Passer le temps à terre ... [ft Sven]
Shoumei
avatar
Messages : 334
Or : 86
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 122
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Passer le temps à terre ... [ft Sven]   2018-09-19, 00:05


~

Passer le temps à terre ...
Svenbjornn Haakenson | Titia
Le soleil était haut dans le ciel alors que je posai pied à terre après plusieurs jours en mer. Officiellement, j'étais une émissaire diplomatique chargée de reconduire les accords commerciaux avec Dangshuan ... Mais officieusement, j'étais là pour arranger la première livraison d'alcool de contrebande vers la capitale. Aussi, dès mon arrivée, je cherchai du regard mon contact : Un homme avec un tatouage de grive sur l'arrière de l'épaule droite. Après avoir scruté tous les badauds su port, je finis par apercevoir le but de mes recherches. J'approchai alors de cet individu et lui dit avec calme :

"C'est avec vous que je fais affaire ?
- Dégage petite, j'attend quelqu'un d'important alors, du vent !" Répondit'-il d'un air sévère.

Je pris une grande inspiration pour me retenir de lui casser la mâchoire et répondit d'un air détaché en faisant sonner le contenu d'une énorme bourse en cuir :

"Ah bon ? Mon argent ne vous intéresse pas sous prétexte que je ressemble plus à une adolescente qu'à un requin de la finance ? Fort bien, j'irais me procurer cet alcool auprès de quelqu'un d'autre dans ce cas ...
- Aaah ! Non, non, revenez, je ne voulais pas vous offenser ... C'est juste que quand on m'a dit « un magistrat influant au sein de Shoumei », j'ai tout de suite pensé à un vieux avec un air coincé, pas à ...
- ... Une charmante jeune fille en fleur, j'imagine ?" Coupai-je d'un ton abrupt. "Ça m'arrive souvent, ne vous inquiétez pas ... Donc, c'est avec vous que je traite ?"

Le tatoué fit non de la tête et m'expliqua assez clairement qu'il n'était là que pour m'indiquer un lieu de rendez-vous où l'affaire serait conclue. Il me précisa alors l'horaire avec une attitude autrement plus amicale :

"C'est donc à 21h, au Grand Théâtre ... Vous souhaitez peut-être que je vous montre le chemin ... ?
- Non, merci mais ... Ça n'est pas la première fois que je viens à Liberty, la ville a changé mais je devrais pouvoir m'y retrouver." Dis-je après l'avoir interrompu d'un geste.

Je pris donc congé de mon interlocuteur pour me diriger vers la Maison Bleue. J'avais rendez-vous avec un responsable là-bas et j'avais peur d'être déjà en retard. Après avoir forcé le pas, je finis par arriver face au majestueux bâtiment couleur ivoire. J'allai franchir l'encadrement de l'entrée lorsque les gardes croisèrent leur hallebarde pour en barrer l'accès. Surprise, je les toisais et dît avec un ton acide :

"J'ai rendez-vous avec un magistrat, je suis l'émissaire de Shoumei ..."

Face à leur absence de réaction, j'ajoutai avec tout le fiel qui me caractérisait :

"Apparemment, ça n'a pas l'air de vous peiner de réduire à néant les relations diplomatiques entre nos deux nations ...
- Le délégué aux relations commerciales extérieures va vous recevoir ..." Dît alors l'un des gardes en gardant son air crispé. "Veuillez attendre ici ...
- Je ne pourrais pas ... Je ne sais pas, attendre à l'intérieur peut-être ?" Répliquai-je, passablement agacée. "Vous savez, ce serait ... Une manière « diplomatique » d'accueillir un ressortissant extérieur ... Non ?
- Le règlement est clair, sans une autorisation en règle, personne n'entre." Répondit froidement le même garde.

C'est un comble tout de même ! Interdire l'accès à leur bâtiment principal à un diplomate étranger, c'est la mauvaise voie pour maintenir des relations cordiales. Bref, après avoir patienté près d'une demi-heure, un homme trapu habillé richement sortit de la bâtisse et l'un des gardes me pointa du doigt en se penchant à son oreille. Le voûté me fit alors un signe et se dirigea vers moi. Il était apparemment pressé et écourta notre entrevue en se contentant d'une poignée de main et d'une signature en bas d'un contrat dont il me confia une copie. Cinq minutes après son arrivée, il était déjà reparti. Je soupirai alors longuement pour éliminer ma frustration et partit à la recherche d'un endroit où me désaltérer et surtout, manger un morceau. Après une courte exploration, je finis par m'arrêter devant une échoppe pour acheter une viennoiserie fourrée à la viande. Alors que je croquais dans mon repas de fortune, j'aperçu un jeune garçon de dos. Ce qui attira mon regard était surtout ses vêtements de nordique et sa coupe de cheveux tout à fait unique. Malgré mes voyages, jamais je n'avais vu un tel design, c'en était presque hypnotique. Il faut dire que je n'ai pas beaucoup l'habitude de la nouveauté ...
©️ Hamtaro (@ Sekai-RPG.ForumActif.com) pour Titia




"Brise tes chaînes, forges-toi une carapace ... Et vis, simplement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 459
Or : 410
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 291
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 5
MessageSujet: Re: Passer le temps à terre ... [ft Sven]   2018-10-09, 00:53


Passer le temps à terre...

Svenbjornn avait atteint une grande ville. Depuis qu'il avait quitté Courage, l'enfant n'avait pas remis les pieds dans un tel endroit. Il était bien passé par quelques petits villages ou hameaux, mais rien de bien gros. Et, la plupart du temps, il avait voyagé en solitaire sur la route en s'abritant sous un arbre ou dans une petite caverne. De rares fois, il avait fait un bout de chemin avec un gentil inconnu. Pour ça, il avait été relativement chanceux : il n'était pas vraiment mal tombé un seul instant, évitant le danger à chaque fois. Sa petite taille l'aidait généralement très bien à y parvenir. A une époque, grimper à un arbre aussi, mais il hésitait à se prêter de nouveau à cet exercice depuis son arrivée sur ce monde. Il avait constaté à plusieurs reprises qu'il avait grandement perdu en agilité, il craignait de chuter s'il s'y essayait, du moins dans la précipitation. Il se l'était autorisé quelques fois sur la route, mais juste pour s'entraîner et s'assurer qu'il y arriverait toujours le moment venu. Il n'avait pas encore osé le faire dans une situation critique.
A mi chemin, il s'était également découvert un nouvel ami, qui le suivrait partout dorénavant. Il s'agissait de Grimkyell, son grimoire. Dit ainsi, ça pouvait évidemment paraître étrange... En réalité, grâce à l'une de ses runes, il avait pu donner vie à l'ouvrage, qui s'exprimait depuis avec les mots qu'il contenait. Il était un très bon confident pour ne pas parler tout seul, pour passer le temps ou juste pour discuter tranquillement. De même, il était un très bon guide, le conseillant judicieusement lorsque l'occasion se présentait, quoiqu'en faisant preuve d'une certaine ironie, qu'il semblait affectionner particulièrement.

"Nous sommes bientôt arrivés ? Cela fait longtemps que nous marchons maintenant, il serait temps que nous nous reposions !"

"Mais... tu ne peux pas être fatigué, tu n'es qu'un livre. Tu m'as bien dit ne rien ressentir, non ? Et puis de toute façon, je te porte..."

"Oh ? Effectivement, c'est un point de vue. Mais justement, je ne peux pas observer ce que je souhaite ainsi. Aurais-tu l'obligeance de me montrer notre prochaine destination ?"

"L'obligeance de... ? Euh, d'accord."

En quelques jours seulement, il était amusant de voir combien la situation avait pu s'inverser. Au début, c'était Sven qui utilisait des mots inconnus pour Grimkyell, puisque ces derniers n'étaient pas écrits dans le bouquin. Mais maintenant qu'il avait étoffé son vocabulaire, c'était son grimoire qui employait des propos que l'enfant ne saisissait pas totalement. Il n'avait pas souvenir d'avoir écrit le mot "obligeance" à un quelconque moment... Toutefois, il avait déjà pu remarquer que l'entité savait s'adapter, contractant parfois plusieurs mots pour en former un autre par exemple, lorsque celui désiré lui faisait initialement défaut. La première fois que cela était arrivé, il avait tenté de dire "persévérance" en contractant "père" et "c'est", mais la fin lui avait manqué. En soi, le garçon était plutôt content que son ami se montre intelligent. Mais jusqu'à présent, cela l'avait bien arrangé qu'il n'utilise que des mots qu'il avait lui-même écrits, et donc qu'il pouvait comprendre.
Bref, Svenbjornn décrocha donc Grimkyell de l'attache dans son dos et le tendit devant lui, la couverture où se situait la rune en avant. C'était cette dernière qui offrait au livre les "yeux" dont il avait besoin pour voir.

"C'est une grande ville que voila ! Hm... ce n'est pas Courage si je ne m'abuse. Je n'ai rien à son sujet dans mes pages, tu ne l'as jamais visitée ?"

"Non, en effet. Courage me semble plus petite qu'elle. Elle doit être encore plus importante ! La dernière fois déjà, c'était impressionnant et fascinant, mais un peu effrayant aussi. J'espère que tout va bien se passer cette fois..."

"Mais bien sûr ! Tu sais de quoi tu ne dois pas parler déjà, ça t'aidera. Puis qui irait s'en prendre à un enfant dans un lieu public aussi important ?"

"Je suppose que tu as raison. Allez, allons-y !"

Sven arriva rapidement à hauteur de la ville, dans laquelle il pénétra avec le même émerveillement, si ce n'était plus grand encore, que lorsqu'il avait découvert Courage. Les rues paraissaient encore plus bondées que la précédente ville, et les échoppes et étalages encore plus nombreux.

"Et si nous nous arrêtions pour manger un coup ?"

"Nous ? Tu ne peux pas manger non plus je te rappelle..."

"Question de point de vue une fois de plus. Si tu reprends des forces, tu pourras écrire tes aventures plus rapidement. Et alors je me nourrirais de ce savoir ! Tu dois avoir faim, depuis le temps, non ?"

"Oui, c'est vrai. Mais je n'ai pas beaucoup d'argent... Voyons voir ce que je peux m'offrir !"

Afin d'avoir les mains libres, Svenbjornn replaça Grimkyell dans son dos, en l'accrochant à la petite attache prévue à cet effet sous son carquois. En plus, cela lui conférait "des yeux dans le dos" comme aimait à le dire le bouquin, du mois quand l'étui rempli de flèches ne lui couvrait pas la vue, ce qui arrivait la grande majorité du temps. Mais pas cette fois-ci ! Alors que le garçon tournait le dos à la foule pour chercher quelque chose à manger à la portée de ses moyens, son précieux livre reprit la parole.

"Jeune homme, quelqu'un nous observe avec insistance !"

"Hm ?"

Effectivement, alors que l'enfant s'était retourné pour voir de quoi il s'agissait, il remarqua une étrange femme qui le fixait sans trop de discrétion. Il n'allait tout de même pas déjà s'attirer de nouveaux ennuis à peine arrivé quand même !?

"Dites, ce n'est pas très poli de dévisager les gens comme ça ! Vous voulez quelque chose ?"

"Oh, parfait ! Je me demandais justement comment essayer d'éviter les problèmes."

Sans conteste, Grimkyell aimait l'ironie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questionnaire > 100 questions pour tuer le temps
» Passer un temps complet en périscolaire
» Passer du libéral à mi temps salariat, démarches?
» Placki kartoflane = galettes de pommes de terre
» Echelle du temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: [Capitale] Liberty-
Sauter vers: