belle, la créature des ombres stoppa nette sa course. Rien de vraiment surprenant... Toutefois, cela ne l'empêcha pas de dire quelques paroles dans une langue qui était particulièrement inconnue aux yeux de l'impératrice. Hum, le bas-parlé, le dialecte des esprits maudits de ce monde. Étant une entité baignée de lumière depuis sa tendre enfance, l'elfe ne correspondait pas réellement aux critères de sélection nécessaires afin de comprendre et parler ce fameux langage. Dommage... De toute façon, l'Azsharien était bien plus classe et distingué. Nul besoin de chercher à assimiler ces bruitages sataniques.

Incapable d'agir autrement, le reptile géant se décomposa en une sombre énergie dans l'atmosphère. La chef de la nation ne put s'empêcher de soupirer légèrement, suite à cela. Il ne s'agissait pas d'un soupir de soulagement ou autres, mais plutôt d'une expression d'ennui. À vrai dire, elle aurait souhaité avoir un peu plus d'action aujourd'hui, un challenge digne de sa haute personne ! La Dame Noire la sous-estimait-elle ? Ne croyait-elle pas en ses pouvoirs de mage ? Pourquoi essayait-elle de l'attiser avec des jouets pour les enfants ? L’héritière d'Aurya ignorait ce que ressentait exactement cette traîtresse à son égard. Après tout, les deux femmes partageaient le même sang dans leurs veines. Peut-être qu'il restait quelque chose autre que de la profonde haine entre elles...

- Lumière des lumières ! Vous n'êtes pas blessée ? Qui est cette étrangère face à vous ? J'espère que ce n'est pas elle qui a osé vous attaquer !!

Alertées par toute cette cacophonie émanant du jardin royal, une dizaine de valkyries d'élite ne tardèrent pas à faire irruption dans la place, toutes armées jusqu'aux dents. Ces féroces guerrières ne laissaient transparaître aucune pitié dans leur regard, mais pourtant, elles étaient toutes prêtes à se sacrifier afin d'assurer la protection de la sublime Azshary. Fort heureusement, Scylla n'avait rien à craindre pour l'instant, puisqu'elle avait accepté de traquer la ténébreuse gardienne, en plus de l'aider avec ce serpent de pacotille.

- Nous allons bien. Je vous remercie de votre intervention, mes protectrices adorées.
Cette demoiselle est mon invitée et elle a su m'apporter son aide. Vous pouvez regagner vos positions habituelles.


Pour une dernière fois, ses prunelles dorées se tournèrent vers la petite liche. Elle possédait vraiment un potentiel à ne pas négliger. Déjà, elle était en train d'analyser la situation et de se questionner sur la nature même de cette mystérieuse manifestation de Lydhra. Même si la rencontre touchait maintenant à sa fin, l'impératrice en espérait beaucoup pour la suite des choses. Jusqu'où sera-t-elle prête à aller afin de prouver sa valeur ainsi que sa loyauté envers l'Empire ?

- Bien !
Je suis heureuse d'avoir enfin eu l'occasion de vous rencontrer, ma très chère Scylla. Je suis certaine que nous pourrons accomplir de grandes choses toutes les deux !
Je vais aller informer mon archiviste de votre venue prochaine !
À bientôt !


Puis, elle se retourna et marcha d'un pas lent vers ses appartements. La Lumière des lumières possédait de grandes espérances. De tout son coeur, elle espérait que cette quête soit un succès.

Hrp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
For a world of perfection Empty
MessageSujet: Re: For a world of perfection   For a world of perfection Empty

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forge World
» Nouveauté Forge World
» 05. You roxx my World
» Commande Forge World du Père Noël !!!
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Empire d'Azshary :: [Capitale] Azsha-
Sauter vers: