Le lapin ne cilla pas [Scylla]
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-06, 01:37


Le lapin ne cilla pas

La ville, c'était sympathique et ça changeait vraiment de ce à quoi il était habitué. Il y avait beaucoup de choses à y faire ou à découvrir, et Svenbjornn était très loin d'en avoir fait le tour. Il faudrait qu'il y repasse à l'occasion, mais plus tard ou ailleurs. Car l'endroit avait aussi ses inconvénients, ce qui incluait entre autres le bruit. Le garçon n'avait pas souvenir d'avoir déjà eu autant mal à la tête à cause de la cacophonie environnante.  A vrai dire, il ne croyait pas avoir déjà supporté autant de vacarme dans sa vie jusqu'à présent. Pourtant, les autres personnes autour de lui n'avaient pas semblé gênées, elles devaient s'être accoutumées au bruit avec le temps. Peut-être que Sven s'y ferait lui aussi un jour. Il l'espérait, il avait très envie d'approfondir son exploration de ce genre de villes. Mais pour l'instant, il avait surtout besoin de se reposer un peu au calme, dans un lieu isolé où il pourrait se contenter d'écouter seulement la nature. Quoique cela commençait plutôt mal : un nouveau son désagréable se fit entendre. Cependant, il en était le fautif cette fois. Effectivement, il s'agissait de son ventre qui criait famine. Heureusement, il pouvait y remédier en se nourrissant correctement et suffisamment. Voila une activité qui allait lui rappeler de bons souvenirs et qui lui donneraient moins l'impression d'être perdu dans un autre monde ! Cette notion lui était encore étrange et il avait bien du mal à y croire. Ce qu'on lui avait raconté jusqu'ici pouvait tout aussi bien être totalement faux, peut-être voulait-on simplement profiter de la crédulité répandue chez un garçon de son âge. Mais c'était bien mal le connaître, il était bien plus mature que les autres enfants de douze ans ! Enfin du moins s'en persuadait-il.

Bref, il était inutile de repenser à tout ça maintenant, ça n'allait pas arranger ses maux de tête. Outre s'éloigner du bruit, il voulait également ne plus réfléchir. Il en avait besoin pour véritablement se reposer. Chassant ces idées de son crâne, il prit son arc en main ainsi qu'une flèche afin de chasser autre chose que des mauvaises pensées. La nourriture n'allait pas tomber du ciel après tout, il allait falloir partir à sa recherche et la mériter.
Svenbjornn avait quitté Courage et s'était dirigé vers le sud. Il n'avait aucune idée d'où aller, mais puisqu'il était entouré d'eau, il n'avait pas trop le choix pour le moment. Cela lui convenait totalement, ça concordait très bien avec son envie de ne point réfléchir. Il avait ainsi atteint l'orée d'un petit bois, dans lequel il s'engouffra sans hésiter. Les arbres et la nature, ça allait lui rappeler la maison. Puis il y aurait des animaux à chasser, à n'en pas douter. Avec un peu de chance, il y aurait même un petit ruisseau, ou un quelconque autre court d'eau, dans lequel il pourrait remplir sa gourde qui se vidait peu à peu. Le garçon commença par s'accroupir et à se déplacer de la sorte, le plus près possible du sol. Comme son père le lui avait appris, cela lui permettrait de faire moins de bruit, d'être moins visible et d'avoir un meilleur appui dans les pieds au moment de tirer avec son arc. Au bout de quelques minutes, il finit par voir du mouvement au loin. Un lapin ! Super, c'était tout ce qu'il lui fallait. Enfin ça et un bon feu pour le faire cuire, mais il verrait ce genre de détail quand le moment se présenterait. Malheureusement, il était aussi discret qu'un pachyderme et l'animal, après avoir tendu ses oreilles de façon très mignonne, ce mit à courir. Heureusement, Svenbjornn l'avait déjà en mire, il n'eut plus qu'à décocher sa flèche. Le "tchac" qui s'en suivit au lieu d'un "splash" lui apprit que l'arbre à côté du lapin aurait un petit trou, même s'il en faudrait plus pour l'abattre.

"Ah oui, c'est vrai. J'avais oublié ce détail..."

La notion de recommencer à zéro aussi le dépassait, et pour l'instant il ne parvenait pas plus à s'y habituer qu'au bruit de la ville. Il n'allait pas se décourager pour autant, mais ça restait agaçant et frustrant. La course poursuite était donc lancée. Svenbjornn se releva et courra à la suite du vil lapin, prenant une autre flèche dans son carquois pour être prêt à faire feu dès que l'occasion se présenterait.

"Ah mais ! Fichue flèche de..."

Sven prenait une autre flèche, la première ayant malencontreusement finie par terre dans sa maladroite tentative de l'encocher en pleine course. Encore heureux qu'il ne se soit pas embroché la jambe ou le pied avec ! Cette fois-ci, bien qu'il l'ait ralenti, son deuxième essai fut plus fructueux. L'animal n'était pas bien loin, il tendit la corde de son arc sans s'arrêter de courir, visa avec toute la meilleure volonté du monde, retint son souffle une seconde pour se stabiliser, puis se prit une racine dans les pieds. Il chuta aussitôt, se faisant mal au bras tandis qu'il amortit le choc avec tout en déviant sa trajectoire pour ne pas casser son arc par son poids en tombant dessus. Il finit sur le dos, à admirer le ciel avec un regard dépité, avant de pousser un cri de frayeur. Il roula aussitôt sur le côté tandis que sa flèche vint se planter au sol, là où se trouvait sa tête quelques secondes plus tôt. Note pour plus tard : ne plus jamais courir avec l'arc bandé et un projectile encoché.

"Bon, j'abandonne..."

L'enfant resta quelques secondes allongé ainsi, à tenter de respirer normalement et de retrouver son calme. Petit à petit, la peur qu'il avait ressentie en voyant cette flèche fondre sur lui passa... mais pas la colère d'avoir tant perdu.

"Aaaaaaaah, bon sang ! Fichue remise à zéro de je sais pas quoi ! Hmmmmmmmmm ça m'énerve !!!"

Tout à coup, sa retenue se brisa et tout explosa. Assis en tailleur, Sven se mit à frapper des poings sur le sol en criant son agacement, sa nullité et la débilité profonde des dieux, le tout avec quelques noms d'oiseaux dont nous préserverons les yeux de nos lecteurs. Après plusieurs secondes, la colère fut relativement évacuée grâce à cette remède miracle, quoique peu discret, peu glorieux et quelque peu douloureux, mais ô combien défoulant et libérateur. Le garçon regarda ses mains quelques instants, y voyant perler quelques gouttes de sang.

"Aïe, ça fait mal..."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-07, 19:57

Cela faisait déjà plus d’une décennie que j’étais tombé involontairement dans ce Plan d’existence qui était auparavant inconnu pour moi. Bien que le fait que j’avais perdu l’intégralité de mes pouvoirs avait été à l’époque un terrible coup dure qui m’avait mis dans une situation tellement inconfortable, j’avais réussi à reprendre ma situation en main afin de me fixer des objectifs afin de revenir ce que j’étais jadis dans une époque qui me semblait déjà si lointaine. Bien que mes objectifs magiques concernant mon niveau de mana, ma maîtrise magique et la puissance de mes sorts fussent prioritaires, je n’avais pas oublié les autres capacités qui m’avaient démontré à l’époque plus qu’une fois leurs utilités, c’est-à-dire l’alchimie et l’enchantement.


Il s’agissait pour moi de compétence primordiale dans mes Plans pour le futur, des compétences qui devaient être dans les premières à être développés. Hélas, pour l’instant il me fallait réapprendre les bases en ce qui concerne la faune et la flore de ce nouveau monde. Si j’ai constaté rapidement que la plupart de la faune et de la flore commune existaient sur ce plan, cela n’était pas le cas pour la faune et la flore avec des caractéristiques magiques ou physique particulière.
J’avais pu grâce au fait que j’étais un sujet de l’impératrice et mon poste de bibliothécaire de la capitale rapidement étudié les particularités des espaces naturelles de l’empire après tout, j’avais eu 10 ans pour le faire.


Naturellement ma curiosité reposait maintenant sur les états voisins de l’empire qui pouvait posséder des plantes uniques. Et je dis bien plante, car je n’avais actuellement aucune envie de tester les animaux à cause de ma difficile et honteuse défaite qui m’empêcherait de plus de m’enfoncer trop loin dans cette dangereuse nature.


Avant de commencer ce qui était ma légère étude des plantes de la confédération, j’avais pris le temps de me renseigner sur l’actuel savoir des habitants à ce sujet. Évidemment comme je m’y attendais il y avait peu de livres sur le sujet et beaucoup étaient très incomplet. C’était dans un sens assez normal, l’herboristerie magique était l’une des sciences magiques les plus complexes qui soient, car elle demandait de grande connaissance et de grande capacité en analyse et théorie. Et cela sans parler de la complexité et le coût des procédés d’utilisation. C’était donc loin de la simple utilisation des plantes dans une médecine traditionnelle plus que douteuse.


Il y avait toutefois la possibilité que de vrai grand herboriste existe mais ces derniers devaient garder jalousement ce qu’ils savaient, s’ils existaient.


Après avoir fait le point, j’ai donc choisi d’étudier pour le moment la lisière de la forêt afin d’éviter de pénétrer dans les territoires des bêtes.


J’avais rapidement été très satisfaite d’avoir choisi cet endroit, car il y avait en effet des plantes que je ne connaissais pas. Je prélevais donc la plante s’il s’agissait d’une fleur ou prélevait simplement avec de grandes précautions l’écorce, une partie de la racine et des feuilles lorsqu’ils s’agissaient d’un arbre.


Alors que je continuais mes recherches j’entendis un bruit. Non je devais rêver. Toutefois, cette fois je restais sur mes gardes, on n’était pas trop prudent. Alors que je regardais les alentours avec une grande attention je vis une flèche voler à l’horizontale avant de retomber. Je dois avouer que j’étais légèrement étonnée de voir cela, c’était un test ou le lanceur était stupide ?


Puis après la flèche vint les cris. En entendant cela je ne pouvais que froncer les sourcils.


Mais qu’est-ce que cet imbécile est en train de faire ?


C’était un geste d’une pure inconscience. Crier c’était comme signaler sa position aux bêtes sauvages… en plus de ruiner mes recherches pour la journée.


Décider à le faire taire je me dirigeais donc vers la source du bruit avant de pouvoir enfin voir cet imbécile de loin.

C’était visiblement un enfant avec étrangement des vêtements du nord, ce n’était pas commun. Il semblait s’être blessé légèrement à la main. En regardant je ne pouvais m’empêcher de soupirer, il ne semblait pas avoir vraiment l’expérience pour survivre ici, déjà que faisait il ici seul ?


Afin de le faire taire et de soulager mes oreilles, je me rapprochais cette fois de lui en le regardant avec un regard accusateur.


Tu peux te plaindre oui mais plains toi en silence le mioche. Je ne sais pas à quoi tu joues, mais si tu veux te suicider tu es sur le bon chemin, dans peu de temps les bêtes sauvages seront attirées par tes pleurs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-08, 01:19


Le lapin ne cilla pas

Ca pouvait aller, ça ne saignait pas trop. Svenbjornn s'essuya un peu les mains pour nettoyer le peu de sang qui avait coulé. Il y en aurait sûrement de nouveau un peu plus tard, mais ce n'était pas bien grave. Ca sécherait ainsi et il aurait quelques petites égratignures, rien de dramatique. Puis il fallait voir le bon côté dans tout ceci : il n'avait plus mal à la tête ! Peut-être parce que sa main le piquait davantage ? Ou alors se défouler lui avait vidé l'esprit ? Aucune idée, et la vraie raison lui importait peu, le résultat était le plus important. Par contre, il allait devoir trouver autre chose à manger, son repas venait de s'enfuir bien loin d'ici, très certainement en se moquant de lui de surcroît. Au pire, il pouvait toujours se rabattre sur la recherche d'un cours d'eau pour se réapprovisionner de ce précieux liquide. Boire était plus important que manger après tout, il tiendrait plus longtemps sans nourriture que sans se désaltérer. Tandis qu'il se relevait pour se mettre à exécution, un mouvement dans son champ de vision panoramique l'interpella. Son lapin venait-il pour le deuxième round ? Ou peut-être pour se payer sa tête une seconde fois... Ah non, il s'agissait de quelqu'un ! Oups, l'avait-elle vu un peu plus tôt ? Si tel était le cas, il venait de subir une sacrée honte. Sans même savoir si c'était le cas ou non, l'enfant rougissait déjà jusqu'aux oreilles.
L'inconnue avait une drôle de tête, surtout au niveau des couleurs. Elle était peut-être très en colère ? En tous cas, elle ne semblait pas ravie de l'attitude de Sven. Déjà, elle le traita de mioche, ce qui n'augurait rien de bon pour la suite. Généralement, les adultes qui l'appelaient ici ne cessaient de le rabaisser et de le dénigrer. Mais de la part d’une autre gamine ? Elle lui demandait d'ailleurs de se plaindre en silence, ce qui prouvait que ça prenait probablement le chemin du mépris. Elle lui précisa ensuite qu'elle ne savait pas à quoi il jouait. Ah bah voila, on tombait totalement dans le cliché, on y était ! Forcément il était jeune, donc il jouait, il ne pouvait rien faire de sérieux ! Bon pour le suicide, certes il avait faillit s'embrocher tout seul un peu plus tôt avec sa flèche, mais ce n'était qu'un regrettable accident, il n'y avait pas de quoi généraliser cette situation... Puis, cerise sur le gâteau, elle prétendait qu'il pleurait. Ca aussi évidement c'était le propre des enfants. Ils ne faisaient que pleurer et les adultes jamais, c'était bien connu. Bref, Svenbjornn n'était pas ravi de cette rencontre avec une inconnue emplie de clichés.

"Alors déjà, je ne pleure pas. Et j'ai le droit d'être frustré, non ? Ca ne t'arrive jamais toi ? Ah ça non, t'es comme les adultes avec ton air ennuyé, vous êtes toujours si sérieux, on dirait que vous ne ressentez plus rien. Eh bien c'est pas bon de tout garder en soi, il faut extérioriser un peu. Moi par exemple, ça va bien mieux maintenant. Du coup, pas besoin de tes conseils pour faire moins de bruit, c'était prévu."

Mauvaise foi ? Mais pas du tout voyons ! Tandis qu'il parlait avec conviction mais sans s'énerver, Sven ramassa son arc qu'il remit en bandoulière et alla récupérer ses deux flèches. Elles étaient réutilisables puisqu'elles ne s'étaient pas abîmées, il aurait été dommage de les laisser derrière lui.

"Et pour ton information, je ne jouais pas. J'essayais de chasser, mais visiblement je dois vraiment repartir de zéro, ce n'était pas qu'une mauvaise blague... Normalement, j’étais très bon archer ! Puis d'abord, qu'est-ce que ça peut te faire ? Et t'es qui d'ailleurs ? On doit avoir le même âge, mais tu m'appelles le mioche... C'est pas un peu bizarre ?"

Ou alors c'était sûrement sa façon de se croire plus mature que lui. Si ça se trouve, elle était même plus jeune que lui ! Mais bon, Svenbjornn ne voulait pas trop la confronter non plus. Déjà parce qu'il ne savait pas à qui il avait affaire et que lui-même paraissait bien désarmé maintenant que ses compétences l'avaient quitté. Ensuite, parce qu'il ne voulait pas se montrer méchant non plus. Il était agacé par son échec passé, et cette fille qui en rajoutait une couche en essayant de lui faire la morale n'y aidait pas. Mais en même temps elle n'y était pour rien, et elle tentait peut-être juste de l'aider à sa façon, qui serait certes très maladroites selon Sven. Mais vu sa propre maladresse physique dernièrement, qui était-il pour la juger ? Il s'en voulait presque un tout petit peu d'avoir tant réagi sur la défensive. Il n'ajouta rien pour autant, préférant la laisser répondre à son tour.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-08, 14:23

Alors que je me rapprochais de lui, je pouvais observer le rougissement de cet enfant. Visiblement il avait honte, ce qui pour moi était normal car la scène de la flèche avait dû être très humiliante pour le jeune homme… surtout depuis qu’il y avait désormais un témoin.

En me rapprochant de lui je sermonnais donc le garçon, avec un ton et un regard très accusateur, celui-ci me regardait avec un air vexé, visiblement il n’appréciait pas ce que je lui disais mais qu’est ce que cela pouvait me faire, il me dérangeait donc j’agissais peu importe ce qu’il va en penser, c’était simple.

"Alors déjà, je ne pleure pas. Et j'ai le droit d'être frustré, non ? Ca ne t'arrive jamais toi ? Ah ça non, t'es comme les adultes avec ton air ennuyé, vous êtes toujours si sérieux, on dirait que vous ne ressentez plus rien. Eh bien c'est pas bon de tout garder en soi, il faut extérioriser un peu. Moi par exemple, ça va bien mieux maintenant. Du coup, pas besoin de tes conseils pour faire moins de bruit, c'était prévu. Et pour ton information, je ne jouais pas. J'essayais de chasser, mais visiblement je dois vraiment repartir de zéro, ce n'était pas qu'une mauvaise blague... Normalement, j’étais très bon archer ! Puis d'abord, qu'est-ce que ça peut te faire ? Et t'es qui d'ailleurs ? On doit avoir le même âge, mais tu m'appelles le mioche... C'est pas un peu bizarre ?"

Alors qu’il me répondait je fronçais mes sourcils, cela faisait longtemps que personne ne m’avait parlé sur ce ton même dans ce nouveau monde. Il faut dire que j’avais jusqu’ici réussi à royalement éviter les personnes qui étaient potentiellement en mesure de la faire afin de me concentrer car mon ego ne le supporterais pas.

D’un autre coté je me disais qu’il avait quelque peu raison, il est vrai que j’étais la plupart de temps sérieuse et je gardais tout en moi à cause de ma vie passé et des choses que j’ai vécu. Peut-être était je devenu une mage noire et une liche trop tôt… C’était aussi très probable, lorsque j’avais 12 ans, j’avais à l’époque sacrifié la vie de mon père dans un rituel noir alors que ce dernier voulait me trahir.
Quoi qu’il soit, la réponse du jeune homme ne m’avait pas tellement plu.

Nous ne sommes pas ici pour parler de moi, tu peux penser ce que tu veux. Je te dis simplement de taire au plus vite pour ne pas attirer des créatures, trop puissantes pour nous. Bien que cet endroit soit moins dangereux que le reste de la forêt, tu auras toujours la possibilité d’attirer des groupes de Grumi avec tes cris et ruiner définitivement mes recherches. Tu es un chasseur tu devrais savoir cela non ?

Enfin je pensais qu’il était chasseur mais c’était une supposition. Il avait un arc et des vêtements du nord .

Avant de reprendre je soupirais une fois, il me demandait qui j’étais et pourquoi je le rabaissais alors que l’on avait le même âge. J’avais oubliée ce détail, celui que mon apparence physique était celle d’un enfant tout simplement parce que j’étais devenu une liche lorsque j’étais enfant. D’ailleurs je me demandais si cela n’avait pas fait explosé exponentiellement ma durée de vie par rapport aux autres liches qui étaient pour beaucoup devenues liche dans les âges les plus reculé.

De toute manière j’avais bien prévu un jour de laisser tomber cette apparence mais cela se ferait dans très longtemps lorsque j’aurais retrouvée toutes mes forces.

Un autre point avait attiré mon attention, il avait bien dit remis à zéro ? Cela m’était arrivée il y a 10 ans, était ce un étranger ?

Tu peux m’appeler Scylla et pour te répondre, Non. Nous n’avons pas le même âge. Tu n’as même pas la vingtaine et moi j’ai déjà plus de 2000 ans, mon âge doit se compter en siècle désormais, si j’ai cette apparence c’est juste que je ne suis plus humaine et donc que je ne grandis pas comme les humains.
Tu as dit que tu devais repartir de zéro. Tu viens d’un autre monde ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-09, 02:14


Le lapin ne cilla pas

Et voila, la technique de la fuite. La fille éluda toutes ces questions en prétextant qu'ils n'étaient pas là pour parler d'elle et qu'il pouvait penser ce qu'il voulait. Eh bien il n'allait pas s'en priver ! Enfin après avoir compris ce qu'elle racontait pour commencer. Des grumis ? C'étaient quoi ces trucs ? Sûrement des animaux vu sa façon d'en parler. Svenbjornn était soudainement très curieux de faire la rencontre de ces petites bêtes, juste pour voir à quoi elles ressemblaient. En même temps, elles étaient probablement dangereuses pour que cette inconnue le mette en garde... Mais rien n'empêchait de les observer à bonne distance, non ?

"Des grumis... Je ne connais pas, ils sont mignons ? On peut-on en trouver ?"

Malgré son envie de faire cette nouvelle découverte, Sven avait bien entendu tout ce que la fille avait dit. Ruiner ses recherches... Elle était donc chercheuse ? Une fois de plus, sa curiosité fut piquée à vif. Que pouvait-elle bien chercher dans le coin ? Et dans quel but ? Vu son attitude, Svenbjornn l'imaginait mal expérimenter des remèdes pour soigner la veuve et l'orphelin. Il se la représentait davantage à trouver des armes horribles... Mais bon, comme à son habitude, le garçon n'allait pas s'arrêter à sa première impression et lui donner sa chance. Il allait lui demander plus de précisions lorsqu'elle reprit la parole pour se présenter. Le garçon s'arrêta net dans son élan, s'immobilisant totalement en ouvrant ses yeux en grand. Il resta ainsi quelques longues secondes, sans réagir, tout se bousculant dans sa tête.

"Plus de deux mille ans ?"

Sven s'était presque remis à crier, les yeux toujours grand ouverts. Se moquait-elle de lui ? Comment serait-ce possible, elle avait l'air plus jeune que lui ! En même temps, il était vrai qu'il lui avait trouvé une expression plus âgée dans les yeux et l'attitude, mais tout de même... En tous cas, ça expliquerait bien des choses quant à ce qu'elle avait pu lui dire jusqu'à maintenant. Mais deux mille ans... elle aurait pu dire vingt ou trente, ça aurait été plus crédible.

"Deux mille ans... eh bien si c'est vrai, vous ne les faites pas !"

Oui, il la vouvoyait maintenant qu'il la savait plus vieille que lui, à savoir adulte. Quoiqu'à cet âge, ce n'était même plus adulte, ni même grand-mère, arrière-grand-mère, arrière... Enfin bref, ça remontait beaucoup trop loin, le garçon espérait qu'elle n'avait pas une trop grande famille, ça devait être compliqué pour s'y retrouver.

"Moi c'est Svenbjornn, mais vous pouvez m'appeler Sven. Et j'ai réellement douze ans pour ma part !"

Il restait deux faits intéressants à noter maintenant que les présentations étaient faites : elle n'était pas humaine, ou du moins elle ne l'était plus, et elle avait deviné qu'il n'était pas de ce monde manifestement.

"Eh bien en effet, je ne suis pas d'ici. Je suppose que ça se voit, vous n'êtes pas la première à le remarquer. On nous appelle des étrangers, c'est ça ? Je comprends qu'on soit classé comme tel, c'est sûr que je ne risque pas d'être né ici, je ne comprends rien à ce monde. Je ne suis pas vraiment un chasseur non plus d'ailleurs, pour reprendre ce que vous disiez tout à l'heure. Ca m'est déjà arrivé de le faire, surtout pour m'entraîner, mais ce n'est pas mon métier quoi. Et vous, qu'êtes-vous donc si vous n'êtes plus humaine ? Puis si vous l'étiez, il s'est passé quoi ? J'imagine mal que l'on puisse changer de nature comme ça... Et vous êtes une chercheuse donc ? Dans quel domaine ? Les étrangers peut-être ? J'avoue que ça m'arrangerait bien, j'ai plein de questions sur ce drôle d'endroit, et surtout sur comment rentrer chez moi !"

Ca commençait à faire beaucoup de questions. Svenbjornn allait peut-être la laisser répondre un peu avant de continuer, bien qu'il en ait de nombreuses autres en stock. C'était l'un des inconvénients avec son immense curiosité : il avait du mal à s'arrêter une fois parti sur sa lancée. Il venait de faire un effort inimaginable en s'arrêtant quelques instants pour lui donner le temps de réagir à ses premières interrogations. En revanche, il espérait que les réponses ne lui déplairaient pas. Par exemple, il se demandait ce qu'elle voulait dire par "plus humaine". Elle avait changé de race ? C'était seulement possible ça ? Du moment où elle n'était pas devenue une déesse... Que ce soient les siens ou ceux de ce monde, Sven n'aimait vraiment pas ces divinités.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-09, 18:37

Alors que j’avais répondu plus ou moins aux réponses parfois impudentes de ce jeune effronté, j’avais également tenté de le mettre en garde contre le fait qu’il pouvait attirer les bêtes sauvages afin de lui faire fermer son clapet une bonne fois pour toute.

Le fait que j’avais dû me répéter par deux fois et que ce gamin ne semblait toujours pas avoir compris le fond du problème m’énervait clairement. Était il vraiment stupide à ce point ou bien ne connaissais t-il rien à la dangerosité du monde. D’ailleurs que faisait il ici dans la foret tous seul ? J’allais continuer furieusement sur ma lancée lorsque le gamin lâcha.


"Des grumis... Je ne connais pas, ils sont mignons ? On peut-on en trouver ?"


J’étais littéralement sans voix, la bouche ouverte stoppée en pleine action. Mes yeux avaient abandonné l’air accusateur pour s’ouvrir en grand en montrant un grand étonnement.


Vous…


Une seconde après je reprenais un air méfiant. Est-ce qu’il se moquait de moi ? C’était la première chose qui me passait par la tête mais il me semblait trop jeune pour tenter quelque chose du genre. Non, il devait vraiment être à la ramasse et terriblement inconscient.


Je tentais de rependre mon discours ce que je réussis à faire. Mais à peine avais je finis mes explications que le jeune homme se remettait à crier visiblement à cause e l’âge que je lui avais donné.


Je le regardais avec un air étrange, il n’écoutait rien de ce que l’on lui disait ou quoi ? J’avais pourtant été clair dans mes propos ! Toutefois j’avais décidé de ne pas le couper afin de le laisser se présenter et répondre à mes quelques questions.
En effet il s’agissait bien d’un étranger et qui avouait ne rien comprendre à ce monde. Entendant cela mes yeux se détendirent, il était juste inconscient et non un jeune moqueur. Il n’était visiblement pas non plus un chasseur. J’avais donc fait une erreur de jugement.


Toutefois mon regard s’assombrit de nouveau alors qu’il posait à nouveau des questions sur moi. J’en avais trop dit, encore une fois. C’était visiblement un énorme défaut chez moi de trop parler de sujet qui était sensible. De plus je ne pouvais pas vraiment refuser de répondre à toutes ces questions ou cela ferait de moi une personne louche.


Alors qu’il avait enfin finit de jacasser, je pus enfin reprendre la parole.


Bien, maintenant que tu as finis de piailler reprenons les choses dans l’ordre.
Si tu veux rencontrer des bêtes sauvages, je ne m’interposerai pas mais si tu en rencontre avec la remise à zéro. Tu mourras avec certitude et dans la douleur.


Ensuite il me semble que t’ai dit que si tu cries, tu vas attirer des bêtes sauvages. Tu veux vraiment te suicider ?



Je fermais les yeux en soupirant.


Tsss. J’avais dit que la discussion ne me concernais pas mais pourtant tu continues à me poser des questions. Tu n’écoutes visiblement rien à ce que l’on te dit. Comment tes parents ont voulus t'éduquer ?


Pour répondre à ta question je ne suis plus une humaine mais une liche. J’ai évolué après avoir fusionné avec mes attributs magiques ténèbres et démoniaques. Je suis donc dans un état où je ne suis ni vivante ni morte. Et je ne suis pas chercheuse. Je suis simplement venu observer des choses qui ne te regardent pas.


En effet si je n’avais pas peur de révéler ma nature de liche que je n’avais jamais cachée, il en était tout autre de mes connaissances dans certains domaines de science magique qui pourrait m’attirer des problèmes dont je me passerais bien. Cette question ne se posera plus lorsque j’aurais retrouvé mes pouvoirs.


Et puis désolé de te décevoir mais tu peux tirer un trait sur le fait de rentrer chez toi. Étant moi-même une étrangère, j’ai déjà étudié cette situation. À moins que tu arrives à transcender l’état de Dieu pour devenir une entité capable de maîtrise l’espace temps et les dimensions. Tu es coincé ici jusqu’à ta mort…


Du moins c’était une supposition de ma part. Même les Dieux ne devraient pas pouvoir provoquer une distorsion spatiale assez puissante pour changer de dimension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-09, 23:14


Le lapin ne cilla pas

Fini de piailler... Décidément, elle ne faisait rien pour être appréciée cette Scylla. Bon en soi, elle n'avait pas totalement tort sur le fait qu'il serait en difficulté en cas d'attaque, alors que ses compétences s'étaient plus qu'amoindries à son arrivée sur ce monde. Déjà chez lui, le danger guettait partout et ses capacités en archerie n'étaient pas toujours suffisantes pour s'en sortir, la présence de son père faisant toute la différence jusqu'à présent. Or, ici, il était seul. D'autant plus s'il rencontrait des gens qui ne souhaitait pas l'aider, à l'instar de cette fille qui n'en était pas une. Seul et désarmé, il était vrai qu'il risquait gros s'il ne faisait pas davantage attention. Bon, il était peut-être temps de laisser son côté mature prendre le dessus, même si c'était généralement plus ennuyeux. Sa bonne volonté faillit être ébranlée aussitôt, alors que Scylla prétendait qu'il n'écoutait rien et qu'elle remettait en question l'éducation de ses parents. Quand on savait que sa mère était morte et qu'il avait perdu son père en arrivant sur ces terres, il n'était pas loin de repartir sur la défensive en l'agressant verbalement. Souhaitait réellement prendre sur lui et rester calme en attendant d'avoir des réponses et de retrouver un semblant de puissance, le garçon respira un grand coup en fermant les yeux, les mains légèrement tremblantes. Heureusement, la concernée continua sur sa lancée, répondant à ses questions bien qu'elle venait de lui rappeler qu'elle n'était pas le centre de la discussion. Elle était une liche. Ce terme ne représentait pas grand chose aux yeux de l'enfant, rien de tel n'existait à Midgard et il ne lui semblait pas avoir déjà rencontré un membre de cette race depuis son arrivée. Certes, celle-ci était très récente, mais il avait tout de même succinctement visité une grande ville, très peuplée. L'histoire où elle avait fusionnée avec ses attributs magiques ténèbres et démoniaques le fascinait par contre, même s'il ne comprenait pas tout. La magie l'intéressait grandement, lui-même il se demandait bien quels pouvoirs pouvaient l'habiter depuis qu'il savait qu'il était un demi-dieu. Chez lui, tous ses semblables étaient dotés de capacités magiques, il en avait forcément lui aussi ! Enfin en espérant que cette remise à zéro ne lui en interdise pas l'accès ici...
Pour en revenir à Scylla, elle n'était donc ni vivante ni morte. Ca n'avait aucun sens, soit on vivait, soit on mourrait. Comment pouvait-on être entre les deux ? Finalement, elle lui confia ne pas être chercheuse, sans plus entrer dans les détails en lui rappelant une nouvelle fois que cela ne le regardait pas. Décidément, la discussion avec cette vieille fillette était compliquée, dans tous les sens du termes. Parce qu'elle ne voulait pas parler d'elle, mais aussi parce que lorsqu'elle le faisait enfin, l'ensemble était finalement complexe et incompréhensible. C'était probablement lié à ce monde, avec le temps peut-être comprendrait-il davantage.
Par contre, la suite ne lui plut pas du tout. Tirer un trait sur le fait de rentrer chez lui ? Jamais de la vie ! Il était hors de question qu'il se résigne à rester ici, sans aucun espoir de pouvoir revoir ses proches un jour. L'effort qu'il dût produire pour répondre sans hausser une nouvelle fois la voix était inimaginable pour lui.

"Quoi ? Non... Ce n'est pas possible, il doit forcément y avoir une solution !"

Elle avait dit à moins de transcender l'état de dieu afin de maîtriser l'espace temps et les dimensions. Peut-être en était-il capable ? Après tout, il était demi-dieu dans son monde, et il ne connaissait pas encore l'étendue de sa magie. Avec un peu de chance, il développerait exactement les compétences dont il aurait besoin pour quitter cet endroit. En revanche, il préférait taire sa nature de demi-dieu, d'autant plus depuis sa petite mésaventure à Courage. Il garderait donc cet espoir pour lui. Puis Scylla avait avoué être une étrangère elle aussi. Si elle apprenait qu'il pouvait rentrer chez lui, elle lui demanderait d'en faire autant avec elle, voire l'y obligerait. Il préférait ne pas prendre de risques et attendre que sa puissance se développe avant ! En attendant, il lui fallait un autre plan. Il n'était pas sûr à cent pour cent qu'il acquièrt des capacités liées aux dimensions après tout.

"Moui... Je suis sûr qu'il existe un moyen, c'est obligé. On a bien réussi à venir ici non ? Je ne vois pas pourquoi ça serait à sens unique, il y a forcément une porte de sortie quelque part. En tous cas, c'est sûr que je n'abandonnerai pas. Il est hors de question que je reste bloqué ici, trop de choses m'attendent chez moi. Un détail dans ce qu'elle venait de lui dire lui revint soudainement en mémoire. Attendez ! Vous dites que vous êtes une étrangère aussi ? Ca fait combien de temps que vous êtes ici ? C'est ça que vous cherchez, une façon de s'échapper ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-10, 04:06

Alors que j’expliquais deux trois choses aux jeunes hommes et tentait d’être réaliste concernant son rêve de quitter cet endroit l’expression et la réaction de ce dernier exprimait un gros choc. Oui c’était plus que normale à la différence de moi, il devait encore avoir une famille qui l’attendait quelque part. C’était tragique et triste pour lui, je pouvais le comprendre. D’un autre coté, cela me rendait aussi un peu triste de voir que de mon côté, je n’avais personne. Ma mère avait seulement été utilisée une fois par mon père pour m’avoir avant certainement de mourir ou d’être simplement jeté. Je ne pense pas qu’elle devait être consentante de toute manière. De l’autre coté mon père avait tenté de me tuer en sacrifiant mon âme alors je l’ai tué. Je ne connais pas ma mère et j’ai tué mon père, un magnifique portrait de famille…
En fait quand je regardais ce gamin j’avais un petit pincement au cœur. Si j’avais eu un père différent alors peut être que j’aurais pu lui ressembler au même âge. C’était sans doute une des raisons de pourquoi il m’énervait autant.


Alors que je pensais un nouveau, je fus sorti de ma tête pas ce gamin qui se mettait soudain à réfléchir. Il semblait vraiment désemparer à l’idée qu’il soit impossible de rentrer.


Tu es libre de ne pas abandonner petit. Ce sera la preuve que tu as une volonté exceptionnel mais toutefois, n’ai pas trop de faux espoir. Il n’y a pas de porte de sortie d’une dimension. La porte est créée par des êtres au dessus des Dieux de force. Si tu n’as pas cette force comment croit tu que tu vas pouvoir sortir ? On a bien pu rentrer dans ce monde c’est vrai mais qui croit tu as ouvert la porte entre ton monde et celui, des êtres extrêmement puissants ! À moins que ta force ne soit similaire à la leur tu ne pourras jamais faire le chemin arrière, la réalité et parfois difficile mais il faut l’accepter pour pouvoir avancer.



Ensuite, le gamin posa à nouveau des questions sur moi, me demandant depuis combien de temps je suis ici et est ce que je cherche comment sortir.


En l’entendant mon visage changea légèrement et un sourire et un regard mélancolique apparurent.


En effet je suis bien une étrangère et cela fait 10 ans que je suis ici. Et non je ne cherche pas comment sortir d’ici je suis très bien ici et grâce à ce monde j’ai même récupéré les bases d’une capacité que je recherchais depuis vingt siècles. De toute façon je n’ai personne qui m’attend quelque part et je n’ai pas de chez moi donc que je sois dans un monde comme un autre ne me dérange pas en plus je n’ai jamais connu ma mère et j’ai tué mon père quand j’avais ton âge après qu’il ai tenté de sacrifier mon esprit. Je pense que tu peux comprendre que s’il me reste de la famille je n’ai pas envie de la rencontrer à moins que je veuille tuer quelqu’un.


Toutefois il te reste un petit d’espoir jeune homme. Si je peux te conseiller je te dirai que si tu veux sortir d’ici ne tente pas de trouver la sortie ou une magie bidon. Concentre-toi sur le fait de devenir fort et dépasse les Dieux. C’est ta meilleure chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-10, 23:50


Le lapin ne cilla pas

Encore heureux qu'il était libre de ne pas abandonner, sinon il aurait été emprisonné pour tout le reste de sa vie ! De là à dire qu'il avait une volonté exceptionnelle... Bon, Svenbjornn n'était pas contre un compliment, surtout de la part de Scylla qui ne devait pas en faire souvent selon lui, mais pour le coup il ne le trouvait pas forcément justifié. Enfin, il n'allait pas la contredire pour autant, il prenait tout de même. De toute façon, très vite, elle tenta de briser cette fameuse volonté en lui précisant de ne pas avoir de faux espoirs, qu'il n'y avait aucune porte de sortie. Cependant, elle ajouta également que seuls des êtres particulièrement puissants à la force inégalable devaient être à l'origine de cette oeuvre. Autrement dit, Sven n'avait plus qu'à atteindre ce même niveau de puissance et le tour serait joué ! Puis, ne disait-on pas que c'était un jeu d'enfant ? Ca tombait très bien, le garçon en était encore un. Sa décision était prise, il devait s'améliorer pour pouvoir rentrer chez lui. Cela incluait bien évidemment ce qu'il savait déjà faire auparavant et qu'il avait perdu en venant ici, comme le tir à  l'arc par exemple ; mais aussi développer sa magie, quelle qu'elle soit. Après tout, il ne voyait qu'un moyen magique d'ouvrir cette porte sur sa dimension, il lui fallait donc l'acquérir, s'entraîner et enfin transcender l'état de divinité comme l'avait si bien dit Scylla. Il était prêt à partir dès maintenant !
Quoiqu'en plus de tout ceci, il n'était pas contre obtenir un maximum d'informations sur ce monde. Même s'il devenait l'être le plus puissant de ces terres, cela ne lui servirait à rien s'il ne savait pas comment s'y prendre. Peut-être qu'il fallait des conditions très précises, ou encore un lieu idéal pour s'exécuter. Puis le chemin risquait d'être long, la moindre des choses était de le raccourcir le plus possible tout en le rendant moins dangereux. Et pour ça la connaissance était primordiale, sa mère le lui avait toujours dit. Elle avait continuellement fait en sorte que son fils ait tout ce qu'il fallait niveau mental, son père s'occupant de son physique. Elle savait parfaitement que les deux, ensemble, feraient de lui quelqu'un d'équilibré capable d'atteindre des sommets. Il n'était pas rare qu'elle cite son père d'ailleurs, lui reprochant parfois de trop agir sans réfléchir ou avec un manque de savoir. Svenbjornn était censé mettre cette théorie en pratique lorsqu'il faisait route avec son paternel. Malheureusement, l'expérience avait été légèrement avortée prématurément, et il se retrouvait maintenant seul ici à devoir tout gérer alors qu'il avait perdu ses capacités physiques qui n'étaient déjà pas au mieux jusque là.
Bref, Sven sortit de ses pensées avant de se mettre à pleurer, ce qui risquait de ne plus tarder s'il pensait à sa mère décédée et à son père disparu dans ces circonstances. Il se concentra sur ce que lui ajouta Scylla, qui daignait en dire de nouveau un peu plus sur elle. Elle était donc bien une étrangère, présente ici depuis dix ans. QUOI ??? Dix ans... Bon, avec un peu de chance, il serait plus rapide qu'elle à trouver une solution à ce problème. D'ailleurs elle prétendait ne pas chercher à partir d'ici, ça pouvait donc expliquer qu'elle s'y trouve depuis si longtemps. Le reste était déjà plus triste, ce qui finalement n'allait pas trop changer les idées de Svenbjornn, qui allait devoir se contenir pour ne pas déprimer. En effet, personne ne l'attendait nulle part. Sa mère était morte, quant à son père... il ne préférait pas en apprendre plus pour une fois. Rien que savoir que le concerné avait tenté de sacrifier son esprit faisait froid dans le dos.

"C'est triste... Je suis désolé pour vous, je comprends du coup. Excusez-moi si j'ai réveillé des souvenirs douloureux, je ne poserai plus de questions sur vous, promis ! Enfin pas sur votre passé... Dix ans vous dites ? Ca fait beaucoup, vous avez dû voir plein de choses pendant tout ce temps ! Il y a des choses que je devrais savoir sur ce monde ? Sachant que je compte faire ce que vous avez dit, m'améliorer et devenir fort. D'ailleurs je n'ai pas encore de pouvoirs, ou alors je ne le sais pas. Vous dites avoir obtenu une capacité grâce à votre arrivée ici, vous avez fait comment ? Je pourrais peut-être faire pareil pour trouver la mienne ?"

Une fois de plus, plein de questions se bousculaient dans l'esprit de Sven, et il devait se contenir pour filtrer les plus intéressantes pour lui sans noyer son interlocuteur avant d'avoir eu quelques réponses. D'ailleurs, il était tellement plongé dans ses pensées qu'il n'entendit pas le petit craquement de branche à quelques mètres d'ici, qu'il aurait certainement qualifié de non important de toute façon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-11, 02:00

Après avoir tenté d’apporter une vision réaliste de sa situation au jeune homme. J’avais finalement commencé à parler presque inconsciemment de moi, lui parlant légèrement de ma famille. Cela m’avait surpris. Il était vrai que c’était il y a bien longtemps mais je n’avais pas été traumatisé par les événements de mes deux premières décennies avec mon père. En fait j’avais été plutôt heureux de le tuer et cela était dommage que son agonie ai été si rapide…


Cet enfoiré en plus d’avoir voulu effacer mon existence en sacrifiant mon âme dans un rituel démoniaque avait en plus utilisé sur moi le sort de réflexion accéléré qui faisait que lorsque qu’une seconde s’écoulait dans la réalité mon esprit en vivant plus d’un million enfermé dans ma tête ! Le sort avait duré pendant plusieurs jours et j’étais enfermé durant 42 dans mon esprit ! Comment voudrais-je ne pas le tuer ?


Visiblement le jeune homme semblait encore plus triste que moi concernant mon histoire. Il est vrai que j’étais mélancolique mais c’était surtout à cause du regret de ne pas avoir eu une vraie famille et non de l’avoir tué et effacé de la création.


J’écoutais ensuite le garçon me répondre et disant qu’il comprenait pour mon passé. Avant de me poser à nouveau des questions. Pleins de questions…


Des questions sur le monde, des questions sur les pouvoirs… bref.


Après avoir repris mon expression faciale habituelle c’est-à-dire stoïque, j’ai commença à répondre à ces questions.

Ne vous en faites pas pour moi, ce ne sont pas des souvenirs douloureux. Je n’ai jamais connu ma mère et on ne pleure pas ce que l’on ne connaît pas. Et concernant mon père, si je n’avais pas effacé son existence, je le ressusciterais, sa mort était un bon souvenir, mais elle était beaucoup trop rapide. S’il y a une prochaine fois, son agonie sera de 1000 ans…

En effet je connais désormais certaines choses sur ce monde. Pour vous, je vous conseille de commencer par apprendre les bases. Quels sont les pays puissants. Et où est ce que je devrais aller pour apprendre plus vite. Tout dépend de vous surtout si vous avez choisi de vous spécialiser en premier sur le point du physique et de la force ou bien que vous préférez commencer par la magie.


Concernant ma capacité je ne sais pas si cela peut vous aider. Chaque monde à ses propres lois en matière de magie, par exemple à votre réaction, j’ai cru comprendre que ma race n’existait pas dans votre monde. Mais même si nous avons été transportés ici, nous avons gardé des règles magiques de notre ancien monde donc mon développement sera probablement différent du tien bien qu’il soit possible que tu tentes d’utiliser ma voie si tu veux utiliser la magie.


Enfin même si votre magie fonctionne différemment de la mienne je pourrais vous conseiller car j’étais dans le passé une archimage et de toute manière aujourd’hui j’ai de nouveau retrouvé ma magie bien que mes réserves et ma puissance soient encore très faible.



Dans le même temps je matérialisais dans une de mes mains une petite orbe noir afin de prouver ce que je disais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-12, 23:37


Le lapin ne cilla pas

Oh, voila que son visage redevenait très distant, ça n'augurait rien de bon pour la suite... Et effectivement, très vite, Scylla tint des propos pour le moins effrayants. Elle avait conscience qu'elle s'adressait à un enfant tout de même ? Pour commencer, même si elle n'avait jamais connu sa mère, Svenbjornn trouvait cela un peu étrange et difficile de se dire que ce n'était pas douloureux pour cette seule raison. Par exemple, dans son cas, l'enfant aurait adoré avoir un petit frère ou une petite soeur, et ce manque lui créait une certaine forme de douleur. Alors une mère absente, ça devait forcément créer un vide en soi aussi, non ? Le pire restait toutefois à venir concernant son père... Sa mort était un bon souvenir ? Elle avait donc pris du bon temps en lui ôtant la vie... Cela lui paraissait inconcevable. Ben que son paternel l'énervait parfois, souvent même, il ne se serait jamais imaginé le tuer pour autant, et encore moins y prendre plaisir. L'entendre dire qu'elle recommencerait avec joie, quitte à le ramener à la vie pour ça, et faire durer le tout mille ans avait quelque chose d'effroyable, surtout avec le ton détaché qu'elle employait... Elle lui faisait froid dans le dos, bien plus qu'au début. Mais bon, peut-être y avait-il une très bonne raison à une telle rancune ? Son père était peut-être encore pire qu'elle ? Même si au fond de lui il espérait ne plus jamais la croiser après ce jour, il ne parvenait pas encore à la classer définitivement dans les personnes mauvaises pour autant.
Bref, comme il y avait si bien pensé un peu plus tôt, il ne voulait vraiment pas en savoir davantage sur cet aspect de sa vie. Cela l'arrangea donc fortement lorsqu'elle décida d'enchaîner en répondant à ses questions, c'était un parfait changement de sujet. Svenbjornn sortit son grimoire des runes pour commencer à y écrire, notant bien tous ses conseils afin de les lister pour s'en occuper l'un après l'autre par la suite. Se renseigner sur les pays puissants, noté. Trouver le meilleur lieu pour s'entraîner, d'accord. Ah en faisant bien attention avant à l'aspect que l'on voulait renforcer, à savoir magie ou tir à l'arc dans son cas. Ca commençait à se compliquer, d'autant plus qu'il ne connaissait toujours pas sa magie... Elle y vint justement, mais cela lui semblait tout à coup beaucoup moins clair. Note supplémentaire pour plus tard : il n'allait pas seulement falloir apprendre à utiliser la magie, mais aussi comprendre son histoire et son fonctionnement pour ne pas être perdu lors de discussions un peu techniques sur le sujet.

"Whoua !!!"

Scylla venait de faire apparaître un orbe tout noir dans sa main. Le garçon était émerveillé, il l'était toujours quand il voyait une manifestation magique. C'était vraiment trop injuste, lui aussi il voulait faire des choses de ce genre !

"D'accord, je pense avoir bien tout noté. Ca va m'occuper un bon bout de temps tout ça... Merci pour les informations en tous cas ! Et une dernière chose, vous savez comment je pourrais découvrir ma magie ?"

Afin de s'y essayer, Sven s'assit par terre et ouvrit la paume de sa main vers le haut avant de se concentrer pleinement en la fixant étrangement. Il semblait forcer, ses doigts tremblant même légèrement au bout de quelques secondes. Mais rien ne se produisit.

"Pff, rien. Je n'ai même pas ressenti quelque chose en moi... Elle sert à quoi votre boule ? Il faut peut-être que je visualise l'effet pour qu'il se produise, non ?"

Il était vrai que l'enfant ne savait pas ce qu'il voulait lors de sa première tentative, c'était sûrement ce qui expliquait son échec ! Il lui fallait un but pour que sa magie se réveille, il en était sûr ! Mais lequel... ? Hm... Peut-être amener un objet vers lui à distance ? Comme son père le faisait avec sa hache en combat ! De nouveau, Svenbjornn se concentra, sur un objet pas très loin de lui, en espérant le faire léviter jusqu'à lui. Mais un nouveau bruit de branche qui se casse se fit entendre, et cette fois-ci il le perçut, ce qui l’interrompit dans sa concentration. Il se releva d'un bond, un peu surpris.

"Qu'est-ce que c'était ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-13, 21:27

Après avoir répondu aux questions du jeune homme, j’avais ensuite commencé à évoquer le sujet de la magie. Le garçon ne semblait en effet pas tous comprendre et quoi de plus normal. La magie était un art qui demandait des décennies, voir des siècles pour être compris.


Bien que j’essaye de lui expliquer le plus simplement possible, cela restait toujours tout de même difficile à comprendre ainsi pour aider mes explications, j’avais fait une petite démonstration de la magie en créant une petite orbe d’ombre au creux de ma main.


Le gamin en voyant ceci poussa un grand cri. Je haussais un sourcil, il semblait vraiment aimer crier, je lui avais pourtant dit de parler moins fort. Si je pouvais comprendre que la magie pouvait impressionner les gens, un sort aussi faible que celui que j’ai utilisé ne devrait pas provoquant une telle réaction. Je n’avais pas englouti la foret sous les ténèbres tout de même. J’avais décidé toutefois de ne pas agir cette fois ci.


Me remerciant, il me demanda ensuite s’il y avait un moyen pour lui de découvrir sa magie avant de s’asseoir par terre et d’essayer de créer de la magie avec une position étrange. Ce fut évidemment un échec.

En le regardant je me frottais le menton avant de répondre.


MMh, ce n’est pas comme ça que vous y arriverez. À moins que vous n’ayez une chance insolente, vous ne pourrez jamais apprendre la magie de cette manière. Disons si je ne me trompe pas, vous avez trois moyens d’apprendre la magie.


Un, vous avez une magie étrange peut être présente chez vos parents qui pourraient subitement s’éveiller dans votre corps. Cela dépend de votre chance.


Deux, vous avez pris goût à un type de magie particulier et si vous voulez apprendre cette magie vous devrez trouver un maître qui l’ possède et accepte de vous prendre comme disciple.


Trois, vous devriez tenter de voir un expert pour analyser vos affinités avec les éléments afin de voir avec quels éléments vous avez le plus d’affinité. Le feu peut-être ? Pour moi il s’agit de la voie que j’ai choisi que mon élément est le Mal connu aussi comme l’ombre ou les ténèbres.


Si j’avais du matériel, je pourrais le faire mais je suis loin de l’empire et de mon foyer d’accueil et comme je ne connais pas vraiment le pays…



Après ceci le jeune homme tenta quelque chose quand soudain j’entendis des craquements de brindille dans les fourrés.


Rapidement mes yeux se sont tournés vers l’endroit d’où venaient les bruits afin de vérifier ce que c’était. Voyant que la situation semblait pouvoir devenir subitement très dangereuse, j’ai rapidement matérialisé 7 autres orbes de ténèbres qui se sont dirigé vers l’arbre en lévitant avant de ce formé en un escalier très fin, qui semblait fragile.

Tout en courant rapidement vers mon escalier d’ombre de fortune afin de grimper sur un arbre, j’ai regardé le gamin avant de dire.


Petit, si c’est ce que je pense, tu me dois non seulement la vie mais aussi beaucoup d’argent. Dépêche-toi de me suivre si tu ne veux pas mourir, montes vite sur l’escalier et fais gaffe, je n’ai pas assez de réserve en magie pour faire quelques choses solides et durables à la fois.


Après être monté dans l’arbre, j’ai attendu de voir ce que faisait le jeune homme avant de désactiver mon sort des Ombres Tangibles.


Soudain du fourré est sorti un groupe de créature effrayante, ils étaient des sortes de lézard ou d’amphibien bipède avec de grandes dents, de grande griffe, un corps écailleux et des yeux impitoyable. Si j’étais en face d’eux elle aurait eu vraiment peur, mais sur mon arbre à l’abri, je me contentai de frissonner. Ce gamin avait failli me tuer…

Une fois que ces créatures commençaient à se rassembler autour de l’arbre, je me tournais vers l’enfant avant de répondre d’un ton ironique.


Petit, quand je t demande de ne pas crier, c’est parce que je voudrais éviter une telle situation… Voici les fameux Grumis qui tu voulais voir plus tôt, ils sont mignons n’est ce pas ? Hahahaha !


Tsss enfin bref, aujourd’hui gamin, on va dire que les résultats de ton inexpérience vont rembourser les dépenses que je vais faire…



Alors que les Grumis commençaient à gratter le tronc, cherchant un moyen de monter. Je fouillais mon sac avant de prendre dans ma main deux fioles bleues.


Ainsi commence le premier test grandeur nature des boules de rages.


Ils s’agissaient en fait de fiole de ma création, qui détenait à l’intérieur des gaz fabriqué à partir de l’essence d’une plante spéciale. Ce gaz est rempli de substance qui ferait entrer beaucoup d’animaux dans l’état de démence. Cela m’avait pris une décennie pour réussir à fabriquer une tel chose et elle était toujours en test car je pensais que les animaux les plus forts pourraient y résister.


Alors que je lançais les fioles, elles finirent pas explosé au sol répandant sur le sol une étrange fumée bleue.
Lorsque les Grumis respiraient ceci, leurs airs devinrent féroces et ils se mirent à crier avant de s’attaquer entre eux.

Alors que je regardais ce magnifique spectacle, je ne pouvais m’empêcher de me dandiner sur l’arbre tout en criant.

C’est une réussite ! C’est une réussite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-14, 00:04


Le lapin ne cilla pas

Selon Scylla, la méthode que tentait Svenbjornn n'était pas la bonne. Ca, il s'en serait douté puisque ça ne donnait aucun résultat ! Elle se montra plus précise en lui spécifiant qu'il existerait trois moyens d'apprendre la magie. Dans un premier temps, il y avait la possibilité de l'hérédité des capacités. Ca commençait mal, il doutait fortement que ce fut son cas. Il ne connaissait pas la moindre magie à sa défunte mère, et les compétences de son père s'orientaient davantage vers la force brute, ce dont l'enfant était clairement très loin jusqu'à présent. Il aurait été très étonnant qu'il développe des capacités aussi physiques, il imaginait sa magie bien plus subtile. Du moins, il espérait de tout son coeur que les pouvoirs d'un individu dépendaient en grande partie de sa personnalité propre, sinon il risquait d'être particulièrement déçu...
La première possibilité ne l'intéressait donc pas, il ne s'en trouvait pas concerné. Venait donc la deuxième, qui résidait cette fois-ci dans les goûts de la personne et de sa volonté à apprendre ce qu'il désirait auprès d'un maître. C'était déjà beaucoup plus intéressant, c'était exactement ce que voulait Sven ! Par contre, trouver quelqu'un pour lui apprendre pouvait poser problème, il fallait avoir un minimum de connaissances à n'en pas douter, sans oublier de quoi se payer ces cours... Autrement dit, même si cette méthode lui plaisait bien plus, elle lui semblait tout autant inaccessible. Il ne restait donc plus que la troisième possibilité, à savoir se faire dépister ses affinités élémentaires, probablement pour connaître la voie à suivre et faciliter les démarches personnelles. Cela semblait bien plus long et difficile que de trouver un maître pour lui enseigner, mais en contrepartie ce serait sûrement le plus accessible. Au pire, rien ne l'empêchait non plus de mélanger les différentes méthodes. Ainsi, il pourrait dans un premier temps trouver son affinité, puis selon les progrès personnels qu'il y ferait, finir par se trouver un maître pour apprendre plus efficacement, pour peu qu'il se soit constitué de quoi le rétribuer pour ses services.
Evidemment, en plus de tout ceci, Svenbjornn avait déjà une petite tendance à se faire des idées sur ses affinités. Le feu ? Bof... Il n'était pas si colérique que ça non plus, il ne se sentait pas trop proche de cet élément. L'eau ou la glace davantage peut-être, venant d'un monde particulièrement froid. Ou l'air aussi, ça soufflait beaucoup là-bas ! Après, il avait également toujours eu une grande proximité avec les runes, mais savoir les lire en faisait-il un pouvoir ? Il espérait sincèrement que non, si ses capacités magiques se résumaient à ça, ça serait franchement décevant. Il préférerait encore développer des capacités purement physiques ! D'autant plus que les runes qu'il savait lire venaient de son monde, il n'y en avait sûrement même pas ici. Quelle magie inutile si c'était ça... Une grosse appréhension commençait à le saisir, l'enfant ne pouvant s'empêcher de remonter sa manche droite pour regarder les runes qui ornaient sa peau. Il avait remarqué qu'il y avait eu quelques changements à son arrivée sur ce monde. En soi, pour que des marques inscrites sur son bras changent toutes seules, alors même qu'elles étaient déjà apparues d'elles-mêmes à l'origine, c'était forcément qu'il y avait un peu de magie là-dessous non ? Non... ça n'allait pas être ça sa magie quand même ? Avoir des tatouages amovibles et savoir lire des runes inexistantes sur ce monde. Whoua, trop la classe, super pratique... Avec ça, il allait pouvoir rentrer chez lui, c'était sûr !

"Non mais... Mais non, c'est trop nul, c'est pas possible..."

Svenbjornn avait marmonné ça dans sa future barbe, en parlant évidemment de sa terrible pensée sur lui-même, sans penser que Scylla risquait d'entendre et de le prendre pour elle. De toute façon, la situation évolua soudainement et rapidement. La fille lui conseilla de la suivre sans tarder, Sven oubliant rapidement le passage sur l'argent qu'il lui devrait, tout en faisant de nouveau usage de sa magie. Ah oui, sans conteste, c'était beaucoup plus classe et utile que celle qu'il craignait d'avoir lui-même... Aussi bien par peur de l'attitude de Scylla que parce qu'il mourrait d'envie de grimper ces escaliers ténébreux, l'enfant s'exécuta sans tarder, finissant à son tour dans les branches de l'arbre. Peu de temps après, les fameux Grumis firent leur apparition. C'était donc ça ? C'était loin d'être mignon...

"Berk ! Ils sont trop moches... Désolé, je ne pensais pas attirer ces choses..."

Le garçon allait demander comment ils allaient pouvoir s'en débarrasser, mais Scylla le devança en faisant... eh bien à vrai dire, Svenbjornn ne comprit pas tout, il en déduisit qu'il s'agissait donc encore de magie. Elle lança quelque chose aux pieds des immondes créatures, peu de temps avant que celles-ci ne commencent à s'entretuer. Pour quelle raison exactement ? Sven hésitait : soit c'était le résultat de cette attaque "magique", soit ça n'avait rien à voir avec la magie et elle avait tout simplement lancé quelque chose à manger, ce que les créatures affamées étaient prêtes à tout pour avaler. Vu la réaction de Scylla, l'enfant aurait plutôt misé sur le côté magique de sa création tout de même.

"Heureusement qu'il ne faut pas crier... Si d'autres arrivent, ça ne sera pas ma faute cette fois ! Mais bon, félicitations tout de même, c'était... Impressionnant n'était pas le bon mot, ça manquait d'effets visuels pour ça selon lui. ... bien joué. J'ai juste une question : il devrait forcément en rester un à la fin non ? Il va se suicider ou on va devoir trouver autre chose pour s'en débarrasser ? Oh attendez, je sais !"

Quel meilleur moment que celui-ci pour s'essayer de nouveau au tir à l'arc ? Mettant aussitôt son idée en pratique, Sven encocha et visa, avant de faire feu. Même d'aussi près il n'y arrivait pas ?

"Mouais... Je n'essayais pas d'en toucher une hein ! Je visais le sol exprès pour... euh... je tentais de faire pareil ! Oui voila, je me disais que je pourrais peut-être faire exploser ma flèche pour la forcer à se suicider, c'est ça !"

Il commençait à être difficile pour le garçon d'assumer ses échecs répétés, lui qui était si bon tireur il n'y avait pas si longtemps que ça...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-14, 20:46

Alors que j’expliquais les différentes méthodes que je connaissais afin d’obtenir de la magie au jeune homme, j’observais le visage mitigé que celui-ci m’offrait. Il ne semblait pas vraiment savoir quoi faire. Et c’était plus que normal, j’aurais moi-même eu du mal à savoir où je devais chercher si ma voie de ténèbres ne m’avait pas été imposée dans la vie. J’avais eu ma chance de correspondre aux trois méthodes que j’avais données au garçon dans le passé.


Et c’était plus que normal, j’aurais moi-même eu du mal à savoir où je devais chercher si ma voie de ténèbres ne m’avait pas été imposée dans la vie.Mon père était un mage noir, il avait été mon maître et de toute manière les ténèbres étaient mon affinité la plus forte. Ces tatouages pourraient être un signe. Je ne les avais jamais vues certes mais dans mon monde, il y avait des magies similaires qui utilisaient des symboles ou des runes.


Le garçon semblait ensuite se plaindre, il était vrai que de toutes manières, sa situation serait compliqué, et il aurait du mal à savoir où aller pourtant les symboles sur son bras droit m’intriguait.


Mmmh, peut être auriez vous du talent pour une magie d’inscription ou runique…


Soudain la situation changea, il semblait que des bêtes se rapprochaient. Après être monté dans l’arbre, une fois que mon escalier de ténèbres avait disparu, j’ai immédiatement observé les Grumis qui entouraient l’arbre avant de me moquer du gamin. Sa réaction me fit doucement sourire.


Toutefois il ne fallait pas oublier notre situation actuelle et c’est ainsi que j’ai utilisé deux potions de rages afin de voir les Grumis s’entretuer. En regardant ceci, j’étais folle de joie, c’était ma deuxième potion non empoisonnée qui fonctionnait.


Mais cet impudent gamin tenta de mettre court à ma joie en me critiquant sur le fait que je m’exclamais avant de me questionner sur comment on devrait se débarrasser du dernier Grumi.


Il tenta ensuite de pourfendre la bête avec une flèche avant de se louper magistralement. Je regardais la flèche quelques secondes avant de regarder à nouveau le garçon avec un air froid et blasé.


Petit, je vais t’enseigner une leçon aujourd’hui. Tu sais quel est la première des qualités d’un être intelligent ? C’est l’adaptabilité. Si tu veux vivre te devrais pendant un temps ne pas utiliser ton arc et tenter de trouver une chose efficace pour survivre.


Regarde-moi, je suis une archimage, si j’avais comme toi tenté de persévérer inutilement à utiliser la magie il y a 10 ans, je serais sûrement morte. De même si je n’avais pas été là, tu serais probablement dans le ventre de ces bêtes.


Trouve-toi temporairement quelque chose pour te défendre en attendant que tu retrouves tes capacités, ton arc ne te sert à rien aujourd’hui. Comme ma magie actuellement exceptée pour la fuite au point que je sois obligé d’utiliser des potions.


Après mon discours, j’ai de nouveau dans mon sac fouillé dans mon sac avant de prendre une fiole jaune. Comme ma magie actuellement exceptée pour la fuite au point que je sois obligé d’utiliser des potions.


J’avais eu la chance durant mon travail de trouver chez un apothicaire de l’urine d’une bête extrêmement puissante que j’avais concentré.


Toi, ne bouge pas.


J’attendis donc une dizaine de minutes que le nombre de bêtes qui s’entretuait diminue et que l’effet de Rage se dissipe avant de lancer la fiole jaune au sol.


Une odeur désagréable d’urine se répandit alors dans la zone, les Grumis restants reculant avec des réactions contrastées entre la surprise et la peur. Selon les règles du royaume animal, le message olfactif était extrêmement clair.

Ceci est le territoire d’une bête puissante.


Une fois que le groupe restant était partis, j’attendis quelques minutes avant de descendre prudemment de l’arbre voulant m’approcher des cadavres afin de les examiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Messages : 129
Or : 290
Date d'inscription : 31/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 87
Alignement du personnage: Neutre bon
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   2018-08-15, 01:29


Le lapin ne cilla pas

Scylla pensait donc comme lui, ce qui n'arrangeait pas du tout les affaires de Svenbjornn. Une magie runique... Pourtant, en même temps, il eut un petit regain d'espoir en l'entendant dire ça. Après tout, si elle en parlait comme d'une capacité qui semblait exister, cela signifiait sûrement que des gens pratiquaient l'art des runes, non ? Evidemment, il restait le risque que lesdites runes devaient venir de ce monde pour fonctionner, mais avec un peu de chance ce ne serait pas une règle universelle... De toute façon, maintenant qu'il avait aperçu, même très brièvement, un petit espoir dans son malheur, il ne lui en fallait pas beaucoup plus pour redevenir très optimiste et croire en sa bonne étoile. Enfin un autre jour, puisque pour l'instant ils étaient attaqués par d'immondes créatures venues tout droit de... eh bien à vrai dire, Sven n'aurait pas pu citer un lieu en référence, il n'en connaissait aucun d'ici. En tous cas, c'était très moche et ça semblait dangereux. Quoiqu'il était amusant de constater comment on considérait facilement que le laid était dangereux, tandis que le beau et mignon paraissait si facilement gentil et inoffensif. Une grave erreur que de s'arrêter à un tel jugement, l'enfant avait déjà pu le constater sur Midgard... Mais, réciproquement, cela voulait peut-être dire qu'il pouvait descendre d'ici pour aller caresser ces bestioles sans danger ? Evidemment, les mises en garde de Scylla ne l'encourageaient pas trop. Mais c'était surtout leur aspect répugnant qui, de toute façon, ne donnait aucunement envie d'aller les toucher. Autrement dit, autant rester perché dans cet arbre.
La leçon de la fille l'informa qu'elle n'avait pas dû croire à ses piètres excuses. En effet, elle lui fit presque une leçon de morale en prétendant que savoir s'adapter était une forme d'intelligence, et qu'il fallait savoir mettre de côté une chose pour s'adapter et se concentrer sur une autre. Dans le cas présent, il devait ranger son arc et trouver un autre moyen de survivre. Ah oui, vraiment ? Et quoi donc madame si intelligente ? Il n'avait que ça pour se défendre ! Se prendre en exemple ne l'avait pas convaincu, puisqu'elle prétendait seulement qu'elle serait morte si elle avait insisté avec sa propre magie à l'époque. Mais qu'en savait-il si elle ne lui donnait pas plus de détails ? Comment avait-elle retrouvé sa magie sans entraînement ? Et comment avait-elle fait autrement en attendant ? Serait-elle réellement décédée si elle avait insisté ? Elle ne pouvait pas en être sûre ! Même dans le cas présent, elle n'en savait rien s'il serait mort sans elle. Si elle n'avait pas été là, Svenbjonn aurait arrêté de parler tout seul, et les créatures ne seraient pas venues ici. Lui-même ne s'y serait pas attardé davantage, ce qui fait que même si elles étaient arrivées, elles auraient trouvé place vide. Bref, ça ne voulait rien dire, il préférait donc manquer d'intelligence et retrouver au plus vite ce qu'il avait perdu. Car finalement, à Midgard, c'était grâce à ses talents en archerie qu'il s'en sortait, et il serait peut-être mort sans eux. Donc, n'ayant rien d'autre ici, comment pouvait-il espérer survivre seul bien longtemps ?
Pfiou ! Il avait comme un mal de crâne tout à coup ! Il fallait dire aussi qu'il était venu dans la forêt pour se détendre à la base, pas pour réfléchir à autant d'hypothèses qui n'arriveraient probablement jamais.

"D'accord..."

Svenbjornn n'était pas loin de bouder, mais il répondit tout de même à Scylla lorsqu'elle lui demanda de ne pas bouger. Elle sortit une nouvelle fiole, jaune cette fois-ci. La curiosité du garçon remonta en flèche, se demandant bien quel effet aurait celle-ci. Autant dire que l'attente fut longue... Mais qu'est-ce qu'elle fichait bon sang ?! Ca faisait bien dix minutes qu'ils attendaient ainsi à ne rien faire. Elle voulait tester sa patience ? Eh bien elle allait être déçue, il n'allait plus tarder à se ruer sur elle pour lui piquer l'objet des mains, ou encore pour qu'il tombe de lui-même dans la bousculade. Au moins, il verrait enfin à quoi cela servait ! Il n'eut pas besoin de passer à l'action cependant, Scylla daignant enfin passer à l'action. Elle lisait dans son esprit peut-être ? Sven regarda avec émerveillement la fiole se briser au sol, avant de faire une grimace de dégoût.

"Pouah ! Mais c'est quoi cette odeur ? Ca pue ! C'est... c'est de la... ?"

Non ? Mais si, c'était bel et bien une odeur d'urine... Sérieusement ? C'était une blague ? Ce n'était tout de même pas... la sienne ? Et dire qu'il avait failli prendre ça en main, quelle horreur ! Au moins cela semblait efficace puisque les quelques Grumis restant partirent sans demander leur reste. Sauf qu'en fait, eux aussi allaient devoir fuir cet endroit, ça puait trop.

"Félicitations, vous avez fait fuir tout le monde, y compris nous ! On ne peut pas rester ici, c'est insupportable..."

Sans plus attendre, le garçon descendit de l'arbre par ses propres moyens, manquant tomber et se rompre le cou en contrebas. Ah oui, son agilité aussi n'était plus, il avait oublié. Mais à part ça, il devait oublier son arc et trouver un autre moyen de survivre. Mais bien sûr... Malgré la forte odeur, la curiosité de Svenbjornn eut le dessus. Se masquant au mieux le visage avec le haut de son manteau afin de filtrer un minimum la puanteur, le garçon s'approcha d'un des cadavres avant de le pousser du bout du pied. Il semblait bien mort. Il s'en rapprocha alors un peu plus pour l'examiner de plus près encore, avant de s’exprimer avec une voix étouffée par son "masque".

"C'est vraiment laid. Les pauvres, ils n'ont pas de chance en fait. Et ils savent faire quoi exactement ? Ils pratiquent la magie ? Ils m'ont l'air trop... primitifs pour ça, mais il ne faut pas se fier aux apparences, n'est-ce pas ? Regardez, vous par exemple, on ne dirait pas que vous êtes si vieille, ni que vous vous promenez avec votre urine sur vous. Vous faites pareil avec... comment dire ? Vous savez, l'autre évacuation corporelle... Non vous savez quoi ? Je ne veux pas savoir en fait ! Qu'est-ce que nous faisons maintenant ?"

La question était posée en toute innocence, mais à bien y penser cela ne se demandait pas vraiment. Il semblait plutôt évident que Scylla n'allait pas vouloir de lui dans ses pattes, et Sven lui-même devait trouver sa voie et s'entraîner durement. Or, il s'imaginait mal le faire avec quelqu'un qui lui parlerait de la sorte. Il avait besoin de davantage de soutien et de sympathie pour ça, même si son père lui avait déjà prouvé qu'être dur envers lui était tout autant formateur, si ce n'était plus. Il restait un enfant après tout. L'un comme l'autre n'avait sûrement pas de temps à perdre ensemble. Ils pouvaient encore faire un bout de chemin tous les deux, jusqu'à une ville par exemple, mais leurs chemins se sépareraient certainement ensuite.

"C'est dangereux ici je suppose. Vous allez où ? Au pire, je peux vous suivre jusqu'à un endroit sûr. Promis je serai sage !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-rpg.forumactif.com/t182-svenbjornn-haakenson En ligne
Azshary
avatar
Messages : 33
Or : 370
Date d'inscription : 03/07/2018

Feuille de personnage
Puissance Divine: 102
Alignement du personnage: Loyal mauvais
Topics terminés: 0
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   Hier à 13:36

Après une dizaine de minutes d’attente, la fiole jaune finit par être lâche et tomba au sol avant de se briser, relâchant une lourde odeur capable de faire fuir les monstres. Le jeune garçon qui ne s’y attendait pas lâcha une grande phrase d’exclamation. En l’entendant, je ne pus m’empêcher de sourire légèrement.


Et oui que veux tu que ce soit ?


Puis je descendis de l’arbre très lentement avec précaution afin de ne pas me blesser tandis que le gamin se plaignait encore une fois de l’odeur cette fois-ci. Il n’était jamais content ! Les gosses de nos jours…


Je le regardais alors dans l’arbre tandis qu’il se préparait à descendre.


Hum. Pas tout à fait, il me reste encore une chose à faire avant de partir de cette forêt…


Je regardais ensuite d’une manière stoïque, l’enfant s’écraser au sol avant qu’il ne se relève difficilement pour inspecter l’un des cadavres. Alors que je le vis touché un Grumi avec le bout de son pied je ne pus m’empêcher de le prévenir.


Attention ! La peau des Grumis est très venimeuse ! Vous devriez nettoyer avec précaution votre chaussure maintenant.

Je me préparais à faire ce que j’avais prévu quand le gamin lança quelque chose qui m’énerva au plus haut point. Mon urine ? Est-ce qu’il se fout de moi ce mioche ?


Je le regardais avec un regard noir qui trahissait mes émotions.


Dites, vous le faites exprès ou bien vous vous moquez de moi ? Mon urine ? Tssss. Et puis encore... Elle est bonne celle là.../color]


Je me retournais ensuite vers les cadavres.


Bref… Petit, je ne sais pas ce que tu as vécu mais je vais faire quelque chose de pas très beau à voir donc peut être que tu devrais ne pas regarder. Ensuite nous pourrons partir vers le village le plus proche comme tu le souhaites.


Je posais alors mon sac à terre, enfilais deux gants avant de sortir un couteau et de commencer à prélever de la peau de Grumis en les charcutant. C’était légèrement compliqué car ma dextérité et ma force était inexistante mais de toute façon je voulais juste en prélever une partie pour l’analyser. Je récupérais ensuite des yeux et des dents avant de placer tout cela soigneusement dans mon sac.


Bien Petit, je vais te ramener dans un village maintenant. Suis moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le lapin ne cilla pas [Scylla]   

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Civet de lapin aux épices
» Lapangel. Le lapin pas crétin [ Fini, à valider)
» Elric : Scénario Premier "De Charybde en Scylla" (1)
» Ernst Monventeux - Vavasseur du bourg de Froifaissier (Scylla)
» Saturnin le Lapin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Tenchi :: Notre monde :: Coalition de Dangshuan :: Forêts-
Sauter vers: