Faire tourner la boutique
Dangshuan
avatar
Messages : 346
Or : 1755
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Faire tourner la boutique   2018-11-07, 19:59



Faire tourner la boutique
feat. Pyrrha Nikos



Travail mécanique

C’était une journée pas nécessairement comme les autres pour la lycéenne. Enfin, dans les grandes lignes, si. Il faisait beau, les rues de Liberty étaient toujours chargées et elle travaillait d’arrache pied, comme à son habitude… Mais pour une fois, elle ne travaillait pas pour se faire de l’argent, non… Ce qu’elle faisait était une toute autre chose : elle révolutionnait le monde ! Ou tout du moins la technologie, car c’était durant quelques temps de repos qu’elle s’était finalement avouée qu’être complètement désarmée dans ce monde n’était pas une chose qui lui était profitable… Mais que pouvait-elle y faire ? Elle n’avait ni la force ni l’expérience ni la maitrise pour utiliser une arme classique de ce monde… Epée, hache, marteau et autre masses n’étaient des armes qu’elle forgeait, pas qu’elle maniait. Si elle avait besoin d’une arme, alors il lui fallait quelque chose d’unique…

Et c’était donc à ça qu’elle s’était attelée ces dernières semaines. Forte de ses dernières avancées personnelles en matière d’énergie, notamment via le système Kuruma qu’elle avait développée pour utiliser la magie ambiante comme source d’énergie élémentaire, la lycéenne s’était donc dôté de quelque chose de tout à fait unique, puisqu’il s’agissait d’une sorte de… Gantelet ? Dans les faits, il s’agissait plutôt d’une sorte de brassard porté sur l’avant bras, reliant un cylindre de bois et de métal au bras de la demoiselle par quelques sangles de cuir.

Elle s’occupait de faire les dernières vérifications. Comme ça, de l’extérieur, personne ne pouvait se douter de quoi il s’agissait. Au mieux, les gens pensaient que cela correspondait à une bien épaisse protection, mais trop lourde pour être réellement efficace Et ils n’avaient pas nécessairement tort, vu que c’était l’une des fonctions de l’invention de la mécanicienne… Mais il y avait juste une sorte de goupille, qui dépassait de ça, et c’est ce qu’elle tira pour procéder à ses tests !

Une poignée se déploya alors, bloquée précédemment par la goupille, tandis que deux opercules s’ouvrirent à l’extrémité du cylindre pendant qu’elle prenait en main la poignée, distinguant de ses doigts les quelques boutons qu’elle trouvait dessus… Autant le dire tout de suite, car elle ne comptait pas faire une telle démonstration, il s’agissait d’un canon de main, ou un petit fusil si vous préfériez ! Mais pas de poudre, vu que les projectiles, de petites billes de métal, étaient projectées par la pression concentrée de la magie de l’air, qui envoyait ça bien rapidement, environ la vitesse du son. Donc en plus d’être une arme dangereuse, certes moins qu’un fusil moderne, elle avait au moins l’avantage de rester silencieuse…

Mais ce n’était pas tout, vu qu’il y avait aussi d’autres fonctions, notamment l’une qui utilisait la magie du feu pour être combinée à la magie de l’air, et ainsi servir de petit lance flamme… Et elle avait bien raison de ne pas utiliser ceci en intérieur. Elle n’avait pas envie de tout cramer ! Enfin, il restait un dernier bouton, qui activait alors la sortie d’une petite lame, qui ne devait servir qu’en cas d’urgence, mais elle préférait être prudente. Elle était en tout cas satisfaite de ce projet, si bien qu’elle déploya un temps durant la lame, en vérifiant bien qu’elle continuait de se déployer et de se rengainer de manière convenable !

Après quelques tests, elle afficha un bon sourire, avant de ranger la poignée et de remettre la goupille de sécurité. Son arme était donc opérationnelle ! Elle n’était pas peu fière de ceci, et c’était plutôt contente qu’elle ouvrit la porte de son modeste atelier. Elle avait laissée une affiche devant comme quoi elle serait fermée toute la matinée durant, et c’était enfin qu’elle ouvrait à nouveau son affaire, voyant qu’il y avait au moins une personne qui semblait l’attendre de pied ferme !

‘Vous êtes bien… Mademoiselle Hoshino ?’’
Demanda une femme d’une quinzaine d’années aux cheveux argentés et aux yeux verts, semblant être un peu mal à l’aise.

‘’Hum ? Oui c’est bien moi.’’
Fit-elle en posant une main sur sa hanche, tandis que son autre bras se posait sur l’encadrement de la porte.

‘’Je… La fondation Dangshuan m’a demandée de vous transmettre ce message.’’
Fit-elle en tendant une lettre, avant de reprendre : ‘’Cela vous demande de me former à votre métier…’’

‘’Oh… Oh ! ça y est, je prend suffisamment d’importance pour que ce soit à mon tour d’en former d’autres ?’’
Plaisanta la demoiselle, avant de lui faire un signe de tête : ‘’Va-y, entres, je vérifie s’il y a d’autres personnes qui attendent !’’

Restait à voir si elle aurait des clients. Elle avait encore quelques petites tâches, mais rien de bien urgent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 44
Or : 260
Date d'inscription : 07/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 112
Alignement du personnage: Loyal bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-11-13, 09:18

Cela faisait déjà quelque temps que Pyrrha arpentait ce monde, pas assez pour qu'elle se sente chez elle, mais elle avait déjà prit un peu ses marques et commençait à un savoir un peu sur les coutumes de ce monde, enfin, celles présentes dans le Sud de Dangshuan du moins, vu que c'était là qu'elle avait passé le plus de temps. Comme elle n'avait pas de métier et qu'elle se doutait qu'elle ne fût pas assez forte pour aller affronter des monstres, Pyrrha proposait son aide contre un lieu où dormir, avoir un ou plusieurs repas, etc. Elle faisait ce qu'elle pouvait pour survivre. Elle passait aussi beaucoup de temps à s’entraîner, il lui fallait absolument récupérer ses capacités d'antan, ce n'était pas vital, elle pourrait certainement se trouver un travail à la ferme ou ville et vivre normalement, enfin, pour ce monde, mais elle s'y refusait, avant d'arriver dans ce monde elle s'était entraîné et battu pour devenir Chasseuse et s'assurer de la sécurité des gens, alors elle ne voulait pas que toutes ces années n'aient servi à rien.

Aujourd'hui, on peut dire que Pyrrha se détendait, en quelque sorte, elle arpentait les rues de Liberty. Elle ne cherchait rien de spécial en faisant cela, enfin, au début. Lorsqu'elle avait commencé sa découverte de Liberty, c'était surtout pour voir ce que la ville avait à proposer, mais lorsqu'elle s'était arrêté sur le bord d'une fontaine pour se poser un peu, Pyrrha avait longuement observé Miló, son arme, se remémorant ainsi son combat contre Cinder, mais pas seulement, tous les moments passé avec son équipe… Ses amis. Finalement, elle se décida, elle profiterait d'être à Liberty pour chercher quelqu'un qui pourrait lui reforger Miló, elle n'aurait peut-être pas l'argent nécessaire pour le moment, mais au moins elle connaîtrait quelqu'un qui en serait capable.

Maintenant à la recherche de quelqu'un ayant les capacités de résoudre le problème de Pyrrha, celle-ci explorait la ville et elle s'y perdit un peu d'ailleurs. Après quelque temps à explorer sans succès et à parfois se perdre… Elle se revint une fois à son point de départ… Ce n'est pas qu'elle n'avait aucun sens de l'orientation, mais comme elle regardait partout, écoutait ce qui se passait autour d'elle, que parfois elle prenait un embronchement sans vraiment regarder, car trop préoccupé par sa recherche et qu'elle passait parfois du temps à observé des magasins ou d'autres étrangeté (pour elle), il lui arrivait de pas savoir où elle était, de plus, elle ne connaissait pas cette ville.

Finalement, Pyrrha finit par demander à un passant s'il ne connaissait pas quelqu'un capable de réparer Miló, celui-ci lui donna les indications pour rejoindre une forge qui n'était pas bien loin, Pyrrha le remercia et suivit les indications. Arriver devant la forge, elle se rendit compte qu'elle était certainement passé devant des forge similaire, et ce, sans les voir, elle se sentit alors très bête, mais cela ne devait pas l'arrêté, alors elle s'approche de celle-ci de l'entrée de celle-ci et dit à la personne qui s'y trouvait.

« Bonjour. Je cherche quelqu'un pour réparer mon arme, suis-je au bon endroit pour cela ? »

Il restait maintenant à voir la réponse de la personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
avatar
Messages : 346
Or : 1755
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-11-13, 11:16



Faire tourner la boutique
feat. Pyrrha Nikos



Passer une commande

Laissant la demoiselle entrer dans la boutique, la lycéenne se retourna rapidement, pour vérifier juste d’un coup d’œil si elle ne touchait à rien. Si elle apprenait, elle risquait d’être curieuse, et si elle était curieuse… Elle risquait de se blesser ! Il y avait dans une forge énormément de moyens de se trancher une main ou de se casser le pied. C’était des outils affutés que l’on trouvait à l’intérieur, et en plus, il y avait des armes, étudiées et conçues pour faire la guerre ou combattre des créatures. En somme, si l’on était imprudent, l’on courrait droit au désastre ! C’était pourquoi qu’elle ne comptait pas la laisser sans surveillance, tant qu’elle n’en savait pas un peu plus sur ses capacités et son caractère. Si elle avait au moins un peu d’expérience… Non, elle devait présumer qu’elle ne savait rien. C’était la meilleure manière de ne pas se tromper. Au pire, elle ressasserait un peu les bases, ce ne serait pas bien grave.

Donc, elle restait un temps dans la rue, voir s’il y avait d’autres personnes qui attendaient, mais actuellement, il semblait qu’elle ferait chou blanc. Bon, rien de terrible non plus, puisqu’elle aurait de quoi travailler. Quelques commandes qui n’étaient pas urgentes à effectuer, et au pire, elle pourrait forger différents outils pour les mettre en vente. Ce n’était pas une chose qu’elle faisait régulièrement, vu que son emploi du temps était très serré, mais cela restait la manière la plus simple, surtout pour obtenir les faveurs des voyageurs qui eux ne pouvaient pas attendre…

Toutefois, alors qu’elle fit un pas pour rentrer, ce fut quelqu’un qui vint l’interpeller ! Une jeune femme, d’à peu près son âge, qui… Eh bien, ne semblait pas venir d’ici. Ses habits tranchaient pas mal avec ce que portaient généralement les personnes qui se trouvaient là, tandis que ses cheveux rougeoyants avaient quelque chose de captivant qui… Eh bien, lui rappelait un peu la chamane qui l’avait aidée lorsqu’elle eue quittée Reike… Mais si l’arme de celle qu’elle avait rencontrée à Kyouji était sa chevelure, celle de la personne se trouvant là était ce pourquoi elle était venue lui adresser la parole… Et donc, elle avait besoin de ses services ! Eh bien, les affaires reprenaient ! C’était avec un bon sourire qu’Hoshino encaissa la nouvelle, pour répondre :

‘’Certainement ! Vous avez sonnée la bonne personne pour ça !’’
Fit-elle avant de lui faire un signe de la main : ‘’Entrons, nous serons mieux pour discuter de ce que vous attendez de moi !’’

Dans tous les cas, il fallait qu’elle rentre… Mais une fois à l’intérieur, le fait de voir son apprentie du jour totalement perdue au milieu des petites installations que l’on trouvait la fit sourire de nouveau. Clairement, il semblait qu’elle avait mit les pieds dans un monde qu’elle ne connaissait pas… Et comme elle paraissait comme nerveuse, elle n’osait rien toucher, de peur de tout casser… Cela signifierait que la moindre petite souris qui passerait réussirait à la faire sursauter…

‘’Tu peux poser tes affaires par là-bas ! Autant éviter que tu sois encombrée. Crois-moi, à la fin de la journée, tu auras des courbatures !’’
Fit-elle en plaisantant un peu, pour se tourner du coup vers sa cliente du jour, avant de lui poser les quelques questions préliminaires qui allaient servir :

‘’Bien, montrez-moi votre arme ! Je devrais pouvoir m’en occuper en priorité normalement, juste qu’il faudra que je supervise mon apprentie, qui vient d’arriver.’’
Elle se tourna vers la concernée, avant de dire à voix haute : ‘’Au fait, tu t’appelles comment ?’’

‘’I-Irme madame !’’
Répondit-elle en sursautant, ne s’attendant pas à être appellée.

‘’Madame, madame… Appelles-moi Hoshino, ce sera plus sympa !’’
Fit-elle en souriant, n’appréciant pas vraiment qu’on la vieillisse ainsi… Elle n’avait que dix-sept ans que diable ! Et elle n’avait même pas encore finie le lycée, même si ce dernier point n’était que le cadet de ses soucis actuellement. ‘’Et vous pouvez m’appeler ainsi aussi !’’ Fit-elle à sa cliente, en affichant un sourire en coin. Mais il fallait d’abord qu’elle voit l’arme, pour voir si c’était dans ses cordes (ce qui ne poserait normalement pas trop de problème).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 44
Or : 260
Date d'inscription : 07/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 112
Alignement du personnage: Loyal bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-11-18, 11:23

Pyrrha semblait avoir trouvé la forge au bon moment, son propriétaire s’apprêtait à rentrer lorsqu'elle l'invectiva. Ou plutôt sa propriétaire, qui semblait d'ailleurs avoir le même âge que Pyrrha et… Des vêtements assez insolites, enfin, insolite par rapport à ce qu'elle avait vu dans ce monde. Dans tous les cas, celle-ci lui répondit qu'elle était bien au bon endroit et l'invita à entrer, ce que fit Pyrrha. Elle était contente, peut-être que Miló retrouverait au moins en partit son état d'antan.

Après être entré, Pyrrha jeta un coup d’œil à ce qui l'entourait. Il y avait une jeune fille, qui elle aussi semblait observé ce qui se trouvait autour d'elle, elle semblait également complètement perdu. Pyrrha, quant à elle, cherchait surtout à voir si certains objets seraient comme ceux de son monde. Le problème, c'est que ce monde ne fonctionnait pas du-tout de la même façon, il semblait ne pas y avoir de Dust dans celui-ci.

La forgeronne, appellons là ainsi, interpella la jeune fille, qui était… Son apprentie ? Peut-être, en tout cas, c'est ce qu'il semblait. Cette supposition fut bien vite validée lorsque la forgeronne se tourna vers Pyrrha et lui demanda de montrer son arme, et le plus important, qu'elle pourrait s'en occuper en priorité ! Pyrrha hocha alors la tête pour dire en guise de réponse et s'approcha d'une table qui semblait peu encombré le temps que la forgeronne s'occupe de son apprentie. Sur la table, elle déposa les trois partis de Miló une par une.

Hoshino. Elle voulait donc être appelé ainsi, très bien, ça devait être très certainement son prénom.

« D'accord. Pour ma part, vous pouvez m'appeler Pyrrha. » Répondit-elle.

Pyrrha laissa ensuite Hoshino observé Miló et dit alors.

« Comme vous pouvez le voir, mon arme n'est pas dans le meilleur état qui soit. Normalement, il s'agit d'un Xiphos, d'une lance ou... d'un fusil… Mon arme avait trois formes... »

Lorsque Pyrrha avait dit ''fusil'', elle s'était demandé si Hoshino savait de quoi il s'agissait, si elle était de ce monde, elle ne le saurait peut-être pas, il ne semblait pas y avoir beaucoup d'armes à feu ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
avatar
Messages : 346
Or : 1755
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-11-18, 16:09



Faire tourner la boutique
feat. Pyrrha Nikos



L'analyse !

Ce fut assez rapidement que les choses s’enchainaient ! Hoshino était bien motivée à s’occuper du cas de l’arme de cette client. La restauration d’une arme était une tâche assez fastidieuse… En fait, ceux qui partaient dessus attachaient une grande symbolique à l’arme qu’ils possédaient, auquel cas ils en auraient prit une autre… Ou alors qu’elle était très rare. Mais chaque arme était unique à sa manière, surtout dans les yeux de celui qui l’avait depuis longtemps. Donc même si ce n’était pas la solution la plus simple, puisqu’il faudrait respecter le style originaire de cet objet, la lycéenne prendrait les choses en main, même si cela risquait d’être assez complexe !

Donc, la personne, qui s’appelait par ailleurs Pyrrha, posa son arme sur la table… Ou plutôt, les morceaux, car très clairement, l’arme était mais alors complètement bousillée ! C’était simple, trois morceaux ! Et ce n’était pas une brisure nette, c’était… La lycéenne avait du mal à y croire, tout ceci paraissait comme si la lame avait fondue sur place, mais uniquement aux deux endroits précis… De plus, son œil vif repéra rapidement que ce qui ressemblait à une épée semblait avoir d’autres petits mécanismes à l’intérieur, comme s’il y avait d’autres petites armes secrètes à l’intérieur… Forcément, elle avait envie de tout démonter là tout de suite, mais c’était un risque qu’elle n’allait pas prendre. C’était l’arme d’une cliente tout de même !

Elle écouta les explications données d’une oreille. Donc… Il s’agissait d’un Xiphos, d’une lance et d’un fusil ? Les trois en même temps ? Plutôt que l’arme à plusieurs formes donc… Elle ne savait néanmoins pas ce qu’était un Xiphos, mais à la vue des débris, qui ne ressemblaient pas vraiment aux autres types énoncés, elle supposa donc qu’il s’agissait d’une sorte d’épée, surement originaire d’une autre culture, à la manière des katanas qui étaient originaire de son petit archipel du pacifique !

‘’Une lance, un fu-sil et un Xiphos donc ?’’
Fit-elle, en insistant un peu sur la seconde forme en souriant en coin, pour bien montrer qu’elle était au courant. ‘’Je sais ce qu’est un fusil, par contre, je présume qu’un Xiphos est en quelque sorte une épée courte.’’

Elle prit en tout cas les morceaux en main, alors qu’Irme s’approchait de nouveau.

‘’A ce niveau là… Il faudrait presque former une nouvelle arme non ?’’


‘’Difficile à dire. Il ne semble pas y avoir eu perte de matière, donc il faudra refondre la lame. Simplement remettre les morceaux ensemble ne ferait que donner une arme trop fragile et cassante. Mais ce qui m’inquiète, ce sont les petits bouts de mécanisme que je vois par là…’’
Elle pointait du doigt les endroits concernés. ‘’J’ignore s’ils ont été touchés, mais si c’est le cas, ça va être difficile de les réparer sans avoir un plan.’’

‘’C’est normal par contre que morceaux soient aussi… Arrondis au niveau des endroits où ils sont cassés ?’’


‘’Je l’ignore… On dirait que ça a été fondu suite à une exposition à de hautes températures, et que ça a ensuite été comprimé…’’
Elle jeta un coup d’œil à Pyrrha, sans forcément la pousser à répondre à cette question, avant du coup de reposer les différents morceaux de la lame, pour observer celui de la poignée, en visualisant d’une manière assez pointilleuse tout ceci.

‘’Je pourrais pas trop dire si le mécanisme est touché… Vous pourriez faire un essai, Pyrrha, pour voir si votre arme peut atteindre ses différentes formes ? Tout du moins, si cette partie réagit correctement ?’’
Elle tendit le morceau à la concerné, l’observant donc faire une petite démonstration de l’utilisation de son arme.

‘’En tout cas, ça semble ne pas venir d’ici ! Et j’ai comme l’impression que ce n’est pas votre cas non plus. Vous voyagez sur les routes alors ? Qu’est-ce qui vous amène à Liberty ?’’


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 44
Or : 260
Date d'inscription : 07/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 112
Alignement du personnage: Loyal bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-12-01, 12:07

Pyrrha laissa Hoshino observé son arme, celle-ci avait en effet une certaine importance pour Pyrrha, elle symbolisait son monde d'origine et également sa défaite contre Cinder, si son arme était réparée, pour elle, ce serait un peu comme une renaissance. Lorsqu'Hoshino répète les trois formes de Miló, Pyrrha comprend qu'elle sait ce qu'est un fusil vu comment elle insiste un peu sur le mot… Inattendu, mais c'est tant mieux.

« En effet, un Xiphos est une épée courte. » Qu'elle répondra à Hoshino.

L'apprentie s'approcha ensuite et posa une question à Hoshino. Pyrrha les écouta sans intervenir, de toute façon pourquoi l'aurai-t-elle fait ? Ce n'était pas à elle de donner son avis sur la question de comment procéder. En tout cas, Hoshino semblait très observatrice et semblait également avoir de bonnes connaissances dans le domaine, car elle avait réussi à découvrir les mécanismes de Miló. Elles vinrent néanmoins à comment l'arme avait été brisé… De mauvais souvenirs pour Pyrrha, surtout qu'elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait bien pu se passer après son combat… Avaient-ils vaincu Cinder et les Grimm ? Beacon était-elle tombée ? Tant de questions qui resteront sûrement sans réponse… Lorsqu'Hoshino se tourna vers elle, Pyrrha répondit tout de même.

« La personne que j'ai affrontée avait de grands pouvoirs et elle a brisé Miló, mon arme, à mains nues, tout en la portant à très haute température, ce qui explique pourquoi le métal a été fondu et qu'il a cette forme. »

Hoshino se concentra ensuite sur la poignée et lui demanda d'essayer de la faire fonctionner, Pyrrha la prit donc est enclencha les mécanismes… Il ne se passa rien, à part quelques petit bruits, mais rien ne bougea…

« En venant ici, je ne me suis pas fait de faux espoir, je pense qu'elle ne récupéra jamais sa forme et ses capacités d'antan, en fait, j’espérais que vous puissiez lui redonner au moins une de ses formes, même si celle-ci devient au final définitive, si vous ne pouvez pas la remettre à neuf. » Pyrrha reprit ensuite pour répondre à Hoshino. « En effet, mon arme et moi ne venons pas d'ici… Et malgré que ce que je souhaite le plus au monde, ce soit de rentré chez moi, j'ai bien peur de ne jamais y parvenir… Ce qui m'amène à Liberty ? Rien de bien spécial, je n'ai aucun point d'attache, alors… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
avatar
Messages : 346
Or : 1755
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-12-01, 13:11



Faire tourner la boutique
feat. Pyrrha Nikos



Au boulot

Pyrrha confirma donc ce qu’était un Xiphos. Il s’agissait donc bel et bien d’une épée courte… Après, quant à en savoir l’origine, ça la lycéenne haussa les épaules. Elle avait d’autres priorités… Tant que ça tranchait et que ça coupait, c’était le principal. Chaque arme avait connu différentes variations selon les cultures, les mœurs et les époques, mais au final, entre un Katana et une Ulfberht, le principe restait de tuer, tout en ayant certes l’accompagnement d’un certain prestige social. Le port d’arme n’était pas une chose si singulière selon les cultures, et avoir sur soi une arme pouvait signifier que l’on appartenait à la noblesse du pays, ce qui n’était clairement pas rien.

De plus, elle expliqua donc comment son arme eu été brisée… Elle avait affrontée une personne avec de grands pouvoirs qui avait été en mesure de briser l’arme en la chauffant, et à main nu. Hoshino dût admettre être surprise, en même temps, elle n’avait pas vraiment à l’idée qu’une personne soit en mesure de faire ça, mais en y réfléchissant… Entre ce monde et les autres…

‘’Une personne capable de faire ça… A mains nus…’’
Dit-elle à voix basse, songeuse, avant de reprendre son observation de l’arme, pendant que Pyrrha essaya le mécanisme qui… Eh bien, était endommagé, puisqu’il ne fonctionnait pas correctement. Hoshino observa toutefois l’activation, pour être en mesure de bien comprendre comment cela était sensé faire… Si la démonstration ne fut pas concluante, dans l’esprit de la lycéenne, il y avait tout de même bien plus qui se dessinait. Elle avait déjà une idée assez précise de l’horlogerie qui pourrait y avoir dedans. Après tout, lorsque l’on était capable de monter un moteur les yeux fermés, l’on avait une certaine expérience avec les bidules un peu capricieux !

‘’Le mécanisme doit être endommagé du coup, mais je pense savoir comment le réparer.’’
Fit-elle en commençant à l’ouvrir, pour observer du coup l’intérieur qui avait certes subit, mais où demeurait quelques pièces. ‘’Ça à surtout l’air d’être les pièces de transmissions qui sont touchées, pas le fondement même de l’arme…’’ Elle continua son analyse, durant quelques minutes, effectuant quelques bruits intrigués alors que ses doigts s’en allaient parfois trifouiller l’intérieur, sortant des pièces pour les examiner en détail, pour les poser ensuite, parfois dedans, parfois dehors. Elle eu réfléchie au fait que Pyrrha ne venait donc pas de ce monde et qu’elle semblait être défaitiste sur ses chances de revenir, mais… Au moins elle pourrait s’établir ici plutôt que de faire comme Icare et de se bruler au soleil en espérant un rêve lointain.

‘’Irme.’’
Fit Hoshino au bout de ce laps de temps.

‘’O-Oui ?’’


‘’Prépares le brasier. On a une commande !’’
Fit la lycéenne en souriant, avant du coup de répondre à Pyrrha : ‘’Ça à l’air un poil complexe, mais vous êtes tombées sur la bonne adresse ! Vous aurez votre arme, sous ses trois formes ! Et à la vue de ce qu’il y a à faire…'’ Elle laissa un petit laps de temps, avant de sourire en direction d’Irme, qui était partie vers les flammes, pour les activer. ‘’Demain, même heure, elle sera prête !’’

Ce après quoi, elle invita du coup sa cliente à allez vivre sa vie durant la journée, pendant quoi les pros s’occuperaient de ses affaires ! Irme venait de terminer de raviver le fourneau, et la lycéenne se frottait les mains devant ce défi qu’elle prenait à cœur.

‘’Voilà, c’est fait, c’est allumé !’’


‘’Parfait ! Pour le moment, prend ces tenailles, et maintiens les différents morceaux au niveau des flammes. Veilles à ce qu’ils demeurent bien ensemble, c’est au moins le minimum si l’on veut pouvoir reforger. Je vais m’occuper déjà des plus petites pièces. Une fois que ce sera chaud, on s’occupera de modeler tout ça. J’ai ma petite idée sur comment faire !’’


‘’C’est vous la patronne !’’


‘’Héhé !’’
Fit la lycéenne, en commençant à se pencher sur son travail. Elle avait une longue journée devant elle, mais c’était avec plaisir qu’elle s’était lancée sur cette histoire !



Dernière édition par Hoshino le 2018-12-05, 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Vagabond
avatar
Messages : 44
Or : 260
Date d'inscription : 07/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 112
Alignement du personnage: Loyal bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-12-04, 22:05

En effet, quelqu'un soit capable de faire à main nue pouvait être difficile à croire, mais c'était pourtant ce qu'il s'était passé, si ça se trouve, il était arrivé des choses assez incroyables à Pyrrha pour ce monde, mais qui était assez commun pour quelqu'un qui vivrait dans le sien.

Heureusement, la forgeronne disait savoir comment s'y prendre pour réparer l'arme de Pyrrha, elle donna même sa théorie. Cela eut pour effet que Pyrrha retrouva un peu espoir de revoir son arme retrouvée sa gloire d'antan. L'arme n'était pas encore réparée, il ne fallait donc pas non plus noué trop d'espoir là-dessus, ce ne serait probablement plus vraiment la même arme quoi qu'il arrive. Dans tous les cas, Pyrrha se demandait où elle pourrait bien s’installer, car elle ne pourrait pas éternellement être sur la route, il lui fallait se trouver un point d'ancrage.

Hoshino en tout cas, sembla se mettre au travail avec un certains entrain. Elle mit également son apprentie au travail, pendant ce temps-là, Pyrrha s'éloigna un peu et tenta de trouver un endroit où patienter sans déranger. Hoshino lui dit que c'était un peu complexe, mais qu'elle était au bon endroit pour ce genre de chose.

« Je compte sur vous... Par contre, petite question, ça risque de me coûter combien ? » Dit alors Pyrrha, l'argent était un paramètre assez important, car bon, elle préférait savoir si elle avait suffisamment d'argent ou non pour payer Hoshino, dans le cas contraire, elle ne la dérangerait pas plus longtemps et partirait avec ses affaires, le temps d'avoir la somme nécessaire.

Hoshino dit à Pyrrha que ce serait prêt le lendemain à la même heure, alors celle-ci la salua elle et son apprentie et sortit. Pyrrha prit une chambre dans une auberge non loin, elle y rêvassait, elle avait sorti la photo de la team JNPR, celle-ci commençait d'ailleurs à être un peu usé, mais ce n'était pas grave, elle ne voulait pas oublier le visage de ses camarades, déjà qu'elle regrettait de ne pas avoir de photo de ses amis des autres équipes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dangshuan
avatar
Messages : 346
Or : 1755
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   2018-12-05, 19:11



Faire tourner la boutique
feat. Pyrrha Nikos



Faire le job

C’était vrai qu’il restait la principale question… La pécuniaire. En effet, la demoiselle n’était pas forcément attirée par ça, mais il était vrai qu’elle en avait besoin et que… Eh bien, c’était la moindre des choses que de payer pour un service. Mais maintenant qu’elle était si intriguée par l’arme qu’avait Pyrrha et qui avait besoin d’être réparée… Elle ne pouvait pas se retenir d’avoir envie de la démonter tout entièrement pour la réparer. C’était pour ainsi dire devenu presque obsessionnel. Elle voulait réparer ceci, alors se recevoir un refus parce qu’elle donnait un devis trop élevé, mais de l’autre… Eh bien, il fallait qu’elle mange, vive et qu’elle puisse faire des économies… Toutes les complexités de la vie d’une gentille artisane en somme.

‘’Hum…’’
Fit-elle en commençant à réfléchir à la question de Pyrrha, calculant rapidement… Sur le coup, elle ne devrait pas trop à avoir à fournir de matière première, mais il allait falloir beaucoup de maitrise… Difficile à dire du coup, mais après réflexion, elle convint d’un prix : ‘’Théoriquement, ça va dépendre du nombre d’heure que je passe dessus… De tête, je dirais que ça ferait… X pièces, mais je vais vous le faire à Y !’’

Bon, vu comme ça, c’était difficile à comprendre, mais forcément, sans échelle pour l’argent, c’était assez difficile de se représenter quel était la valeur de cents pièces. Mais en ordre d’idée, elle faisait tout de même avec Y une belle remise à Pyrrha, le prix paraissant tout de même honnête, mais encore fallait-il que cela rentre dans les possibilités que Pyrrha avait, et ça, la lycéenne n’en savait rien… Mais forcément, si elle venait dans une boutique, c’était tout de même avec la prétention de pouvoir payer les réparations… Non ? La lycéenne n’en savait rien au final…

Dans tous les cas, elle se mit à la tâche, et il y avait du boulot… Déjà, refondre toute la lame. Rien qu’avec ça, il fallut du temps, mais au moins cela formait Irme dans les étapes ! Faire chauffer le métal jusqu’à ce qu’il soit modelable, avant d’y aller franco à l’aide d’un marteau et d’une enclume ! Le gros du travail en fait ! Taper dessus à répétition, jusqu’à ce que tout ça prenne la forme désirée… Et puis il fallait aussi avoir le tranchant, tout comme le design original de cette arme… Hoshino ne pouvait que tenter de le respecter au maximum, elle ne souhaitait pas tout réinventer ! Mais elle devait admettre que tout cela était bien difficile, notamment pour le mécanisme de l’arme…

Mais bon, la demoiselle était têtue, et sa nuit fut très courte. Bien bien après qu’Irme soit repartie, durant la nuit, elle confectionnait tout le nécessaire pour permettre à cette arme de retrouver sa vivacité originelle ! Modeler un à un les petites branches des engrenages… Un travail très fastidieux, mais elle s’y appliquait à fond. Elle voulait que ce soit parfait ! Elle le désirait même ! C’était pour ça que son sommeil fut… Eh bien, relativement très écourté ! Mais au matin, lorsque le soleil se levait, elle s’activa à fond ! Après tout, elle avait refondue l’acier certes, mais il fallait redonner la couleur, donc… Elle s’occupa d’aller trouver un peu de peinture, pour vraiment faire en sorte que ce soit parfait…

Lorsque Pyrrha franchit de nouveau le seuil de la porte, elle fut accueillit et directement mise en joue par son arme son l’état d’un fusil, tenu dans les mains d’Hoshino, qui la toisait non sans fierté, avant qu’elle ne souffle :

‘’Piou !’’
Elle ne fit que mimer un tir, soulevant lègèrement le sommet du canon, avant d’un geste faire en sorte que l’arme redevienne sous sa forme de lance. ‘’Bon sang, c’est super bien conçu à l’intérieur ! Mais surtout, maintenant, c’est fonctionnel !’’ Fit-elle, en posant l’arme, toute contente du résultat, avant de s’asseoir sur le comptoir, pour expliquer du coup à sa cliente :

‘’C’est fait du coup ! Par contre, même s’il y a la forme de fusil, je suis incapable de la faire fonctionner. Il n’y a rien pour générer des explosions, ni même de projectile. J’ai trouvée un petit réservoir, mais complètement vide. J’imagine que c’est un truc particulier de votre monde non ?’’


Dans tous les cas, elle invita Pyrrha à venir essayer l’arme. Après tout, c’était la sienne ! Elle surement très heureuse de la retrouver !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Faire tourner la boutique   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» faire tourner sa pelle dans sa main.
» Quel configuration pour faire tourner Heredis 11 ?
» "tourner le lait"
» Le PC, je n'arrive pas
» Un pc portable pour faire tourner les sims 3 / 4 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: