Titanic Panic
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Grande Prêtresse de la forêt
Mandra
Messages : 411
Or : 1310
Date d'inscription : 05/08/2018 Localisation : Une cabane dans la forêt

Feuille de personnage
Puissance Divine: 349
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 9
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-09-17, 18:41

Titanic Panic
Mes cheveux volent dans le vent et  s’entremêlent dans leur danse sensuelle, rubans rougeoyants imprégnés de sel qui battent rythmiquement sur mes joues. Je respire à pleins poumons l’air iodé qui pénétre mes narines avec plaisir, appuyée contre le bastingage du pont supérieur du bateau. Ce n’est pas la première fois que je voyage ainsi sur la mer mais je goûte tout de même avec délice toutes les sensations qui m’assaillent.

La vue, immensité bleutée parcourue d’ondes blanches écumeuses, ce bleu profond qui se perd au loin, quand il rejoint l’azur du ciel. L’odeur, saumure et mollusque, mélange étrange, pas désagréable mais pas agréable non plus. Le toûcher, vent qui caresse fortement la peau jusqu’à l’agacer tant les récepteurs en sont submergés. Le bruit, celui de la houle, chuchotte au creux de mes oreilles que la mer me porte vers ma destinée. Le goût, celui du sel sur le bout de la langue passée délicatement sur mes lèvres, meilleur que celui que l’on trouve en poudre pour assaisonner les mets.

La pensée, elle, tourne, retourne, farandole vers il y a deux jours de cela, quand il est venu me chercher pour soigner sa fille. J’ai d’abord hésité face à la distance qu’il me fallait parcourir. Puis, aprés réflexion, c’était une occasion de voyage qui se présentait là, tel un anneau dans son écrin et je m’en suis saisi sans vraiment réaliser.

J’y suis à présent sur le bateau qui mène à l’extrême Nord de Shoumei, un petit village que j’ai préféré atteindre par la mer plutôt que par l’intérieur. Sans doute vais-je y gagner en temps, ou pas, mais le voyage n’en est que plus agréable. Peu de passagers à bord, une trentaine peut-être, la plupart pour affaires ou pour assouvir leur soif de découverte. Il y avait là tout un panel intéressant, chacun se trouvant ici pour des raisons différentes mais partageant un moment de vie le temps de la traversée.

Une silhouette au loin, de l’autre côté du pont, mon coeur s’affole, et si c’était lui ? Je vais pour m’approcher, vérifier si l’impossible est réalisable, si la masque est là, quand  une alarme stridente retentit.
Ce qui suit alors est un sentiment général de rapidité et d’inexorabilité. Un grand bruit de fracas, des cris indiquant que le bateau vent de percuter un rocher, l’eau s’engouffrant à grande vitesse par les failles. Vision apocalyptique de personnes affolées cherchant à sauter dans l’eau afin d’échapper à l’engloutissement promis avec le bateau, puis les mêmes devenues rigides et flottant tels des bouchons de liège autour du bâtiment avant de s’enfoncer en profondeur...
Je cours vers la partie du bateau encore émergée, évitant les corps de ceux qui ont été piétinés sans ménagement dans la bousculade, mais l’eau gagne sa bataille contre la carcasse trop vieillissante, venant lécher mes pieds. Un porte de bois arrachée, je m’y couche dessus, m’y accrochant fermement, ferme les yeux et retiens ma respiration.

Au milieu de l’eau, un panneau de bois flotte porté par les vagues, une femme aux longs cheveux roux allongée dessus, inconsciente, les doigts violets d’être crispés depuis si longtemps.

Le choc de la rencontre avec le sol sableux me réveille, je me trouve sur une plage, entourée de débris divers provenant du bateau échoué à quelques mètres à ma droite. La tête me tourne, je me sens de nouveau défaillir, un effort, un appel avant la plongée vers la pénombre.

Là...je suis là...





Titanic Panic 180326102401352134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t362-par-le-pouvoir-de-mes-chakras-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t202-mandragora-shamanka-chamane
Reike
Fyren
Messages : 18
Or : 390
Date d'inscription : 05/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 142
Alignement du personnage: Chaotique bon
Topics terminés: 0
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-09-22, 03:33

Voilà un bon moment que je me laisse porter par ce navire, flots calmes et paisible, zéphir agréable et chaleureux, c’est ce qui se passe. Il y a un beau soleil, illuminant cette étendue et donnant à mon armure la même teinte que l’étendue aqueuse sur laquelle nous voguons. Mon arme est dans ma main et la pointe posée et elle en équilibre dans une main, la main monstrueuse. Mes deux yeux écarlates observent la ligne droite où le ciel et la mer se rejoignent.

Je repense à toutes les pittoresques aventures passées ici comparée à ce que j’ai vécu dans mon ancien monde. Et surtout, il y avait ma chamane dans mon ancien monde… Ma Mandra. Je ferme mes mirettes et la vois encore, l’imaginant comme elle était la dernière fois que je l’ai vu. Toujours belle avec ses beaux cheveux rouges, son beau visage, son doux parfum puis vient le son de sa voix, encore là après dix ans, tout est là après une dizaine d’année.

C’est en sortant de mes pensées que je remarque une chose plutôt alarmante. Le bateau coule et pas qu’un peu. Je me demande comment je vais faire avec mon armure. Mais heureusement, j’arrive à m’accrocher à une planche assez grosse et y mets mon épée. Puis je me hisse dessus, je regarde qui est là mais un objet venant du navire me tombe sur la tête et m’assomme.
Je réveille sur une plage, mon arme à côté de moi. Je me relève tant bien que mal. Où suis-je arrivé ? Je ne sais pas. Je vois une silhouette humaine au loin, je me demande qui c’est. Je m’y dirige alors.


Titanic Panic 180823091925316246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 598
Or : 345
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1221
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 30
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-09-22, 16:49

ft.

Scylla
Titanic
Je me trouvais dans un bateau ennuyeux, tss pour quelle raison déjà j’avais été envoyé sur ce bateau par le chef de projet ? Ah oui, aller à Shoumei pour trouver des ingrédients qui n’existaient pas dans l’empire, certain type de pierre ainsi qu’une faune et une flore nouvelle. Il est vrai que l’on avait été bloqué en essayant de construire des cristaux possédant des capacités rares.

Le pire, c’est que je ne pouvais rien faire ni d’intéressant, ni de drôle sur ce navire. Il y avait trop de monde et pas assez d’espace pour faire des expériences ou modifier des Chimères, et je ne pouvais rien faire de tordue sous peine d’être impliqué moi aussi dans les problèmes que je pouvais créer, c’était gravement fatiguant, j’étais donc en train d’agoniser doucement dans l’ennuie, assis sur une chaine longue sur le pont, tout en regardant les nuages qui se déplaçait lentement.

Soudain, un grand bruit, un grand fracas.

Tiens ?

Le bateau vient de percuter un récif, enfin probablement. Dans le pire des cas, il venait de croiser un monstre marin et le mer serait bientôt rouge. Naturellement, il ne fallait pas rester plus longtemps, sur le bateau. Me trouvant le pont, j’ai alors sauté hors du bateau pour atterrir sur une plateforme d’ombre que je venais de créer pour ne pas trop me mouiller.

Sur ma petite embarcation d’ombre, je reculais loin du bateau, en le regardant s’engouffrer dans l’eau tandis que les pathétiques passagers sautaient à l’eau pour s’accrocher sur les morceaux de planches dans l’eau. J’aurais pu rester un temps à regarder les gens survivre ou mourir dans l’eau mais je ne voulais pas perdre mon mana inutilement, déjà qu’il était plus qu’incomplet, c’était une raison de plus de le préserver. Fort heureusement, il y avait une île plus lion vers laquelle le groupe dérivait à cause des courants marins.

Après quelques minutes de navigation, je posais enfin le pied à terre. Bon… c’était chiant, fallait que je trouve un moyen de repartir d’ici le plus vite possible, j’avais du travail à faire, et je ne pouvais me permettre de rester coincé je ne sais où !

Ainsi sans regarder ce qu’il advenait des autres passagers de la coquille de bois, je faisais quelques pas pour essayer d’évaluer la taille de l’île.


Titanic Panic D798de11


Dernière édition par Scylla le 2018-09-29, 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Ariana
Messages : 666
Or : 3720
Date d'inscription : 03/08/2018 Age : 29

Feuille de personnage
Puissance Divine: 318
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 6
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-09-29, 12:12








Titanic Panic

!!!






Ce chien était au moins aussi étrange qu'elle-même pouvait l'être pour une araignée. Et leur rencontre avait finalement apporter un certain intérêt. Pas qu'elle vouait la moindre attention hors 'gustative' à ses bêtes par le passé, même si n'ayant jamais eût l'occasion d'en goûter. Mais avant qu'on tout ceci ait l'occasion d'aller beaucoup plus loin, que ce fût socialement ou niveau 'repas' et prédation... Les deux s'étaient retrouvé à courir, dans la même direction, et sans que l'un ne pourchasse l'autre ou l'autre l'un. Non, les deux demoiselles couraient dans une même direction et avec un objectif commun : SURVIVRE ! Car c'était bien là cause d'une prédation bien au-dessus de leurs deux personnes, bien au-dessus  de la plupart des prédateurs de cette forêt. Un genre de super-prédateur qui en voulait à leur vie, ou au moins, qui les mettait en sérieux péril : Un incendie ! Il était apparut dans la peine ombre d'une nuit sur son crépuscule. Il faisait donc un peu plus visible à mesure que les minutes s'écoulaient mais soudain, c'était devenu bien trop lumineux, bien trop chaud aussi

Leur course folle avait commencer plusieurs dizaines de minutes auparavant, vingt, trente, cinquante ? Aucune n'avait réellement tenue le compte. Aucune ne songeait probablement à l'autre, encore, si ça avait été un animal affamé, Ariana aurait pus essayer de choper le chien et le balancer en arrière, ou lui péter une patte, si toute-fois elle y avait penser dans une situation pareille et que le chien n'était pas dans ses 'partenaires de chasse'. Mais là, ralentir une autre proie serait totalement inutile Le feu avancerait quand-même. D'ailleurs, le quadrupède était plus rapide qu'elle malgré sa petite taille, et il passait plus aisément entre les arbres et par-dessus les racines sortant du sol. Là ou Ariana devait être plus prudente et était souvent ralentie en plus d'une vitesse moindre sur terrain parfaitement plat... Avec l'obscurité, le clébard disparu assez vite.

Mais lorsque l'aube commençait à vraiment grignoter sur l’obscurité, la valkyrie rattrapât le chiot, ou jeune chien, probablement moins endurant En sueur et complètement exténuée, mais probablement moins que l'animal, elle le chopait par la peau du coup sans stopper sa course, d'une main, lorsqu'elle le dépassait, et se pris le pied dans une racine. Fort heureusement elle ne tombait pas bien que ce fut presque le cas. Elles arrivaient sur une zone moins boisée, de foret moins épaisse. Le terrain n'avait fait que descendre depuis un moment ce qui avait bien aidé, toutefois, plissant les yeux lorsqu'elle constatait qu'il n'y avait plus d'arbre dans quelques foulées.. « Ok, Mourir.. » grognait-elle entre deux respirations, ouai, plus d'arbres mais plus de sol, en fait, elles étaient au niveau de l'océan, proche d'une falaise... Et les arbres allaient jusque là, en clair, soit elles crevaient brûlées. Soit elles sautaient et crevaient contre les probables récifs et formations rocheuses.

Une décision passa dans son esprit, le clébard s'il savait nager pourrait survivre si elle le protégeait en tombant, valait mieux un que zéro.

Elle ne prit pas de chance, s'arrêter et réfléchir, avec le feu juste derrière. Elle bondit dès qu'elle fut à portée et pris le chien entre ses bras. Et fut complètement assommée en entrant dans l'eau, relâchant sa prise sur l'animal. Un navire croisait au loin... Probablement les dernières coudées avant de prendre la haute mer.Mais l'araignée ne pouvait plus rien faire... Sinon couler.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://image.noelshack.com/fichiers/2018/43/2/1540319174-ariana.jpg
Vagabond
Le chien
Messages : 114
Or : 1565
Date d'inscription : 17/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 391
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 10
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-10-01, 23:37

Lorsque le duo sauta à l'eau, ou plutôt que la femme sauta, l'instinct du chien agissa imméditement et il avait déjà commencé à agiter les pattes pendant la chute. Donc bien qu'un peu secoué par l'impact avec l'eau il fut capable de de nager immédiatement, ce qui ne semblait pas le cas de la femme qui coula comme une pierre. Puisqu'elle lui avait sauvé la vie en le portant, il lui paru naturel de rendre la pareille : tenant le col de la femme entre ses crocs, le chien tenta de la tirer avec lui et de nager vers le bateau qu'ils avaient vu juste avant de sauter.

Fort heureusement les épaisses fumées de l'incendie avaient attiré le regard des membres du navire, et comme le soleil était maintenant levé, certains avaient apperçu le duo tomber dans la mer, c'était peut-être pour cela que le navire avait ralenti sa course pour leur laisser la chance de les atteindre. Après plusieurs minutes à lutter contre les flots et à nager, le chien fut capable de se rapprocher assez de l'embarcation pour qu'on les repêche.

On sécha le chien avec une serviette et on emmena "sa maitresse" se reposer dans une des cabine, car oui les gens avaient cru au scénario du brave chien fidèle qui sauvait son maitre. Non pas qu'il allait les contredire, et pour renforcer cette idée, il resta même aux cotés de la femme jusqu'à ce qu'elle se réveille. Puis en voyant qu'elle allait bien, décida d'aller explorer un peu les lieux, après tout c'était la première fois qu'il mettait les pattes sur un navire, avant de finir par faire une sieste méritée sur le pont.

La sieste ne fut pas courte, mais elle était moins longue que ce que le chien aurait voulu. Il fut réveillé par le son d'une alarme, suivit d'horrible bruits de fracas et des cris. Pendant un moment il observa avec confusion certains des passagers courir dans tous les sens, puis en tournant la tête il réalisa qu'une partie du navire s'enfonçait dans l'eau ... houla c'était normal sa ? Vu que tout le monde semblait paniquer, il allait en conclure que non. Il eut une pensée pour la femme qui l'avait accompagnée, ignorant si elle était capable de nager ou non mais au vu que la vitesse à laquelle le navire sombrait, il n'avait pas vraiment le temps d'essayer de la chercher.

Cela n'aurait servit à rien de courir vers la partie non-imergée du bateau puisqu'il se serait fait piétiné par la foule en panique, à la place il sauta dans les eaux glaciales, nageant instinctivement un peu plus loin de l'embaraction en train de couler pour ne fait se faire secouer par de trop grandes vagues. Avec sa petite taille, trouver un débris pouvant supporter son gabarit ne fut pas trop compliqué, il se hissa donc un peu péniblement sur une planche en bois puis s'y coucha, essayant de trouver une position confortable et attendre.

Aprés un bon moment à dériver, le chien fut enfin proche d'une île. Lorsqu'il jaugea la distance assez courte, il sauta de nouveau à l'eau pour nager vers la terre ferme plus rapidement. Une fois arrivée, il se secoua un peu pour s'égoutter puis regarda autour de lui. Un peu plus loin il apperçut les silhouettes d'autres naufragés, il se mit donc à trottiner vers eux, poussant un aboiment pour signaler sa présence, tirant la langue et agitant la queue pour prouver qu'il était amical.


Titanic Panic 76204313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoumei
Titia
Messages : 340
Or : 196
Date d'inscription : 20/06/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 142
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-10-08, 23:34


~

Titanic Panic

Mandra | Fyren | Scylla | Le Chien | Ariana | Titia | Trista
Le voile de la nuit tombait peu-à-peu sur l'horizon tandis que mon regard se perdait dans les flots que le navire semblait survoler. Cela faisait plusieurs jours que le bateau avait quitté Liberty pour retourner à Shoumei. J'avais volontairement choisi une navette car elle partait plus tôt et ça m'arrangeait au niveau de l'emploi du temps. Je m'étais installée près de la proue pour avoir une bonne vue pendant le voyage. Je commençai à somnoler lorsque un cri déchira le silence de la nuit, suivi d'un son de cloche. Un épais nuage de fumée surmontant une colonne de flammes se dressait à la poupe et la cohue semblait s'être emparée des passagers qui se jetaient à la mer dans un chaos indescriptible. La moitié des hommes d'équipage avait compris que le bâtiment ne survivrait pas à cet incendie même s'il était maîtrisé à l'instant et était en train d'abandonner le navire.

Je poussai un long soupire avant de me diriger vers l'extrémité de la proue alors que l'embarcation commençait à pencher dangereusement, ayant débuter sa lente descente vers les profondeurs. Juchée au sommet de la proue, je fixai l'horizon déjà fortement obscurcis à la recherche d'une quelconque bande de terre où accoster. Voyant certains naufragés nager ou voguer sur des radeaux de fortune vers le même point, je me décidai à agir. Je retirai ma cape et accrochai ma broche au flanc de ma robe, j'arrachai mes manches jusqu'à l'épaule et déchirait le bas de ma robe à hauteur de mi-cuisse pour ne pas être gênée pour nager puis desserrai mon corset afin de pouvoir faire usage pleinement de mes capacités pulmonaires. Une fois prête, je fermai les yeux et m'élançai dans un splendide saut de l'ange avant de plonger dans l'eau glacée.

Après quelques brasses, je réussis à trouver un morceau de bois flottant assez large pour m'y hisser et m'y accrochai avant de suivre les autres. Mon manque de force physique m'épuisa rapidement et je m'endormis de fatigue malgré l'adrénaline. Lorsque je refis surface, mon morceau de bois était à quelques encablure à peine d'un îlot où certains semblaient avoir accosté. Malgré mes muscles endoloris, je réussis à mener mon moyen de transport jusqu'aux haut-fonds et pus partir à la nage jusqu'à la côte. Pied-à-terre, je m'écroulais sur le sable, en âge et frigorifiée. Mon premier réflexe fut de tâter mon flanc pour m'assurer que ma broche était toujours là puis je me redressai calmement et fis un bilan de la situation. Piégée sur une île apparemment déserte, je savais que la capitale étant au courant de mon itinéraire, on enverrait rapidement des secours, mais pas avant plusieurs jours.

Autrement dit, le plus important était de mettre la main sur les autres naufragés présents sur l'île afin de se regrouper et mettre en commun nos ressources pour pouvoir survivre le temps que l'on soit secouru. Je me remis donc sur mes deux jambes et commençai à longer la côte pour retrouver mes compagnons d'infortune, et ce, en répétant ça-et-là comme un disque rayé :

"Hého ! Il y a quelqu'un ? Est-ce que quelqu'un m'entend ?"
©️ Hamtaro (@ Sekai-RPG.ForumActif.com) pour Titia


Titanic Panic LEWcjU5

"Brise tes chaînes, forges-toi une carapace ... Et vis, simplement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shoumei
Trista
Messages : 58
Or : 965
Date d'inscription : 21/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 232
Alignement du personnage: Chaotique bon
Topics terminés: 2
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-10-28, 12:42

-Hmm

Je reprenais doucement conscience. J’étais dans un endroit sombre et confinée ou je ne pouvais me mettre debout.Un tonneau ? Voilà qui est ironique puisque c’est censée être l’habitat du type que je recherchai. un certain Diogène. Cet individu mystérieux était un ermite et aurait des informations sur le cartel de drogue qui sévissait. Il avait la particularité d’être nomade.Les souvenirs me revenait doucement en mémoire alors que je massai l’arrière de la tête. Au moins je n’avais pas eu de blessure particulière. Par contre il y avait quelque chose de bizarre. Je voulus soulever le haut du tonneau mais celui-ci avait été fixé. Hmm, voyons,évidemment on m’avait retirer mes armes mais par contre on ne s’était pas donné la peine de m’attacher. Je pris appui en poussant mes main sur le fond du tonneau pour prendre une impulsion pour forcer le couvercle.Je donnais plusieurs coup, .Cela fit un bruit sourd et j’entendis du bruit indiquant que j’avais fait tomber quelque chose du dessus du couvercle.

Celui-ci s’était d’ailleurs partiellement soulevé mais pas totalement. par contre ça déséquilibra le tonneau qui tomba et se renversa ,roulant mais pas aussi rapidement que je l’aurais cru comme s’il était freiné par quelque chose. De l’eau commença a entrer dans le tonneau avec le couvercle partiellement ouvert. Je mé dépêchais de sortir bien trempée. À ce que je voyais dans la cale d’un navire mais celle-ci était en train de se faire inonder. Ma première réaction fut de sortir mais je me ravisai pour prendre mon tonneau. Je parvins également à mettre la mains sur une rame. Ainsi chargé, je sorti aussi vite que possible me retrouvant sur le pont….du moins ce qu’il en restait alors qu’il sombrait dans l’eau. J’utilisai mon tonneau comme embarcation de fortune, et en pagayant avec force avec la rame que j’avais ramassé. Évidemment, une installation aussi précaire ne durerait pas mais j’apercevais une ile non loin, je m’orientais donc vers île. Et en m’y rapprochant, je vis qu’il y avait des personnes aux allures trop hétéroclites pour être des autochtones.Probablement d’autres passagers du navire, et qui n’avait sûrement fait le voyage en tant que clandestin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande Prêtresse de la forêt
Mandra
Messages : 411
Or : 1310
Date d'inscription : 05/08/2018 Localisation : Une cabane dans la forêt

Feuille de personnage
Puissance Divine: 349
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 9
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-10-28, 14:33

Titanic Panic
Le lapin court si vite que j’ai du mal à le rattraper, j’évite les arbres de justesse, aveuglée par les forts rayons du soleil qui percent la canopée. J’entends le rire de mon Père depuis la clairière, il me crie que si je veux l’avoir, il me faudra plutôt ruser que de tenter de le prendre de vitesse. Et son rire s’intensifie, il rit à n’en plus finir, émettant des sons spasmodiques comme des aboiements enroués.

- ha ha harf arf ouaf ouaf

J’ouvre les yeux en sursautant, sortant ainsi de l’abîme sombre dans lequel j’étais plongée. Je tourne la tête sur le côté, les aboiements sont bien réels et proviennent d’un chien que j’aperçois pas loin de moi, les pattes enfoncées dans le sable. Tout me revient alors, je suis sur une plage, je viens de m’échouer après la perdition du bateau qui me transportait.  

Je m’assieds doucement, la tête dodeline un peu mais le vertige n’est que fugace. Au loin, des silhouettes qui s’agitent, sans doute d’autres rescapés de la catastrophe. Je plisse les yeux. Comme sur le navire, mon imagination me joue encore des tours, il me semble le voir, son armure, son allure, mais ce n’est pas possible, ce ne peut être lui. Un nouveau clignement des yeux pour sortir son visage de ma tête, je regarde dans une autre direction pour mieux évacuer ce mirage.

Des personnes crient qu’elles sont ici ou là, la panique s’entend dans leur voix. Je suis encore un peu étourdie, j’ai du mal à me mettre sur pieds. Près de moi, un long morceau de bois sera d’une grande aide pour tenir en position debout, je l’attrape tant bien que mal et réussis à me lever, agrippée à ce tuteur miraculeux.
Je ne suis pas restée longtemps inconsciente, d’autres personnes arrivent encore par la mer sur des morceaux de bois pour la plupart, des restes de portes ou de bastingage, et même un tonneau qui amène une jeune femme. Il me semble la reconnaître, mais comme pour lui, sans doute mon imagination qui est perturbée.

Vous avez besoin d’aide ou ça ira ?

Proposer de l’aide alors que je tiens à peine debout appuyée sur une canne de fortune comme une vieille perclue de rhumatismes me semble présomptueux, et d’ailleurs, la femme parait s’en sortir seule sans souci. Je tourne de nouveau la tête, ne sachant pas trop quoi faire, le chien est toujours là. Je me demande bien ce qu’il faisait sur le bateau, sans doute en compagnie de maîtres adorants qu’il vient de perdre dans le naufrage.

Hé, le chienchien, tu te sens perdu ?

Je m’approche de lui, j’ai toujours eu plus de facilités pour communiquer avec les animaux qu’avec mes pairs. Sans doute y a t-il sur cette île nombre de gens à soulager de leurs blessures et certainement des volontaires pour le faire, mais lui, qui peut comprendre ce dont il a besoin ?





Titanic Panic 180326102401352134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t362-par-le-pouvoir-de-mes-chakras-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t202-mandragora-shamanka-chamane
Reike
Fyren
Messages : 18
Or : 390
Date d'inscription : 05/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 142
Alignement du personnage: Chaotique bon
Topics terminés: 0
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-11-14, 19:28




TITANIC PANIC





« Avec Mandra, Trista, Titia, Le chien, Ariana, Scylla»






J'entends des sons canins. Et des voix, venant sûrement d'autres naufragés, me démontrant qu'il y a d'autres survivants. Mais en l'instant présent, je m'en calice des autres, tout ce qui m'importe, c'est la rousse là-bas, plus loin. Plus je m'approche d'elle et plus je peux détailler son apparence qui n'est pas sans rappeler tant de choses à mon esprit et à mon corps. Je ne sais pas si elle me reconnaîtra dans cette armure inédite, après tout, je ne l'ai sur moi que depuis peu.

Mes pieds de métal foulent la lande et enfoncent la surface lissée par l'océan et le vent. Mon bras monstrueux, véritable amas de chair et de carapace tient ma grosse et lourde arme dégainée au cas où un danger roderait dans ces lieux étrangers à mes souvenirs. L’œil de celle-ci regarde tout autour de nous deux de manière vive presque hyperactive.

Je vois que le sosie de Mandra possède également sa personnalité altruiste, prête à aider tout le monde. Elle a la même voix, les même intonations. Je m'arrête alors à un mètre d'elle, n'osant pas m'approcher plus que cela. Ma longue chevelure rouge comme le rubis est secouée par une brise marine et mes yeux tout aussi écarlates fixent la femme se tenant là. Je suis un peu plus grand qu'avant et plus large aussi, plus imposant en somme. Mais j'ai du mal à respirer, mon cœur battant la chamade en voyant la chamane. Ma gorge est nouée, rendant la parole difficile. Cela fait si longtemps que je ne l'ai pas vu, pas entendu, pas senti sa présence. Elle m'a manqué terriblement...

Mais je reviens vite à la réalité. Et si ce n'était qu'un sosie ? Peut-être que ce n'est pas du tout elle ? Ou une version de ce monde de Mandra ? Je ne peux pas être sûr. Je soupire longuement.

Salut... Mandra...

Pour le coup, j'oublie la présence du chien qui est pourtant vraiment pas loin de moi. Il pourrait y avoir une pluie de météorite, un tsunami, je n'en aurais cure. Après, peut-être que je suis en train de rêver, d'avoir une hallucination mais... Mon cœur espère et y croit. C'est alors que la question qui me taraude finit par sortir.

Est-ce vraiment toi ?

Même ma voix a changé depuis la dernière fois, comme si elle était dédoublée et un peu plus sombre.







Titanic Panic 180823091925316246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azshary
Pandore
Messages : 598
Or : 345
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 1221
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 30
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-11-16, 17:57

ft.

Scylla
Titanic
Assise sur la plage, je regardais les débris du navire échouer sur cette dernière ou dériver au loin. Mmm, me grattant légèrement le menton, je me demandais comment le navire avait il pu couler. Il me semblait pourtant en bon état et pour une fois, je n’avais rien fait. Du moins selon mes souvenirs.

Me relevant, je me suis rapproché du mur afin de toucher le morceau de planche qui venait d’échouer. Pourtant ce bois me parait avoir été en bonne état dans le passé… Je me demandais ce qui avait pu arriver réellement. Cela ralentissait mon voyage de recherche pour mes Chimères, mon enchantement et mon alchimie.

Soudain, un éclair de lucidité me frappa.

Merde ! Mes fioles…

Je les avais oubliés dans le navire avec mon sac. Des jours de boulot et de l’argent perdu pour rien. Fronçant les sourcils, j’étais de mauvaise, très mauvaise humeur. Fixant l’horizon au loin, je fus interpellé par une voie.

"Hého ! Il y a quelqu'un ? Est-ce que quelqu'un m'entend ?"

Je me suis alors légèrement retourné vers la source du son. C’était visiblement un jeune femme brune.

Oui Oui…


Mon regard se tourna à nouveau vers l’horizon.

J’ai vu des gens dériver vers un autre endroit. Avec un peu de chance, si vous longez encore la côte, vous les trouverez.

Mon regard se tourna alors une fois encore sur la jeune femme. Elle était trempée.

Par ailleurs vous êtes trempée. Vous devez avoir fait. Ce serait mauvais pour votre organisme si vous ne vous réchauffiez pas. Vous avez le temps pour rechercher vos camarades, ne tombez pas malade par impatience.


Titanic Panic D798de11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Ariana
Messages : 666
Or : 3720
Date d'inscription : 03/08/2018 Age : 29

Feuille de personnage
Puissance Divine: 318
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 6
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-11-17, 19:50








Titanic Panic

!!!







Ni rêves, ni cauchemars, assommée et perdue dans un néant total, elle en emmergea avec un certain sursaut, après plusieurs minutes ou plusieurs heures, redressant son buste au mépris de toute vérification, sa tête rasa le sommet d'une couchette en hauteur mais elle ne se fit pas mal. Les yeux écarquillés, elle fixait droit devant elle un instant, avant de cligner des yeux, le chien était là, bien plus visible, elle le regarda un instant... Ne dis rien. Bien qu’en verité, elle était satisfaite d'être vivante, et ne le réaliser par très bien. Satisfaite aussi que le fournisseur de repas soit encore sur ses quatre pattes, visiblement plus en forme qu'elle. « Ok, miam chien vivant, ca bien, mais moi dormir.. » dit-elle à l'animal, dont elle avait rapiner le repas en ne le partageant qu'en y étant forcée. Elle se relaissa tombée dans le lit. Ce n'était pas souvent que la demoiselle dormait dans pareil nuage. Bien que nombre de personnes auraient probablement assimiler ce genre de couchettes désagréable. Ce n'était pas son point de vus, et aussi, Ariana doucement bercée, finis par s'endormir rapidement.

Son réveil fut tout aussi brutal que le précédent, une horrible sensation de froid et d’asphyxie la saisit, la sortant cette fois-ci de doux songes. Le navire coulait, non.. Il était déjà par le fond et clairement, la valkyrie avait avaler trop d'eau, sans retenir sa respiration. Elle n'était plus sur le lit, le lit, défoncé, était cependant sur elle. Une situation dramatiquement urgente. Pourtant, son regard chercha le chien. Pas pour lui quémander de l’aide mais plutôt l'inverse. Il y avait quelques cadavres déjà noyés et un autre gars qui pionçait probablement aussi, coincé lui aussi sous un meuble renversé... Chacun ses emmerdes comme on dit. Fort heureusement, les Valkyries ne sont pas des humains, et leur force de base, leur condition physique en général, est plus importante que celle de ses cousins. De plus, elle avait un montant de bois a portée de main pour faire levier.

Restait à nager hors de la cabine, passer la salle principale de cale et remonter l'escalier. Et voilà ! Elle pouvait respirer mais.. La valkyrie se remémorait son réveil sous l'eau et, a coté du type, n’était-ce pas … ? Voilà qu'elle replongeait, la carcasse du navire était déjà bas mais tenait sur un monticule rocheux, ce qui ne l'empêcha pas de rentrer dedans, revenir dans la cabine du personnel ou l’autre type était encore vivant. Le pauvre semblait avoir de bons poumons parc-qu’il semblait encore avoir de la vie dans son regard, Ariana se saisit du butin, un bocal de terrine. Et repartit aussi sec. Elle aurait bien remonter le cadavre pour en faire son repas mais il risquait de se débattre ! Ce bocal ferait l'affaire. Une nouvelle fois donc la valkygnée émergeas. Il n'y avait clairement pas du survivant dans les parrages, tout juste vis-elle un tonneau à rame passer dans les parages.

Probablement un pirate. » se dit-elle. Pensant que pour être aussi vite sur les lieux d'un naufrages ca ne pouvait s'agir que de pirates. En tous les cas, elle suivis en nageant tranquillement mais aussi assez silencieusement et loin. Lorsqu'elle arrivait proche de la côte, les courants s'agitaient quelque-peu, probablement à cause de récifs coralliens. Pour pouvoir avancer Ariana nagea en diagonale, abandonnant le suivis du tonneau qui risquait fort de s’écraser sur les récifs, pourtant, ce ne fut pas le cas. Mais l'araignée voulait éviter d’atterrir proche d'un pirate ! Aussi fit-elle quelques minutes de nage en plus. Pour arriver finalement sur le sable. Et ce ne fut que l), qu'elle cracha quantité d'eau, a quatre pattes au sol.

Autant être sincère, ni Shin' l'araignée ni le chien ne semblaient être dans les alentours proche. Se redressant doucement, l'araignée regarda le bocal précieux tout en entendant quelqu'un crier, et quelqu'un d'autre répondre mais c'était assez lointain sur sa gauche, tandis qu'elle entendit encore plus loin des aboiement. Le chien était donc vivant, pourtant, elle ne partit pas dans sa direction, non, sur le sable, il y avait des traces, des points nombreux, Shin' devait être vivant aussi ! Et ils étaient arrivé au même endroit. Sans le savoir donc, Ariana pris la direction de Scylla et Titia. Tandis que la petite chimère araignée qu'elle cherchait venait d'arriver aux pieds de sa 'mère'.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://image.noelshack.com/fichiers/2018/43/2/1540319174-ariana.jpg
Vagabond
Le chien
Messages : 114
Or : 1565
Date d'inscription : 17/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 391
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 10
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2018-11-20, 19:48

Il avait encore un peu de mal à réaliser à quelle point il venait d'échapper à une situation très dangereuse. D'abord l'incendie, puis le naufrage, ses débuts au Shoumei avaient été très chaotiques, mais par chance il s'en était sortit indemne. Il ne pourrait pas en dire autant pour les autres passagers, il ne réalisait que maintenant que certains humains ne semblaient pas savoir nager, au vu du nombre de personnes qui semblaient avoir tristement coulé autour de lui pendant le naufrage. Malheureusement il n'avait pu rien faire pour les aider, et même si il avait tenté d'attraper ne serait-ce qu'une seule personne, il aurait été incapable de nager très longtemps avec. Mais il trouvait cette découverte assez déconcertante, lui qui était capable de nager instinctivement, il ne comprenait pas pourquoi les humains ne pouvaient faire de même, et surtout pourquoi se risqueraient-ils sur un bateau loin des côtes si ils étaient incapable de nager un peu.

Malgré tous certains humains avaient survécus, mais pas tous en bon état. La première personne qu'il vit sur la plage, une femme, tenait à peine debout, devant s'appuyer avec un bâton de fortune. Mais elle fut tout de même assez gentille avec lui, même si il sentait le chien mouillé et avait le poil collant. Sans non plus la coller, il s'approcha d'elle pour la renifler avec intérêt, mise à par l'odeur évidente de la mer, elle sentait la nature, la forêt, et d'autres choses qu'il ne pouvait bien discerner. C'était comme avec Melchior ... une odeur étrangère, mais différente de la mage. Dans tous les cas, elle devrait sans doute rester assise et attendre que les autres survivants la rejoignent plutôt que de risquer de s'écrouler dans trois pas. Mais le chien ne peut exprimer cet opinion que par un petit couinement et des yeux tristes.

Heureusement un autre survivant se rapprocha d'eux, un homme en armure avec un bras très étrange et une énorme arme, de quoi faire fuir les plus peureux. Lui aussi a une odeur bizarre, mais il y avait quelque chose, quelque chose de similaire à la femme aux cheveux rouges dans leur odeur. Cela aurait pu perturber plus le chien, si l'inconnu n'avait pas commencé à interpeller la femme, comme si il la connaissait, ou plutôt  comme si il voulait confirmer son identité. Ainsi la femme s’appelait peut-être "Mandra", le chien pouvait sentir que l'homme était perturbé par cette rencontre, que se soit par le ton de sa voix ou de son odeur.

Les laissant faire leur possibles retrouvailles, le chien s'écarta un peu, observant l'autre coté de la plage, les oreilles tournées vers l'avant. Il pouvait entendre quelques voix et sentir les odeurs de plusieurs personnes, parmi-elles, celle de la femme avec qui il était arrivé sur le navire, l'idée qu'elle avait survécu le rendait un peu heureux. Puis il se mit à aboyer très fort pour signaler leur position, après tout, peut-êtres qu'ils s'en sortiraient mieux s'ils étaient plus nombreux. Les gens avaient peut-être déjà entendus ses premiers aboiements mais mieux valait s'assurer que tout le monde soit capable de se regrouper, du moins les gens voulant se regrouper, certains humains avaient tendance à préférer vouloir survivre par eux-même, étrange pour une race censé être sociale.

-OUAF ! OUAF !


Titanic Panic 76204313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande Prêtresse de la forêt
Mandra
Messages : 411
Or : 1310
Date d'inscription : 05/08/2018 Localisation : Une cabane dans la forêt

Feuille de personnage
Puissance Divine: 349
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 9
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-02-08, 14:24

Titanic Panic
C’est donc lui, Fyren. Dans ma tête, mille questions se bousculent, comment est-il ici, pourquoi sur ce bateau, naufragé au même endroit que moi... Comme si le destin voulait nous réunir, que notre histoire inachevée ne pouvait pas en rester là, comme si le temps avait remonté son cours, il est là. Les longues années qui nous ont séparés ne l’ont pas vraiment affecté, le visage un peu plus marqué, la silhouette légèrement alourdie, la peau foncée par le soleil et une couleur de cheveux maintenant proche de la mienne, mais il est tel que celui gravé dans mon esprit.
Pourtant, quelque chose me perturbe et je ne sais dire quoi. Je compare celui qui me fait face à celui que j’ai en souvenir, la même démarche, les gestes, le regard.... Non, c’est ça, les yeux, ils ne sont plus blancs mais d’un rouge flamboyant lui donnant un air inquiétant et presque menaçant. Et tandis que sa voix douce pourrait me rassurer, je ne peux que m’inquiéter de ce changement étrange.

Le chien aboie, comme pour me ramener à la réalité. Je réponds à Fyren avant de me pencher vers l’animal.

Oui c’est moi, tu te souviens ?

Je ne sais que dire d’autre, il n’est pas le moment de faire rejaillir les sentiments, pas de place pour la nostalgie ou pour lui dire que mon coeur bat toujours autant pour lui, qu’il est le seul, que personne ne l’a remplacé...Il faut en priorité secourir les survivants, organiser un camp, survivre et chercher un moyen de quitter cet endroit. Plus tard sans doute, s’il le veut, nous pourrons nous retrouver.

Je prends la tête du chien entre mes mains tout plongeant mon regard dans le sien, comme je le faisais dans ma forêt, quand j’étais enfant, quand je savais communiquer avec les biches ou les lapins, quand Père était si fier de me voir faire.

Et toi mon pauvre ami, tu dois te demander ce qu’il se passe. Tu vas m’aider à chercher les autres rescapés sur l’île, tu veux bien ?

Et surtout voir si on peut récupérer des tonneaux d’eau potable entiers, dans tout ce fatras qui nous arrive par la mer. Chaque vague pousse des débris du bateau fracassé, des morceaux de bois, des objets variés, mais les denrées et l’eau se trouvaient dans la cale, et je crains que jamais nous ne puissons les récupérer.
En attendant, il nous faut réunir tous ceux qui sont arrivés ici, j’en ai aperçu 5 ou 6 au loin tout à l’heure et le chien sera d’un grand secours pour les trouver.

Tu dois bien avoir un nom, mais lequel ? Pour moi, ce sera Moyo, la vie dans ma langue, l’espoir de vie. Allez, tu viens Moyo ?





Titanic Panic 180326102401352134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t362-par-le-pouvoir-de-mes-chakras-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t202-mandragora-shamanka-chamane
Reike
Fyren
Messages : 18
Or : 390
Date d'inscription : 05/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 142
Alignement du personnage: Chaotique bon
Topics terminés: 0
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-02-16, 01:16




TITANIC PANIC





« Avec Mandra, Trista, Titia, Le chien, Ariana, Scylla»






Je regarde la chamane de mes deux yeux rouges, rouges comme le sang, brillant comme deux lampes dans une nuit sans lune. Brillants tout de même d'une légère mélancolie, une nostalgie en voyant la rousse devant moi. Sa voix... Identique à celle de mes songes qui peuplent mes nuits depuis qu'elle m'avait été arrachée aussi cruellement. Je sens même mon cœur battre plus vite toujours comme lors de la première fois où je suis tombé amoureux d'elle. Peu importe le temps qui sépare nos rencontres, elle me fait toujours autant d'effet, chassant les ténèbres de mon âme par sa simple présence, la simple vision d'elle. Je dois calmer mon organe vital pour ne pas paraître essoufflé et d’ailleurs, je dois penser à respirer… Car je suis en apnée sans m’en rendre compte. Même mes mains perdent de leur force, le manche de ma lame glissant au sol, s’enfonçant un peu dans le sable à plat par sa masse, dans un bruit faible et neutre.

Et son souvenir n'est pas si effrité quand je la vois ainsi proche de cet animal, douce, attentionnée... Comme toujours, je me suis souvent vu dans ses bras, goûtant à sa douceur, d’ailleurs. Je l'aime de toute les façons qu'elle soit au sel ou au poivre, au piment ou à n'importe quel épice, son être a toujours cette même saveur agréable et réchauffant mon être. Saveur se mélangeant au goût de fouace qui me revient et les remémorations de sa cabane, de nos aventures aussi folles que banales.

Comment ne pourrais-je pas m'en souvenir ?

J'aurais aimé qu'on se revoit dans d'autres conditions tout de même, en ville où j'aurais pu l'inviter au resto ou autre, pouvoir nous raconter tout ce qu'on n'a fait et accompli ces dernières années. Pouvoir nous retrouver mais il y a plus urgent actuellement.

Son idée d'aller chercher les autres survivants de ce naufrage est très bonne, si on trouve quelques-uns de ceux-ci, on pourra s'organiser pour créer un camp, chercher des vivres et peut-être sortir de là, soit en se construisant une radeau ou bien en faisant des signaux aux autres navires navigant dans les eaux proches de ces terres inconnues. D'ailleurs, je me demande si on sera seuls ici ou s'il y aura une présence d’autochtones.

Je me baisse pour ramasser mon arme que j'ai laissé tomber pendant mon état d’hébétude en voyant ma douce et belle Mandragora, ayant actuellement la tête du chien entre ses belles mains. Elle est plutôt mignonne ainsi dans cette pose avec l’animal qui est plutôt chou également.

Alors, que je sens les embruns et l’iode sur ma peau, dans les défauts de ma cuirasse de métal ainsi que diverses odeurs salées et sucrées, sucrées venant des terres et salées venant de la mer, doux mélange pour mon nez, alors que divers sons parviennent à mes oreilles, les vagues cassantes et la faune présente, je propose alors mon aide dans leur quête. Après tout, même si je suis un peu faible à cause de ces nouveaux pouvoirs, je peux quand même apporter de l’aide.

Je viens avec vous, Mandra. On sera plus efficaces à trois, non ?

Je souris dans mon heaume en voyant également Mandra donner un nom venant de son peuple au canidé. Cela lui ressemble beaucoup. J'ai l'impression qu'elle n'a pas changé d'un pouce en termes de caractère et de physique... Je me demande ce qu'elle pense de ma nouvelle apparence et de mon bras ainsi que de ma voix. Beaucoup de choses ont changé chez moi.  

Je les suivrais s'ils partent à la recherche des autres hommes ou femmes. Je tiens toujours mon arme dont l’œil observe toujours le monde qui l'entoure, comme analysant chaque détail et chaque texture de celui-ci. Peut-être qu'un jour, j'arriverais à vraiment lui parler, ça me serait très utile autant dans ce genre de situation qu'en combat.

Sur le chemin, je regarderais également s'il y a des choses intéressantes à récupérer dans ce que la mer a ramené du bateau. J'ai tellement de question à lui poser à celle que j'aime, mais je ne sais pas par où commencer. Alors je ne dis rien le temps que j'arrive à mettre de l'ordre là-dedans.






Titanic Panic 180823091925316246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Ariana
Messages : 666
Or : 3720
Date d'inscription : 03/08/2018 Age : 29

Feuille de personnage
Puissance Divine: 318
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 6
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-02-16, 02:03








Titanic Panic

!!!







A un moment, Ariana manqua de se casser la figure dans le sable, l'eau dégoulinant de son peu de vêtements et de sa longue crinière d’ébène, un peu de fatigue aussi malgré qu'elle c'était presque reposée pour rejoindre la rive ou du moins, bien moins fatiguée que sans s'être aider d'un objet flottant ou quelqu'un qui aurait lutter contre les courants plutôt que d'en suivre et connaître leurs mouvements. Mais voilà, elle était fatiguée, manger un demi lapin en quelques jours, manquer de se noyer et cette dernière mésaventure venaient finalement a bout de la résistance de la Valkyrie qui ne renonçait pourtant pas a la vie, avait-elle déjà vus sa mère trébucher après plusieurs jours de jeûne ? Faiblir, montrer que l'on faiblit, c'est se donner une chance de plus de mourir, et on sait tous que ce n'est pas réellement une chance mais plutôt une facilitée et triste finalité. Alors, elle rejoignit bien vite le couvert de la forêt.

Car toute île déserte digne de ce nom, ce vois pourvue d'au moins un cercle d’arbre avec une certaine densités. Par ailleurs, s'il et des arbres c'est qu'il est une source. Pas forcément visible, il est évident que la source, ce trouve là ou sont les racines, là ou l'eau, filtrée par le sable sur plusieurs mètres d'épaisseur, ce vois purgée, nettoyée et être même désalinisée intégralement ou presque. La valkyrie est un peu faible pour penser à regarder s'il y a une montagne. Si l’étendue de végétaux semble vaste ou pas, elle vas juste au couvert du soleil, qui pourrait l’assoiffer encore plus, l'affaiblir, un coup de soleil ca ne paraît pas grand chose, mais ca soife encore plus. Ca course pour fuir le feu, avoir avaler de l'eau salée ensuite... Elle veux boire,e t sait précisément comment en obtenir ans efforts surhumain. Ayant traverser le Reike plusieurs fois dans sa vie, grimper à un cocotier n'a rien de bien sorcier quand on sait si prendre. Quand on sait comment saisir le tronc et sur quelle partie du corps faire reposer le poid.

La voilà rapidement en haut, a donner des coups de couteau dans les cocos les plus fraîche, mais aussi dans des grandes feuilles de cocotier, pour se faire un abris de fortune et un lit douiller. De son côté de l'île, ou du moins sur son morceau de place, il semble qu'elle soit seule. Bien qu'elle avait entendue des bruits de gens dans le lointain. Pourquoi se rapprocher d’humanoïdes cupides ? Biensur, le chien aurait mériter de l'aide en tant que partenaire mais il c'était probablement noyé. Tandis donc que les autres discutaient et s'entre aidaient, la valkygnée en était à chercher quelques lianes et autres fibres et tronc secs pour se faire un bel abris, avant que la nuit ne tombe, pour être à 'labris d’éventuels prédateurs, mais aussi de la pluie, l'orage, la grêle, le vent, les insectes, les plus sournois de tous avec leur petite taille et leurs venins terribles, tout comme les serpents d'ailleurs. Trop petits pour se faire entendre par la victime lorsqu'elle dort... Pour le feu ? Ce ne serait pas un problème non plus puisqu’à peine descendue de l'arbre elle s'en était allumée un. A vrai dire, seule la chasse, pour manger autre chose que des coco, qui donneraient des coulantes a quiconque ne s'alimenterait que de ca et donc une déshydratation sévère a moyen terme. Et se sentant de plus en plus fragile, tandis qu'elle achevait la troisième cloison de son petit abri, elle sentit son regard se troubler, posant une main sur un tronc, elle regarda vers le sol avant de dire en langue commune : Ok... Non, pas ok... » l’instant d'après, elle était au sol.

La faim ? Non. Elle aurait pus tenir encore un peu, cependant, c'était une des choses contre lesquelles elle désirait se prémunir pour la nuit, qui venait de l'infecter, un vilain scorpion, aux pinces de petite taille... Signe que son venin devait être assez dangereux. Toutefois, les valkyries sont largement plus résistantes que les humains, a défaut de mourir, il lui faudrait quelques soins. Ou du repos. En clair ? De l'aide.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://image.noelshack.com/fichiers/2018/43/2/1540319174-ariana.jpg
Vagabond
Le chien
Messages : 114
Or : 1565
Date d'inscription : 17/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 391
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 10
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-02-18, 20:42

Les deux humains se connaissaient donc, mais pas dans le sens qu'ils avaient prit le bateau ensemble, non, il semblait plutôt que ces deux la ne s'étaient pas vu depuis un bon bout de temps et venaient de se retrouver par hasard. Du moins c'était ce que le chien tirait comme conclusion en les écoutant vérifier qu'ils se rappellaient bien l'un de l'autre. Un étrange mais heureuse coincidence, quoique leur rencontre aurait sans doute été meilleure si les circonstances n'impliquaient pas un naufrage et plusieurs morts.

Mais puisque ces deux la se connaissaient et semblaient bien s'entendre, il y aurait de fortes chances que leur coopération se passe bien. Le chien commençait à se rappeller maintenant que, bien que les humains étaient une race vivant en groupe, ils avaient tendance à se chamailler et avaient de grosses difficultés pour établir l'ordre hiérarchique de leur meute. Il espérait donc que les autres survivants ne commencent pas à se disputer entre eux pour jouer les chefs.

Enfin pour cela il fallait d'abord trouver d'autres survivants, une tache pour laquelle le chien était sans nul doute le mieux placé à réaliser. Ce que pensait aussi l'humaine nommée Mandra qui prit la tête du chien entre ses mains et lui demanda gentillement de l'aide, mais incapable de lui indiquer qu'il avait comprit, il la fixa simplement de ses petits yeux brillants en agitant doucement la queue. Puis elle se demanda quel était le nom du chien, mais sa elle pourrait chercher longtemps puisque le chien n'avait pas de nom permanent, mais se contentait de répondre à ce que les gens choisissaient de l'appeller.

Cette femme décida donc de le nommer Moyo, expliquant même la signification, "Espoir de vie". A sa connaissance c'était la première fois que quelqu'un lui donnait un nom provenant d'une autre langue. On lui avait déjà donner pas mal de noms, certains simples, classiques, d'autres plus originaux, avec une signification ou non, quelques personnes lui avait même nommé en mémoire de leurs anciens animaux. Dans chaque cas, le surnom qu'il donnait en chien en disait souvent beaucoup sur la personne et comment elle perservait le chien.

"Moyo" commença donc à trottiner à coté des deux humains, tournant les oreilles dans tous les sens, à l'aguet d'une quelconque voix. Motivé à l'idée de montrer ses talents de traqueur, il reniflait assidument le sol dans l'espoir de sentir un autre survivant passé par là. Sans doute avec un peu trop d'enthousiasme puisqu'il aspira une bouffée de sable, le faisant eternué et secoué la tête. Il était nettement plus à l'aise dans une forêt que sur le sable, et surtout il cherchait des odeurs à l'aveuglette, mais ce leger handicap ne l'empécherait pas de faire son travail.

Et puis à force de marcher et de renifler, il tomba enfin sur une odeur interessante. Se stoppant net, il prit un instant pour mieux renifler, agitant la queue lorsqu'il réalisa qu'il connaissait cette odeur. La femme araignée ! Enfin plutôt la femme qui se prenait pour une araignée, mais cela signifiait qu'elle avait survécu au naufrage ... Et s'était enfoncée plus loin dans l'ile vers la végétation, sans doute dans l'objectif de se trouver à boire et à manger. Elle avait donc décidé de se débrouiller toute seule, il était vrai que sa façon de penser était uniquement basé sur la survie, ce n'était pas elle qui allait faire le tour de la plage à la recherche de survivants par pur bontée.

Hésitant, le chien fixait la direction de la piste avant de se tourner vers les deux humains, leur laissant donc le choix d'aller à la rencontre de la femme araignée ou non. Après tout il ne savait pas si elle voudrait coopérer avec les deux humains, ni si les trois arriveraient à s'entendre. Aussi, comme un chien normal en somme, se contentait t'il d'attendre les ordres de Mandra, mais si elle le demandait il l'eménerait directement vers l'autre survivante, après tout la piste était encore bien fraiche donc il la retrouverait facilement.


Titanic Panic 76204313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande Prêtresse de la forêt
Mandra
Messages : 411
Or : 1310
Date d'inscription : 05/08/2018 Localisation : Une cabane dans la forêt

Feuille de personnage
Puissance Divine: 349
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 9
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-02-19, 19:40

Titanis Panic
C’est finalement avec Fyren que je pars à la recherche d’éventuels survivants sur cette île. Il m’a semblé touché de me revoir, serait-ce qu’il a gardé en lui les sentiments qu’il avait pour moi, il y a si longtemps ? C’est le coeur rempli de joie, oubliant presque que la situation dans laquelle nous nous trouvons n’est pas si réjouissante que cela, que nous suivons donc Moyo. Le chien parait savoir ce qu’il fait, reniflant partout en marchant sans faiblir. J’imagine que pour lui, un naufrage doit être un traumatisme. Et puis se retrouver brutalement à l’eau et devoir nager pour survivre alors que naturellement il est mieux les pattes sur terre ferme, il doit être épuisé et pourtant, il avance d’un bon rythme, nous guidant vaillamment.
Le sable est jonché de débris provenant du bateau, je ramasse quelques morceaux de corde, ainsi que deux gamelles de bois, déjà gonflées par l’eau mais qui peuvent s’avérer utiles. Il n’y a pas grand chose à récupérer, tout n’est que déchets de bois déchiqueté, je suppose que les objets en ferraille sont trop lourds pour arriver jusqu’ici, à part quelques vieux clous rouillés. Puis, c’est un bout de tissu qui attire mon attention, trop petit pour en faire quoi que ce soit néanmoins je le prends, il pourra faire un bandage de fortune sur une blessure, à condition de trouver de l’eau pure pour le rincer.

Soudain, Moyo stoppe net, il a du repérer une odeur intéressante. Il se tourne vers nous, comme pour attendre confirmation qu’il doit nous conduire vers le lieu qui l’attire.

C’est bien Moyo, tu as trouvé quelqu’un ? On y va !

Il a vite fait de nous mener vers l’origine des effluves qui le dirigeaient. De loin, je vois une masse de filaments ou de pattes noires, comme une grosse araignées étendue sur le sol. Mais en se rapprochant, il s’agit en fait d’une femme qui git à terre, ses magnifiques cheveux noirs épars tout autour d’elle.
Je me précipite en courant vers elle. Elle semble vraiment mal en point, inerte et respirant fort.

Vous m’entendez ? Ohé, vous avez mal quelque part ?

Je pose ma main sur son front, il est brûlant. En d’autres temps, j’aurais de suite perçu ce qui n’allait pas dans son corps, si son malaise était du à une trop grande fatigue, un manque d’alimentation, un empoisonnement, une maladie, ou tout autre maux. Mais là, j’ai l’impression de ne plus pouvoir sentir ces choses, je ne peux que constater l’état de la femme.
Je prends sa main, elle est étonnamment froide, l’autre également. Je tate ainsi tout son corps, les pieds sont également glacés. Je connais ces symptômes, aucun doute, mains et pieds froids...

Une araignée ou un scorpion, elle a été piquée par un arachnide ! Attention, il est peut-être encore ici !

Je fais signe au chien de reculer. Je ne dois pas me laisser envahir par la panique, je dois garder mon calme pour rassurer la femme afin d’éviter que son sang n’accélère la diffusion du venin.

Il faut retirer le venin, un couteau....non, on risque de l’infecter encore plus avec une lame sale...Ce venin, il faut l’anéantir, le...

Mon regard tombe sur un feu que la femme a certainement allumé elle-même. J’attrape vite un tison incandescent, en l’approchant de l’endroit de la piqure, le plus près possible, le venin perdra son efficacité en présence de la trop forte chaleur.

Fyren, aide-moi, il faut trouver où elle a été piquée.

Je ne sais pas ce que peut penser le chien a ce moment-là, mais j’espère qu’il a compris qu’un danger était présent et qu’il devait se montrer prudent.





Titanic Panic 180326102401352134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t362-par-le-pouvoir-de-mes-chakras-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t202-mandragora-shamanka-chamane
Vagabond
Ariana
Messages : 666
Or : 3720
Date d'inscription : 03/08/2018 Age : 29

Feuille de personnage
Puissance Divine: 318
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 6
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-02-27, 01:21








Titanic Panic

!!!







La sueur, fut le premier signe distinctif. Elle avait chaud, bien trop chaud. Ce n'était pas comme dans un rêve ou un cauchemar mais juste, elle avait chaud, et se trouvait être dans l'obscurité la plus totale. Quelque-chose de rassurant qui lui rappelait son enfance auprès de sa mère arachnide. Elle qui voyait dans le noir du terrier tandis que la jeune Valkyrie n'y voyait rien. Ou si peu. Là, c'était rien. Mais elle ne le réalisait pas vraiment, focalisée sur la chaleur. Intense, augmentant continuellement. S'en était presque effrayant mais même ca, au départ, elle ne pouvait le ressentir. Le choc de la dose de venin l'avait fait s'évanouir sur le coup. Et son inconscient ne reprit un peu de sa consistance qu'en entendant des voix. Toujours évanouie, elle parvint enfin à ressentir autre chose que cette horrible chaleur. Elle eut mal. Parc-qu’elle avait trop chaud, justement, elle se sentit comme brûler d e l'intérieur, l'effet corrosif du poison très certainement et elle lâchait un terrible râle, entre le grognement de rage et le couinement plaintif, qui aurait presque pus avoir des intonation de langage canin.

Ainsi avait-elle mal. Mais ca ne l'avait pas réveillée pour autant, puisqu'elle ne dormait pas. Son esprit commençait à être attaquer par les effets indésirables et neurotoxiques. Sous peu, elle délirerait probablement. Chez les humains, cela causait généralement des troubles permanent et sérieux. Pas chez tous les cas. Si le corps et les muscles sont plus forts chez la valkyrie, ainsi que l'organisme, le cerveau lui, est assez identique. Un point faible dans les supers humains que sont ce peuple de femme. Parfaitement exploité par le poison. On cherchait probablement l'emplacement de la piqûre. Le contact avec des corps étrangers la fit hurler. Sa peau, elle la sentait fondre comme sous l'effet d'acide poser à même la peau. En fait, elle sentait le terrible supplice qu'imposent les araignées à leurs proies, quand elles injectent leur poison pour que tous les organes deviennent un jus somptueusement délicieux dont le prédateur à huit pattes.

Pendant ce temps, la petite teigne qui l'avait attaquée, se trouvait non loin de là, traînant la patte parcqu'Ariana avait fait une grosse bêtise, ne pas regarder ou elle marchait, elle avait écraser deux pattes du scorpion qui avait forcément, répliqué sur la cheville. S'il survivait, ses jours seraient comptés. Dans son état, il ne serait pas à même de se défendre. Mais pourrait constituer une première sources de protéines pour les survivants du naufrage. D'autant qu'il semblait toujours revanchard, plutôt que de fuir, le voilà qui s'approchait d'une 'proie' bien trop grosse pour lui. Probablement que la douleur le faisait aussi délirer ? Allez savoir ! En tous cas, il serait bientôt mandibule à truffe avec le chien. Nul doute qu'il jouerait du dard et des pinces pour lui faire sa parade de la mort. La sienne très certainement, vus la différence de gabarit et d'état...


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://image.noelshack.com/fichiers/2018/43/2/1540319174-ariana.jpg
Vagabond
Le chien
Messages : 114
Or : 1565
Date d'inscription : 17/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 391
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 10
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-04, 20:44

Le chien avait laissé l'humaine prendre le rôle de leader, et elle avait donc décidé qu'ils devaient suivre la trace de la survivante. Ce fut donc plein d'entrain qu'il guida les deux humains, suivant aisément l'odeur, ce ne fut qu'une question que minutes avant qu'ils n'atteignent la fin de la piste. Ils trouvèrent donc la femme araignée ... qui était étrangement allongée au sol. Le chien aurait pu d'abord croire à une autre de ses bizarreries, mais en se rapprochant il devint évident que quelque chose n'allait pas. Son premier réflexe fut de se rapprocher du visage de la femme et de lui faire quelque léchouilles, espérant provoquer une quelconque réaction, un mouvement qui prouverait que ce n'était pas si grave.

Mais il comprenait bien que c'était grave, il n'avait pas besoin d'être un vétérinaire pour humains pour savoir que le manque de réaction, la pâleur et la sueur abondante étaient les signes que quelque chose n'allait pas bien. Il avait maintenant les oreilles basses, poussant un petit gémissement d'inquiétude, jusqu'à ce que Mandra l'écarte gentillement de la malade. Elle s'était accroupie et semblait maintenant essayer d'observer la femme-araignée pour comprendre de quoi elle souffrait, du moins elle semblait savoir ce qu'elle faisait. Ce qui redonna un peu d'espoir au chien, il se disait qu'il avait bien une sacrée chance, ou plutôt que la malade avait beaucoup de chance qu'il lui ai ramené une soigneuse.

Et puis le verdique tomba, elle avait été piqué, empoisonnée par une petite bestiole sans doute dans un moment d'inattention. Il était clair que l'animal ne pourrait rien faire pour les aider, il recula, se contenant de laisser l'autre humain donner un coup de main à Mandra. Elle semblait savoir comment la soigner, il faudrait juste espérer qu'ils ne l'avaient pas trouvés trop tard.

Mais le chien avait aussi une mission, la créature était sans doute encore dans les parages, c'était à lui de jouer les chiens de garde et s'assurer que les humains ne se feraient pas piqués à leurs tours. Posant la truffe au sol pour commencer à traquer, il ne lui fallut que faire quelques petits pas pour que se présente devant lui coupable, blessée, titubant devant lui et agitant ses petites pinces comme si elle voulait l'intimider. Il ne connaissait pas le nom de cette créature, mais était assez malin pour comprendre que sa queue n'avait pas cette forme la que pour faire jolie.

Même si elle était au bord de la mort, il ne devait pas la sous-estimer, et surtout ne pas l'attaquer avec ses crocs sinon il risquerait de se faire piquer la truffe, voir pire, d'avaler du poison en la mordant. Hésitant un instant, le chien se retourna pour s'assurer que tout le monde avait leur attention entièrement sur la blessée, puis, certains que personne ne lui prêtait attention, il attrapa une branche doucement entre ses crocs puis se plaça sur la coté par rapport à la petite créature.

Cela semblait plus simple dans son esprit, mais en agitant la tête, il parvint à frapper le bâton contre le sol, et bien qu'il lui fallut plusieurs essais, il fut capable de frapper l'insecte. Il martela l'insecte plusieurs fois, puis, le bâton toujours dans les crocs attendit un peu avant de le poser pour s'assurer que la chose ne bougeait plus du tout. Saisissant le plus délicatement possible la carcasse entre ses crocs, il retourna fièrement auprès des humains, attendant patiemment qu'ils portent soit attention à lui ou soient moins occupés pour leur présenter son butin de chasse. Il ne savait pas si cela serait utile mais au moins ils pourraient identifier le coupable de cette piqûre.


Titanic Panic 76204313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande Prêtresse de la forêt
Mandra
Messages : 411
Or : 1310
Date d'inscription : 05/08/2018 Localisation : Une cabane dans la forêt

Feuille de personnage
Puissance Divine: 349
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 9
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-05, 19:04

Titanic Panic
J’ai failli la manquer, tant elle est minuscule mais elle est là, juste derrière l’os de la cheville, une auréole enflée avec en son centre un point rouge. Aucun doute, il s’agit de la piqure qui a provoqué le malaise de la femme à terre, le venin se trouve ici, il faut vite agir avant qu’il ne se propage.
Je dois approcher le tison le plus, près possible de la peau afin que la chaleur inhibe le poison mais je redoute ainsi de la brûler. Dans de meilleures conditions, j’aurais pu enduire la cheville de graisse afin de l’isoler de la morsure du feu mais ici, que pourrais-je bien étaler ? Dans l’urgence, je crache sur la cheville et étale ma salive sur l’endroit qui va être chauffé, même si je sais que ce geste ne va pas préserver la femme de la douleur,  e ne peut que l’atténuer. Puis, je laisse le tison faire son effet, presque à toucher la peau qui rougit aussitôt.  

Courage, le poison ne va plus agir d’ici quelques minutes

Il ne serait pas opportun de lui dire qu’en contrepartie sa peau sera gravement brûlée et que sur cette île perdue, je doute qu’il n’y ait pas de complications. Nous n’avons rien pour aider à cicatriser, rien pour panser, ne serait-ce que le morceau de tissu que j’ai trouvé mais imbibé d’eau sale, autant de rien mettre.

Voilà, c’est fini.

Je me tourne vers Fyren, le découragement commence à m’envahir

Il faudrait trouver de l’eau sinon je crains qu’elle ne s’en sorte pas. En attendant, il est urgent de la porter à l’ombre, la ventiler, mais le plus important reste son hydratation. Il faut trouver de l’eau, il faut en trouver !

Près de moi, Moyo est là, qui semble vouloir attirer mon attention, la pauvre doit se sentir délaissé. Je me penche vers lui, il porte fièrement quelque chose dans sa gueule, sans doute un vieux débris provenant du bateau. A y regarder de plus près, la forme correspondrait plutôt à...

Moyo, tu as capturé et tué le scorpion ! Tu as fait ça tout seul, bravo mon chien, tu es brave.

Assise sur le sable, je montre ma reconnaissance à Moyo en l’inondant de caresses et de gratouilles. Le temps s’arrête, plus rien n’a d’importance que cet instant qui me lie à ce chien, mon regard plongé dans le sien, je laisse Fyren s’occuper de la blessée.

Tandis que je tente de communiquer avec Moyo, cachée derrière l’épais rideau de branchages, une paire d’yeux observe ces étrangers venus de la mer. Mais ce n’est pas de la curiosité qui anime celle qui épie ainsi, c’est de la haine, l’envie de détruire le petit animal qui vient de tuer un des siens, lui en premier et les autres ensuite. Puis au bout d’un moment, elle retourne dans son trou, veiller sur la centaine de corps endormis qui forment sa progéniture. Demain elle les réveillerait, et ensemble ils iraient venger celui qui n’est plus.





Titanic Panic 180326102401352134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t362-par-le-pouvoir-de-mes-chakras-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t202-mandragora-shamanka-chamane
Reike
Fyren
Messages : 18
Or : 390
Date d'inscription : 05/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 142
Alignement du personnage: Chaotique bon
Topics terminés: 0
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-13, 00:28




TITANIC PANIC





« Avec Mandra, Trista, Titia, Le chien, Ariana, Scylla»






Je m'étais perdu dans mes pensées pendant un instant, restant au près des survivants sans vraiment écouter ce qu'il se passe. Je pense à tant de choses, mon passé dans mon monde, mon clan, ma guilde, les gens que j'ai croisé. Je me sens si seul dans ce monde là, nouveau et je me réjouis d'avoir retrouvé Mandragora mais est-ce toujours la même pour moi ? Les gens changent plus vite qu'on ne le pense, chaque petite chose, chaque épreuve façonne une personne de telle ou telle manière. Elle n'est peut-être plus celle que j'aime mais je ne le saurais qu'après cette aventure, je compte discuter avec elle, pouvoir échanger, la redécouvrir, observer et noter les changements et ainsi de suite.

Mais c'est sa voix qui me tire de mes pensées versatiles et diverses. Je ne parle pas et me tourne vers la demoiselle blessée. La belle chamane rousse me donne alors une mission à accomplir pour sauver la pauvre victime du scorpion, ce dernier est d'ailleurs vaincu par le canidé qui nous accompagne. Il semblerait que celui-ci soit plus féroce qu'il n'y parait.

Je hoche la tête pour toute réponse à la belle rousse qui fait chavirer mon cœur même corrompu. Aucun doute pour ma part, je l'aime encore et tellement. Elle ne peut pas imaginer à quel point mon amour est fort pour elle. Je détourne mon regard rougeoyant et me mets en marche, me séparant du petit groupe. Je pars alors en quête d'eau, pour sauver l'inconnue. Ma démarche est rapide et montre que je ne traîne pas, je tends l'oreille pour savoir où se trouve le point d'eau le plus proche, essayant de distinguer un bruit d'écoulement même so celui-ci est faible. Je m'enfonce dans la flore qui est peuplée de son divers d'animaux, d'odeurs étranges et pourvue d'une humidité non désagréable malgré la chaleur qu'il y fait.

Au bout d'un bon bout de temps, je perçois un doux son au loin, je plisse les yeux et m'y dirige, mes pas lourds sont peu discrets et je tiens toujours mon arme, je me demande comment je vais récupérer l'eau. Je pourrais sûrement utiliser une pièce de ma carcasse de métal. Une petite clairière aux allures tropicales se trouve finalement à la fin de mon périple. Un petit ruisseau la traverse, il n'y a pas une grande profondeur mais cela devrait suffire. Je retire mon heaume et le remplis doucement du liquide vital. J'en profite pour boire un peu, un naufrage, ça donne soif. Puis je remplis mon couvre-chef métallique de cette précieux ressource. Puis tout en le tenant bien pour ne pas le faire tomber, je prends le chemin inverse de celui qui m'a mené ici.

Je marche assez vite et fais attention de ne pas renverser quoi que ce soit. Je finis par revenir à l'endroit où se trouvaient mes compagnons du moment la dernière fois que je les ai laissé, c'est à dire, il n'y a pas très longtemps.

J'ai trouvé de l'eau.

Je tends mon casque à Mandragora, je ne sais pas quoi faire, elle est plus douée que moi dans ce domaine, je lui fournis juste le remède. Je ne dis rien de plus et ne jette pas un regard sur les autres camarades, mon regard fixe sur la chamane.






Titanic Panic 180823091925316246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vagabond
Ariana
Messages : 666
Or : 3720
Date d'inscription : 03/08/2018 Age : 29

Feuille de personnage
Puissance Divine: 318
Alignement du personnage: Neutre
Topics terminés: 6
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-13, 22:24








Titanic Panic

!!!







Ariana ne réalisait pas vraiment ce qui se passait, elle sentit quelque-chose sur son visage, d'un peu plus doux que sa fièvre et probablement qu'elle émit un son, geignement de plaisir atrocement modifié par la douleur extrême ? Mais ses ennuis étaient loin d'être terminés par ses léchouilles encourageantes. Triste moment pour recevoir ses premières léchouilles d'un gentil toutou ! Sa fièvre empirait vite, voilà pourquoi il est plus aisé de vivre dans une toile... Comment avait-elle pus être si peu attentive... Marcher sur un cousin et finir au bord de la mort. Mais elle n'avait même pas a capacité de réaliser et penser à tout ceci, ni même à la chance d'avoir tout ce monde autour d'elle ayant décidés de l'aider plutôt que de la laisser sur place. Elle-même n'aurait peut-être pas fait ce choix... Encore qu'elle avait aider le chien lorsqu'ils fuyaient le feu, et cette humaine dans le désert face au scorpion géant... Ironie certaine de se faire aider maintenant face à un modèle miniature. Et de risquer sa vie de manière bien plus tangible. Avait-elle jamais souffert à ce point ? Sa condition physique naturelle de Valkyrie la protégeait de ce genre de soucis en général. Percer la peau d'un humain pour un petit insecte n'est pas facile, percer celle d'une Valkyrie, même pour un scorpion, aurait pus se solder par un échec du partis le plus petit.

Plus loin, l'agresseur agressé se faisait molester a coup de bâton, de là à dire qu'il, était mort, pet-être, ou bien était-il assommer et un peu écrasé, n'était-il pas un blesser à sauver lui aussi ? Du moins, s'il était mort, il servirait probablement de repas ! Un cris trancha dans la monotonie des vagues contre le sable, le feu contre sa peau, elle ne s'y attendait pas et... Sa peau semblait plus sensible de seconde en seconde, ca tombait vraiment mal ! La souffrance fut indescriptible, parc-qu’elle se mêlait au poisson, au feu, a la fièvre... Puis elle s'évanouit ; tout simplement. Même pas capable de réagir à la fièvre, ce qui offrit un moment de répit. Les autres n'auraient plus à l'entendre gémir.

Pourtant avec le soin, et du fait de son espèce, elle se remettrai probablement vite. Du moins était-ce a souhaiter, puisque malgré son inattention, elle était peut-être la plus à même d'apporter un habitat et des techniques de vie sauvage aux autres. Pour l'instant, elle n'était qu'un boulet, qui avait certes apporté du feu, mais quelqu'un savait-il cuir le scorpion pour en éviter les fluides mortels ? Si elle était consciente, hors ce n'était toujours pas le cas, lorsque commencerait à revenir à elle, nul doute qu'elle serait assoupie et passerait pas des cauchemars... Peut-être pourrait on l’entendre grouiller en arachnéen lors de ceux-ci. Pleurer aussi, par quelques espoirs de retrouver ceux disparus en les voyant mourir dans ses songes troublés.


©Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://image.noelshack.com/fichiers/2018/43/2/1540319174-ariana.jpg
Vagabond
Le chien
Messages : 114
Or : 1565
Date d'inscription : 17/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 391
Alignement du personnage: Loyal neutre
Topics terminés: 10
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-17, 22:24

La blessée avait soudainement crié, du moins comme le chien lui tournait le dos pour affronter l'étrange créature responsable de l'empoisonnement, il n'avait pas vu la raison de son cris, et donc avait eu un petit sursaut de surprise. Il fut tout aussi interloqué de voir Mandra utiliser du feu, faisant donc évidement mal à l'autre femme tout en lui donnant aussi de douces paroles d'encouragement, une drôle de façon de soigner. Mais bon il n'y connaissait rien en soin, donc il essaya de se graver en mémoire que contre un empoisonnement il fallait utiliser du feu, en fait il tenta de retenir chaque instruction de Mandra sur comment prendre soin d'un malade. Peut-étre que ces quelques informations pourraient faire la difference pour lui ou un autre dans le futur.

Une fois que la soigneuse sembla en avoir finit avec la blessée, le chien se permit enfin de demander son attention. Moyo fut donc bien félicité pour avoir tué cette terrible créature dénommée "Scorpion", il devrait prendre soin de se souvenir de son nom, son odeur et d'à quelle point elle pouvait être dangereuse. Il n'avait pas fait cela pour une récompense, bien évidement, mais ne refuserait jamais de se faire un peu cajoler un peu. Les pattes avant sur les genous de la soigneuse, agitant la queue, c'était avec un sourire un peu béat que le chien appuyait sa tête contre les mains de l'humaine pour se faire gratouiller.

Puis il sentit l'autre humain revenir, tournant la tête pour le voir emmerger de la forêt, victorieux dans sa recherche d'eau. Il recula alors pour laisser Mandra prendre le précieux liquide et sans nul doute retourner s'occuper de la blessée. Il l'observa faire, assit sagement sur le coté, conscient qu'il était de nouveau un peu inutile dans cette situation. Du moins, le seul moyen de se rendre utile pour augmenter leurs chances de survie serait d'utiliser ses talents de chasseurs pour leur trouver une source de protéine.

Sauf que le chien ne connaiçait pas l'endroit et ne savait pas non plus si le gibier était abondant. Autant dire que si il partait chasser, non seulement il risquait d'y passer des heures avec un risque de rentrer bredouille, mais en plus il ne serait pas certains de pouvoir retrouver aisément les autres. En plus, il ne savait pas non plus si il y avait des prédateurs sur cette ile, donc hors de question de partir chasser tout seul. Non, pour le moment il preferait rester avec tout le monde et veiller sur la blessée.

Se rapprochant doucement de cette dernière, le chien s'allongeant à moitié sur son torse, voulant être proche d'elle sans géner sa respiration, puis il posa sa tête entre ses pattes pour la surveiller. Il n'était pas soigneur comme Mandra, mais il avait ses instincts de chien, hors certains animaux tels que les chiens étaient capable de sentir si une personne n'allait pas bien, il ne saurait comment l'expliquer logiquement, mais il pouvait le sentir. Aussi, si l'état de la blessée venait à s'empirer ou si quelque chose clochait peut-étre serait-il capable de le detecter et prevenir Mandra. C'était tout ce qu'il pouvait faire, surveiller diligement la blessée et lui faire quelques léchouilles si jamais elle avait le sommeil agité.


Titanic Panic 76204313
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grande Prêtresse de la forêt
Mandra
Messages : 411
Or : 1310
Date d'inscription : 05/08/2018 Localisation : Une cabane dans la forêt

Feuille de personnage
Puissance Divine: 349
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 9
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-20, 14:08

Titanic Panic
Fyren a ramené de l’eau, il a trouvé de quoi nous préserver d’une mort certaine. Je souris quand il me tend le récipient improvisé qui contient le liquide si précieux, l’espoir de s’en sortir revient d’un coup.
Je vais vers la blessée, lui prend l’arrière de la tête pour la relever doucement et lui verse quelques gouttes entre ses lèvres entrouvertes. J’imagine le bienfait que ça peut lui apporter, sentir sa bouche s’humidifier quand tout n’est que sécheresse. La cheville brûlée a aussi besoin d’être soulagée du feu, certes l’eau n’est pas le meilleure des solutions, surtout si elle porteuse de saletés ou de germes, mais en l’absence de tout autre onguent, je ne peux que répandre le liquide sur la blessure.
De nouveau, je reviens hydrater la bouche de la blessée, doucement, goutte par goutte pour ne pas qu’elle s’étouffe. Je profite d’une pause pour boire aussi un peu, j’en avais grand besoin.

Une ombre me fait me retourner, Moyo est là, voulant certainement s’assurer que l’état de la blessée n’empirait pas. Il se couche à moitié sur le corps de cette dernière, comme pour la surveiller et lui donner un peu de ses forces. Les animaux ont cela de plus que les humains, ils font preuve de compassion, pas seulement pour ceux de leur propre espèce et sont ainsi capables de ressentir toute sorte de sentiments exprimés par d’autres. Le chien a sûrement l’impression que sa présence va enlever un peu de douleur à la blessée, s’il la partage avec elle. Je le caresse tendrement.

Tu as raison Moyo, veille sur elle, tu m’avertis au moindre souci.

Je me dirige alors vers Fyren, un peu émue de le retrouver après tant d’années.

Merci pour l’eau, ça va nous sauver. Je pense qu’on devrait construire un campement près de l’endroit où tu l’as trouvée mais il faudrait transporter la blessée et j’ai peur qu’elle ne puisse supporter le voyage.

Un silence. Une foule de questions me brûlent les lèvres, que je n’ose lui poser, qu’a-t-il fait pendant tout ce temps, est-ce qu’il m’avait oubliée, éprouve t-il ce même sentiment que moi en ce moment même ...Mais seule une phrase sort de ma bouche, qui pourrait résumer tout cela et à la fois n’en rien dire.

Tu as changé...

Imperceptiblement, le jour décline, annonçant le soir puis la nuit. Pendant ce temps, dans un trou, des petits scorpions dorment pendant les dernières heures qui leur restent avant de passer à l’attaque. Celle qui les surveille réfléchit à la meilleure tactique pour se venger de ces envahisseurs criminels. Puis, au bout d’un moment, ses yeux se ferment pour prendre le repos nécessaire, elle sait ce qu’elle fera.





Titanic Panic 180326102401352134
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t362-par-le-pouvoir-de-mes-chakras-terminee http://sekai-rpg.forumactif.com/t202-mandragora-shamanka-chamane
Reike
Fyren
Messages : 18
Or : 390
Date d'inscription : 05/08/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 142
Alignement du personnage: Chaotique bon
Topics terminés: 0
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty2019-03-27, 21:51




TITANIC PANIC





« Avec Mandra, Le chien, Ariana »






J'observe la scène, faisant attention quand la beauté aux cheveux de feu prend le récipient improvisé. Je l'observe s'occuper de la blessée, toujours aussi altruiste, la chamane. Je regarde ses gestes doux, et sûrement agréables pour celle dont elle s'occupe. Je remarque aussi le chien qui se couche contre la blessée. Peut-être éprouve-t-il une sorte de compassion pour cette personne ? Sûrement, cet animal est plutôt sympathique.

Je vois que Mandra vient me voir et me dit qu'il faut transporter la victime. Malgré la gravité de la situation et le sérieux de la situation, je ne peux m'empêcher de la trouver belle et sa voix magique. Mais elle craint que celle-ci ne supporte pas le voyage, il faut donc trouver un moyen de transporter la femme sans trop la secouer...Je réfléchis à un moyen, déjà. Puis vient la dernière phrase de la femme que j'aime, qui me blesse tout de même. Elle peut paraître banale, ces mots sont simples mais le sens... Peut devenir explosion dans mon cœur. Cela veut dire qu'elle n'aime pas ce que je suis devenu ? Devenu pour elle, en plus.

Ma main gantelée vient doucement se poser sur sa joue un instant, un geste simple également mais plein de sens. Je l'aime encore, malgré mes changements, mon cœur bat toujours pour elle quoi qu'il arrive et surtout, je suis là pour elle. Je veux qu'elle voit tout mon amour pour elle dans mes yeux rouges et vides.

J'ai changé pour toi...

Ma voix est basse, douce, moins déformée que d'habitude, presque comme si elle est devenue celle du Fyren que Mandra a connu. Mais je me reprends et enlève ma main de sa joue, baissant la tête ensuite. J'ai envie de la serrer dans mes bras, lui montrer la force de mon amour... Mais la situation n'est pas adéquat pour cela. Je soupire un peu et bouge alors.

Je viens alors prendre deux branches par terre. Je vais faire tout pour améliorer la situation, faire en sorte de faciliter la vie. Puis je regarde les arbres, cherchant toute trace de liane ou de feuillage assez long...

On peut lui fabriquer un brancard, cela rendra son transport moins... désagréable et sans trop d'à-coups.

Je trouve des feuilles ressemblant beaucoup à celles des bananiers puis je les mets entre les branches, les enroulant comme je peux. J'espère que cela fera l'affaire, je reste concentré dans ma tache, jetant des coups d’œil à la chamane de mon cœur.






Titanic Panic 180823091925316246
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Titanic Panic Empty
MessageSujet: Re: Titanic Panic   Titanic Panic Empty

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Titanic
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]1953
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Titanic : Odyssée 2012 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Zones sauvages :: Mers et océans-
Sauter vers: