Forger sa voie
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Forger sa voie   2018-10-03, 14:02



Forger sa voie
feat. Solo



Le début d'une nouvelle vie

Musique

Ecrasée. Telle était actuellement la sensation que la demoiselle avait dans tout son corps. Son petit sac sur son dos, le corps encore parsemés de salissures qui avaient résultées de son voyage à travers le monde, la lycéenne ne pouvait se trouver que toute petite face à l’immensité des remparts de la capitale de la coalition… Elle voyait des batiments à perte de vue, des toits tous plus décorés et harmonieux les uns des autres, tout en étant presque trop surchargé ce qui donnait véritablement l’impression qu’elle se trouvait dans le poumon économique et culturel du monde…

D’un côté, une foule immense, pleine d’activités, d’entrain, d’espoir qui fourmillait telle la plus libre, chaotique et naturelle des organisations qu’il pouvait exister, et de l’autre… Une simple personne d’un mètre soixante, qui venait d’un autre monde, avec guère plus de bagages que ses outils et sa tenue. Le reste était dans sa tête, et c’était cette partie de son anatomie qu’elle allait essayer de mettre en avant ! Elle savait pertinemment qu’elle avait des défauts, physiques, culturels et tout le tralala par rapport aux personnes qui étaient nées dans ce monde… Mais elle avait aussi ses qualités, ses compétences et connaissances techniques, son ingéniosité, son esprit, etc.

Et même si elle n’était pas la plus gaillarde ou la plus brave des personnes qui se tenaient devant les murailles de Liberty, elle avait au moins confiance en elle ! C’était pour ainsi dire ce qui réussissait à la faire aller de l’avant. Après tout, elle n’était pas folle au point de se perdre dans le suicide. Si elle avait quittée Reike, c’était parce qu’elle s’en pensait capable d’aller au bout de cette aventure. Et plus que de s’y pensée, elle en avait la conviction ! Elle était capable de se donner les moyens d’aller de l’avant, capable de mettre un grand coup de pied dans la porte de Liberty pour y décrocher une nouvelle vie qui lui conviendrait mieux, et qui lui permettrait de survivre !

Elle se donnait un peu plus de baume au cœur. Il était un tout petit peu plus tard que midi, et il allait falloir qu’elle trouve le CIODI, qui pourrait lui permettre de faire tout le nécessaire afin de la régulariser. Dans d’autres nations, cela n’aurait certainement pas eu cette chance, et elle aurait fini… En esclavage ? Eh bien, il y aurait une nette évolution de sa condition sociale si elle était en mesure de devenir citoyenne !

Et c’était ainsi qu’elle fit ses premiers pas dans cette ville. Après avoir affrontée le désert et les marécages, voilà qu’elle trouvait un environnement urbain, mais qui se rapprochait bien plus au niveau politique de ce à quoi elle avait l’habitude. Les droits, la liberté… On ne se rendait compte de l’importance de ces choses que lorsqu’on les perdait. Et comme sa priorité avait toujours été la survie, elle avait été prête à courber l’échine… Mais maintenant qu’elle avait prit son destin en main, elle se sentait bien mieux, comme si maintenant elle pouvait lever la tête pour confronter ce qui lui arriverait. Elle n’allait plus être ballotée de flot en flot, elle comptait bel et bien les maitriser !

‘’Yosh ! Cette fois-ci, on se lance dans le bain d’une nouvelle vie !’’
Fit-elle, souriante, alors qu’elle pénétrait dans la ville.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 14:05



Forger sa voie
feat. Solo



Le coup de la panne

Musique

C’était avec un sourire sur son visage qu’Hoshino se faufilait à travers les rues chargées de la capitale. Son sac tenu à l’épaule, elle passait agilement entre les nombreux étals présents sur les rues ainsi qu’entre les innombrables passants qu’il pouvait y avoir dans ces environs, surtout que ces derniers avaient la fâcheuse tendance à simplement se poser au milieu du chemin pour papoter… Bref, la lycéenne évitait comme elle pouvait ces différents obstacles, tout en se dirigeant vers la place principale de toute cette ville. Au moins, à partir de là, elle pourrait mieux s’aiguiller, tout comme le fait que les bâtiments importants seraient alors juste à proximité.

Ouais, c’était son programme. Simplement trouver le cœur de la cité, et chercher un peu à tâtons le bâtiment qu’elle avait besoin de trouver, si besoin en demandant à quelques locaux, qui devaient bien mieux connaitre cet endroit, même si cela semblait être juste impossible de se repérer partout dans une ville aussi grande. Il devait forcément y avoir des endroits plus sombres, beaucoup moins attrayants, là où les choses se faisaient sous le manteau et se réglaient avec des couteaux.

Néanmoins, alors qu’elle continuait sa marche, elle fut forcée de s’arrêter. En effet, un accident si bête se trouvait devant elle : Une charrue avait perdue une roue, qui gisait sur le bas côté, au milieu des quelques marchandises qui s’étaient effondrées sous le petit carambolage. Pas grand chose, quelques cageots de produits agricoles. C’était certes une somme, mais clairement pas la fin du monde, même si la personne au milieu de ça était embêtée…

Et cette personne, oui, parlons-en ! Un nain ! Oui, un nain, c’était la première fois qu’elle voyait ça de ses propres yeux ! Couramment, l’on préférerait dire « Une personne de petite taille », mais il fallait rendre à César ce qui était à César, et appeler un chat un chat. Si l’on appelait ceci « Nanisme », c’était à raison. Donc cette personne devant elle était bel et bien un nom, presque plus large que haut, avec des bras robustes et poilus, et une barbe… une barbe si longue qu’elle lui arrivait à la ceinture ! Et il semblait être un peu embêté de sa situation actuelle, si bien qu’il en grattait presque constamment son chapeau de paille, vissé sur sa tête.

‘’Cette fois c’est sûr, l’frérot, il va pas m’épargner…’’
Disait-il en soupirant, alors qu’il jetait un regard noir à l’essieu et à la roue, en se disant que tout ceci était dût à ces différents objets. Pourquoi il avait fallut que ce soit quand lui se chargeait de ça que forcément, de tels embrouilles devaient arriver…

‘’Un problème ?’’
Demandait la lycéenne en s’approchant un peu, plus pour demander l’autorisation d’agir que pour réellement se renseigner.

‘’C’est pas évident ?!’’
Répondit un peu sèchement le nain, avant de souffler, pour dire d’un ton plus calme : ‘’La roue a cassée juste là. J’me retrouve bien embêté, car je peux pas quitter au risque qu’on vienne me piller ce qu’il reste.’’

‘’Hum…’’
Fit-elle, en inspectant la situation, pour reprendre avec un sourire : ‘’Si vous voulez, je peux vous faire une réparation de fortune !''

‘’Vous feriez ça ?!’’
Demanda-t-il, surprit.

‘’Et oui ! On s’y met !’’

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 14:27



Forger sa voie
feat. Solo



Retrouver ses appuis

Musique

‘’Il faut encore que je tienne combien de temps ?’’
Demandait le nain, qui était en train de serrer les dents. Il fallait dire que l’effort qu’il était en train de faire, à savoir de soulever la charrette pour la remettre un peu près en position, n’était clairement pas une chose aisée, et sans le soutien de quelques passants, il aurait eu bien des difficultés à tenir… Mais c’était une chose capitale pour que la lycéenne puisse avoir le temps de faire son office !

‘’Pas longtemps, juste que je remette la roue… Et voilà !’’
Fit-elle en s’écartant, alors qu’elle laissait la charrette retrouver ses appuis, et des biens plus solides qu’au moment où elle était arrivée ! Elle n’était pas mécontente du résultat. C’était la première fois qu’elle devait réparer une roue avec des matières de fortunes. Elle avait, dans le cas présent, utilisée le bois des cageots brisés sur le sol pour réparer la roue, en rendant solidaires les deux parties. Ce n’était pas la grande réparation, c’était uniquement temporaire, mais cela ferait au moins son office pour les quelques jours à venir, ce qui permettrait au nain d’acheter ce qu’il avait besoin pour réparer complètement son véhicule !

‘’Eh bah, c’est pas du luxe que de retrouver ses roues ! Haha, bien jouée midinette ! T’en a pas l’air, mais t’es vachement manuelle et débrouillarde ! Allez, tu veux combien ?’’
Demandait-il en sortant sa bourse, se doutant bien qu’il allait devoir raquer un peu pour le service rendu… Mais la lycéenne était un peu plus… Pensive actuellement, elle se souvenait que récement, ce fut elle qui fut dans le besoin, dans la nécessitée d’une assistance, qu’elle avait trouvée en la personne de Mandra…

‘’Gardez votre argent, vous en aurez besoin pour acheter une nouvelle roue ! En revanche… est-ce que vous pourriez me dire où trouver le Centre d’intégration officiel des immigrants ?’’


‘’Le Centre d’intégration ? Tu viens d’arriver c’est ça ? Allez, monte, je t’y emmène ! C’est sur ma route en plus !’’
Répondit-il en souriant grandement, même s’il semblait être étonné du fait que la demoiselle n’était pas de Dangshuan… Ou alors, c’était qu’elle avait des choses à y faire, mais il se contenta d’hausser les épaules. Chacun avait une histoire bien compliquée, et de nouvelles choses à vivre ! Déjà que là, il était en plus en retard ! Il ne comptait pas perdre plus de temps en cérémonie, et il reprit les reines, signalant au bœuf immobile qu’il devait reprendre sa taciturne marche à travers les rues de Dangshuan !

Le voyage ne dura pas très longtemps avant que la lycéenne ne soit confrontée au cœur administratif de Liberty… Clairement, on partait là sur de la belle et grande architecture, un projet immense dont la capitale de la coalition était le symbole… C’était clairement au dessus de tout ce qu’elle avait put voir, et elle en demeurait un temps bouche bée, avant qu’une tape du nain ne la fasse revenir à la réalité, indiquant un grand édifice blanc, où en lettres bleutés l’on trouvait sur la façade : « CIODI »

‘’Et voilà cocotte, c’est là que tu descends ! Bon courage à toi !’’


‘’Merci, bonne journée à vous''
répondit-elle, alors qu’elle se retrouvait une nouvelle fois face à ce qui allait être son destin… Le centre des immigrants donc ? Elle n’avait guère plus de choix que d’y aller maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 14:58



Forger sa voie
feat. Solo



Administratif

Dès lors qu’elle eu pénétrée le grand batiment de Liberty, la demoiselle sût qu’elle se retrouvait dans un lieu très important… C’était un peu le centre administratif de toute la ville qui se trouvait ici, et ça, elle pouvait l’entendre au brouhaha des personnes qui se retrouvaient dans les files d’attentes des nombreux comptoirs ouverts. Elle avait l’impression d’aller à la banque ou à la poste, sauf qu’ici, c’était pour espérer récupérer des papiers pour débuter une nouvelle vie, mais… C’était surement le cas de toutes les personnes ici. Elle ne savait pas trop comment les choses allaient fonctionner, et elle se disait qu’il allait falloir qu’elle passe de nombreux entretiens, qu’elle aille à beaucoup de rendez-vous pour faire une procédure longue et éreintante…

Voilà que c’était son tour… C’était curieux, elle aurait crû que cela aurait prit bien plus de temps pour arriver jusqu’ici, que son tour aurait été dans au moins une bonne demi-heure, mais il fallait croire que cela ne serait pas le cas, vu qu’elle se présentait devant le comptoir, face à un… truc ? Elle restait un temps durant confuse face à cet humanoïde verdâtre de petite taille qu’il y avait devant elle, et qui ne semblait pas être très commode…

‘’Suivant… Bonjour, quel est l’objet de votre demande ?’’
Demanda-t-il d’un ton lent et monocorde, qui portait à croire qu’elle n’était à ses yeux qu’une personne de plus. Presque comme si elle n’était qu’un numéro au milieu de la masse. Elle n’arrivait toujours pas à dire ce que cette chose était, donc elle perdit un peu de temps, avant de réaliser qu’elle devait répondre :

‘’Euh, je… Je viens d’arriver à Dangshuan…’’


‘’Le coup classique. Allez-vous présenter dans la salle avoisinante. Ils verront s’ils disposent d’un emploi correspondant à vos aptitudes.’’
Souffla-t-il avant de prendre maigrement une petite clochette, en disant d’une voix toujours identique : ‘’Suivant…’’

Clignant des yeux, la demoiselle s’exécuta, en se dirigeant vers la salle suivante, sans vraiment savoir dans quoi elle s’embarquait ou si ceci avait un sens ou non. Dans tous les cas, il semblait qu’elle ne devrait pas vraiment remplir de papier, ce qui était concevable vu qu’il devait y avoir un sacré paquet d’illettré au milieu de ce monde… Donc, une fois à côté, elle fut confrontée face à une nouvelle personne, une sorte… D’humain ? Oui, c’en était un ? Non ? Elle ne savait pas trop, il avait de longues oreilles, des cheveux pales et long, ainsi qu’une… Certaine aura, de noblesse et de sagesse… Comme s’il était bien plus vieux qu’il ne semblait paraitre.

‘’Euh bonjour, je viens pour…’’


‘’Pour trouver un travail afin de vous intégrer dans la grande coalition de Dangshuan, comme tous ceux qui sont venus avant vous, et comme ceux qui viendront après vous. Avez-vous une idée de ce qui pourrait être une voie pour vous ?’’


‘’Eh bien, je suis plutôt douée de mes mains ! Je manie souvent les outils, et y’a une vingtaine de minute j’ai réparée la charrette d’un commerçant.’’


‘’Oh, je vois… Nous avons une place actuellement pour épauler un forgeron local. Cela vous conviendrait-il ?’’


‘’Vendu !’’
Répondit-elle en souriant, avec un entrain qui déconcerta un peu la personne face à elle, mais qui au moins lui donnait bon espoir quant aux chances de succès de la concernée. Resterait à savoir si elle porterait cette motivation dans la durée…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 15:26



Forger sa voie
feat. Solo



Au boulot !

Une fois la difficile épreuve administrative derrière elle, la demoiselle pouvait enfin se lancer dans une nouvelle vie ! Elle avait dût attendre le lendemain tout de même, le temps que les quelques papiers qu’elle avait besoin soient remplis et tout le tralala qu’il fallait faire. Bref, elle avait été donc hébergée, temporairement, dans la fondation Dangshuan, une sorte de resto du cœur pour les habitants de la coalition. Cela faisait tout de même une grande impression qu’il existait ce genre d’organisation public aussi basées sur le social… C’était un très bon point, et honnêtement, s’il n’y avait pas eu ce genre de chose, sa nouvelle vie aurait été bien plus difficile…

Mais bon, elle passait à autre chose ! Toute fière de ses nouveaux papiers et de qui elle devenait, elle s’empressa rapidement de se rendre en direction de là où elle allait travailler. Une forge donc ? Elle avait déjà utilisée le marteau et l’enclume, mais pas pour faire des épées et toutes ces choses là… D’autant qu’il y aurait surement nettement moins de machine, et donc que les efforts à faire seraient plus grand, comme par exemple pour alimenter les fourneaux ! Mais bon, au moins il n’y aurait pas de machine à café ou de photocopieuse à faire tourner, donc elle espérait bien pouvoir travailler !

Donc elle s’y trouvait. « Au fil de l’épée », plutôt classique comme nom, mais au moins cela faisait le job, et ce n’était pas complètement incohérent. Face à elle, un homme était en train de marteler avec hâte ce qui semblait être une hache… Mais pas de guerre, plutôt une commande pour un bucheron, vu comment le tout était agencé. Mais bon, si elle était là, ce n’était pas pour regarder, donc elle s’avança :

‘’Bonjour, j’ai été envoyée ici par le Centre d’intégration, vous êtes… Alvan Bratendu ?’’
Demanda-t-elle par confirmation, pour recevoir un regard du l’homme d’entre d’eux âge, qui termina sa série de frappe, avant de lui répondre en se redressant.

‘’Ma requête est si désespérée pour qu’ils m’envoient la première gringalette venue ? Bon, on va faire avec.’’


Il se retourna, pour donner un manche de bois, ainsi qu’une barre de fer, pour lui dire sans plus de temps :

‘’J’ai beaucoup de commandes, et je peux pas toutes les assurer. Donc de ça, t’en fais une pioche. Si tu l’as pas fait avant la fin de la journée, inutile de te dire que tu pourras oublier de revenir demain. J’ai pas envie de perdre mon temps avec une personne qui n’en vaux pas la peine.’’ Souffla-t-il, avant de se remettre au travail, laissant les deux matières entre les mains de la demoiselle, qui fut un peu prise de court… Mais en même temps, c’était pour ça qu’elle était ici, pour faire ses preuves, donc c’était l’occasion parfaite ! D’autant qu’étant donné qu’il semblait ne pas avoir une très bonne image d’elle, c’était l’occasion de lui en mettre plein les yeux ! Avançant jusque dans son dos, pour trouver une enclume plus modérée ainsi que ce qui allait lui servir dans la journée, elle se targua d’un sourire qui laissait présager qu’elle allait beaucoup suer en ce jour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 18:49



Forger sa voie
feat. Solo



L'art de la forge

Il n’avait pas fallut longtemps pour que la demoiselle se mette en action. Dès lors qu’elle put entrer dans la boutique, elle sentit toute la chaleur du fourneau utilisé. Celui-ci se trouvait dans un coin de l’endroit, et vu la taille conséquente de l’engin, elle se disait que la forge n’était pas le seul commerce à profiter de ceci. Si elle en jugeait par la position, par rapport aux autres commerces, une fonderie avoisinante utilisait ceci pour faire fondre les minerais en d’importants métaux, qui servaient ensuite aux besoin d’une multitude de commerce. Fait plus intriguant néanmoins, deux autres commerces utilisait ceci. Le premier était semble-t-il un laboratoire d’alchimie, donc ceci étant, elle ne savait pas trop… Surement pour faire cuire des ingrédients à la bonne température, tandis que le dernier était… Une boulangerie. Elle était étonnée de ce fait, les fours pour les minerais étaient nettement supérieurs à ce à quoi le pain gonflait, et à part pour obtenir des miettes de carbonne… Nan vraiment, elle ne voyait pas.

Mais bref, elle ne devait pas porter plus de jugement que ça sans savoir. Elle devait s’activer ! Cela faisait un long moment qu’elle n’avait pas fait quelque chose comme ça, et elle espérait avoir de bons restes, mais elle ne s’inquiétait pas trop à ce niveau là. Dès que cela touchait à la pratique, elle avait de très bon automatismes, au détriment par contre de la théorie… Par exemple, impossible de lui faire comprendre la moindre démonstration mathématique. Elle utilisait les outils algébriques, elle ne les faisait pas, que diable !

Mais elle s’activait, mettant le lingot au fourneau avant de commencer. Bien évidemment, elle gardait le dit objet en main à l’aide de tenailles, pour éviter toute perte. Il fallait attendre un peu tout de même, pour que le métal commencer à arriver à la bonne température, mais dès que ce fut le cas, elle s’occupa de le récupérer, avant de passer à la partie la plus connue du public : celle du martelage.

S’installant sur la seconde enclume, marteau en main et tenaille dans l’autre, elle commençait alors la longue et fastidieuse tâche, qui allait clairement lui muscler les bras. Heureusement, une pioche demeurait un outil plutôt simple à faire, et comme elle savait déjà appliquer une courbure, elle put assez facilement donner la forme générale de l’outil. Néanmoins, il fallait tout de même gérer les parties les plus délicates, à savoir les bouts, qui devaient être plus pointus et donc plus fins, mais surtout le cœur, afin de pouvoir le connecter au manche.

Toutefois, en regardant rapidement les autres outils présents dans la pièce, il suffisait de voir qu’elle pouvait placer des attaches métalliques dans le manche. Il fallait juste qu’elle fasse la courbure nécessaire sur le métal. Elle était pointilleuse sur ce qu’elle faisait, même si ses bras fatiguaient de l’action. Mais elle comptait faire bonne impression, donc elle persévérait dans cet effort, martelant encore et toujours pendant une vingtaine de minute, avant de plonger l’outil dans de l’eau froide pendant plusieurs minutes. Enfin, elle s’occupa d’implanter le manche, terminant ainsi l’outil qui allait servir à quelqu’un dans le futur, mais probablement pas à elle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 19:27



Forger sa voie
feat. Solo



Mise à l'épreuve

Ce fut non sans fierté que la demoiselle posait l’outil devant le forgeron, qui était toujours occupé sur différents outils. Elle avait profité du fait qu’il venait d’en terminer un, semble-t-il une houe pour un autre paysan des environs. La partie métallique de l’outil de minage fit un léger bruit en touchant le fer de l’enclume, alors que l’homme relevait lentement la tête jusqu’à voir le visage de la jeune femme, qui affichait un certain sourire satisfait, un peu près contente d’avoir remportée le défi. Elle avait eu théoriquement jusqu’à la fin de la journée, et il n’était même pas midi ! Autrement dit, s’il validait, elle remporterait haut la main !

‘’Vous aviez demandé une pioche, la voici.’’
Répondit-elle, avant de le laisser prendre en main l’outil. D’un œil expert, il commença alors rapidement son inspection, analysant déjà le poids, mais aussi comment le fer s’était façonné, pour savoir sa résistance. C’était capitale, car si l’outil cassait, il pourrait emporter avec lui sur un mauvais coup le mineur qui l’utiliserait… Et là, ce serait un dramatique accident qui lui retomberait dessus… Mais il hochait légèrement la tête dans son inspection, alors qu’un sourire se dessinait sur son visage au fur et à mesure qu’il finissait d’inspecter consciencieusement l’objet.

‘’Eh bien… La dernière fois qu’une personne est venue aussi rapidement avec un outil, j’ai pu tordre le métal à la seule force de mes bras tellement c’était de mauvaise qualité. Et la fois d’avant, le débrouillard avait tenté d’en piquer une que je gardais en réserve pour me la montrer. Le problème pour lui, c’est que je sais reconnaître quelque chose que j’ai forgé. Et ça, c’est pas moi qui l’ai forgé, et c’est loin d’être mauvais !’’


Il affichait un grand sourire, pour reprendre juste ensuite :

‘’Je dois admettre, je pensais que t’avais que du cuivre dans les mains, mais ça à l’air d’être plus précieux que ça. Bronze, fer, acier ? Je ne le sais encore. Tout ce que je vois, c’est que t’es pas une amatrice qui va juste me faire perdre mon temps. Au contraire, tu va m’en faire gagner, surtout si tu peux produire ça dans la durée ! Oh, c’est pas parfait, y’a des défauts, mais pour quelqu’un qui se pointe comme ça, en disant venir du centre, c’est exceptionnel. T’imagines pas le nombre d’incapable que l’on m’envoie et que je dois rejeter pour cause d’incompétence !’’

Finalement, il se redressa, montrant bien que par rapport à la lycéenne, il la dominait totalement avec son mètre quatre-vingt cinq et ses muscles qui étaient bien supérieur au gabarit frêle d’Hoshino.

‘’Nous n’avons pas encore fait les présentations non ? Alvan Bratendu, forgeron depuis plus de vingt-cinq années. L’on raconte que la première chose que j’ai fais en naissant fut de saisir le marteau que mon père gardait dans son tablier ! Et toi, qui es-tu ?’’


‘’Hoshino, arrivée il y a juste une journée à Dangshuan. Mécanicienne de métier, mais… Réconvertie j’imagine !’’
Répondit-elle en souriant, alors qu’une poignée de main entre les deux se réalisait. Le maitre, l’apprenti, toujours par deux se trouvent-ils ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 19:48



Forger sa voie
feat. Solo



Forger jusqu'à l'infini

‘’Allez, magnes-toi ! On a encore deux haches à faire avant la fin de la journée ! Si on a pas fini au moment de la livraison, tu peux imaginer qu’on en tirera rien !’’ Disait de vive voix le forgeron au milieu d’une séance où il était en train de marteler très fortement l’acier, au point que cela en devenait assourdissant. Et pour palier à ce bruit, lui aussi était obliger de crier encore plus, si bien qu’entre ses coups et sa voix, difficile de dire ce qui atteignait le plus de décibels !

‘’Compris !’’
Répondit Hoshino, en prononçant ces mots entre deux coups de marteau, pour éviter d’avoir à se casser la voix. Déjà que les oreilles, c’était difficile, mais en plus si elle devait s’esquinter la gorge à plus savoir quoi faire… Bon sang, ce serait le pompon ! Mais elle commençait à avoir l’habitude de ces conditions de travail, enchainant de grosses journées de travail pour se faire une place en ce monde. Clairement, c’était difficile, et elle n’aurait pas tenue si elle n’avait pas entre temps des exercices beaucoup moins physiques. Par exemple, surveiller le métal dans le four, s’occuper de la trempe, aiguiser les différents outils et armes qui se faisaient… Elle n’était pas toujours à la forge pure et dure, sinon, ses muscles auraient clairement été un frein… Déjà qu’ils étaient bien demandés…

Mais il fallait dire que ce qu’elle faisait, c’était déjà beaucoup. Si initialement, elle dormait dans un dortoir de la fondation Dangshuan, c'est-à-dire un endroit bien trop peuplé où le repos était clairement un exploit à atteindre, elle avait changée ça. Désormais, elle vivait à l’étage, sur ce qui était un simple filet tendu qui lui servait de hamac. Mais même si ce n’était pas le confort d’un matelas et compagnie, au moins elle dormait, ce qui était déjà bien ! Et en plus, le forgeron avait bien comprit ce qu’il pouvait y gagner. Si elle vivait ici, il aurait un peu moins à la payer, vu qu’il lui fournissait le gîte et le couvert, d’autant que pour tout dire, il s’amusait bien avec une apprentie aussi motivée que la lycéenne ! Même si le contrat qu’elle avait n’était que temporaire, que théoriquement elle finirait par devoir changer de post, il avait tout de même la possibilité de faire un recours auprès du Centre, pour demander à ce qu’elle reste avec lui ! Après tout, pourquoi la faire aller ailleurs si elle venait de trouver sa place ici ?

‘’Une autre de terminée !’’
Disait-elle, en même temps qu’elle plaçait l’acier dans l’eau froide, créant un nuage de vapeur qui s’occupa encore un peu plus d’enfumer l’endroit, qui était un nid à chaleur. Les deux subissaient déjà pas mal la transpiration, mais en plus avec la chaleur… Autant dire, l’odeur n’était pas la plus saine, d’autant qu’avec les métaux… Bref, une bouteille entière de Febreze ne suffirait pas vu les circonstances !

‘’Bien, occupes-toi de terminer la trempe, car je termine !’’
Dit-il alors qu’il doublait son nombre de coup de marteau à la seconde, pour devenir une vraie fusée qui cognait contre l’acier à un rythme grandement ahurissant, ce qui donnait un tintamarre de discorde… Mais surtout, qui donna lieu à une nouvelle arme, qui rejoint bien vite les autres dans l’eau. Heureusement qu’ils avaient déjà préparés les manches, car sans ça, leur objectif aurait été foutu…’’

‘’On l’a fait !’’
Fit Hoshino alors qu’elle tombait sur les fesses, après un effort physique considérable. Ses bras semblaient être copieusement mous.

‘’Beau boulot ! C’était une grosse commande, mais on revient presque à jour ! Bon sang, vais enfin pouvoir songer à faire quelque chose de cette toiture qui fuit !’’Répondit-il en souriant, alors que la vie battait son plein en cette modeste boutique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dangshuan
avatar
Messages : 345
Or : 1735
Date d'inscription : 02/09/2018 Age : 22
Localisation : Liberty / Dangshuan

Feuille de personnage
Puissance Divine: 715
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 21
MessageSujet: Re: Forger sa voie   2018-10-03, 20:03



Forger sa voie
feat. Solo



Et au-delà

S’il fallait qu’elle aille jusqu’au bout de cette histoire, alors la demoiselle y parvenait ! Cela ne faisait au final pas si longtemps qu’elle avait quitté telle une fugueuse la ville d’Isamashi et les soldats de Reike. Clairement, la vie de logisticienne là-bas… Cela aurait pu être une chose qu’elle avait considérée comme vivable. Après tout, elle aurait eu le droit à un solde, à un repas et à des collègues, et c’était sans compter toute la protection qu’offrait le statut de militaire au sein de Reike, une nation presque exclusivement tournée vers la conquête ! Mais… Ce qui ne lui avait pas convenu fut ce qu’elle aurait dût faire, en tant que soldat… Même si elle n’aurait pas été au front, elle aurait dû effectuer des choses regrettables, et donc elle avait préférée ne pas continuer dans cette voie là, au risque de franchir des points de non-retour dans sa psychée.

Oh elle n’était pas innocente, pure et toute candide, clairement… Mais pour le moment, elle ne se sentait clairement pas capable de décider de si oui ou non une personne avait le droit de vivre. Elle n’endossait pas cette responsabilité. Pire que ça, elle ne voulait jamais avoir à y être confrontée. La seule chose qu’elle aspirait était d’être simplement une civil, à l’arrière des lignes, qui vivait sa vie avec dévotion tout en n’oubliant pas, les jours de repos, ses rêves. Après tout, même si elle commençait à être forgeronne, elle n’en restait pas moins une talentueuse bricoleuse… Mais travailler le fer l’avait beaucoup aidée, même si elle avait eu un peu d’expérience. C’était certain qu’elle allait devenir encore plus efficace dans le milieu ! Et pour le moment, elle continuait, sous la tutelle d’Alvan.

D’autant qu’elle eu le droit à une bonne surprise ! En effet, si les papiers qu’elle avait eu autorisait sa présence sur le territoire, ce qu’elle venait d’avoir était une justification de plus haut niveau encore ! Quelque chose qui la régularisait encore plus ! Elle n’était pas encore officiellement citoyenne de Dangshuan, vu que cela faisait que très peu de temps qu’elle était entrée à Liberty, mais clairement, elle avait fait le plus dur ! Il lui suffisait de continuer à travailler pendant ces quelques temps, et elle se retrouverait bien vite avec tout le nécessaire pour devenir quelqu’un en ces terres !

Mais elle repensait à ce qui avait été dit dans les couloirs du bâtiment, lors de sa dernière visite… Comme quoi il existait une méthode très simple pour devenir citoyen de la coalition, et cela consistait à se marier avec un ou une citoyenne… Est-ce qu’elle devait se marier ? Pas vraiment, vu qu’elle faisait sa place par ses bras, ce qui par ailleurs lui semblait dans son esprit être la seule voie valable pour oser prétendre fièrement et durement qu’elle était ici par ses propres moyens, et non comme une parvenue ou une simple prétendante !

Est-ce qu’elle voulait se marier ? Non plus. Comme de nombreuses jeunes filles de son âge, elle voulait se marier avec un quelqu’un qu’elle aimerait. Elle savait bien qu’il n’existait pas de prince charmant (et encore, peut-être que dans ce monde…), et que si elle passait une bague à son doigt, l’heureux gagnant ne serait pas parfait, mais bon… Et puis, elle demeurait jeune ! Elle n’avait pas même ses dix-huits ans, même si elle craignait que dans ce monde, cette limite ne soit pas vraiment un frein… Après tout, elle avait le droit parfois à des regards qui étaient suffisamment évocateurs… Elle avait même surprit Alvan en train de la reluquer, alors qu’il avait l’âge d’être son père !

La vie en ce monde ne promettait pas que des choses faciles, elle en était consciente, d’autant qu’elle s’engageait dans une voie qui était loin d’être la plus aisée, mais celle qu’elle considérait comme juste. Elle ne voulait pas avoir à se voiler la face en se disant qu’elle ne méritait pas ce qui lui arrivait. C’était en quelque sorte là sa détermination, ses espoirs ! Peut-être que maintenant, elle pouvait mettre à jours ses objectifs… A la place de survivre…

Pourquoi ne pas simplement vivre ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Forger sa voie   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Espèces en voie de disparition
» La seule voie!!!
» La voie de la simplicité, Mark Burch
» Le blog voie militante
» les hippocampes en voie de disparition...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: