Premier jour, en prison [SOLO]
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-09-29, 21:32








Premier jour, en prison



Bon, ben... après que la mécanicienne m'ait ramené, et m'ait défendu des actes grossiers, je fut emmené dans un village de péons, mais y'avait une caserne militaire, probablement pour ça que je suis passé par là. J'ai pas trop compris, mais du coup je vais à la capitale, nommé Ikusa, dans la prison "Haute Sécurité", genre y ont pas trouvé mieux comme nom. M'enfin on voyagea avec des gens, des militaires je dirait, sur des chameaux.
Ce fut long. Nous on marchait avec les autres prisonniers. Je n'ai pas parlé à un seul d'eux. Et même au gardes, je n'ai pas parlé du trajet.
Nous arrivâmes face à une géante porte, porte qui semblait être l'entrée de la ville. Il l'ouvrirent assez rapidement. Nous voyageâmes à travers la ville, militarisée évidement.

Et finalement, je n'avais pas vu le temps passer, parce qu'en un rien de temps je me retrouvait face au guichet qui enregistrait les détenus. Je ne sais pas ce que je faisait dans ma tête, mais je n'ai pas tout de suite entendu la personne au guichet, du coup je fût juste surprise. "Eh j'vous parle, gamine ! Nom-Prénom ?!", Elle me demandait donc mon nom et mon prénom. Je n'avais pas de nom, donc ce fût rapide de dire juste "Myra."
Et ton nom de famille ? J'en ai pas. Elle ratura alors une partie de sa feuille, j'imagine que c'était l'emplacement où était sensé être écrit mon nom de famille.

Je suivis les autres alors dans la prison. On nous expliqua comment ça fonctionnait, qu'on était pas en camp de vacance et ce genre de chose. On nous fit visiter, la cantine, la salle de sport, etc.
C'était chiant.

Maintenant j'était dans ma cellule. Seule. Je n'avais pas de compagnon de cellule. Pour l'instant. Ça pourrait arriver rapidement.

Quelqu'un arriva, et dit alors : Demain on va essayer de t'enlever tes chaînes, alors essaye de pas te barrer, ça serait malheureux qu'on ait à t'enlever les mains avec. Et cette dîtes personne repartit.

Mes chaînes. Me les enlever ? J'y tient. Non. Je ne les laisserait pas faire. Mais je devais réfléchir. Comment j'allais leur refuser, les convaincre, éviter de perdre mes chaînes ? Est-ce que je pouvais ? J'était faible... Comme beaucoup de monde au final... Faible au point de perdre mes chaînes chéries... Qu'on va remplacer par d'autres, moches, neuves. Je ne veux pas. Ca j'en était sûr. Est-ce que j'aurait à subir comme contre cette mécanicienne. Est-ce que je dois être gentil au final ? Ou méchante ? Ou juste égoïste ? Ou égoïste sans faire de mal au autres ? Je ne sais plus... Plus du tout. Dans cette tête, c'est embrouillé, tout embrouillé.

Moi. 3 ans. Ayant écrasé des dieux. Battu par une bête mécanicienne. En prison. Et faible. Faible au point de douter pouvoir défendre ses intérêts.
Jawilsia sur Never Utopia



Dernière édition par Myra le 2018-10-08, 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-01, 17:51








Premier jour, en prison



Non sérieusement... Devais-je m'échapper ? Devais-je vraiment essayer de fuir, et faire le contraire de ce qu'elle me conseillait ? Non, je ne pense pas, déjà que je n'y arriverait pas aussi simplement, et autrement qu'il m'ont menacé, et je n'ai jamais subi de blessure comme celle qu'elle m'a décrit, donc je ne sais pas si mon corps va réagir comme celui d'un humain ou autrement... Non ce n'est pas la chose à tenter... J'était gavée... Devais-je faire le bien ? Je levais la main gauche en la regardant profondément, ou continuer à être égoïste et faire ce qui me tente, mais autrement ? Je ne savais plus... Plus du tout, mon esprit était embrouillé... Pour un élémentaire de chaos je le rappelle mais c'est pas sensé être normal...

Mais je suis quoi au final ? Car j'ai beau avoir eu plein d'information sur le monde entier, mon ancien monde, rien ne ressortait sur ce Xès qui est le seul autre élémentaire de chaos que je connaisse... et que je connaisse naturellement comme ce qu'en j'en connais de ce monde... Qu'est que je suis... Parce que Xès et moi... c'était comme une sorte d'incompatibilité... Et on peut pas être "frère et sœur" même si je le déteste, c'est juste qu'il avait l'air plus vieux que moi, largement plus vieux. C'est bien beau de vouloir me venger de lui, mais je crois qu'il va falloir que je fasse comme la plupart des races mortelles, me demander ce que je combat, avant de le combattre justement. Ce qui pose logiquement la question de ce que je suis... Je fais entrer mon être dans les objets qui deviennent une partie de moi littéralement... Je retourne l'effet des magies... Qu'est que je suis ? Suis-je fait uniquement de chaos ? Suis je uniquement un élémentaire de chaos ? Suis-je uniquement un élémentaire tout compte fait ? Qu'est qui me différencie autant de lui ? Autre que mon mental ? Physiquement oui j'ai mon apparence, mais à part ça, au niveau de la constitution...

Je ne trouvait pas, du tout... Ça m'énervait, parce que je sais que sans ces infos, ça allait être galère pour le battre, et pour moi d'évoluer...


Je m'était endormie, visiblement je suis capable de dormir... Je me réveilla, étrange sensation autant désagréable qu'agréable... Bon c'est que je voyais quelqu'un à mon chevet, et c'était la fille d'hier, et un autre mec, un garde on dirait.Je m'assis. M'enlevez pas ces chaînes, j'y tient. dis-je totalement blasée. Mais c'est croît qu'elle a le choix la p'tite, tu nous suit, et sans faire d'histoire. J'insiste, ces chaînes me sont chères. Me les enlevez pas. dis-je encore une fois blasé, mais avec un air un peu triste. J'ai dit "sans faire d'histoire !" dit-elle en m’attrapant le bras, et en me traînant littéralement. Je ne savais pas où on allait, mais j'allais le savoir bientôt je sens. J'était tirée donc, et en passant je voyais des prisonnier en train de manger, leurs petit-déjeuners j'imagine.
Je ne savais ou je me faisait traîner. J'allais perdre mes chaînes. Je ne voulais pas les perdre.


Allait-je vraiment les perdre ?


Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-02, 16:10








Premier jour, en prison


C'est ce qu'on allait savoir tout de suite. La femme me lâcha, en plein milieu d'une salle d'interrogatoire on dirait. Elle alla dans un coin de la salle m'observer. L'aut'garde faisait de même.
Je reconnaissais cette salle comme une d'interrogatoire car elle y était agencé de la même façon, un bureau, deux chaises, une personne qui attend sur l'une d'elle. Et cette personne ici présente était un vieux mec à la moustache, cheveux et moustache grise. Et en vêtement de militaire haut-placé, clairement... En tout cas suffisamment pour que ce soit lui qui me fasse l'interrogatoire.
Assied toi je te prie. J'alla m’asseoir alors, non sans un élan de mépris. Il voulait m'enlever mes chaînes, un de mes seuls bijoux... Avec mes habits et ma... pièce ? Je me rendais compte que maintenant que je n'avais plus ma pièce ? Je l'ai... perdue dans le désert ? Non c'est pas possible ? Impossible ! Non, non, bon calme toi. Faudrait pas que tu reparte dans ta folie, y manquerait plus que cet interrogatoire se passe mal, sinon ils risquent de faire mal, même si ce ne sont que des péquenots. Myra, c'est ça ? Pas de nom de famille... Étrange, m'enfin c'est pas mon problème, en tout cas pas celui pour lequel je suis venu. Je suis venu pour ces... en pointant mes chaînes ... ces menottes. Je ne veux pas que vous me les enleviez, elles me sont précieuses. Oui, mais nous... on veut pas que tu fasse des dégâts avec... Ça serait assez gênant, que tu abîme tes camarades...

Mais maintenant que j'y pense... Pourquoi une salle d'interrogatoire ? Surtout dans une prison... Ils sont déjà sensés être jugés... Non ça a pas de sens, je veux bien que ce soit une grosse prison et qu'il ait de ce fait plein de chose qui ne sont que des gros détails... Mais pourquoi m'avoir amené ici ? Si c'est pour enlever mes menottes... Y'a un truc qui cloche, mais malheureusement je suis obligé d'obéir...

Le garde s'avança, mais j'avais pas vu tout à l'heure, mais il a un instrument assez ... étrange ? C'est pour m'enlever les menottes ça ? Ça reste assez étrange... Il prit mes bras et les releva, et inséra l'instrument entre la menotte droite et mon bras... Et essaya de faire levier, bon au final l'instrument est assez simple... Mais attend... C'est que ça fait mal... TRÈS MAL ! Je cria un bon coup AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAArg !

Hmm, ça fait mal... comment ?

Alors que je souffrais, comme jamais je n'ai souffert, et c'est le cas de le dire, à part m'être fait tabassé par la mécanicienne, je n'avais jamais senti de douleur, et celle çi, je peux facilement dire que peu d'humain l'auraient supportés... Mais qu'est que c'est cette question d'ailleurs. Généralement les impitoyables ne s'arrêtent pas, les pervers le font doucement, et ceux qui ont de la pitié s'arrêtent. La y'a un truc qui cloche... "Comment ?" Clairement, son objectif n'est pas de me les enlever. Son objectif est tout autre mais lequel ? Analyser son adversaire... Qu'est qu'il veut... Concentre toi Myra ! Qu'est-qu'il veut...
Il veut savoir comment j'ai mal ? Mais... attend... je venais de capter... mais je devrais avoir mal comme les humains, c'est à dire à cause de la pression de l'instrument sur ma peau... Mais y'avait pas que ça... Les menottes... J'avais mal dans les menottes ? Qu'est-ce que.... Il serait au courant ? Il serait au courant d'une chose que je ne suis pas au courant ? Ou au contraire, il ne sait pas exactement ce qu'il cherche, mais il sait où chercher ? Cela va loin, très loin. Et ça semblait le début de gros ennuis. S'évader, n'allait pas être une corvée, ni une énorme difficulté à passer. Mais une obligation.


Les choses vont se passer très mal, ces prochains mois, reste à savoir pour qui.


Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-05, 19:27








Premier jour, en prison



J'avais mal au menottes comme si c'était mes propres membres, ça faisait extrêmement mal d'ailleurs, je savais que mes menottes faisaient parti de moi et avait presque synergisés avec moi... mais de là à fusionner partiellement... Ca va loin. Et le pire vient du fait que ce monsieur à moustache sait quelque chose. Quoi, j'en sais rien...
Tu ne veux pas me dire ? Ce serait dommage qu'on ait à les arracher plus... violement...

Dans tout les cas, ce mec, ne me disait rien qui vaille, on peut dire que ça sentait la castastrophe, sauf que d'habitude, c'est moi la catastrophe que je sens... Pas ce coup çi. J'ai mal car vous essayez déjà de me les enlever violement, disais-je en grimaçant, peut-être que vous êtes capable de faire plus violent, mais c'est norma ... al que vous me fassiez mal là en fait.

Oh ma pauvre petite...
Il fit un signe au garde, qui força un peu plus...

Vous auriez pu prendre une salle de torture, ça aurait eu plus de sens bordel...

Oh que dit tu ? Nous te torturer ? Ca fait si mal que ça ? Ce n'est qu'un interrogatoire, et pis quel gêne, les droits humains, désolé mais tu ne les a pas. Aucune raison que ce ne soit pas un interrogatoire et que ce soit de la torture
, finit-il avec un grand sourire.

Les droits humains, tu veux dire... qu'il sait que je ne le suis pas... Comment ? Comment-sait il ça ? Ca a encore moins de sens désormais, à moins que ce soit tous les prisonniers qui sont traités comme ça... Tout les... prisonniers... sont traités comme ... ça ? J'avais du mal à parler à cause de la douleur qui commençait à être insoutenable. Bien sûr que non, tu est l'exception dirons-nous, bon ça te fait mal comment alors ? Répond ! Il donna alors un coup de pied, sur mon gauche, sachant que le garde était toujours là me torturer sur le droit. J'eus mal, pas autant qu'à droite, bizarrement ça atténua la douleur... Bon je suis là seule. Donc c'est clairement parce que je suis une élémentaire, du chaos qui plus est. La question est... comment le sait-il ? Comment sait-il que je suis un élémentaire au moins... Bon il fallait que j'aille lui poser la question, même si je sais que ça lui donnera la réponse, attend... Si il le sait, alors... Pourquoi me le demander ? Y'aurait-t-il autre chose derrière ça ? Bon je vais essayer de savoir ce qu'il sait, sans donner d'information, c'est pas chose simple...

Alors vous... savez... ? Vous ... savez pour.... ça... ? AIE !  Le garde m'avait fait d'un seul coup très très mal, j'imagine que c'est accidentel, vu qu'il ne recommence pas.

Savait-il ce que je pense, ou quelque chose d'autre totalement différent ?

Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-08, 14:23








Premier jour, en prison



Pour quoi ? Pour le fait... que tu soit un élémentaire... de chaos ? Quoi ça te surprend ? Oh que c'est mignon !!!!! Bon maintenant, que tu sais ça... Hmm et qu'on en est sûr, passons à la prochaine étape.

Il se repositionna, et se retourna à nouveau pour poser une autre question.
Pour qui... travaille-tu ?

Pour qui je travaille ? Cette question semblait encore plus bizarre que la précédente... On aurait dit qu'elle s'adressait à quelqu'un d'autre, et pourtant c'est bien vers moi qu'il se tournait. C'est à moi qui l'adresse. Je n'en sais rien. Je ne travaille pas, et pour personne. Qu'est-ce que c'est que cette question ? Je ne comprenais plus rien, qu'est-qu'il raconte, qu'est-qu'il lui passe par la tête à ce mec ? La j'avouait ne pas être capable d'analyser mon adversaire, pourquoi pensait-il que je travaillait pour quelqu'un ? Que j'espionne ? Que je suis un agent pour une autre nation de ce monde que je ne connais même pas les noms ? Non sérieusement je ne comprenais pas. Je crois que je suis pris dans un complot de type national, et je sais rien de se qui se trame... Et ça sentait de moins en moins bon pour ma gueule.. Fallait que je m'en sorte.

Je ne travaille pas. Je n'ai jamais travaillé. Et personne ne me donnera d'ordre ça c'est sûr.

Ah bon ? Tu ne reçois pas d'ordre ? Tu est sûr petite conne ? Va t'assoir, je te l'ordonne.

Je refuse.

Tu refuse, pas étonnant vu ce que tu viens de dire, mais bon...


Il fit alors un geste de main en ma direction au garde, le garde vint, et me donna un bon gros coup de poing dans le ventre...
Assis-toi. Je refusa encore. Un autre coup de poing, vint, il m'ordonna de m'assoir plusieurs fois, je refusait à chaque fois. Et le garde me frappait à chaque fois...
Mais je tint le coup, j'arrivait plus à tenir debout, mais je me suis pas assis sur cette foutue chaise. Ni sur le sol d'ailleurs, mais de peu...

Bon, visiblement tu dit vrai. Mais bon ça se trouve tu travaille quand même pour quelqu'un, mais tu as un très bon esprit théatral petite, et dans ce cas pas la peine à se gêner pour tirer des informations... dit-il en se tournant vers la femme dans le coin... Bon, c'est fini pour aujourd'hui... Et il sortit de la salle.
La femme me ramena à ma cellule, auquelle je fût enfermée pour la journée avec un garde à l'entrée, il me surveillait. P'têt demain on me laisserait un peu plus de liberté, en tout cas ça c'est mieux terminé que prévu... Mais ça m'intrigue un peu cette histoire, en plus que ça pourrait m'être utile de savoir... Bon le soir arrivait... J'allais m'endormir pour la deuxième fois de ma vie ? Et dire que je n'ai jamais eu besoin de dormir...
Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-15, 15:53








Premier jour, en prison



J'avais dormi... Encore une fois... Je me réveilla, ma cellule était ouverte, pas de garde. Personne pour me parler. Soit, je sortait. Je me baladait un peu, ça avait l'air un peu désert... La prison était déserte ? Et pourtant je sais qu'y a beaucoup de gens normalement... surtout avec une seule prison pour le pays... Et que j'en ai vu plein hier en passant. Qu'est-ce qu'il se passe ? Je me baladais, j'explorais l'intérieur des cellules... Rien de rien... Je crois que c'est sensé être comme ça. Mais ça reste étrange qu'il n'y ait personne. Bon au moins ça me permet de prendre connaissance de mon environnement. Une cantine, une salle d'entraînement... une salle de loisirs... Un accueil, là il devrait y avoir des gens ? Non ? Mais qu'est-que c'est que ce merdier...

Personne dans une prison... C'est pas un truc classique... Ni même normal, même à l'accueil... Sachant que je suis là... Quelque chose ne tourne pas rond... Quelque chose ne tourne pas rond du tout... Vraiment quelque chose ne va pas... Attend... Qu'est-ce que j'ai entendu ? Un bruit ? Sourd... Qu'est-ce que...  Je me sentais pas bien... Du tout. Genre PAS DU TOUT. QU'EST QU'IL SE PASSE BORDEL ? Je sentais que ma tête allait exploser, d'un seul coup, les choses n'allaient plus dans ma tête. Car d'un coté j'avais envie de faire le bien subitement sans raison, d'une autre il fallait que je tue tout de suite sous peine de... je sais pas, j'avais l'impression que j'allais mourir ! Et d'un autre coté... il fallait que je ... je... vois une cuillère. Y'en avait aucune dans le coin. Mon dieu mais je suis en train de redevenir folle... Qu'est qu'il se passe ! Je me mit à voir des tentacules des murs. Mais qu'est qu'il se passe merde !

Non ça pouvait pas être réel... Je voyais ensuite un monstre avec des milliers de yeux, puis un serpent géant sortant du mur... Et un géant mécanique fait uniquement de bois... MAIS QU'EST QUE C'EST QUE CE MERDIER ? Fallait que je trouve un couteau... Vite ! Vite une arme ! Je courait en dessous de la tête du serpent pour me diriger vers les cuisines ! Je galérait à trouver un couteau, dans les tiroirs... les placards, sur la table... dans le frigo, dans le four... sur les plaques électrique... Attend. Quoi qu'est-ce que ça fout là ? Pis après je su d'un seul coup qu'un couteau se trouvait derrière les meubles. J'usa alors de toute ma force, pour bouger les placards, et les fours, et je vis le couteau je m'en empara et ensuite voulu aller défoncer ces monstres. Je chargea alors ce couteau d'énergie chaotique qui se mit à muter en un gigantesque couteau chaotique... Une épée du chaos plûtot. Mais bon elle allait découper ces trucs... Attend pourquoi mon corps ne veut plus bouger ? Mon corps ne voulait plus bouger, y'avait ces ennemis immenses, des tentacules qui sortait des murs, ces sensations horribles... Et je pouvais plus bouger ? Je suis où là en fait ? Je ne controlait plus mon bras qui ramenait l'épée vers mon centre, et... j'essaya de la planter dans mon corps, mais j'arrivait à la retenir on dirait... Mon dieu, je vais me crever ? Ou plûtot je ne me contrôle plus moi qui essaye de me tuer ? Non... Je ne le permet pas !

Et c'est là que...
Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-20, 16:09








Premier jour, en prison



Je réveilla. Je... Je ne m'était pas réveillé ? Qu'est que... Un souvenir de mémoire me vint à l'esprit, de l'énergie chaotique, ce n'était pas un de mes souvenirs, pas une de mes connaissance...
Un cauchemar ? C'est donc... ça ? Un truc qu'on vit pendant notre sommeil qui perd tout son sens aussi horrifique ça ? Eh bah... C'était... spécial. Le garde n'était pas devant la cellule, et elle semblait ouverte... Il me laisse enfin un peu de liberté ces salauds.

Bon... Va falloir analyser mes compagnons de prisons. Je vais les voir souvent. Faudrait que j'ai de bonne relation avec eux. Même si le relationnel... On va dire que c'est la première fois que je fais ça. Ouia non... faudrait plûtot que je réflechisse. Réflechisse à ma ... nouvelle psychologie.

Que faire... Devenir bon... Redevenir mauvais mais avec l'expérience du passé. Bonne question. Ce cauchemar... Il me disait quelque chose. Quoi... j'arrive pas à savoir. La psychanalyse, procédé permettant d'analyser certains rêve et cauchemar. Je sens qu'il faut que je l'analyse. Que voulait t'il dire ?
Il y avait des tentacules... Il y avait ce monstre au multiple yeux. Il y avait ce serpent géant sortant du mur. Et il y avait ce géant de bois mécanique. Qu'est-ce que ça signifie ? Je n'en sais rien... Le serpent est sensé symboliser le mal dans certaines cultures... Le géant de bois mécanique ne veut strictement rien dire... Et le monstre au multiple yeux ne peut que signifier un démon. Le fait que j'aille chercher ce couteau... avec certaines technologies qui n'existent p... Attend... Il va falloir que je vérifie ça. Mais d'un seul coup je sais où est le couteau, bien planqué. Le couteau devient une très bonne épée, démoniaque j'aurait dit. Et... j'essaye de me la planter... Je sens que ce cauchemar essaye de me faire passer un message, mais c'est comme si j'avais pas l'alphabet pour le lire... J'imagine que je vais devoir y revenir plus tard. Il me semble suffisament important pour ça.
Il faut que je nomme les éléments du cauchemar pour mieux m'y repérer. Disons que le serpent c'est "Entité-1",  la créature aux multiples yeux "Entité-2" et le géant de bois mécanique "Entité-3", c'est plus court de dire ça comme ceci.

Bon. Il faut que j'aille examiner cette cuisine, car je suis pas sûr que je retrouve la même. Car ça se passait quand même dans la prison tout ça...
Je descendait alors. En descendant l'escalier je put voir une plétore de prisonnier, avec des têtes et des carures bien différentes.
Mais je n'avais pas vu les quelques prisonniers en bas de l'escalier. Il me bloquaient la route.
Excusez moi, vous pouvez bouger ?
Il me regardèrent, un peu énervé. Et m'ignorèrent... J'attendis un peu, l'un avec une crête sur la tête, le dos contre le mur, tourna sa tête à nouveau vers moi.
Casse-toi.
Visiblement, lui et la gentilesse ça fait deux. Je me serait battu contre lui en temps normal, mais on n'est pas en temps normal, donc... Il n'y a plus qu'à soit le bousculer, ce qui pourrait créer une baston. Ou sinon je trouve un autre moyen... Mais c'est le seul escalier... Sinon mon seul choix insensé serait de sauter. P'têt pas si insensé, si je saute depuis la marche la plus bassse auquelle j'ai accès je devrait pas avoir très très mal. Je me mit à grimper sur la rampe. Une fois les deux pieds dessus je sauta. Ce fut un peu mal au jambe, mais mon corps, même si faible pouvait endurer beaucoup plus on dirait. Ce n'était qu'un mètre de hauteur après tout. Je lança un regard froid en sa direction après, pour me rediriger à nouveau vers la cuisine qui était juste à gauche. À une vingtaine de mètre. Je m'y dirigea tranquillement, je sentais les regards derrière moi, j'attirait l'attention.

J'arrivait devant cette fameuse salle qui est sensé être une cuisine.
Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-21, 18:42








Premier jour, en prison



Cette porte de cuisine était face à moi. Pourquoi j'avais besoin de vérifier déjà ? Hmmmmm. Je ne sais plus. Vérifions au cas où, peut-être que ça me donnera une réponse. Je pris la poignée. Je la tourna, et ouvrit la porte brusquement, en même d'entrer. J'y découvrit alors... Le bureau du haut-placé de l'autre jour, celui qui avait mené l'interrogatoire. Surprise j'était un peu bouche bée.

Le bureau était un petit plus petit que la cuisine du rêve, la disposition était totalement différente, puisque la porte de la cuisine se situait à la base, à la gauche de celle-ci, alors que là, la porte du bureau se trouve plus à droite de celui-çi. Le bureau étant en face de moi, tournée vers la gauche. Le dit haut-placé me regardait. Et il y avait une autre personne, habillé aussi assez noblement, mais différemment, une autre catégorie d'haut-placé, je ne savais pas qui c'était mais il avait de la prestance.

Ex... Excusez-moi ! Je referma la porte brusquement, en sortant de celle-çi évidement, je ne voulais pas les déranger plus que ça, surtout celui de l'autre jour... Donc... Si je comprend bien, cette salle était remplacé par une cuisine... Donc c'était bien un cauchemar vu que ce n'était pas réel, malgré les ressemblances avec la prison... Je m'éloignais un peu plus de la compréhension de ce cauchemar... Je mettrai bien du temps avant de le comprendre je pense. J'ai bien fait de nommer ces entités, malgré le nom aussi basique soit-il.

Ce que je ne remarqua pas tout de suite, mais ils semblait que quelqu'un de carrure imposante s'approchait de moi. Quelqu'un de carrure très imposante, mais aussi déformée. On aurait pas dit qu'il soit entièrement humanoïde, surtout à sa tête, qui semblait... pas conforme au loi naturelle de ce monde. Mais soit. Toi tu veux la baston c'est ça ? Qu'est-ce que... Qu'est-qu'il me raconte ? Je veux pas me battre, surtout dans mon état bordel, qu'est-qu'il lui fait croire ça ? J'était dos à la porte. Non, non, j'veux pas me battre hein...

Et il balanca son poing contre ma poitrine. Eh, en temps normal j'aurait soit bloqué, esquivé, ou au pire encaissé. Là... Oui j'ai encaissé, un peu plus que ce que mon corps était capable d'endurer normalement. Je passa à travers la porte. La porte vola en éclat, c'est bizarre, mais on aurait dit que le temps était sous l'influence de ma pièce, tout se passait au ralenti. J'eus le temps de voir chaque éclat de bois voler chacun dans son coin.

Mais d'ailleurs pourquoi avoir foutu une porte en bois pour le bureau d'un haut-placé ? Fin même je viens d'y penser, mais pourquoi il a son bureau ici ? Il doit juste gérer cette section de la prison en fait.  Mais bon, du coup sa porte est claqué, j'imagine qu'il vont amener un ébéniste pour régler le problème vu comme ils sont bête au point de mettre un bureau si près de la zone de vie des prisonniers.

Eh mais tient, j'ai toujours pas atterrit, je ne voyais pas du tout là ou j'allais atterir, j'avais quand même sacrément mal. Je n'était pas sûre de me relever de ce coup, juste d'en rester consciente. J'avais l'impression que j'avais un trou dans le ventre. Les fesses en avant, j'allais atterrir où... Au fond de la salle logiquement ? A moins que... Il y avait un obstacle, qui n'est peut-être pas sensé être toujours là, ni très solide, mais il était la, ça c'est sûr. Littéralement mon entrejambes fini sur la tête de ce haut-placé pervers (dans le sens qui aime faire le mal hein). Ma tête elle se trouvait plus au niveau de sa cuisse, et mes bras pendant le long de son corps. Vous pensez à un scène salace ? Je pense à ma douleur moi... J'ai mal, j'arrive à peine à bouger... Et si je tombe trop violemment de sa tête, je pourrait y rester dans mon état, j'espère qu'il ne va pas me balancer par dessus bord. Espérons.

Je me demande d'ailleurs pourquoi ce prisonnier a cru ça. Et d'ailleurs pourquoi il m'a frappé aussi violemment, il aurait pu me tuer si j'avait été une humaine frêle et fragile. Ah oui j'oubliais prison signifie tueur et voleur, et mec aux affaires louches... Donc peu de personne en ont quelque chose à carrer de tuer quelqu'un. Et oui je le précise je m'en fout totalement d'avoir mon entrejambes sur sa tête, ça me gêne aucunement.
Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-22, 18:12








Premier jour, en prison



Bon, visiblement je fut déposé délicatement sur le sol par ce mec que je vais finir par appeller "Interrogateur" ou "Interrog", c'est plus court. Bon Interrog me posa au sol délicatement. Se leva, passa à coté de moi et alla foutre une belle patate dans la face de cette brutasse. Visiblement il allait se faire sermoner. P'têt pas pour m'avoir frappé, mais au moins pour les avoir dérangé et avoir pété la porte.

En attendant j'était particulièrement bien sonné. Le mec de tout à l'heure, l'autre haut-placé, me regardait avec interrogation on dirait, mais bon je pouvais pas trop faire gaffe. Mes neurones marchaient à deux à l'heure... Depuis quand j'ai des neurones ? Euh je dis sûrement des conneries... Wouhou ça me renverse la tête son coup, il a été violent, c'est à se demander clairement s'il est humain.

Je mit du temps à me décider sur une décision aussi simple que "Je me lève", j'était vraiment bien sonné comme il faut, le mec à coté de moi aurait parlé je l'aurait p'têt pas entendu pour dire. Je prenais mon temps pour me lever, je galérait, et j'allait sûrement pas tenir super longtemps.
Je décida alors, journée finie, je vais dormir, littéralement aussitôt levée, aussitôt couchée visiblement. Je me déplaça doucement je passa à coté de "Interrog" et de l'autre brute, doucement, le pied gauche devant le droit, le droit devant le gauche, on s'embrouille pas.

Bon fallait que ça arrive, me suis cassé la gueule... Aie ça fait encore plus mal maintenant, je me releva doucement, je continuait toujours ma routine du pied gauche devant le droit et du droit devant le gauche. J'allais y arriver. Bon tout étant que j'arrivait devant le mec-mur.
Ce cou ki tou ve ben me laiver paver ?

HRP : Ce coup ci tu veux bien me laisser passer ? \*parle du nez\*

Casse toi que je t'ai dit. Et il me donna un coup de pied dans le torse. Je tomba encore. La terre la première sur la table.
Ici c'est pas un endroit pour les gamines. Ok ? Alors va jouer à la poupée et nous fait pas chier. Visiblement il avait pas l'air de capter mon état. Je sais pas pourquoi il était si aveugle.
Tout étant que je devait commencer à avoir piètre allure. Et pourtant il ne capter rien. Quoi j'ai pas de blessure qu'il va me dire ?
T'a pas bu la beigne que ye me vuis pris ? J'veux yuste aller dormir moi...
T'est bien la première à en ressortir vivante et indemne tu veux dire oui. Je sais pas qui t'est, mais t'a rien à faire là. Il me redonna un coup de pied, dans l'entrejambes. Puis il retourna où il était.

Je me releva doucement. Je pense que je vais faire comme tout à l'heure. Mais dans l'autre sens. Ca va pas être simple vu mon état, mais j'ai pas franchement le choix. J'était à coté de la rampe. J'essaya de grimper dessus, lentement, à mon rythme, sans m'épuiser. C'était pas chose simple clairement. Je réussi à passer un pied de l'autre coté, mais lorsque le deuxième devait passer, j'échoua un coup, ou il resta du même coté, et je réessaya, il passa, par contre je perdis totalement prise. Et je me cassa la gueule. Je roula donc jusqu'aux trois personne dont une qui était allongé dans les escalier dans toute sa largeur. Ce qui m'arrêta, et probablement me sauva la vie presque.

La fille alongée, avec un look plûtot emo. Elle se leva, je dégringola encore un peu, mais elle me stoppa, et me pris dans ses bras. Tu devrait éviter de tabasser tout les gamins que tu vois Winsor. Il regarda cette femme un peu, avant de détourner le regard. Juste après ça elle m'emmena dans ma chambre. Me déposa délicatement et reparti.

Et je... m'endormit ? On dirait bien. D'épuisement, d'assomement, ou juste de sommeil, je dormais.

Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Myra
Messages : 56
Or : 780
Date d'inscription : 29/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 257
Alignement du personnage: Chaotique Mauvais
Topics terminés: 4
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty2018-10-25, 18:51








Premier jour, en prison



Ummmmmmmph, je m'étira, phénomène qui m'arrive peu souvent, vu que j'ai dormi que trois fois jusque là. Trois fois. C'était pas désagréable... Je me souvint alors de ce qui s'est passé hier... Houla, j'espère pas retomber contre cette brute... Mon quatrième jour, en prison. Qu'y ferait-je ? Je devait réflechir... Encore et encore... J'avais toujours ces envies de tuer. Mais j'avais compris que ce n'était pas franchement bien, et des fois j'aimerait pas le faire sur certaines personnes... Je sais pas... Est-ce que je devait tuer à tout va ? Est-ce que je devait faire la gentille ? Ce choix me taraudait dans la tête. Beaucoup même. Cette question allait sûrement traverser encore beaucoup de fois cet esprit. Et je savais que je ne sortirait pas de cette prison avant d'avoir trouvé la réponse. Je trouverait la réponse ici, p'têt même que c'est quelqu'un qui me fera comprendre ça ici. Qui, j'en sais rien, en tout cas cette fille m'a aidé. Je sais pas si je devrais aller dire merci. J'en sais strictement rien. Je sais pas comment me comporter avec les gens, dois-je les ignorer ? Les détester ? Les aimer ? Je n'en savais rien et je n'avais toujours pas de réponse. Je devais la trouver par moi même peut-être ? J'en sais rien... Je sens que je vais passer ma journée ici...

Y'a t'il des règles par rapport au gens ? Comme les lois physiques ? A part les loi que se sont imposés les êtres vivants ? Non  sérieusement ? J'ai peu vécu, mais je savais que parmi toute les mémoire que j'avais en tête, aucune n'avait pensé à ça. Pourtant, il y en a des milliards, ou plutôt des billions et des trillons. Beaucoup quoi. Mais sur tout ça, la seule personne a avoir pensé à s'être poser cette question c'est : Moi. Même Xès j'arrivait à savoir qu'il ne s'était pas posé la question. Quand il est passé dans mon corps ils m'a communiqués certains trucs, pas grand chose, mais suffissament pour que je sache ça.

Pourquoi j'était si spéciale ? Pourquoi je dois me poser la question ? Ou pourquoi la réponse ne me paraît pas évidente ? Ou pourquoi j'ai pas la réponse ? Y'a un truc qui cloche. Oui je suis le fruit d'une expérience qui a mal tourné, malheureusement pour eux. Mais... je suis pas la seule ou s'est arrivé, je le vois dans pas mal de mémoire, et ... je reste la seule a avoir cette question. Qu'est qui me différencie ? Mes rencontres ? Non... Ce monde ? Ce monde aurait changé quelque chose chez moi en plus de ma puissance ? Qu'est-ce que c'est que ça... Xès peut-être ? C'est à partir de ma rencontre avec lui que tout a basculé...

Ce Xès renferme quelque chose... Quelque chose qui n'est pas normal. Qu'est que la normalité hein ? Ce qui peut-être brisé par le chaos. Et le chaos peut se briser lui-même, oui, suffit de me regarder...
Mais donc ce Xès a quelque chose... Qui n'est franchement pas normal, certe c'est un élémentaire du chaos comme moi, qui a emmagasiné bien plus de puissance que moi ce qui est assez surprenant... Mais il a quelque chose... encore en plus. La maîtrise des univers ? On dirait. Mais ça je pense que le chaos peut y toucher, je suis pas sûr, mais logiquement, y'a moyen d'inverser sûrement une des règles. Non c'est autre chose... Quelque chose dont j'ai ni la défénition, ni la notion, ni le nom, juste une sensation... Lointaine.

Lointaine.
Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Premier jour, en prison [SOLO] Empty
MessageSujet: Re: Premier jour, en prison [SOLO]   Premier jour, en prison [SOLO] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme au premier jour [Pépite]
» Premier jour [PV Pénélope]
» Premier jour avec sa guitare
» Se perd dans l'école dès le premier jour
» Un séjour au Tartare (Premier Jour) [PV Hélène - Thanatos]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Horde du Reike :: [Capitale] Ikusa-
Sauter vers: