La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-10-10, 01:34


La nuit ne porte pas toujours conseil

Aujourd'hui était un jour comme un autre pour Ioann, bien qu'il ne puisse pas encore en compter beaucoup à son actif et qu'il faisait nuit en réalité. A vrai dire, il était peut-être un peu trop tôt pour installer une forme de routine dans la vie de l'Ombre, qui était née très récemment. Cela ne faisait même pas un mois. Pourtant, ses journées se ressemblaient depuis le premier jour, où il avait été accueilli dans un bar en attendant de trouver une certaine forme d'indépendance. Le propriétaire, un certain Shinso, lui confiait quelques tâches en échange d'un toit et d'un couvert, et même un semblant de rémunération qui devrait grandement l'aider sur le long terme. Le Volk ne s'étant pas découvert une grande sociabilité depuis son arrivée en ce monde, il était la plupart du temps assigné aux livraisons et autres courses du genre. Cela avait le mérite de lui faire éviter les clients du bar, au risque de ternir la réputation de ce dernier, tout en lui permettant d'explorer les environs et de découvrir de nouvelles choses. Evidemment, ces aventures restaient relativement limitées puisqu'il ne quittait jamais vraiment la capitale, Benedictus. De même, il n'esquivait pas autant autrui qu'il l'aurait souhaité, les rues étant plus bondées encore que l'établissement de Shinso. Sauf la nuit, où la majorité des gens avait déserté les lieux. Il pouvait même lui arriver d'être totalement seul dans quelques ruelles isolées et peu empruntées. C'était pour cette raison qu'il privilégiait régulièrement les escapades nocturnes pour s'occuper de certaines livraisons, lorsque ces dernières le lui permettaient. Ce n'était pas si courant non plus. Généralement, cela se produisait quand le fournisseur était du genre à vivre la nuit. C'était le cas d'une Ombre, à l'instar de Ioann, qui n'avait nullement besoin de dormir pour survivre. Un trait racial très appréciable pour s'éviter cette terrible perte de temps qu'était le sommeil.

Le Volk appréciait la nuit. Pas seulement pour la relative tranquillité qu'elle lui offrait via la désertion des lieux, mais aussi pour les sombres recoins qu'elle abritait. Dès le départ, Ioann s'était senti proche de deux éléments très précis : les ténèbres et les loups. Dès qu'il le pouvait, il favorisait une situation qui mettait en valeur l'une ou l'autre de ces préférences. Evidemment, dans son cas, il était plus aisé de se rapprocher de l'obscurité que de l'animal, qui ne courrait pas les rues non plus. En réalité, il n'en avait encore jamais croisé en chaire et en os, si l'on omettait son étrange rencontre avec ceux qui constituaient dorénavant un tatouage qui le couvrait du cou aux pieds. Le reste du temps, il n'en avait aperçu que des représentations, à commencer par celles sur sa montre de gousset ou encore sur le pommeau de sa canne-épée. C'était peut-être la raison pour laquelle il se déplaçait toujours avec cette dernière, bien qu'il ne fut atteint d'aucun handicap physique le justifiant, ou qu'il consultait si souvent sa montre bien qu'il n'ait pas toujours besoin de connaître l'heure qu'il était.
Actuellement, cependant, c'était bel et bien pour avoir une idée de l'avancement de la nuit qu'il l'avait sortie. Il avait rendez-vous dans une heure, il disposait d'une belle avance à combler. Il allait ranger sa montre lorsqu'il percuta quelque chose et que l'accessoire lui échappa des mains pour tomber au sol. Craignant pour son précieux objet, Ioann s'empressa de le ramasser pour vérifier son état, sans même se soucier de la cause de ce choc. Heureusement, sa montre ne semblait pas présenter le moindre signe de dysfonctionnement, ni même être abîmée. En revanche, une voix grave lui fit comprendre qu'un inconnu était mécontent de l'incident.

"Dis donc, tu comptes t'excuser un jour ?"

L'Ombre voyait déjà se profiler une nouvelle discussion peu intéressante qui n'aboutirait probablement pas à quelque chose de positif. Le ton de l'individu trahissait son agacement qui, couplé à l'attente d'excuses, démontrait qu'il serait sûrement fermé d'esprit. De plus, Ioann ne comprenait réellement pas pourquoi il s'attendait à une telle réaction de sa part.

"Des excuses ? Pour avoir fait tomber ma propre montre ?"

"Je m'en fous de ta montre ! Tu m'as bousculé, tu t'excuses, c'est aussi simple que ça."

Là était donc sa logique. Cependant, les deux concernés étaient en mouvement lorsqu'ils s'étaient percutés. Ioann ne saisissait pas en quoi il était davantage responsable que l'homme, ni en quoi il devait s'en excuser en conclusion.

"Je ne comprends pas. Vous m'êtes rentré dedans aussi, non ?"

Sans conteste, le Volk n'était pas encore très doué pour les relations sociales. Outre le fait que l'homme faisait une tête de plus que lui et qu'il en imposait, justifiant déjà qu'il ne devrait pas se montrer aussi impudent ; il ne parvenait pas à cerner les raisonnements d'autrui, et donc à adapter ses réponses en conséquence. S'il avait été plus expressif, l'innocence de sa question aurait probablement été perçue par l'homme. Mais il était tellement indéchiffrable et neutre dans son comportement qu'il était facile de croire qu'il se moquait de lui.

"Dis-moi l'infirme, tu te payes ma tête là ?"

"Infirme ? Réalisant que l'individu regardait sa canne, Ioann reprit. Non, je ne suis pas diminué."

"Ah oui ? J'en doute l'ami, t'as vraiment l'air d'être dérangé là-dedans pour me répondre comme ça."

Joignant le geste à la parole, l'homme lui donna quelques légers coups de doigts sur le front pour lui signifier qu'il parlait de sa tête. La situation commençait à déplaire à Ioann, mais il n'avait jamais été confronté à ce cas de figure jusqu'à présent. Il ignorait l'attitude à adopter. Normalement, il lui semblait qu'il ne devait pas s'en prendre à un inconnu sans raison. Il restait à savoir si ce commencement d'agression physique pouvait être un prétexte suffisant. Et, si tel était le cas, il lui fallait encore envisager les solutions qui se présentaient à lui. Après tout, il ne s'était jamais battu non plus. Voyant sa confusion, l'homme en profita pour surenchérir et se montrer un peu plus agressif.

"Si t'es pas infirme, t'as pas besoin de ça alors ?"

Là-dessus, l'individu donna un coup de pied dans la canne de Ioann. Bien que ce dernier n'en avait réellement pas besoin, il avait pris l'habitude de s'appuyer dessus. Alors que l'accessoire tombait au sol, l'Ombre fut déséquilibrée et chancela sur quelques pas avant de reprendre contenance. La situation commençait à dégénérer, le Volk allait devoir se décider quant à la réaction à avoir...
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10


Dernière édition par Ioann Volk le 2018-10-15, 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-10-10, 18:51

Un échiquier à remplir
Une cathédrale...Majestueuse, certes, mais qui fait remonter tant de souvenirs amers. Ce monastère tant maudit que je vois brûler dans les flammes vengeresses que j’ai initiées, je n’en ai oublié aucun détail, ni même aucun des moines qui le remplissaient, réduits en cendres cette fameuse nuit de ma libération.

Je ne suis pas du tout porté sur la religion et ses serviteurs tous damnés, ils ne sont que tromperies et perfidies. Pourtant, après ma malheureuse rencontre avec cette aliénée dans le cimetière, alors que je ne savais que faire et où aller pour débuter la construction de mon oeuvre, certains propos venus se perdre dans mes oreilles m’ont orientés vers ce lieu. Benedictus, la benédiction des souffreteux, malades et autres handicapés, dont le seul espoir est de voir leur malformation disparaître par leur seule présence ici. Rêveurs utopiques ! Ils s’imaginent guérir en leurrant leur esprit mais ils ne font que rajouter de l’ombre dans leur futur déjà condamné.
Des pauvres naïfs qui cherchent une lumière et si je leur offrais ? Il existe bien, parmi tous ces désespérés, quelques pions potentiels sortant de la médiocrité ordinaire, à moi de les déceler. Et si, dans une chance insolante, certains étaient invertis, alors ma trouvaille serait d’autant plus belle.

Ainsi donc, établissant déjà une ligne à suivre dans ce recrutement particulier, je vais au hasard de la ville. Sans doute que si mon esprit n’avait été occupé, j’aurais fait attention à ne point m’engager dans une rue aux allures sordides mais il est un fait que mes pas m’ont porté dans cette ruelle et le spectacle qui s’y déroule au loin n’a rien de plaisant.
Deux hommes s’invectivent, l’un en vient même à donner des coups à l’autre qui semble un temps deséquilibré. M’avançant, je constate que ce dernier est un beau jeune homme dont la mise sombre et élégante dénote avec la population environnante. En temps ordinaire je passerais mon chemin, peu impliqué dans ce genre de situation où il faudrait lui venir en aide pour le sortir de sa mauvaise posture. Je n’ai que faire des disputes futiles et ne veux m’attirer aucune raison de recevoir des coups, d’autant que depuis que je suis ici, Naja sommeille profondément en moi.

Mais le contexte est tout autre ici, l’homme est charmant et il est un détail qui ne peut me faire passer mon chemin sans me préoccuper de son sort : une montre gousset tenue dans sa main, signant son appartenance à la grandeur bourgeoise qui est mienne.
Le butor qui s’en prend à lui veut démontrer sa supériorité en donnant un coup de pied dans la précieuse canne du jeune homme. Je ne prendrais pas la peine de m’adresser à ce primitif mais me tourne vers celui qui en est la victime.
-  Auriez-vous quelques soucis de compréhension face à ce représentant de la médiocrité intellectuelle ?

Ledit rustaud se tourne alors vers moi, le visage transpirant l’ineptie, et réplique aussitôt.
-  De quoi, qu’est ce que... ? T’as quoi toi, tu veux te battre ?

- Du  tout, j’avance simplement que cette discussion houleuse qui vous prend tous deux n’est sans doute due qu’à une incompréhension réciproque, votre verbiage ne correspondant pas à la phraséologie usitée par votre interlocuteur.

Les yeux exhorbités, la bouche tordue par une grimace, l’énergumène ne semble plus du tout sûr de lui et me dévisage comme si j’étais le diable personnifié. Il recule alors pas à pas, son air hébété en dit long sur son envie de fuir.
- Hein ? De ? T’es pas net toi, tu sors d’un asile ? Euh...écoute, je te le laisse, amuse toi bien avec lui, j’ai à faire ailleurs.

Il n’en demande pas plus pour disparaître comme un voleur. J’ai toujours dit que la violence est très souvent inutile, rien de mieux qu’une bonne discussion posée et constructive.
Je me tourne alors vers celui qui fera sans doute bientôt partie de mon échiquier et le salue en inclinant légèrement la tête avec l’élégance qui convient entre gens de bonne origine.

- Svein Lappnar.



Je lis en toi Invité







La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887


Dernière édition par Svein Lappnar le 2018-10-22, 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-10-16, 01:03


La nuit ne porte pas toujours conseil

Finalement, Ioann n'aurait pas à choisir quel comportement adopter. Tandis qu'il hésitait encore grandement, une tierce personne intervint et lui évita ce choix difficile. D'abord, le concerné s'autorisa une provocation orale, même si le Volk ne le comprit pas ainsi. Il ne connaissait pas encore véritablement l'ironie ou encore le sarcasme. Ce fut donc avec le plus grand sérieux qu'il répondit à la question posée, juste avant que l'autre homme ne s'indigne de celle-ci.

"Oui."

La réponse avait le mérite d'être courte, puisque tout avait été dit dans l'interrogation. Il n'y avait rien à ajouter selon lui. Ce qui ne fut pas du goût de la personne insultée, qui menaça de se battre. Ca, en revanche, Ioann l'avait bien compris presque dès le départ : l'homme ne cherchait qu'à en découdre avec le premier venu. Le nouvel arrivant répondit de nouveau, faisant de l'Ombre une simple spectatrice alors qu'elle était bien partie pour être la victime à l'origine. Cependant, cette fois-ci, le Volk ne comprit pas tous les propos de l'homme élégant. A l'instar de certaines formes d'humour, il ne saisissait pas encore tous les mots qui composaient ce riche vocabulaire, dont il maîtrisait déjà une grande partie depuis sa naissance. Du peu qu'il en comprit, il lui semblait ne pas être totalement en accord avec ce qui était avancé. Par exemple, il ne s'incluait absolument pas dans la discussion houleuse qui les avait soi-disant pris tous deux. Il n'avait fait que répondre aux altercations de l'homme, sans chercher à le provoquer ni à lui manquer de respect. Certes, il était possible que Ioann n'ait pas tout compris aux propos de son interlocuteur, mais il n'avait pas l'impression pour autant d'avoir envenimé les choses.
Si l'Ombre s'était juste interrogée sur le sens de cette étrange phrase, le deuxième concerné eut une tout autre réaction. Il paraissait totalement abasourdi, en attestaient sa bouche ouverte en grand et ses yeux exorbités. Finalement, son mouvement de recul trahissait également une forme de malaise, peut-être même d'une légère peur. Rapidement, sa dernière intervention acheva de révéler ses nouvelles intentions. Il bredouilla quelques paroles avant de prétendre que le nouveau venu n'avait probablement pas toute sa tête. Enfin, il prit congé sans s'attarder davantage ni demander son reste. Voila qui réglait l'épineux problème de Ioann.
Enfin débarrassée de cet importun, l'Ombre pu ramasser sa précieuse canne avant de faire face au dénommé Svein Lappnar, qui venait de se présenter. Cependant, le jeune homme ne lui répondit pas tout de suite. Pour ce faire, il devait se remémorer les règles de société qui s'appliquaient à ce cas de figure. Dans un premier temps, puisqu'il s'agissait sûrement du nom et du prénom de son bienfaiteur, il devait donner les siens également pour finaliser les présentations.

"Ioann Volk."

C'était la partie la plus facile dans une discussion, il était très facile de savoir quoi répondre. C'était la suite qui s'avérait généralement plus compliquée. Ioann n'était pas un grand bavard, il savait rarement de quoi s'entretenir avec autrui, d'autant plus s'il s'agissait d'un parfait inconnu. Dans une telle situation, il préférait souvent que ce soit l'autre qui fasse la conversation, se contentant de répondre, ou juste d’acquiescer au pire. Au mieux, il pouvait même tenter de relancer un sujet si une bonne opportunité se présentait ou si sa curiosité, ou encore son intérêt, prenait le dessus. Mais dans le contexte actuel, il était difficile de rebondir sur une simple identité... Tout à coup, une autre règle de société lui revint en mémoire. Svein venait de lui être d'une grande aide, il convenait de le remercier convenablement. Au moins, cela lui offrait de quoi répondre autre chose et d'éviter le silence gênant qui s'installait souvent avec lui.

"Merci pour votre aide."

Il devrait sûrement rajouter quelque chose, ça restait assez court et froid. Peut-être quelque chose qui pourrait assouvir sa curiosité en même temps...

"Je n'ai pas compris ce que cet homme me voulait. Pourquoi m'agresser de la sorte ? Le fonctionnement de ce monde et des êtres qui le composent est si complexe à appréhender, il est difficile de tout assimiler..."

Finalement, sans le vouloir, Ioann venait peut-être d'en révéler plus qu'il ne l'aurait imaginé sur lui-même. Comme le fait qu'un individu paraissant avoir la vingtaine semblait pourtant encore en pleine phase d'apprentissage du monde qui l'entourait.
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-10-22, 17:19

Un homme inverti en vaut deux
Ainsi donc, le jeune homme vient aussi d’ailleurs, il semble légèrement perturbé par cet état de fait, comme l’atteste son questionnement. Il ne comprend pas les motivations de son agresseur, comme si c’était chose rare que de subir une attaque violente gratuite dans la rue. Soit il est très naïf voire sans doute un peu limité, soit il vient d’un monde de paix et d’harmonie qui doit être bien écoeurant.
- Tout n’était-il que blanc dans le monde d’où vous provenez ? Sachez que tout n’est que nuance de gris, plus ou moins clair selon les lieux. Cet homme était avide de violence et ne voulait que démontrer sa supériorité en cherchant une confrontation verbale ou physique, mais il se peut aussi qu’il n’ait convoité vos possessions, ou peut-être...

Comment mentionner la chose sans le heurter ? Son joli minois si fin me laisserait à penser, oh hasard bienheureux pour moi si tel était le cas, que ses inclinations pencheraient vers l’inversion. Evoquer une telle supposition me renseignerait ainsi sur ce merveilleux jeune homme, mais je me dois de préserver sa succeptibilité en amenant gentiment mon propos sur le sujet.
- Ioann Volk, une consonnance nordique de par vos origines, je présume, tout comme moi. Vous paraissez fragile pourtant, à moins que ce ne soit votre apparence gracieuse qui donne cette impression. Et bien mon cher Ioann, cet homme pouvait également désirer un autre bien de votre part, sans doute pensant, peut-être à juste titre, que vous pouviez vous donner à lui de par vos préférences particulières.  

Je ne suis pas certain de la clarté de mes paroles dans son esprit, je lui souris.
- Je mentionne ici une relation charnelle, mais rien n’est sûr, qui peut donc savoir ce qu’il y a dans la tête d’un homme ?

J’attends sa réaction avec impatience, espérant qu’il réponde à ma curiosité. Ce serait miracle extraordinaire que je trouve aussi rapidement mon alter ego, ma tour...Non, ne nous emportons pas trop rapidement, celui-ci ne me parait pas vraiment au dessus des autres, et quand bien même il serait de mon bord, il ne pourrait qu’être, au mieux, mon cavalier à sacrifier quand bon me semblera.


Je lis en toi Invité







La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-10-24, 00:36


La nuit ne porte pas toujours conseil

Ioann ne comprenait certes pas ce que voulait l'homme qui l'avait agressé, mais à vrai dire il n'arrivait pas davantage à cerner tous les propos de ce nouveau venu qui l'avait aidé. Tant et si bien qu'il l'écouta attentivement sans réagir jusqu'à ce qu'il en ait terminé avec toutes ses étranges phrases. Cela faisait beaucoup d'informations incompréhensibles d'un coup, l'Ombre allait devoir se les remémorer une à une pour tenter de les déchiffrer, et peut-être de les assimiler s'il parvenait à pousser l'analyse suffisamment loin. Pour commencer, il s'interrogeait sur ce que signifiait le monde d'où il provenait. Il devrait sûrement y comprendre là un double sens caché, il ne voyait pas d'autre solution.

"Le monde d'où je proviens... Le bar de Shinso ? Tout n'y est pas blanc non, il n'y a même pas tant de choses de cette couleur. Je suis d'accord sur le gris par contre, il y en a beaucoup là-bas aussi."

La discussion commençait très mal. Déjà, Ioann n'avait aucune idée de l'existence d'autres mondes, il ne pouvait donc pas saisir ce que voulait suggérer Svein avec cette question. Ensuite, les métaphores ou autres subtilités linguistiques du genre lui étaient encore totalement inconnues. Il était donc normal qu'il prenne au pied de la lettre l'expression d'un monde tout blanc ou nuancé de gris. Alors que de tels propos pouvaient le faire passer pour un simple d'esprit à première vue, son ton neutre et son étrange impassibilité laissaient pourtant le doute quant à son intellect.

"Avide de violence ? Peut-être..."

C'était là une autre notion qui le dépassait. Sans intérêt, quel était le but de la violence gratuite ? Ioann ne parvenait à la comprendre que si elle apportait quelque chose à l'auteur du méfait. C'était le cas d'un vol par exemple, ce que suggéra également Svein. Il restait possible que l'homme ait été intéressé par sa canne-épée, seul bien visiblement de valeur sur sa personne. Il en doutait cependant, puisque l'individu avait eu l'occasion de la lui arracher des mains mais qu'il s'en était abstenu, la laissant même à terre lorsque le Volk l'avait faite tomber.
Le jeune homme abandonna l'idée de trouver une logique à ce comportement et se concentra sur le reste des propos de son interlocuteur. Ainsi, son nom aurait une consonance nordique. C'était possible, il n'en savait rien. C'était bon à noter à vrai dire, peut-être trouverait-il dans cette information une origine de sa naissance. Le sujet pouvait donc prendre un intérêt tout particulier pour lui.

"Vous venez du nord ? Vous pensez que moi aussi ? Je ne connais pas mes origines, ça ne fait pas longtemps que je suis ici. Pourriez-vous m'en dire davantage à ce sujet ?"

A l'heure actuelle, Ioann était trop jeune pour se montrer plus silencieux sur sa personne. Il n'avait que quelques jours après tout ! Il apprendrait très vite à garder précieusement ses secrets par la suite. En attendant ce jour, il ne voyait pas d'inconvénients à parler de lui de la sorte, si cela pouvait l'aider à trouver des réponses. Toutefois, il n'avait pas répondu à toutes les interrogations de Svein, il lui semblait donc normal d'en terminer avec ses questions avant de lui poser les siennes.
Au début, il ne comprit pas ce qu'il voulait dire en citant ses préférences particulières. Hormis pour la solitude, le Volk ne se connaissait pas beaucoup d'autres attirance actuellement. Il imaginait difficilement en quoi cette tendance à s'isoler aurait pu intéresser son agresseur. Finalement, l'homme tenta de l'éclairer en lui précisant qu'il faisait référence à une relation charnelle. L'Ombre resta interdite quelques instants, ne comprenant pas immédiatement l'allusion. Le sexe était probablement la chose la plus méconnue qui fut pour lui en cet instant. En conséquence, les hypothèses fusèrent dans son esprit quant à la signification de ce contact physique.

"Je ne voudrais pas esquiver le reste de vos propos par ma question, mais je crains de ne pas tout comprendre. Qu'entendez-vous par une relation charnelle ? Tel un coup subi lors d'une bagarre ?"

Ca pouvait avoir une certaine logique, étant donné que Svein avait également proposé un peu plus tôt que la brute ait pu souhaiter une violence gratuite. Il lui avait même appuyé sur le front après tout. Un autre concept étranger mais dont il avait entendu parler entre clients du bar lui revint également en mémoire.

"Ou comme une massage peut-être ? Je ne pense pas savoir en faire, il aurait été déçu si c'était là ce qu'il souhaitait. A moins qu'il voulait m'en faire un, mais je ne sais pas si j'aurais apprécié..."

Cependant, du peu qu'il en avait compris, une telle pratique nécessitait une certaine bienveillance, ce dont ne semblait pas animé l'homme d'un peu plus tôt. Finalement, cette hypothèse était certainement à écarter.

"Non, je doute qu'il s'agissait de cela. Et quel rapport avec mes préférences ? Je ne sais pas ce que j'aime physiquement de toute façon."

Ioann s'interrompit soudainement, ne reprenant plus la parole. Il attendait patiemment que Svein réponde quelque peu à tout ce qu'il avait pu dire. Lui qui n'était pas d'un naturel bavard, il s'était beaucoup exprimé à son goût. Il était donc temps d'arrêter là de parler de lui et d'attendre davantage de retours de la part de son interlocuteur.
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-10-29, 18:44

Déplacement en diagonale
Le jeune homme semble venir d’un autre monde en effet, mais de celui des ahuris. Il me dit venir d’un bar comme s’il y avait vécu avant de venir ici et parait ne pas comprendre mes allusions avec les couleurs, prenant au premier sens la notion de nuances. Le pauvre ne connait même pas ses origines et tout dans son attitude indique qu’il est très limité. Quel dommage, un si beau faciès, un si joli charnu, j’en aurais bien fait mon compagnon de jeux spéciaux mais son intellect est bien trop inexistant pour qu’il me convienne.

Et le florilège reprend de plus belle quand il s’interroge sur la signification d’une relation charnelle qu’il compare à une bagarre ou à un massage. Se pourrait-il qu’il n’ait jamais connu l’acte ? En ce cas, je peux revoir mes priorités en matière d’exigences concernant mes partenaires, ce serait tellement jouissif de lui apprendre les choses de la vie.
Mais j’entends d’ici les voix de la raison me murmurer que ce ne serait point correct de profiter de sa naïveté et de sa crédulité, mais...
Après tout, la raison n’est que subjective, qu’est-ce qui se fait ou ne se fait pas dans ce monde ? Moi qui ai fait brûler vives une trentaine de personnes dont mes géniteurs, je ne pense pas que faire connaître l’extase à un bel éphèbe soit un crime honteux. Certes, ce serait sur un malentendu et de l’incompréhension de sa part, mais qui pourrait me blâmer si, comme j’en suis persuadé, il apprécie la leçon.

Je lui souris en inclinant la tête en signe de vif intérêt porté à sa personne.

- Ioann, Ioann, Ioann...Vous me surprenez, voyez-vous. Tant de candeur, de spontanéité, vous me plaisez beaucoup. Aussi, si je peux me permettre, je vous propose de découvrir le genre de massage auquel je fais allusion. Nous pourrions aller dans une auberge calme et je vous apprendrai à apprécier ce genre d’activité. Il est tout de même fort regrettable que vous ne sachiez pas ce qu’il en est, on pourrait vous le reprocher où que vous alliez. Mais grâce à moi, vous allez être initié avec expérience. Alors, qu’en dites-vous ?


Je sais qu’il m’est pratiquement acquis, je ne pourrai que le persuader davantage s’il hésitais. Et le fait de m’imaginer bientôt en sa seule compagnie en toute intimité fait tendre douloureusement le tissu de mon pantalon.

- Svein Lappnar.


Je lis en toi Invité







La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-11-01, 00:19


La nuit ne porte pas toujours conseil

Cet homme était étrange. Jusqu'à présent, personne ne lui avait encore parlé de la sorte. D'habitude, on était plutôt froid et distant avec lui, certainement parce que lui-même l'était à l'origine, bien que ses raisons différaient grandement de celles d'autrui. Pourtant, ce dénommé Svein lui parlait plutôt gentiment et avec respect pour un premier contact, ce qui était finalement assez déroutant pour Ioann, qui n'y était guère habitué. Déjà, sa façon de répéter trois fois son prénom avait quelque chose de mystique. N'avait-il pas compris son pseudonyme, au point de le répéter autant pour être sûr de lui ? Toutefois, il fallait admettre que sa manière de s'exprimer était quelque peu apaisante, que ce soit par la répétition, le ton ou encore le calme avec lequel il tenait son discours. Si le Volk surprenait l'homme, c'était réciproque. C'était la première fois qu'il rencontrait un homme parlant avec tant de prestance, il devenait subitement très intéressant à ses yeux. Il ne comprenait pas tous ses propos en revanche. Ce fut le cas lorsqu'il parla de sa candeur et de sa spontanéité. Il ne saisissait tout simplement pas le premier mot, tandis qu'il ne voyait pas en quoi il pouvait être considéré comme spontané, lui qui se trouvait très passif, à toujours réagir à l'autre au lieu de faire le premier pas. En attendant, bien qu'il ne sache pas pourquoi, il plaisait à l'homme. C'était une nouvelle expérience pour lui, qu'il voulait bien tenter pour le principe. Evidemment, il aurait été incapable de lui tenir le même discours, manquant cruellement de sentiments pour cela, mais il voulait bien répondre favorablement pour essayer d'autres choses qu'il ne connaissait pas. Comme ce massage par exemple, bien que l'idée d'un contact physique ne l'attirait pas particulièrement. On disait qu'il fallait s'adonner une première fois à une activité avant de prétendre qu'on n'aimait pas, alors soit. D'autant plus que, d'après Svein, il pourrait subir des reproches à ne pas savoir apprécier ce type de sensations physiques. Si cela ne pouvait pas réellement l'atteindre moralement, il pourrait toujours être bénéfique d'être mieux vu par la société. En soi, il n'avait donc pas grand chose à perdre et tout à y gagner.

"Pourquoi pas... Je suppose que je devrais essayer avant de prétendre ne pas aimer ça. Je connais une auberge pas loin."

Ioann se mit aussitôt en route vers ledit lieu. Il ne s'agissait pas du bar de Shinso, mais d'un autre établissement qu'il avait croisé en chemin. Même s'il était d'accord pour s'essayer à une relation charnelle, il n'en restait pas moins qu'il ne connaissait pas ce Svein, qui demeurait un inconnu et dont il se méfiait un minimum tout de même. Il préférait éviter de le conduire là où il résidait, juste par principe. Un endroit neutre serait tout aussi bien, et plus sûr à ses yeux.

"Par contre, il faudra me dire comment faire. Je n'ai aucune expérience là-dedans."

Le Volk avait accepté par curiosité, mais aussi pour remercier l'homme de l'avoir aidé. Il avait appris à se montrer reconnaissant, même s'il ne lui avait pas été donné d'en témoigner beaucoup jusqu'à présent, si l'on omettait Shinso. Or, Svein semblait plutôt intéressé à lui faire découvrir ce fameux massage. Lui faire ce plaisir reviendrait donc aussi à lui rembourser sa dette, tout en découvrant une nouveauté.
L'auberge était toute proche, Ioann y arriva en quelques minutes et y pénétra sans hésiter. C'était la première fois qu'il entrait dans un tel lieu, il n'avait pas la moindre idée de comment il devait s'y prendre. Que devait-il demander ? Devait-il payer maintenant ? Combien cela coûtait-il ? Il avait de nombreuses questions, mais bien peu de réponses se présentaient à lui naturellement. Aussi, il inversa les rôles et opta pour laisser Svein prendre les devants. Il prendrait alors note de sa façon de faire avant de le suivre, afin de pouvoir réitérer l'expérience en solitaire un jour. Ainsi, à peine à l'intérieur du bâtiment, l'Ombre fit un pas sur le côté et s'arrêta juste derrière l'entrée, attendant en silence d'être rejoint par son camarade.

"Je vais vous suivre pour la suite, à partir de là je ne sais pas ce que je dois faire. Après vous."
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-11-06, 21:21

Charnellement votre
La victoire est tellement facile qu’elle en perd un peu de sa saveur. Je n’ai pas besoin d’insister, de biaiser et de présenter des arguments plus élaborés, Ioann est déjà conquis, prêt à se fier entièrement à moi. Serait-il même si pressé de découvrir les secrets que je lui ai suggérés, qu’il nous mène aussitôt vers une auberge ? Je frissonne de plaisir, celui d’avoir su persuader, moi qui pensais n’en être plus capable, celui de ce futur proche qui me promets tant de volupté, celui d’avoir trouvé sans doute un compagnon de jeux d’alcôve.

Je le suis donc sans tarder, le regard brûlé par les courbes de son charnu, m’imaginant caresser ce dos qui me semble de bonne musculature. Il me tire de ma contemplation savoureuse en me précisant n’être qu’un novice en ce qui concerne notre affaire et me mande de l’initier. Je n’attends que celà, jubilant de trouver céans un être encore pur, sa virginité n’etant pas que celle du corps mais aussi celle de l’âme. Aucune salissure en ce jeune homme, et je n’ai aucunement l’intention de le souiller, je me veux être son maître d’apprentissage de la sensualite et des relations que l’on peut avoir quand on a certaines inclinations. Qu’importe qu’il ne sache s’il veut goûter à ce fruit divin avec une femme, tant mieux même, elle ne pourrait que l’anéantir et profiter de lui.
Les femmes...toutes les mêmes, viles, perverses, habitées par le Mal, comme vous Mère, vous ne méritez pas d’exister.

Je soupire. Loin de moi les souvenirs nauséabonds de cette jeunesse gâchée, de toutes ces femelles que j’ai du côtoyer et que j’ai haïes du plus profond de mon être, loin ces rancoeurs et ces nausées de gynécée, le passé doit laisser place au présent. Le jeune homme attend d’ailleurs que je mène la suite, devant l’entrée de l’auberge.
Je pénètre donc, non sans plisser les narines assaillies par une odeur peu agréable, remugle de transpiration, de tabac bon marché et d’haleines chargées d’alcool.
Le tavernier n’est pas homme à s’embarrasser de bonnes manières et engage aussitôt la conversation en aboyant puissamment, jetant des coups d’oeil très significatifs vers Ioann.
-  Mais qui voilà ? Un bourgeois qui s’amène dans mon humble auberge ? Et en charmante compagnie, à ce que je vois ! Une chambre bien isolée pour ces deux messieurs, je suppose ?

-  Une chambre propre, surtout, si il en est dans cet endroit. Et ne présumez pas sur des apparences qui ne peuvent en aucun cas vous assurer de la véracité de vos pensées.

Le tavernier parait bien énervé quand il me jette une clé en murmurant un "chambre 8" peu engageant, sans une explication pour trouver ladite pièce mais je suppose qu’il ne doit pas être compliqué de trouver, l’auberge n’est point vaste au point de s’y fouvoyer. Je m’engage donc dans les escaliers, non sans avoir jeté un regard accompagné d’un sourire rassurant vers mon compagnon.
La chambre est juste correcte, le ménage sans doute oublié depuis longtemps, mais l’odeur des draps frais me fait oublier la sordidité de l’endroit. J’ôte ma cape et m’assieds sur le lit au matelas qui s’enfonce profondément sous mon poids pourtant peu important. Je tends la main vers Ioann pour l’encourager à venir me rejoindre.
- Venez donc vous installer près de moi et mettez-vous à l’aise, vous n’allez pas rester couvert par toutes ses couches sur votre peau, sinon comment pourrions-nous faire ce que nous sommes venus faire ?
Mais, avant toute chose, me permettez-vous de vous tutoyer, très cher Ioann ?



Je lis en toi Invité







La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-11-09, 01:56


La nuit ne porte pas toujours conseil

Dès sa naissance, Ioann avait été fasciné par ce qui constituait les cinq sens d'un être vivant. Pourtant, dans certains cas, la chose n'était pas aussi extraordinaire que l'on pouvait le penser. Il y avait même des cas où l'on pouvait se surprendre à regretter d'en posséder un. C'était d'actualité en cet instant, un mélange d'odeurs peu plaisant venant irriter les narines de l'Ombre. Il ne les connaissait pas toutes, le rendant tout de même curieux de découvrir leurs origines respectives. Ce fut donc sans crainte qu'il pénétra à son tour dans l'établissement, sans se soucier de ce mauvais signe annonciateur de ce qu'il y trouverait. A l'intérieur, un homme vint les accueillir de façon un peu trop abrupte selon le Volk. Pour connaître un autre lieu de ce genre, tenu par un individu bien plus avenant et sympathique à première vue que celui qui se tenait actuellement devant lui, Ioann savait déjà que cette taverne serait moins réputée que l'affaire de Shinso. Il ne savait même pas vraiment à qui s'adressait le tavernier. Etait-il visé par le terme "bourgeois", ou parlait-il de Svein ? Pour sa part, il n'était rien de tel, n'étant que le fruit du néant fraîchement arrivé sur Sekai no Tenchi. C'était pourtant lui qu'il regardait avec insistance, lui rappelant quelque peu sa précédente rencontre d'un peu plus tôt. Plus il faisait de nouvelles rencontre, plus le jeune homme comprenait sa tendance naturelle à s'isoler. Ces inconnus ne lui plaisaient pas, qu'il s'agisse de leurs manières, de leurs propos ou de leurs façons de le regarder. Il avait la perpétuelle impression d'être une proie. Avec Svein, au moins, il en allait autrement. Il y avait quelque chose de différent dans sa façon de le traiter, même s'il ne savait pas encore pourquoi. C'était certainement pour le découvrir aussi qu'il avait accepté de l'accompagner jusqu'ici et de se prêter à ce jeu de contact physique.
Laissant son compagnon répondre au tenancier, Ioann se contenta de son récent mais déjà éternel haussement d'épaules, avant de suivre son nouvel "ami" en passant devant l'autre homme sans la moindre considération pour lui. Si cela n'avait rien d'intentionnel, son comportement était particulièrement méprisant envers le concerné, qui finalement voyait probablement d'un mauvais oeil les deux hommes dorénavant. Après quelques marches escaladées et une chambre huit facilement trouvée, le duo se retrouve enfin seul. Aussitôt, le Volk se relâcha légèrement et fut moins sur ses gardes, ces dernières minutes l'ayant rendu plutôt méfiant envers les étrangers. L'odeur nauséabonde étant bien moins présente dans cette pièce, cela l'aida probablement à se détendre également. Pour sa part, Svein semblait déjà très à l'aise, allant s'installer sur le lit en ôtant quelques vêtements devenus superflus avec la chaleur ambiante, avant de le convier à le rejoindre en lui tendant la main et en lui demandant de se mettre à l'aise également.

"D'accord."

A son tour, Ioann enleva son manteau pour ne garder que son haut, n'ayant aucunement froid ainsi. Il déposa son vêtement dans la main que lui tendait Svein, le remerciant pour cette attention d'un petit mouvement de tête. Du moins pensa-t-il que c'était pour cette raison qu'il lui tendait ainsi le bras.

"Vous pouvez me tutoyer."

L'Ombre avait appris que le vouvoiement ou le tutoiement étaient des codes auxquels les gens faisaient très régulièrement allusion et qui représentaient une forme de respect ou de familiarité. Le concept lui échappait encore quelque peu, si bien qu'il ne se formalisait absolument pas sur le sujet. Si Svein voulait le tutoyer, cela ne le dérangeait pas le moins du monde. En revanche, lui-même avait pris l'habitude de vouvoyer tout le monde systématiquement, suite à quelques conseils prétextant que ça l'aiderait dans ses relations sociales nouvelles. Au vu de ses dernières rencontres, le Volk n'en était pas encore convaincu, mais il avait déjà acquis ce principe. Comme son camarade ne lui avait demandé que s'il pouvait le tutoyer sans parler de la réciprocité, Ioann continuait naturellement de le vouvoyer. Le fait que cela puisse être réciproque aussi lui échappait pour le moment. Ce point étant résolu pour sa part, l'Ombre s'en retourna à la première raison de leur venue ici.

"Que devons-nous faire maintenant ?"

Bien qu'il ait posé la question, le jeune homme tenta de prendre légèrement les devants en imitant son compagnon. Il partit donc s'installer près de lui, s'asseyant à son tour sur le lit, à une distance raisonnable de Svein toutefois. Il ne brisait pas d'intimité pour le moment, sans pour autant se montrer trop distant, en évitant de s'installer à l'autre bout par exemple.

"Vous allez me masser en premier ? Je n'ai jamais fait ça, je ne saurais pas vous le faire. Peut-être après vous avoir vu faire."

Dans sa tête, il était évident que ce serait son camarade qui pratiquerait et lui qui se laisserait faire pour commencer. C'était ce qu'il avait compris de leur accord un peu plus tôt. Evidemment, l'idée de se remettre aux mains d'un inconnu ne lui plaisait pas particulièrement, mais il devait bien s'y plier pour tenter des expériences sociales. Ca aussi on le lui avait conseillé, même s'il était très probable qu'il ait mal interprété la mesure dans laquelle il pouvait se le permettre. C'était l'inconvénient d'avoir aussi peu de notions en la matière : on ne connaissait pas les limites communes. Cependant, cet homme l'avait aidé auparavant. La logique voulait qu'il ne puisse pas vouloir lui porter atteinte. Une fois encore, les raisonnements de Ioann était amenés à évoluer à force d'expériences, et il était certain qu'il penserait rapidement autrement.
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-11-28, 14:27

Secrets d’alcôve
Etrange, ce sentiment qui me traverse alors que je me retrouve seul avec Ioann, mais je dois me rendre à l’évidence, je suis impressionné. Pourtant, maintes fois j’ai été dans semblable situation et je n’hésitais pas à entreprendre mon partenaire de l’instant pour des jeux passionnants. Mais là, dans cette chambre, cette promiscuité avec ce garçon me trouble, sans doute parce que jamais auparavant je n’ai eu à faire face à quelqu’un d’aussi naïf en matière d’intimité, d’aussi peu renseigné, d’aussi...pur.
Néanmoins, l’envie est trop grande de partager quelques douceurs avec lui, l’érection qui ne me lâche pas me rappelle le vif intérêt que je lui porte, il mérite l’apprentissage de la sensualité en douceur et bien plus encore, du moins je l’espère.

Il est charmant...sa simplicité me fait sourire, non par moquerie mais une certaine forme de tendresse. D’après ses dires,  Il me laisse disposer de lui, à moi de lui montrer comment pratiquer un massage et ensuite il pourra m’imiter. Sauf que j’ai pour habitude d’être le dominant, je ne lui laisserai jamais le loisir de changer ce fait, il restera sous mon contrôle quoi qu’il advienne.
- Tu peux aussi me tutoyer, ce sera plus intime. Je vais donc te masser si tu le permets.

Je vais me placer derrière lui. Pour l’instant, je commence doucement par les épaules à travers son haut, insistant également sur la nuque. Au bout d’un moment, j’ose relever son vêtement pour toucher directement sa peau, afin de mieux percevoir ses muscles. Mes mains effleurent et caressent plus qu’elles ne massent maintenant, montant et descendant le long du dos dont la peau s’hérisse.
- Tu vois, c’est agréable...Mais ce massage serait bien plus efficace et agréable sans tissu, ce serait plus pratique d’ôter ton haut. En même temps, cela me permettrait d’admirer plus en détail les tatouages dont j’aperçois quelques morceaux, ils ont l’air magnifiques !

En attendant qu’il accepte de se mettre torse nu, je ne peux m’empêcher de porter mon regard sur son entrejambe et mon constat est amer : aucune réaction ne se laisse voir en réponse à mes attentions, son membre reste invisible à mes yeux, l’homme est insensible à mes caresses.


Je lis en toi Invité







La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-12-01, 02:26


La nuit ne porte pas toujours conseil

De nouveau, le tutoiement fut mis sur le devant de la scène. Cette fois-ci, Svein lui demandait de le tutoyer, ce à quoi Ioann ne voyait aucun inconvénient. Il ne constatait personnellement aucune différence entre ces deux façons de s'adresser à autrui, pas même en intimité contrairement à ce que prétendait l'homme. Il voulait bien le croire cependant, puisqu'il avait conscience d'avoir bien des choses à apprendre. Mais cela commencerait plutôt avec un massage, que son interlocuteur proposa aussitôt de démarrer. Pour ce faire, il alla se placer derrière lui, ce qui dérangeait déjà en partie l'Ombre. Cela l'obligeait à lui faire un minimum confiance, ce qui n'était pas vraiment dans ses habitudes. Il l'avait déjà aidé, il ne pouvait pas lui vouloir de mal... Cet argument se faisait de plus en plus récurent, il pouvait raisonnablement se demander s'il ne le surexploitait pas pour se convaincre de sa véracité. Ce fut donc légèrement crispé que Ioann laissa Svein poser ses mains sur lui, prêt à faire volte-face et à se défendre si nécessaire. Au début, le contact était relativement neutre, à défaut d'être désagréable. C'était déjà ça, au moins cela ne s'avéra-t-il pas particulièrement déplaisant. A vrai dire, c'était même plutôt agréable passé un certain temps, d'autant plus au contact direct de la peau, comme sur la nuque. Etrangement, le jeune homme se surprenait à apprécier la chose. Elle avait le mérite de l'apaiser et de le plonger comme dans un état second de bien-être qu'il ne lui encore jamais été donné de ressentir jusqu'à présent. Ainsi, il ne repoussa pas son masseur lorsque celui-ci se permit d'aller plus en avant pour toucher son épiderme. Il était même prêt à accepter d'ôter son haut, se retrouver dénudé n'étant pas du genre à le mettre mal à l'aise. Il avait ouïe dire que cela gênait facilement les autres, mais puisque ça ne semblait pas être le cas de Svein, il n'y avait pas de raison de refuser son offre.

"En effet, c'est plutôt agréable. Je veux bien te croire et enlever mon haut."

Ioann s'exécuta et se débarrassa de son habit sans plus attendre, le jetant négligemment sur le lit avant de se confier de nouveau à l'homme. Son torse nu laissait apparaître de nombreuses représentations de loups, tant et si bien que sa peau en semblait entièrement couverte, ne laissant que peu de place à sa couleur chaire. Le concerné ne fit pas de commentaire sur ces étranges tatouages, dont il ne connaissait de toute façon pas lui-même la signification à ce jour.
Contrairement au début, il était dorénavant bien plus détendu et propice à se laisser toucher. Toujours aussi étrangement, ce contact avait quelque chose de rassurant. Svein avait l'air de confirmer qu'il ne lui voulait aucun mal par la douceur de ses gestes, l'effleurant à peine comme s'il craignait de lui faire mal. Ou plutôt, pour lui procurer encore plus de sensations agréables, ce toucher particulièrement léger s'avérant bien plus efficace. L'Ombre en vint même à fermer les yeux pour tenter de ressentir plus en profondeur encore les bienfaits de ce massage.

"C'est même très appréciable. J'avoue que je ne pensais pas aimer, la surprise est agréable."

Cela lui rappelait la première fois qu'il avait ressenti le toucher. Ce n'était rien comparé à l'instant présent, qui faisait remonter l'intérêt de ce sens dans son estime, et même attendre avec une certaine forme d’impatience la suite.
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-12-04, 18:13

Amère déception
Le corps de Ioann est splendide, non seulement bien bâti mais orné de loups encrés sublimant sa peau parfaite. De ses propres aveux, le jeune homme apprécie mes attentions, et pourtant, rien ne le laisse apparaitre.
Contrairement à lui, je ne reste pas insensible à la situation, au contact de sa peau et à ses mots qui me disent aimer ce que je lui fais, mon membre se tend à nouveau douloureusement.
-  Je suis ravi que cela te plaise

Je continue ainsi l’alternance de caresses et de gestes de massage plus appuyés, mes mains venant à présent par dessus ses épaules, sur son torse.
Je change de position, m’installant à côté de lui, me permettant ainsi de poursuivre sur le ventre. Il n’est point aisé de masser quelqu’un assis, mais je crains qu’en lui soumettant l’idée de se coucher, il n’en soit effarouché.
- Les massages sont faits pour délasser les muscles, tous les muscles...

Après quelques nouveaux passages sur les épaules, le torse et le ventre, je passe aux cuisses encore couvertes par du tissu. Elles sont bien fermes sous mes paumes, je me laisse aller à fermer les yeux et imaginer leur forme galbées. Mes mains circulent de l’aine vers le genou, puis remontent en douceur, pour redescendre, des allers-retours qui deviennent un supplice. A chaque remontée, je sais que si je m’égare un peu, je vais rencontrer l’objet de ma convoitise, je m’attends à sentir son membre vibrer sous mes doigts, je ne suis plus sûr de rester maître de mes gestes.

Ma respiration se fait haletante, les yeux toujours clos, comme enfermé dans une boîte aux milles tentations, je ne peux plus résister, ma main dévie de son parcours initial jusque-là chaste.
J’ouvre les yeux soudainement, rien, il n’y a rien.
-Tu es une femme ?? Ne me dis pas que tu es une femme !


Je lis en toi Invité







La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2018-12-07, 22:11


La nuit ne porte pas toujours conseil

Ioann rouvrit les yeux à plusieurs reprises, à chaque fois que Svein se permettait d'explorer une nouvelle zone de son corps. C'était un simple réflexe dû à un certain manque de confiance à son encontre, bien qu'il les refermait rapidement afin de se replonger dans l'instant présent et de profiter au mieux de ce contact agréable. La sensation était aussi appréciable sur le torse que dans le dos, ce qui en soi paraissait logique à l'Ombre. Les notions de plaisirs plus prononcés sur certaines zones érogènes lui étaient totalement inconnues, et elles le resteraient probablement toujours. Il n'était pas le moins gêné du monde non plus, pas même lorsque son masseur vint caresser son ventre. Il n'eut pas conscience non plus que sa position pouvait déranger la bonne pratique de cette séance, ne bougeant donc pas d'un pouce tandis que l'homme bataillait quelque peu pour rester efficace malgré la difficulté. Au bout de plusieurs minutes qui semblèrent être une éternité pour Ioann, tant l'instant paraissait s'être suspendu, Svein lui signifia que les massages concernaient tous les muscles sans exception. Suite à cela, il ne fut pas étonnant de le sentir explorer de nouvelles zones, les cuisses dans le cas présent. Comme au début, avant qu'il n'enlève son haut, l'Ombre sentit directement que le contact était moins bienfaiteur à cause de la matière présente sur sa peau. Devait-il enlever son bas également ? Des doutes l'assaillaient. Bien qu'il ne ressentait aucune honte à se dévêtir entièrement, il avait commencé à apprendre que se mettre nu en public n'était pas recommandé, soi-disant qu'autrui se sentait mal à l'aise lorsque cela arrivait. Son pantalon était tout ce qui lui restait, des sous-vêtements n'étant d'aucune utilité à quelqu'un de sa race. S'il devait l'ôter, il se retrouverait dans cette fameuse situation qu'il fallait normalement éviter. A moins que, à son instar, son masseur n'était pas gêné non plus par ce genre d'intimité ? Le cas échéant, cela ne dérangerait absolument pas Ioann de s'exécuter.
Toutefois, là aussi, le jeune homme avait des doutes quant au ressenti de Svein. Effectivement, celui-ci commençait à respirer difficilement. Soit cela était dû à l'effort physique que ce massage représentait pour lui, soit son coeur s'emballait à cause de la gêne. Dans un cas comme dans l'autre, peut-être devraient-ils s'arrêter, au moins le temps de se reposer ? Un tel moment était censé être bénéfique pour tout le monde, Ioann n'avait pas l'intention de faire souffrir son bienfaiteur. Puis, tout à coup, tout s'arrêta. Manifestement, c'en était trop pour le masseur, probablement épuisé ou trop honteux pour continuer davantage. Il en tint même des propos incohérents que l'Ombre ne saisissait pas. Sa question n'avait aucun sens en soi, et il ne comprenait pas non plus pourquoi la poser aussi soudainement dans une situation qui ne s'y prêtait visiblement pas du tout. A moins que quelque chose ne lui échappa ?

"Pardon ? Je ne comprends pas la question... Je ne suis pas une femme non, je ne crois pas. J'ai fait quelque chose qui ne fallait pas ?"

Ioann avait l'impression d'avoir déçu l'homme, mais il n'aurait su dire pourquoi. Il n'avait pas bougé d'un poil, pourquoi un tel revirement de situation tout à coup ?

"Je ne devais pas rester aussi immobile ? Il faut me le dire si je dois réagir d'une façon ou d'une autre, je ne peux pas le deviner. C'est la première fois que je pratique un massage. C'est à cause du pantalon peut-être ? Tu sembles déçu depuis que tu l’as touché... Les pantalons des femmes sont différents ?"
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-01-06, 17:01

Pile ou face ?
Ioann ne semble pas comprendre mon interrogation, il ne parait d’ailleurs pas saisir le sens de ma question. Il ne sait pas précisément s’il est une femme et met mon désarroi sur le compte de son...pantalon ! Je ne sais comment réagir, soit l’homme est atteint d’une certaine défiscience mentale ou bien au contraire d’une extrême intelligence, se jouant de moi avec perversité et délectation.
Je l’observe en silence. Non, la naïveté qui émane de son visage ne peut être celle d’un tel individu, il ne peut s’agir que d’un simple d’esprit mais comment ai-je pu ne point m’en apercevoir jusqu’alors ?  
- Ton pantalon te va fort bien Ioann, mais il devrait y avoir à cette emplacement un attribut présent chez les hommes...comment t’expliquer ? Une sorte d’organe en forme d’appendice caudal que les femmes n’ont pas.
Est-ce bien raisonnable ? Que suis-je en train de perdre mon temps à expliquer le sexage à un jeune homme si peu réceptif ? Et quand bien même il comprendrait la difference des sexes, il faudrait encore lui faire saisir l’invertion qui m’a poussé à l’aborder.
Il me parait soudain bien fade, ce Ioann, il m’est évident que je pourrais faire de lui selon ma volonté mais où en serait l’attrait ? Je soupire devant l’amer constat de mon erreur, jamais il ne prendra place sur mon échiquier.
- Je pense que tu as vu tout ce qui peut se faire en matière de massage. Il se fait fort tard et je me dois de regagner mon auberge avant de ne risquer une attaque dans la pénombre du jour tombant.

Je suis sur le point de le quitter mais je ne peux m’y résoudre, immobilisé par la curiosité qui m’habite. Je me remémore ce que j’ai senti de ma main ou plutôt ce que je n’ai point senti et je n’arrive pas à m’imaginer à quel type d’organisation corporelle cela peut bien correspondre.
- Mais avant de te te quitter, j’aimerais te demander une dernière faveur pour mieux te comprendre. Hem...pourrais-tu...baisser...ton pantalon et ...me montrer ?


Je lis en toi Invité




La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-01-10, 23:41


La nuit ne porte pas toujours conseil

Bien que son pantalon lui allait bien, selon Svein, il y manquait un attribut propre aux hommes. Une ceinture ? Il ne lui semblait pas qu'il s'agissait là d'un accessoire exclusivement masculin, il ne devait donc pas s'agir de cela. L'homme lui précisa qu'il aurait dû y avoir quelque chose ressemblant à un organe de type appendice cau... Il ne connaissait même pas ce mot à vrai dire. Toutefois, maintenant qu'il y repensait, l'individu y était allé franchement au contact un peu plus tôt, mais Ioann avait mis cela sur le compte du massage. Or, il lui parlait maintenant d'organe, autrement dit de quelque chose de corporel. Les deux mis ensembles lui faisaient croire que le problème ne venait donc pas du pantalon, mais plutôt de ce qu'il y avait en-dessous. Tout n'était pas clair pour autant, cet endroit ne présentant absolument aucune particularité de ce qu'il avait pu en observer par le passé. C'était probablement ça qui dérangeait Svein, qui paraissait surpris de ne pas y trouver ledit organe. Pourquoi aurait-il dû y en avoir un ? A quoi cela servait-il ? Pourquoi l'avait-il pris pour un homme et non pour une femme ? Quelle différence entre les deux ? Autant de questions auxquelles il n'aurait peut-être aucune réponse. En effet, son masseur avait manifestement bel et bien mal pris un élément dans cette histoire. Très certainement cette absence qui échappait à Ioann, mais qui pouvait-il ? Ce n'était tout de même pas sa faute s'il ne possédait pas les caractéristiques physiques recherchées par l'homme, en quoi devait-il en subir de quelconques conséquences ? Ce n'était pas très sympathique d'arrêter là le massage et de prendre congé à cause de cette déception selon lui, mais il n'allait pas le retenir ni le contraindre à continuer pour autant. Cela restait son choix, qu'il l'approuve ou non.
Alors que l'Ombre avait déjà repris son haut en main afin de se rhabiller et quitter les lieux également, Svein rajouta finalement quelque chose, une dernière demande. L'homme lui implorait de baisser son pantalon afin de lui montrer qu'il ne possédait réellement pas ce qu'il voulait visiblement absolument qu'il ait. Cela était plutôt étrange, on lui avait pourtant appris que les gens étaient gênés lorsqu'ils se retrouvaient trop dévêtus en présence d'autrui, et voila que cet énergumène voulait justement le voir sans le moindre habit. Les êtres vivants étaient véritablement très étranges, ils étaient tellement contradictoires et illogiques... Il était difficile d'apprendre comment vivre parmi eux dans ces conditions. Toutefois, Ioann ne voyait pas réellement d'inconvénients à cette requête. Après tout, on lui avait fait cette remarque parce que lui-même, à ses débuts, se promenait nu au milieu d'autrui. La gêne lui était totalement inconnue. Si cela pouvait permettre de remettre en confiance Svein, peut-être pourrait-il en apprendre plus sur son étrange comportement et sur ce qui l'avait tant déçu chez lui. Il n'y avait rien de mal à alimenter son savoir, qui faisait actuellement cruellement défaut à l'Ombre. Laisser passer cette occasion d'en apprendre davantage sur ces étranges coutumes, ou encore sur cette distinction entre hommes et femmes, aurait été une erreur selon lui.

"D'accord. En échange, tu me diras si je suis un homme ou une femme. Marché conclu ?"

Le jeune homme n'avait pas conscience de l'étrangeté de sa question. Après tout, puisqu'on ne lui avait jamais dit à quel genre il appartenait, comment aurait-il pu le deviner tout seul ? Evidemment, c'était sans compter qu'il ne soit ni une femme, ni un homme, même si son physique tendait à faire croire à la seconde solution à première vue. Sans hésiter un instant, Ioann ôta son pantalon et se retrouva ainsi totalement nu. Pour qui n'avait jamais vu une Ombre aussi peu habillée, nul doute que le spectacle devait être particulièrement surprenant à observer. Là où Svein aurait tant aimé voir quelque chose, il n'y avait rien. Ni son appendice tant recherché, ni son opposé féminin. L'endroit était juste lisse et fermé, sans aucun orifice de quelque sorte.

"Alors ? Homme ou femme ?"
dar


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-01-14, 14:27

L’incroyable vision
Rien, il n’y a rien ! L’entrejambe est dépourvue d’orifice ou de proéminence, pas une trace quelconque, pas une une cicatrice qui aurait pu indiquer une opération, une ablation ou autre. Rien, pas de sexe, Ioann a une apparence masculine ainsi qu’une part de feminité que j’avais repéré dans sa gestuelle et son visage si fin, mais rien ne peut permettre de le sexer.
- Je suis vraiment intrigué, jamais je n’ai vu une telle chose. Te dire si tu es une homme ou une femme...je ne peux pas. Tu ressembles à un homme, d’ailleurs tu as un nom masculin, mais tu n’en es pas vraiment un.

Me voici face à un phénomène que je ne comprends pas. J'en ai vu des corps d'hommes nus, de toute sorte, plus ou moins beaux, mais bâtis sur le même schéma que le mien. Certes la forme et la taille du membre masculin est soumis aux caprices du hasard, certains étaient mieux lotis que d'autres et parfois même il fallait chercher pour trouver mais jamais, non jamais, je n'ai vu l'emplacement vide.
Pour le corps féminin, je ne peux me baser que sur des images mais il y a un creux, c'est évident et indispensable. Quand bien même cet antre n'existerait pas chez une femme malformée, il y a tout de même des replis en surface, une zone bien marquée, mais pas une peau lisse et immaculée.

Je suis là à tourner le nerveusement problème dans mon esprit, agacé de me trouver face à l'inexplicable, quand je réalise que peut-être je n’ai pas envisagé une possibilité qui pourrait éclairer la situation.
Depuis que je suis arrivé ici, j’ai rencontré des personnes très particulières, avec des pouvoirs qui m’ont fait peur, des réactions surprenantes, mais jamais je ne me suis demandé s’ils étaient de même morphologie que moi. Pourtant, les bribes de conversations que j’ai pu entendre ici ou là, quand j’étais attablé dans une auberge, m’ont souvent indiqué que cet endroit n’était pas uniformément peuplé. J’ai compris que plusieurs races vivaient ici mais jamais je n’ai soupçonné que ceux que j’avais face à moi n’étaient pas des humains, leur corps était à mon image, j’ai toujours pensé que les autres races étaient physiquement différentes. Si cependant cela n’était pas ainsi...
- Ioann, qu’es-tu exactement, es-tu un humain ?


Je lis en toi Invité




La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-02-08, 01:52


La nuit ne porte pas toujours conseil

C'était à ne plus rien y comprendre. Svein n'était pas en mesure de lui révéler son genre, il était incapable de lui dire s'il était un homme ou une femme. Etait-ce si compliqué que cela de le savoir ? D'après lui, il ressemblait tout de même à un individu de la gente masculine, jusqu'à son prénom, mais il n'en demeurait pas un pour autant. Cela n'avait aucun sens. De ce qu'il avait compris jusqu'à présent, soit on était l'un, soit l'autre. Comment pouvait-on être presque l'un mais sans l'être totalement, pour finalement n'être aucun des deux ? Parfois, Ioann en avait un peu marre de la complexité de la vie. A première vue, tout lui savait parut assez simple. A peine arrivé, malgré quelques interrogations, il possédait tout de même de nombreuses connaissances qui lui avaient facilité son intégration. Mais, très vite, beaucoup de complications étaient apparues. Les pires concernaient les interactions avec autrui, ou encore la compréhension de leurs étranges coutumes et règles. Dans le cas présent, le fait qu'une chose en apparence très simple puisse devenir aussi compliquée le dépassait totalement.
A défaut de réponse, Ioann entreprit de se rhabiller. Visiblement, on avait eu raison de lui dire qu'il fallait rester vêtu en public : même avec Svein, qui en avait pourtant fait la demande, autrui semblait continuer de réagir bizarrement à la vue d'un corps nu. Une règle de plus qui n'avait aucun sens selon lui, alors que tout le monde devait se douter de ce qu'il y avait sous des vêtements. Pourquoi le fait de voir ce que l'on pouvait aisément imaginer dérangeait autant ? Le cacher était véritablement un tel soulagement ? C'était totalement absurde... En attendant d'éventuellement comprendre un jour, l'Ombre allait se plier à ces étranges règles, en commençant par se revêtir entièrement sans tarder. Bien qu'il était sûrement trop tard pour empêcher son interlocuteur de s'interroger sur ce qu'il avait vu, en attestait la nouvelle question qu'il lui posa. Ce qu'il était exactement ? Un début de raisonnement naquit dans l'esprit de Ioann. Pour lui poser une telle interrogation, cela signifiait que son apparence laissait un doute quant à sa race, non ? Cela pourrait-il justifier cette incertitude concernant son genre ? C'était possible... Malheureusement, le Volk n'avait pas toutes les réponses là non plus.

"Je ne suis pas un humain non, de ce que j'ai compris. En revanche, je ne sais pas ce que je suis exactement. Il y a quelques autres races que je peux éliminer, comme les gobelins ou les elfes, mais pour d'autres... Je ne suis même pas certain de toutes les connaître. Certaines d'entre elles ne seraient ni homme ni femme ?"


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-02-19, 14:01

Ioann
Ioann n’est pas humain. Je ne suis pas expert en races, je n’ai pas eu l’occasion de rencontrer des non-humains ou alors je n’en ai pas eu conscience. La révélation de Ioann me désarçonne. Ma première pensée s’apparente à de l’angoisse mais je ne saurais pas vraiment définir ce sentiment qui m’envahit. Je me sens si mal d’avoir eu du désir pour lui, de l’avoir touché, effleuré, caressé. J’ai failli avoir une relation sexuelle avec un être d’une autre espèce, c’est une honte, jamais je n’aurais pu garder ma fierté si j’avais commis cet acte avec lui. J’imagine à peine comment j’aurais réagi en découvrant que ce n’etait pas un humain en plein acte sexuel, comment...

Là, je réalise que jamais je n’aurais pu avoir une relation de ce type avec Ioann, aucun orifice ne vient interrompre sa peau si parfaite. Alors, la curiosité prend le dessus et des questions m’assaillent sur le quotidien du jeune homme. S’il peut parfaitement vivre sans sexe, ce que je conçois aisément puisque l’organe n’est pas vital en soi, il est des fonctions qu’il ne peut assurer, comme la reproduction ou l’évacuation des déchets de son corps.
L’envie de savoir est forte, mais ne va t-il pas prendre cela pour de l’inquisition ou de la curiosite malsaine ? J’hésite, mais je ne me vois pas repartir d'ici sans les réponses à mes interrogations. Après tout, je ne risque que de le vexer et il n’est point dans mes habitudes de me soucier du ressenti des autres.

- Je sais pas du tout ce que tu es, mais je suis intrigué par ton fonctionnement. Comment faites-vous, toi et les tiens, pour vous reproduire, pour assurer la perennité de ton espèce ? Et puis, par où sont évacués les restes de ta nutrition ?  



Je lis en toi Invité




La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-02-25, 00:56


La nuit ne porte pas toujours conseil

Malheureusement, Svein ne savait pas plus que lui ce qu'il était. Cela ne l'avançait pas grandement, ni ne l'aidait donc. Toutefois, puisque le concerné continuait de lui poser des questions, peut-être parviendraient-ils à trouver quelques réponses à force de creuser ? Cette fois-ci, la discussion vira sur le fonctionnement de Ioann. Ainsi, il lui demanda comment il faisait pour se reproduire, ou encore pour évacuer les restes de sa nutrition. Sauf qu'en réalité, il n'en savait strictement rien. Il était né il y avait très peu de temps, ces interrogations existentielles ne lui avaient pas encore traversé l'esprit jusque là. Toutefois, à bien y réfléchir, il devait être possible d'obtenir quelques pistes, voire des semblants de vérités, en approfondissant suffisamment le sujet. Pour commencer, la reproduction.

"Eh bien... Je suis arrivé comme ça, sans raison, tout d'un coup. Je ne pense pas avoir de parents, si c'est là que vous voulez en venir."

C'était d'ailleurs bien pour ça qu'il avait tant à apprendre et personne pour le guider sur le bon chemin.

"Je ne crois pas que nous nous reproduisons comme vous autres. Je ne suis même pas certain que nous naissions ainsi... Je n'ai qu'un vague souvenir de ma venue au monde. Ah si ! Un petit détail qui a son importance il me semble : j'étais déjà tel que je suis à ce moment là. C'était il y a seulement quelques jours d'ailleurs, pour tout vous dire."

Ioann n'était pas à l'aise d'en dire autant. Il le sentait, c'était au fond de lui : le contact avec les autres le dérangeait, surtout lorsqu'il s'agissait de se dévoiler et de parler de soi. Mais maintenant qu'il était lancé, et dans l'espoir d'avoir tout de même quelques réponses, il n'allait pas s'arrêter tout de suite. En revanche, pour ses prochaines rencontres...

"D'ailleurs, je ne me suis jamais nourri non plus depuis. Je n'en ressens pas le besoin, je n'ai pas été attiré une seule fois, bien que je voyais des individus manger devant moi. Je n'ai toujours pas compris à quoi cela vous servait d'ailleurs... En attendant, je suppose que je n'ai pas besoin de les recracher non plus, puisque je ne les ai pas avalés."

Evidemment, le véritable concept d'évacuation des aliments lui était tout autant inconnu, d'où qu'il utilise le terme "recracher", s'imaginant tout simplement que ça ressortait de la même façon que c'était entré. Quoique, ça aussi à bien y réfléchir, il y avait un détail qui le dérangeait.

"Oh en revanche, j'ai déjà bu. Ca j'ai en ressenti le besoin. Mais j'ai toujours gardé ça en moi, je n'ai pas évacué comme vous dites. Pourquoi le ferais-je d'ailleurs ? A quoi bon s'abreuver si c'est pour tout recracher ensuite ? Autant ne pas boire dès le départ, non ?"

En tant qu'Ombre, Ioann ne fonctionnait pas comme les autres espèces vivantes. Il n'avait aucun système de digestion ni d'évacuation. Ce qu'il absorbait disparaissait sans conteste, mais il ne le savait pas. En conséquence, il savait encore moins comment ni pourquoi. Du coup, les propos de Svein lui semblaient incohérents, il ne parvenait pas à comprendre ce concept. Un de plus en somme.


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Eminence Omnisciente
Svein Lappnar
Messages : 128
Or : 205
Date d'inscription : 07/09/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 219
Alignement du personnage: Neutre mauvais
Topics terminés: 5
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-02-28, 12:17

Ouvrir les yeux
Il semblerait que je sois en présence d’un être bien particulier. Dépourvu d’organes sexuels, il m’apparaissait déjà beaucoup moins intéressant, mais j’avais l’idée que peut-être il aurait pu m’être utile d’autres façons. Certes je me suis toujours tenu à choisir des hommes invertis, c’est la ligne à suivre, mais il me semblait qu’il était malléable et donc perfectible selon mes objectifs.
Mais il est évident que ce Ioann n’est pas dans la normalité. Impossible de donner crédit à ses propos incohérants, il serait apparu déjà adulte, sans aucune gestation préalable ? Non, j’en doute, son esprit doit être hautement perturbé et de ce fait, il est une personne à fuir. Finalement, je m’amuse de ces élucubrations. Ainsi, il ne se nourrit que d’eau qui stagne dans son corps, aucun aliment ne vient fournir matière à son organisme. Certes je connais ce genre de fonctionnement, il s’agit de machines mécaniques mais en aucun cas Ioann ne ressemble à un engin de ce type.

J’aurais tendance à le pousser plus loin dans ses explications, qu’il se contredise jusqu’au constat du ridicule de ses paroles, mais il m’est sympathique, et par là même, je le prends presque en pitié pour cet défection psychologique qui l’affecte. Je l’écoute sans signe particulier, ni approbation, ni dénégation, admirant au passage le talent d’imagination dont il fait preuve. Un cerveau malade est capable de bien des prouesses en matière d’affabulation, comme s’il tissait une histoire autre que celle qu’il a vécue jusqu’alors, bien installé dans ce crâne protecteur.

Je ne sais que dire à Ioann lorsqu’il termine son récit, faire semblant d’y croire ou lui démontrer l’invraissemblabilité de l’ensemble ? Quelque chose me retient, non la possibilité de le vexer mais un léger doute, insidieux, quasi-imperceptible, prêt à ébranler ma conviction que ses propos ne sont qu’invention.
Il est là, qui résonne de plus en plus fort à mesure de mes réflexions, d’abord une légère gêne dans mon esprit puis qui devient encombrant. Il est là, ce doute, sous la forme d’une question lancinante, répétitive et perturbante : si ce n’est la réalité, comment expliquer la troublante perfection de la peau de Ioann à l’endroit précis qui devrait être si peu lisse ?

Jamais je ne saurai si son récit est réel ou du moins s’il y a un fond de vérité, tout ce qu’il pourrait rajoûter ne peut que me faire douter encore plus. Je ne vais pas demeurer ici plus longtemps, je n’ai plus rien à y faire et rien à y gagner.

- Il est temps pour moi de partir, curieuse histoire que la tienne mais très intéressante.


Ne rien dire de plus, mes certitudes sont trop ébranlées pour des affirmations catégoriques.
La main sur la poignée de la porte, je me retourne une dernière fois, octroyant un léger sourire à celui qui vient de m’ouvrir les yeux sur une évidence que j’avais occultée. Je vais poursuivre ma quête mais dans chaque nouvelle rencontre, il y aura l’ombre de Ioann pour me rappeler qu’il faut se méfier des apparences qui sont souvent trompeuses.


Je lis en toi Invité




La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] 180907014519530887
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t784-les-pouvoirs-de-svein-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t424-svein-what-else
Shoumei
Ioann Volk
Messages : 64
Or : 320
Date d'inscription : 06/10/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 217
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 4
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty2019-03-02, 20:27


La nuit ne porte pas toujours conseil

Svein semblait écouter attentivement son récit, peut-être même réfléchissait-il à tout ce que cela sous-entendait. Ioann espérait grandement obtenir bon nombre de réponses grâce à cette discussion, il se serait même permis d'espérer un petit peu s'il en avait été capable, prenant l'intérêt apparent de l'homme pour une connaissance en la matière. Malheureusement, il fut rapidement déçu alors que le concerné se contenta d'annoncer son départ, la seule remarque sur ce que venait de lui dire l'Ombre concernant son côté étrange et intéressant. Autrement dit, rien qui ne l'avançait en quoi que ce soit. Svein confirma son intention de quitter les lieux sans tarder en le laissant seul dans la pièce, le Volk n'ayant même pas eu le temps de répondre, un peu confus suite à la précipitation des choses. Visiblement, l'homme avait tout de même réellement dû mal prendre quelque chose, mais quoi ? Il lui avait semblé tout bien faire cette fois-ci... Au moins, cela mettait fin à ce malaise qui s'était installé en lui. Il allait de nouveau pouvoir ne plus parler de lui, se promettant au passage de reste bien plus secret sur sa personne à l'avenir.
En attendant, il allait donc pouvoir fuir cette auberge à son tour. Il acheva de se rhabiller complètement avant de se diriger vers la porte. Un doute l'assaillit cependant au dernier moment : dans le bar où il avait coutume de séjourner, le propriétaire faisait payer les services à ses clients. Ioann ne savait plus si Svein avait réglé la note de la chambre ou non, pas plus qu'il pouvait être certain qu'il l'ait fait à l'instant en partant. Pour sa part, l'Ombre n'avait pas le moindre sous sur lui. Il se souvenait encore de l'esclandre qui avait eu lieu la dernière fois qu'il avait voulu partir sans payer sa part, ignorant alors cet étrange système en place. Il ne voulait certainement pas prendre le risque de réitérer l'opération cette nuit. Puisque les gens avaient pour habitude de dormir à une heure si avancée, l'aubergiste ne devrait pas venir voir ce qui se passait avant le lendemain matin. Ioann en profita donc pour refermer la porte et plutôt pour ouvrir la fenêtre, avant de sortir sur son rebord pour évaluer la hauteur. Ce n'était pas si élevé que ça, en s'y prenant bien il devrait pouvoir fuir par-là. Ca aussi, c'était quelque chose qui ne se faisait pas en temps normal. Mais, à sa décharge, l'Ombre ignorait encore bien des choses. De toute façon, même en connaissance de cause, il aurait privilégié cette solution à l'autre, quitte à revenir déposer un petit quelque chose plus tard en guise de paiement. Toute cette agitation alors que Svein avait peut-être payé... Mais ça, il ne le saurait probablement jamais !


La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Ioann_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t985-carnet-des-pouvoirs-de-ioann-volk#7829 http://sekai-rpg.forumactif.com/t568-ioann-volk-une-ombre-fraich
Contenu sponsorisé
La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty
MessageSujet: Re: La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein]   La nuit ne porte pas toujours conseil [Svein] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nuit porte Conseil... Dangereuse et Perfide [Livre 1 - Terminé]
» L amour vient toujours au moment ou on ne l attend pas (PV Coeur de Nuit)
» Dansons, jusqu'au bout de la nuit ! [PV Nino & Dulcianna]
» La Nuit porte Conseil... Sensuelle et Lascive [Livre 1 - Terminé]
» [Abandonné] La nuit porte conseille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Fédération de Shoumei :: [Capitale] Benedictus-
Sauter vers: